RSS
RSS



 


 :: AU COEUR DE L'ACTION :: ♣ Retourneur de Temps :: Flashbacks :: Flashbacks de Jesse-Rose Greenwood Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Durmstrang ou le passé noir de Jesse.

avatar
Âge du personnage : 20 ans
Nombre de messages : 3914
Célébrité sur l'avatar : Candice Accola
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 1 Avr - 13:29

      © Crazy Bunnies

      « Quand chez les débauchés l'aube blanche et vermeille
      Entre en société de l'Idéal rongeur,
      Par l'opération d'un mystère vengeur
      Dans la brute assoupie un ange se réveille. »
            Le Crépuscule du Soir
            Charles Baudelaire || Les Fleurs du Mal.


    Poudlard est bien différent de Durmstrang... Là-bas j'avais mes amis, pleins d'amis dont Aleksei. Contrairement à Frédérick ce n'était pas l'amour fou au début bien au contraire : nous nous battions tout le temps au grand damne de mes parents qui ne trouvaient pas sa correcte. Et puis il trichait : il avait une soeur qui venait le soutenir et après son petit-frère l'aidait aussi ! C'étaient des tricheurs ! Mais bon comme nous sommes arrivés à Durmstrang, dans cet immense bâtiment on s'est serré les coudes et nous avons décidé d'enterrer la baguette de guerre pour s'entre aider. Ou pas ! En fait c'était plus une compétition qu'il y avait entre nous. Qui des deux allaient sortir avec le plus de personnes ? Sachant que les relations devaient au moins durer une semaine minimum avant de quitter la personne. Ah ah on s'est bien amusé ! Généralement lorsqu'on se séparait de ces pauvres marionnettes, l'autre n'était jamais vraiment bien loin pour qu'on puisse en rire par la suite. J'étais une vraie peste à cette époque : avouons-le ! Une peste qui faisait souffrir tous ceux qui s'approchaient d'elle : sauf exceptions naturellement. Je me souviens très bien d'un jour en particulier.. Et c'est en marchant dans les couloirs de Poudlard que je m'en suis souvenu.



    C'était ma quatrième année à Durmstrang. L'hiver était arrivé, bien avant cela les températures étaient négatives : dans le Nord il ne fait jamais chaud et ce même en été. Mais cela ne nous arrêtait pas ! Bien au contraire : le froid annonçait les veillés au coin du feu avec de la musique. Qui a dit que les méchants n'avaient pas de goût ? Et puis n'allez pas croire : il n'y avait pas que des enfants de mangemorts là-bas. C'est une excellente école de magie tout comme Poudlard. La seule différence c'est que seul les sangs purs peuvent y rentrer. Les entraînements de Quidditch ne s'arrêtaient pas et même si nos doigts étaient gelées à la fin de l'entrainement, cela permettait de nous endurcir ! Nous voulions prouver à tout le monde la vraie valeur de cette école ! Aleksei était dans mon équipe, j'étais gardienne et lui batteur même s'il aurait préféré être à un autre poste. Je prenais plaisir à le charrier, car il n'avait aucune technique :

      « Tu aurais pu faire le revers du cognard abruti !
      -Qu'est-ce qu'elle à la morue ?!
      -Tu sais ce qu'elle te dit la morue ?!
      -Non et je n'ai pas envie de le savoir !
      -Oh alors toi ! »

    Je fonçai sur lui avant de le taper. Notre capitaine ne tarda pas à arriver pour nous séparer :

      « Et dire que vous êtes dans la même équipe. Je vais faire quoi de vous moi ?!
      -Bah rien on ne peut pas se supporter depuis que nous sommes petits !
      -Ouais c'est ça. Faites-moi rire les amoureux ! »

    Il redescendit par la suite, nous laissant sans voix avant de rentrer dans un fou rire. Il cassa le premier ce fou rire incessant qui nous faisait mal aux côtes :

      « Il nous croit ensemble !
      -Ah ah ah ! Non sincèrement on n'est pas ensemble ?
      -Ça dépend tu m'aimes ?
      -Oui et toi ?
      -Oui. »

    C'est alors qu'on arrêta de rire pour se regarder. Sans un mot de plus je redescendis rapidement avant de filer aux vestiaires. Je n'arrivai pas vraiment à croire ce que je venais de dire. Les mots étaient sortis de ma bouche sans que j'ai pu les contrôler ! En prenant ma douche je me suis énervée contre le pauvre mur qui n'avait rien demandé en jurant ! Je me sentais vraiment idiote ! Mais quand je vous dis vraiment c'est que je ne me reconnaissais pas. Moi aimer ? D'abord, ça voulait dire quoi ce mot ? Ça voulait dire qu'on appréciait une personne ni plus ni moins ? Alors, pourquoi tout le monde s'en préoccupe autant ? Ce n'était qu'un mot ! Un mot mis sur un sentiment tellement vaste après tout n'y a-t-il pas plusieurs formes d'amours ?! Je n'aimais pas penser que je pouvais aimer... Certes j'appréciais Aleksei, mais de là à dire que c'est de l'amour je ne pense pas... Oh et puis je sais... Si j'avais à choisir entre Frédérick et lui je ne saurais pas qui prendre alors bon... Peut-être que je suis belle et bien amoureuse... Non mais non ce n'est pas possible ! Je ne vais pas tomber dans le panneau ! Pas question ! Les histoires d'amours mielleuses très peu pour moi ! J'assumais très bien le fait que je ne m'attachais à personne ! J'adorais faire souffrir les autres alors pourquoi arrêter ?!

    Rien ne vaut une bonne douche pour voir plus clair dans vos pensées ! Croyez-moi ! En sortant j'avais les idées claires : je n'étais pas amoureuse d'Aleksei ! Non et non ! En sortant des vestiaires, il m'attendait. L'éviter ? Ah ah je me félicitais moi-même dans des moments comme ça. Sans même le regarder je pris la direction du dortoir des filles, mais il m'attrapa la main :

      « Jesse... C'était vrai ce que tu m'as dit quand on était là-haut ?
      -Ça l'était pour toi ?
      -Réponds à ma question
      -Pas question. C'est à toi de répondre : ce n'est pas moi qui est mis le sujet sur le tapis.
      -Tu sais que je te déteste quand tu me bloques comme ça.
      -Bah oui c'est pour ça que je le fais sans quoi tu oublierais justement que tu me détestes. Et que... »

    Je n'ai pas put finir ma phrase, il m'avait tiré contre lui pour m'embrasser... Je me souviens que ses lèvres étaient absolument esquisse... C'est ce baiser qui me fit changer d'avis sur notre relation. Par la suite on n'arrêtait pas de s'envoyer des piques. Ainsi commença ma relation avec Aleksei. Pendant longtemps nous l'avons caché : c'était tellement plus excitant de se cacher et puis chacun jouait avec les nerfs de l'autre en laissant ce dernier sur sa faim si je puis dire. Et puis cela ne nous empêchait pas de rendre jaloux l'autre. Ah ah ah !



    Pourquoi je ne parle pas de lui ? Pour la simple et bonne raison que ce sont des moments où j'ai été faible, Aleksei est mon point faible : encore plus que Frédérick et je n'ai pas envie que tout le monde sache comment m'atteindre si vous voyez ce que je veux dire. Une fois ça m'a suffit... Cette garce de Pandora l'a compris ! Mais bon cela ne risque pas d'arriver puisqu'il est resté à Durmstrang et à sûrement trouvé une nouvelle petite-amie... Mais c'est de ma faute : c'est moi qui est fait un deal avec lui stipulant que l'on devait passer à autre chose, car on ne sait pas ce qu'il peut nous arriver. Je regrette... Oui je regrette ce temps où il n'y avait aucun nuage à l'horizon.


I'm the dark messiah


☠️ In the blackest moments of a dying world


Rest now, my child. The day is over, the sun will shine, when morning comes. But now it is dark and the world is at peace. So let your eyes rest and sleep @excelsior
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» [ Passé ]La bataille du Mont Gundabad
» [Quête]Un bond dans le passé
» Fiche du plus grand mage noir de tout les temps - Lord Voldemort - OK
» Le reflet du passé [Terminé]
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AU COEUR DE L'ACTION :: ♣ Retourneur de Temps :: Flashbacks :: Flashbacks de Jesse-Rose Greenwood-
Sauter vers: