RSS
RSS



 


 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 2 :: Huis Clos (avril-juin 1998) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Griffondors ont bon goût... Nan pas possible !

avatar
Âge du personnage : 20 ans
Nombre de messages : 3914
Célébrité sur l'avatar : Candice Accola
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 31 Mar - 20:19
        « Quoi qu'il ébauche ou qu'il espère,
        L'homme ne vit pas un moment
        Sans subir l'avertissement
        De l'insupportable Vipère. »

              L'Avertisseur
              Charles Baudelaires || Les Fleurs du Mal.



    La bibliothèque est normalement un endroit calme où on peut travailler tranquillement n'est-ce pas ? Ou dormir quand on ne dort pas pendant plusieurs nuits. Habituellement oui mais voyez-vous depuis qu'il n'y avait plus aucun adulte dans Poudlard : c'était l'anarchie. Les élèves présents dans la bibliothèque ne faisait que parler de la soirée qu'avait organisé Kay et sa bande, ils m'avaient d'ailleurs réveillés : chose à ne jamais faire ! J'avais complètement oublié, mais ce n'était pas une raison pour faire autant de bruit. A bout de nerf je me levai pour leur dire :

      « Vous savez que ce n'est pas parce qu'il n'y a plus d'adulte que vous devez tout vous permettre. C'est une bibliothèque ici alors allez jouer ailleurs ! »


    Heureusement c'était des premières années, ils partirent donc et le calme fut de nouveau d'actualité. J'étais en train de lire un livre sur les licornes. J'adorais ces animaux et les étudier était devenue une passion. Mais j'allais devoir le refermer, car je devais aller me préparer pour la soirée. Kay m'avait invité et même si je n'avais pas la tête à m'amuser : j'avais promis à mon amie de faire un tour là-bas et je n'ai qu'une seule parole. Oh et puis je devais accompagner Alexander Black au bal. Il ne voulait pas y aller avec Alice je pense alors il m'a demandé. Étant donné que je n'avais pas de cavalier j'ai accepter en espérant que cela ne dérange pas Alice. Après tout il valait mieux qu'il soit à mon bras qu'au bras d'une autre. Entre nous il n'y a rien. Enfin plus maintenant mais personne ne le sait. Nous avons été intime en quelque sorte. Nous sommes restés en très bon terme, on avait conclut que c'était pour s'amuser car on se comprends je pense. Décidément je m'entendais bien avec les Griffondors. Peut-être ne suis-je pas aussi méchante que je pensais l'être... Peut-être je ne suis pas une vraie Serpentard. Je marquai ma page sur un bout de papier que je glissai dans la poche de mon jeans arrière avant d'aller le reposer à sa place. En marchant jusqu'à notre salle commune, je pensai à Harry. Cela faisait quelques jours que je ne l'avais pas vue. J'aimais bien l'embêter : qui aime bien châtie bien non ? Peut-être qu'il serait à la soirée. Après tout c'est sa sœur qui l'a organisé alors il serait normal qu'il y soit. Tout ce que je savais c'est que j'allai à la fête, mais je n'allai pas rester. Juste le temps de dire bonjour à Kay - à notre façon- de boire une bière au beurre, peut-être et je repartirai comme je serais venue.
    Il faisait toujours froid aux sous-sols. Pourtant, les serpents préfèrent se prélasser au soleil ! Je n'ai jamais compris pourquoi nous étions exclu de la sorte. Dans mon ancienne école ça ne se passait pas comme ça. Les filles et les garçons étaient justes séparés pour dormir, mais mise à part ça : il n'y avait aucune différence. Toutes les filles de Serpentards se préparaient avec enthousiasme, d'ailleurs elles furent étonnés que je sois pas excitée à l'idée de m'amuser et de pouvoir embêter les premières années et les Griffondors d'une pierre deux coups ! Je gardai le silence tandis qu'elles me demandaient ce qu'il n'allait pas. Après avoir pris ma robe verte et noire j'allai me changer. J'avais une mine affreuse : des yeux cernés et rouges, car je n'avais pas beaucoup dormis ces derniers temps. J'avais beaucoup trop de questions dans ma tête pour pouvoir être sereine. Heureusement nous avons le fond de teint qui fait des miracles ! Je me maquillai de sorte que personne ne puisse croire qu'il n'y a même pas une heure j'étais en train de m'endormir sur mon livre.

    Une fois prête, je sortis du dortoir des filles pour voir que mon cousin était avachi sur le canapé avec un visage tout rouge. Je pris place près de lui avant de lui dire :
      « Hey... Qu'est-ce qui ne va pas ?
      -Elle m'a quitté...
      -Sérieusement ?
      -J'ai l'air de rire ?!
      -En tout cas si tu l'es je te donne la palme d'or du clown blanc ! »


    Je reconnaissais bien la mon cousin : tout comme moi il n'aimait pas qu'on lui pose des questions quand il allait mal. En me répondant ainsi il confirmait qu'il n'allait pas bien.
      « Écoute... Tu devrais venir avec moi à la soirée. Ca va te faire du bien crois-moi... Tu ne vas pas te laisser faire par une fille quand même ! Je t'ai connu plus robuste que ça !
      -Non... Laisse-moi Jess s'il te plaît.
      -Pas question ! Tu viens avec moi »


    J'attrapai son bras et le tira de toutes mes forces pour qu'il se lève. Finalement il se leva et me suivi hors de la salle commune. Une fois que nous étions en haut je vis Alexander Black. Un don juan tout comme je l'étais à Durmstrang. Dur dur de dire ce qu'il y a entre nous. Il sort avec ma meilleure amie alors forcément je le côtoie assez souvent mais je le connaissais avant qu'il sorte avec Alice. Mon cousin retrouva des amis qui le prirent avec eux. Je lui fis un sourire, qui s'agrandissait. Il n'y avait presque personne autour de nous.

      «  Que fais un aussi beau jeune homme seul dans les couloirs alors qu'une salle remplit de jolie fille l'attends ? »


    Je me mis à rire avant de lui faire un bisou sur la joue et de lui tendre mon bras :

      « Tu as dont réussit à éviter Alice pendant tout ce temps ? Tu sais que ce n'est pas très très gentil tout ça. Vilain garçon ! »


I'm the dark messiah


☠️ In the blackest moments of a dying world


Rest now, my child. The day is over, the sun will shine, when morning comes. But now it is dark and the world is at peace. So let your eyes rest and sleep @excelsior
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 4 Avr - 19:30
Invité
      « Voilà, tout est prêt ! »
      » Sûre ?
      « Certaine ! »
      » Les bouteilles de Whisky ?
      « Cachées ! »
      » Celles de Bierreaubeurre ?
      « Bien en vue sur le buffet ! »
      » La musique ?
      « Leo s'en occupe ! »
      » Les tracts de Gossip Feather ?
      « Ils devraient être balancés dans tout le château dans quelques minutes ! »
      » Okey, je vais me préparer alors !

    Aussitôt dit, aussitôt fait, Alexander sortit de la Grande Salle, suivit de la plupart de ses amis. Ils avaient travaillés dur, mais leurs efforts avaient payés. La Grande Salle était ... métamorphosée ! Cette fête promettait d'être géniale, et de détendre l'atmosphère au sein du château. Bien sûr, la présence des Serpentards allait sûrement envenimer un peu les choses, mais Pandora avait tenu à les inviter, et devant l'insistance de leur amie, Kaysa avait fini par accepter. Alex avait grincé des dents en apprenant la nouvelle. Bien sûr, les Serpentards comme Eden Swan, ou même Jesse-Rose Greenwood méritaient d'aller à la fête, mais il se serait bien passé de la présence d'Alice. Il aurait pu inviter Kaysa et ... Ah, non. C'est vrai qu'il y avait toujours Nataniel. Pourtant, Alexander avait cru comprendre que Kaysa allait à la fête avec Nina et non pas avec lui, ce qui avait arraché un sourire satisfait à Alex. Bon, bien sûr, il n'aurait pas dû douter de Kaysa. Depuis quelques jours, leur relation avait pris un tout autre tournant, et bien qu'ils gardaient ça secret, Alex savait que Kaysa ne ressentait rien pour O'Connor. Par contre, le jeune homme, lui, était un peu trop possessif envers Kaysa, et ça, Alexander ne l'appreciait que moyennement. A vrai dire, il n'attendait qu'une chose, ces temps-ci, que Kaysa casse avec son poufsouffle ... Et qu'Alice mette fin à son chantage, aussi. Il faudrait qu'il en touche un mot à Jesse, qu'elle essaye de raisonner sa garce de meilleure amie.

    Jesse ... Tandis qu'il pénétrait dans la salle commune des Gryffondors et prenait la direction de son dortoir, ses pensées dérivèrent vers Jesse-Rose Greenwood, une de ses seules amies Serpentard, et surtout la demoiselle qu'il avait invité au bal. Oh, non, il n'y avait rien entre elle et lui. Du moins, il n'y avait plus rien. A une époque, leur relation avait été assea ambigüe, et ils avaient partagés le même lit plus d'une fois, mais ça n'avait jamais été officiel. D'ailleurs, pour eux, ce n'était que pour le plaisir. Ils avaient mis fin à leur petit jeu d'un commun accord, et étaient restés en très bon terme. Ils s'étaient même rapprochés ces derniers temps, Jesse étant la meilleure amie de Sullivan. Elle était au courant du chantage de celle-ci, et ne cautionnait pas vraiment les tactiques de sa meilleure amie. Alex savait qu'il pouvait plus ou moins compter sur elle pour essayer de raisonner Alice. Et, n'ayant aucune envie d'aller à la fête avec sa soit-disant petite-amie - et Kaysa ayant tendance à l'éviter depuis leur dernière conversation - il avait demandé à Jesse-Rose de l'accompagner. Celle-ci avait accepté, et Alex se réjouissait déjà de la tête que ferait Sullivan.

    Arrivé dans son dortoir, Alexander prit une douche rapide, coiffa ses cheveux châtains, enfila une chemise blanche et un jean noir. Il descendit ensuite du dortoir, tandis que Colin Crivey y entrait, un tract dans la main, tout excité. Avant même qu'il ne commence sa phrase, Alex l'interrompit :

      » Je sais, Colin ! Allez, j'y vais !

    Après être sorti de la Salle Commune des Gryffons, il prit la direction de la Grande Salle, qu'il venait de quitter un quart d'heure plus tôt. Un groupe d'élèves étaient regroupés devant les portes, dans l'attente du moindre signe annonçant l'ouverture des portes. Du coin de l'oeil, il repéra Kaysa, qui s'apprêtait à se frayer une place parmis les élèves, pour enfin laisser place à la fête. Puis Jesse-Rose vint vers lui et l'embrassa sur la joue en lui tendant le bras. Il le lui prit, tandis que Kaysa commençait son petit discours.

      » A ton avis, jolie demoiselle ? Je t'attendais, voyons ! Tu as déjà oublié que je t'ai invité ?

    Il lui sourit, puis Kaysa termina de parler, et les portes s'ouvrirent. Il'entraîna sa cavalière à l'intèrieur, tandis que celle-ci lui faisait une remarque à propos d'Alice.

      » Oui, je sais, je suis un méchant garçon ! Mais Alice ne respecte pas les règles du jeu, je vois pas pourquoi je me montrerais gentil, vois-tu ? Allez, viens, on entre !

    Une fois dans la Grande Salle, Alex entraîna Jesse vers le buffet, où il attrapa deux bouteilles de Bierreaubeurre. Il lui en donna une, en songeant que s'il n'avait pas promis de ne révéler à personne qu'il y avait du Pur-Feu dans cette pièce, il lui aurait bien offert une bouteille.

      » Allez, trinquons la santé de ... de Kaysa, tiens, qui a vraiment eu une excellente idée en décidant d'organiser cette fête !

    Alex porta la bouteille à ses lèvres et laissa le liquide chaud couler dans sa gorge.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alice Sullivan
Surveillante à Poudlard
Âge du personnage : 19 ans
Nombre de messages : 5734
Célébrité sur l'avatar : Teresa Palmer
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 7 Avr - 18:16
Alice passa un collier fin autour de son cou et essaya de ne pas avoir l'air trop renfrognée en observant son reflet dans la glace. Elle n'avait même pas spécialement envie de se rendre à cette fête organisée par les Gryffondors dans la Grande Salle. Pourtant, elle irait. Elle se devait d'y aller. Si les Serpentards détestés ne venaient pas pointer le bout de leur nez à un évènement comme celui-ci, cela rendrait bien trop de gens heureux. Non, il fallait participer à la fête. Question d'honneur. Alice poussa un léger soupir puis positionna le pendentif de petite taille bien droit contre la peau de sa gorge. Elle avait revêtu pour l'occasion une robe bustier noire tout ce qu'il y avait de plus simple mais seyant, qui lui découvrait les épaules et dont le jupon bouffant tombait au-dessus de ses genoux. Ses longs cheveux blonds cascadaient librement dans son dos, et elle portait pour bijoux un simple collier, un ou deux bracelets au poignet droit, et une bague au majeur gauche. Cela lui suffisait ; elle était prête. Elle s'observa encore une fois dans la glace, laissa ses pensées vagabonder sur d'autres pentes que celles qui menaient à la soirée qui s'annonçait, puis redressa le menton. Bon. Il était temps d'y aller.

Il restait encore quelques Serpentards qui se préparaient dans la salle commune, et Alice en salua quelques uns d'un signe du menton avant de sortir. Le claquement de ses talons contre les dalles froides des couloirs des Cachots résonnait contre les murs alors qu'elle marchait d'un pas tranquille, et elle ne croisa personne avant d'arriver dans le majestueux hall. Elle se demanda au passage si Sam comptait se rendre à la soirée ou non, et se renfrogna légèrement en repensant à leur dernière entrevue. Il vaudrait peut-être mieux qu'elle ne l'y croise pas, en fin de compte. Elle songea ensuite avec agacement et lassitude au cas d'Alexander, qui avait réussi à l'éviter avec brio durant plusieurs jours entiers d'affilée. Comme il fallait s'y attendre, il ne l'avait pas invitée à l'accompagner à la fête. Alice n'était pas surprise, mais cela l'agaçait : elle supposait déjà qu'il avait du inviter quelqu'un d'autre, faisant fi des conventions qui auraient du le pousser à inviter logiquement sa petite-amie – en l'occurrence ici, elle. Il ne manquait jamais une occasion de mener la vie dure à son chantage, et cela devenait de plus en plus lassant à la longue. Alice retint un soupir en y pensant, puis prit une profonde inspiration avant d'entrer dans la salle. Soit. Qu'Alexander fasse ce qu'il veuille, il n'empêche qu'elle tenait quand même les rênes.

Il y avait déjà du monde dans la Grande Salle. La musique raisonnait, les élèves discutaient, on se servait à boire. Alice repéra des têtes connues (la plupart non appréciées), avança tranquillement, ne put s'empêcher de faire un léger sourire narquois en repérant son ennemie de toujours, Kaysa Potter – qui était accompagnée de Nina, la lycanthrope qu'elle aimait psychologiquement torturer en la faisant douter. Pas de trace de Black de ce côté-là : étonnant, Alice se serait presque attendue à ce qu'il ait justement invité la brunette. Pendant une seconde, elle se demanda quand est-ce que la pleine lune allait arriver : parce que Nina Lupin poserait problème à ce moment-là, pas vrai ? Hm, voilà qui promettait d'être intéressant. Mais pour le moment, les soucis de fourrure de la Gryffondor n'étaient pas sa priorité. Elle finit enfin par repérer cet insupportable Black, près du buffet. Elle se mit donc tout naturellement en route dans sa direction, bien décidée à ne pas le laisser tranquille, et haussa légèrement un sourcil en remarquant une blonde qu'elle connaissait bien, présente juste à côté de lui : Jesse-Rose, la sorcière qu'elle appréciait le plus dans toute l'école. Alexander l'aurait-il invitée elle ? Ah, cela ne l'étonnerait même pas, à vrai dire. Mais tant pis, au moins, c'était Jesse-Rose et pas Kaysa. Alice arriva dans leur dos au moment où le garçon trinquait ; elle afficha un sourire assuré et naturellement narquois, puis commenta tranquillement :

« Oh oui, excellente idée. »

Elle caressa le bras d'Alexander en passant, sachant pertinemment que ce genre de geste affectif déplairait au Gryffondor, lui décrocha une œillade meurtrière et rapide sans se départir de son sourire, puis alla faire la bise à sa meilleure-amie, le plus naturellement du monde. Elle pivota ensuite sur ses talons, conserva son sourire enjoué et faussement aimable en toutes circonstances, puis ajouta pour la forme :

« Alexander, Jesse-Rose. Ravie de vous voir. »

Elle attrapa une bouteille de Bièraubeurre sur le buffet derrière elle, puis haussa un sourcil en tournant la tête vers le Gryffondor, décontractée.

« Je te félicite, tu as réussi à m'éviter un bon moment. »



    Lay me down on thorns and roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge du personnage : 20 ans
Nombre de messages : 3914
Célébrité sur l'avatar : Candice Accola
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 7 Avr - 19:14
    Ce Alexander est toujours aussi sexy ! Les beaux garçons font toujours tourner la tête aux jeunes filles et inversement. Quel Don Juan celui-la je vous jure ! Mais comme tous les Casanova il devait avoir un amour caché, secret tout comme moi... Il faudrait d'ailleurs que je lui demande, ça sera l'occasion de parler d'Aleksei...

    Peu de personnes appréciaient ma Alice, moi je l'aimais bien. Elle me comprenait et même si elle ne savait pas tout de moi j'avais l'impression que je pouvais lui faire confiance. Elle ne m'a jamais trahi comme je ne l'ai jamais trahi. Alice peut avoir une totale confiance en moi en outre. C'est une précieuse alliée même si certain m'évite, car c'est ma meilleure amie : à vrai dire je ne le cache pas. Faire chanter Alexander était une brillante idée même si je ne la cautionnais pas du tout. J'ai de l'affection pour lui alors je n'aime pas savoir qu'il souffre. Discrètement j'ai essayé ces derniers temps de faire changer Alice pour qu'elle arrête le chantage. Je ne sais pas pourquoi, mais je sens qu'Alexander va en souffrir et ce chantage pourrait prendre des proportions plus importantes que prévu. Mais je faisais confiance à Alice sur ce point, c'était une fille raisonnable et je sais, j'espère, qu'elle verra les limites. Enfin je vais garder un petit oeil sur elle mine de rien pour surveiller ces plans démoniaques. Ah ah ah après tout ne m'a-t-elle pas aidé lorsque j'ai détruit le couple Frédérick/Pandora ? Heureusement qu'elle m'a soutenu.
    Quelle question ! Ah la la la décidément Alexander ne changera donc jamais :

      « Comment oublier un homme comme toi mon cher ami ! »


    Il n'avait pas tort sur ce coup la : un point pour les Griffondors !

      « Hum... Ce n'est pas faux. Allons-y. »


    Entrainer par mon cavalier je rentrai dans la salle pour voir la magnifique décoration qu'avait fait les Griffondors. Il fallait admettre qu'ils avaient bon goût pour une fois : ça change de l'ordinaire... Mouarf j'ai beaucoup d'amis chez les Griffons je ne devrais pas trop critiquer... Mais bon il fallait que je passe inaperçu chez les Serpentards... Grrrr je vais devenir folle à force de jouer la comédie à tout bout de champs ! Je pris la bierreaubeurre que me proposa Alex et leva ma bouteille. J'avais envie de boire à la santé de Kaysa, mais notre amitié devait rester secrète :

      « Bon allez pour te faire plaisir je bois à sa santé ! »


    Ah la bierreaubeurre...C'est que cette boisson était délicieuse ! Mais il ne fallait pas trop en abusé sous peine de voir voler des dragons autour de nous ou de faire des choses dont on ne se souviendrait pas... Mouarf j'avais bu pire : bah oui dans le Nord quand il y avait des fêtes il fallait bien des alcools pour se réchauffer non ? Bien qu'après avoir un peu bu, on se réchauffait autrement, mais ça c'est une autre histoire les enfants ! Alors que nous buvions à la santé de Kaysa, Alice fit son apparition. J'étais contente de la voir même si Alexander ne l'était pas ! J'adorais sa robe : elle avait toujours bon goût comme d'habitude.

      « Alice ! »


    Elle me fit la bise, je posai ma main sur son bras et esquissa un grand sourire. Les griffondors nous regardaient noirs pour changer. Nous avions l'habitude alors cela ne nous posait aucun problème, cela nous faisait même rire parfois !

      « Contente de te voir Sulli ! »


    Voyant qu'elle avait elle aussi une bouteille à la main je levai la mienne pour trinquer avec ma meilleure amie :

      « Aux Serpentards ? » Mais apparemment elle voulait régler ses comptes avec Alex : « Ou pas... »


    Je bus donc toute seule et essayai discrètement de reculer : il y avait un orage dans l'air les enfants. Mais discrètement je sentis que quelqu'un retenait ma robe. Je me doutai bien que c'était Alexander. Le grand méchant loup Alice n'allait pas le manger, enfin je ne pense pas... Je refis donc un pas en avant : le plus petit du monde à vrai dire avant de dire :

      « Je lui ai déjà dit : ce n'est qu'un vilain garçon et il mérite une punition. Hein Alex ? »


    Je lui fis un grand sourire et me remis à boire ma bierreaubeurre. En tournant la tête je vis une tête brune qui m'étais familière : Potter frère. Ah ah ah j'avais bien envie d'aller l'embêter, mais avant j'allais un peu resté avec ce couple explosif. J'espère néanmoins qu'ils ne feront pas un scandale et qui ne gâcheront pas la fête... Kaysa serait très triste si cela venait à se produire.



I'm the dark messiah


☠️ In the blackest moments of a dying world


Rest now, my child. The day is over, the sun will shine, when morning comes. But now it is dark and the world is at peace. So let your eyes rest and sleep @excelsior
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 16 Juin - 19:26
Invité
    Spoiler:
     

    Kaysa avait vraiment eu une excellente idée en organisant cette fête. Ca allait permettre à tout le monde de se détendre et de s'amuser et puis ... Il fallait avouer qu'Alex s'était bien amusé à la préparer. Ca avait été cool de se retrouver avec tous ses cousins, et leurs amis. Ca faisait un peu grande réunion de famille. Il savait que cet enfermement dans Poudlard pesait à tous les enfants des Maraudeurs. Le fait de ne plus pouvoir voir leurs parents, leurs oncles et tantes, eux qui passaient tant de temps en famille, c'était vraiment pesant. Ainsi, cette grande réunion pour préparer la fête avait fait du bien à Alex, et à tous ses autres cousins sans aucun doute.

    Bon ... Ca ne se passait pas exactement comme Alex l'aurait voulu, mais bon. Lui, il aurait voulu venir avec Kaysa. Il aurait voulu la faire danser, encore et encore, rire avec elle, reste avec elle, Nina, et leurs cousins. Au lieu de ça ... Il avait invité Jesse-Rose. Une bonne amie, la seule Serpentard qu'il pouvait approcher sans devenir malade à vrai dire. La seule Serpentard potable du château. Ainsi, il l'avait invité. De un, parce que Kaysa sortait avec l'autre Poufsouffle et que ça ne lui plairait sûrement pas que Alex l'invite. De deux, parce qu'il l'aimait bien, Jesse-Rose. De trois, parce que c'était la meilleure amie d'Alice, et que du coup, ça allait forcément faire enrager sa très chère petite-amie. Trois bonnes raisons, non ? Ainsi, il était allé rejoindre miss Greenwood, et il lui avait offert son bras avec un sourire charmeur. Que voulez-vous, on est un dragueur ou on ne l'est pas.

      » Oui, c'est vrai, je suis inoubliable. Un point pour toi ! lui répondit-il avec un clin d'oeil. Quand à Alice ... Le jour où elle arrêtera son chantage, je ne la prendrai plus en traître.

    Alex entraîna alors sa cavalière dans la Grande Salle, où celle-ci put admirer la décoration que les enfants de Maraudeurs et leurs amis avaient installés. Il la vit ouvrir de grands yeux surpris. Oui, il fallait l'avouer, c'était magnifique. Pando' les avait pas mal aidé sur ce coup-là, Merlin merci d'ailleurs, sans quoi ils ne s'en seraient jamais sorti ! Entraînant sa cavalière vers le buffet, il attrapa deux BierrauBeurre, en se promettant de récupérer une bouteille de Pur-Feu plus tard, et en offrit une à Jesse-Rose. Il proposa ensuite de trinquer à la santé de Kaysa ... C'est alors que la peste arriva. Alice se glissa auprés de sa meilleure amie, avant de venir frôler le bras d'Alex de sa main. Celui-ci s'écarta et répondit à son regard noir par un sourire sarcastique. Ainsi donc, elle l'avait mal pris ... Oui, c'était le but.

      » Oh, Alice, quelle bonne surprise ! Je te croyais malade. Tu veux porter un toast à notre chère amie Kaysa avec moi ? Après tout comme tu le dis, cette fête est une excellente idée.

    Il lui adressa un sourire assassin, avant de continuer.

      » Oh, mais moi aussi, je suis très content que tu sois là. Jesse-Rose aussi d'ailleurs, hein. Oh faites, elle était toute seule, je me suis dit que tu ne voyais pas de problème à ce que je l'ai invité, chérie.

    Il avait mis autant de dégout et de haine possible dans ce dernier mot, et il s'empressa ensuite de prendre le bras de Jesse-Rose, avec un sourire décontracté. Il ne l'était pas du tout, à vrai dire, mais ne rien montrer de ses émotions, c'était sa spécialité.

      » Oh, tu sais, fréquenter des vipères, c'est mauvais pour le teint. En plus, il parraît que l'idiotie et la méchanceté rendent malade, alors, bon, je préfère ne pas trop m'approcher de ton antre. Et puis, l'odeur est difficilement supprotable. lui répondit-il, cynique, avant de se tourner vers Jesse-Rose. D'ailleurs, Jesse, tu as miraculeusement échappé à tout ça toi ! Tu dois être spécial, tiens.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alice Sullivan
Surveillante à Poudlard
Âge du personnage : 19 ans
Nombre de messages : 5734
Célébrité sur l'avatar : Teresa Palmer
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Juil - 0:19
Jesse-Rose répondit à son salut avec le même entrain qui la caractérisait toujours, avec ce même sourire et ce même air enchanté. Furtivement, Alice songea qu'il n'était pas étonnant qu'elle puisse s'entendre avec autant de Gryffondors. Et si elle désapprouvait cet aspect des relations de la jeune fille, Alice n'en éprouvait pas moins une amitié sincère pour elle, un sentiment qui se faisait rare chez cette vipère fière de l'être. Elle aperçut ensuite le sourire parfaitement sarcastique d'Alexander et elle le lui rendit sans attendre, jouant toujours à merveille de ces mimiques hypocrites. Le Gryffondor en faisait de même, jouant admirablement bien de cette fameuse hypocrisie en affirmant avec un sarcasme subtil que c'était une bonne surprise de la voir ici. Évidemment qu'aucun des trois n'en croyait un mot. Lorsqu'il proposa de porter un toast en l'honneur de Kaysa, Alice élargit son sourire cordial et leva sa bouteille de Bièraubeurre à demi, comme si elle était parfaitement encline à porter ce fameux toast en compagnie de celui qui n'était son petit-ami qu'officiellement. Elle répondait toujours à la provocation en jouant le jeu, arrivant la plupart du temps à dissimuler sa contrariété derrière un masque énervant de sarcasme et d'hypocrisie.

Alex enchaîna bien vite après un sourire assassin, continuant dans sa lancée en affirmant qu'il était lui aussi ravi qu'elle soit là. Portant sa bouteille de Bièraubeurre à ses lèvres pour en boire une gorgée, Alice lui retourna un sourire amusé et narquois qui se dessina au coin de ses lèvres. L'hypocrisie, à ce stade, était tellement flagrante... Même plus vraiment subtile. Tout comme le ton qu'il prit pour prononcer ce mot, « chérie », qui arracha un nouveau sourire goguenard à l'intéressée. Allons bon, Alexander avait décidé de se la jouer sarcastique, hypocrite et chiant toute la soirée ? Voilà qui promettait d'être intéressant. Les cinq premières minutes, tout du moins. Après, on s'en lassait bien vite et ça devenait vraiment gavant. Alice ne doutait pas une seule seconde qu'elle finirait tôt ou tard par en avoir marre. À dire vrai, elle commençait déjà à en avoir marre. Ceci dit, elle continua de siroter sa boisson en écoutant le plus tranquillement du monde les idioties débitées par le Gryffondor. Lorsqu'il expliqua le fait qu'il avait invité Jesse-Rose et qu'il espérait soit-disant que cela ne lui poserait pas de problème, elle lui retourna un sourire étincelant.

« Oh mais pas de soucis, trésor. »

Donnant-donnant. S'il croyait l'avoir de cette façon, c'était raté. Bien entendu qu'elle s'était attendue à ce qu'Alex fasse des siennes au lieu de se rendre bien gentiment et docilement à cette fête en la compagnie de sa vipère de petite-amie. Le fait qu'il ait invité quelqu'un d'autre ne l'étonnait donc nullement. Et à dire vrai, d'une certaine façon, elle préférait que ce soit Jesse-Rose qu'une autre, surtout que la miss était au courant du chantage qui la liait au Gryffondor. Elle n'écouta que d'une oreille distraite ce que ce dernier lui raconta au sujet des Serpentards, puis lorsqu'il attaqua de nouveau en laissant entendre de Jesse-Rose qu'elle devait être spéciale, Alice fit un nouveau sourire en tapotant amicalement le bras de la blonde.

« Mais elle l'est ! »

Espérait-il vraiment l'avoir de cette façon ? Elle n'en savait trop rien, à vrai dire. Elle but une nouvelle gorgée de Bièraubeurre et laissa un instant son regard vagabonder sur les alentours, passant distraitement sur toutes ces têtes qu'elle connaissait ou non. La musique emplissait l'air et elle eut une idée. Se tournant vers Jesse, elle lui fit à nouveau un sourire :

« M'autoriserais-tu à t'emprunter ton cavalier le temps d'une danse ? »

S'il cherchait à l'emmerder, elle en ferait de même. Elle ajouta d'un air entendu après avoir bu une nouvelle gorgée de Bièraubeurre :

« J'aimerais profiter de lui un instant. Ça ne te dérange pas, évidemment, Alex ? »

Tournant la tête vers lui, elle lui adressa un sourire carnassier accompagné d'un regard qui voulait tout dire. Ce chantage était une guerre et si le Gryffondor lui tirait sans cesse dans les pattes, elle comptait bien en faire de même.



    Lay me down on thorns and roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge du personnage : 20 ans
Nombre de messages : 3914
Célébrité sur l'avatar : Candice Accola
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 24 Aoû - 17:41
    Jesse était prise entre deux feux, elle ne savait plus qui regarder. Les mots affluaient dans leur bouche comme une balle qui se reverrait. Elle était amusée de voir cette scène mais ça allait bien deux minutes ! Jesse-Rose avait bien envie de mettre fin à cette aventure idiote entre les deux ! Alex avait une autre personne en tête : Jesse le savait, elle l'avait bien ressentit. Elle n'était pas née de la dernière pluie. Elle avait l'impression d'être un objet... Alex l'utilisait pour embêter Alice. Mais elle était ravie de pouvoir servir à quelque chose. Avec Alex on ne s'ennuie jamais en plus alors c'est un vrai plaisir de lui tenir compagnie. Jesse adorait Kaysa mais personne ne devait le savoir. Trinquer en son honneur était un plaisir ! Une amie animagus Griffondor qui savait son secret, c'était précieux. Elle fut surprise qu'Alice lève sa bierre au beurre pour Kaysa. Cela amusa Jesse-Rose de voir sa meilleure amie jouer le jeu pour sauver les apparences. Elle apprenait beaucoup de son amie qui lui était tout aussi précieuse. Les piques fusaient entre eux, Jesse n'avait même pas le temps de répondre aux questions de l'un ou de l'autre. Alex l'avait attrapé par le bras pour faire enragée Alice ? Jesse-Rose savait que son amie était beaucoup plus intelligente que ça, elle avait confiance en sa meilleure amie. Néanmoins que Alex commença à parler de sa maison – même si il avait raison – lui déplaisait. De plus la fin ne lui plaisait pas non plus : elle n'était pas spéciale. Quand Alice approuva elle ne put s'empêcher de dire avec une pointe d'amertume et de tristesse :

      « Je ne suis pas spéciale. Alex l'arrogance et la fierté aussi ne sont pas terrible quand ils sont poussés à l'extrême tout comme l'idiotie et la méchanceté. Moi aussi ces traits de caractère me rendent malade ce n'est pas pour ça que je ne côtoie pas les Griffondors. Il ne faut pas que tu mettes tout les Serpentards dans le même panier. Quant à moi je suis une des pires vipères de mon espèce. Je sais juste calmer mon caractère quand il faut pour ne pas rester buter et rester intelligente, avoir des amis autre que les serpents. Cela ce voit que tu ne m'as pas encore vu quand je suis en famille. Je ne suis pas spéciale. »


    Selon son père elle était même banale des fois. Elle n'aurait de l'importance et ne serait spéciale que lorsqu'elle aurait la marque des ténèbres sur le bras. Alice savait comment était Jesse en présence de son père qui avait l'habitude de venir souvent convaincre sa fille de rejoindre les rangs du seigneur de la mort. Elle était pire qu'Alice quand il était là, même si elle faisait cela à contre cœur : elle n'avait pas envie de subir un sort de Doloris. Oui son père en était capable et elle le savait... Elle avait envie de partir... Lorsque Alice lui proposa de prendre son cavalier. Jesse se reprit en main et retrouva son sourire qui s'était effacée pendant quelques minutes.

      « Du moment que tu me le ramènes en entier et pas trop de mauvaise humeur. »


    En passant à côté de son cavalier elle lui serra sa main comme pour lui souhaiter bon courage : il allait en avoir besoin. Jesse s'éloigna du faux-couple pour se mêler aux autres, elle n'avait pas envie de s'amuser... Elle avait envie de rester seule... Elle n'aimait pas les Serpentards qui étaient présents même si eux l'adorait. Elle n'avait pas envie de jouer la comédie à être gentille. Elle voulait être elle-même. Sans hésiter elle sortit de la salle magnifiquement décoré et alla s'asseoir sur les marches du grands escalier. Elle sortit sa baguette et joua avec, la tête poser contre la rampe de l'escalier. Jesse faisait apparaître des petits animaux en fumée, elle ne tarderait pas à rentrer.

    [Jesse-Rose est sortit de ce post, j'en ai crée un nouveau avec la même réponse pour vous laisser le champs libre sur celui-ci les petits loups <3]


I'm the dark messiah


☠️ In the blackest moments of a dying world


Rest now, my child. The day is over, the sun will shine, when morning comes. But now it is dark and the world is at peace. So let your eyes rest and sleep @excelsior
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 2 :: Huis Clos (avril-juin 1998)-
Sauter vers: