RSS
RSS



 


 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 2 :: Huis Clos (avril-juin 1998) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Ai-je déjà dit que je détestais les Serpentards ?"

avatar
Invité
Invité
Sam 18 Juin - 15:50
Invité
    La journée de Miss McBluesty n’avait pas trop mal commencé. Elle avait juste eu à supporter les pleurs d’une Première Année de Poufsouffle dès 7 heures du matin parce que « Aujourd’hui c’est l’anniversaire de Toupi ! ».

    Et vous savez qui est Toupi ?! C’est un PONEY ! Cette gamine avait pleuré pendant plus de trois quart d’heures parce que c’était l’anniversaire de son poney et qu’elle ne peut même pas lui envoyer une carotte pour fêter ça.
    Pour un peu, Blue l’aurait assommée. Mais non la Serdaigle était restée pacifiste et avait juste proposé à la petite d’aller voir ailleurs si elle y était. Par exemple dans les toilettes de Mimi Geignarde.

    La charmante enfant s’était remise à pleurer comme quoi personne ne l’aimait et ne faisait attention à l’immense détresse qui l’habitait. A se demander comment elle avait bien pu avoir cette idée…

    Bref… Son petit-déjeuner complètement gâché, Blue avait fini par se rendre à l’Infirmerie voir si quelqu’un n’avait pas besoin de soin. Avec toutes ces batailles dans les couloirs, la Sixième Année avait en effet pas mal de travail en ce moment.
    Surtout qu’un idiot avait trouvé le moyen de récupérer TOUTES les potions de l’Infirmerie et pourquoi hein ?! Pour les revendre.
    Et pas à un tarif défiant toutes concurrences…

    Comment sait-elle cela notre chère Serdaigle ?! Et bien tout simplement parce qu’elle a été obligée de lui passer commande à ce cher - sans mauvais jeu de mots évidemment - Mr Unseen.
    Et ce à cause d’un élève de sa propre maison ( comme quoi il y a des idiots partout… ). Le Troisième Année avait fait une partie de Quidditch avec d’autres élèves, tout aussi inexpérimentés que lui. (Ai-je déjà dit qu’il y a vraiment des idiots partout ?! ) Et comme c’était à prévoir, Monsieur je-suis-trop-doué-pour-écouter-les-consignes-et-rester-sagement-au-sol-parce-que-je-suis-un-incompétent est tombé de son balai.

    Rien de grave juste un nez cassé. Enfin ce serait resté quelque chose de totalement bénin si un autre idiot ( cette fois de Gryffondor, merci Merlin de ne pas tous les avoir réuni dans la même maison ! ) n’avait pas eu l’excellente idée de lui jeter un sort pour le guérir sans passer par la case « Infirmerie avec Infirmière Intérimaire anti-Quidditch ».

    Il lui avait jeté un Episkey. Jeté correctement ça aurait marché, mais comme cet idiot de Gryffondor n’était qu’en Quatrième Année, le sort Episkey, ben il l’avait jamais utilisé. Conséquence : un os nasal disparu et un Serdaigle paniqué débarquant à l’Infirmerie en criant.

    Une seule solution : la potion Poussos. Et c’est là qu’il y avait un os - sans jeu de mot bien sûr : Blue ne savait pas faire la Poussos.
    Elle avait beau avoir un excellent niveau en potion, réaliser des philtres de paix sans problème et réussir ses potions d’Aiguise-Méninges, la Poussos ne faisait malheureusement pas partie de la liste de ses réussites.
    Bon en même temps cette potion était une potion assez compliquée - même si elle soupçonnait la Rubens Winikus & Co de rajouter des ingrédients inutiles à la potion juste pour la rendre plus difficile à fabriquer soit même et donc plus facilement vendable.

    Bref… Toujours est-il que Blue n’avait pas vraiment le choix, il fallait qu’elle se procure une bouteille de cette saleté de potion.

    Trois heures plus tard, après une longue supplication devant un miroir de toilettes, longue supplication totalement inutile puisque Unseen avait refusé de baisser son prix, Blue s’était rendue dans la salle des trophées et avait récupéré dans la coupe de Quidditch gagné par Serpentard en 1867 la précieuse bouteille de Poussos.

    Bon ça lui avait coûté un bon paquet de Gallions cette histoire - et pour une seule bouteille en plus. En espérant qu’elle n’aurait pas besoin d’une autre bouteille parce qu’elle n’aurait pas les moyens.
    Enfin, elle avait de toute façon bien l’intention de réclamer un remboursement à la Direction une fois l’isolement du château terminé.
    Heureusement que la Poussos était l’une des rares potions que la Serdaigle ratait - imaginait l’état de ses finances si elle ne savait pas faire de la Pimentine correctement…

    Bref… L’Infirmière Intérimaire avait récupéré sa précieuse bouteille et se trouvait actuellement dans les couloirs du quatrième étage avec la ferme intention de rejoindre l’Infirmerie deux étages plus bas pour donner quelques gouttes de potion à cet imbécile de joueur de Quidditch - et d’en profiter pour crier encore un peu sur cet incapable de Gryffondor qui s’était senti obliger de lui jeter un sort qu’il ne maîtrisait pas.

    Enfin c’était son intention jusqu’à ce qu’elle croise deux Septièmes Années de Serpentards… En passant à côté d’eux, elle rasa précautionneusement les murs - courageuse mais pas téméraire non plus la demoiselle, précaution inutile puisque les deux idiots - pour rester poli - la coincèrent contre le mur.

    « Alors comme ça tu te crois assez douée pour soigner des sorciers ?! Des Sang-de-bourbes passent encore, mais des VRAI sorciers…
    - C’est vrai ça, tu te prend pour qui pour soigner ceux qui te sont supérieurs ?!
    - Qu’on ne te revoit plus à l’Infirmerie à toucher avec tes doigts de Sang-de-bourbe des nobles et purs sorciers. »


    Toutes les maisons s’étaient-elles réunies pour présenter à Blue leurs spécimens les plus idiots dans la même journée ou quoi ?!

    Parce que entre la Poufsouffle et son poney, le Serdaigle incapable de tenir sur un balai, le Gryffondor obligé de jeter des sorts en veux-tu en voila, et maintenant ces deux imbéciles… Non vraiment Blue se demandait ce qu’elle avait fait pour mériter ça…

    * Ça des « nobles et purs sorciers », laissez-moi rire ! *

    La demoiselle s’apprêtait d’ailleurs à répondre un dérivé de cette phrase - en moins poli évidemment, ce qui d’ailleurs aurait été légèrement suicidaire, quand elle entendit des bruits de pas venir dans sa direction.

    Si c’était un troisième Serpentard elle était finie…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 18 Juin - 18:17
Invité
Un troisième Serpentard ? Possible. Depuis l’isolation de l’école Sam avait fait l’impasse sur l’uniforme et les couleurs de sa maison, ce qui lui avait évité quelque ennui en de diverse occasion. Ben oui tout les élèves ne se connaissent pas forcément de vue et ne pas être identifié au premier cou d’œil est un avantage en ces temps troublé.
Donc si Blue ne le reconnait as au premier coup d’œil elle risque de se sentir soulagée. Un bon samaritain passerait il dans le coin ?

Pourquoi Sam est il dans le coin ? Non mais cela ne vous concerne pas. Est-ce que je vous demande moi pourquoi vous vous baladés à des heures pas possible avec un sac qui semble plutôt bien chargé ?


Et bien et bien qu’avons-nous la ? Vous en êtes encore à coincer des élèves seuls dans les couloirs ?


Serait ce du malaise chez les tourmenteurs ? Pas facile pour Blue de voir de qui il s’agit pour le moment car apparemment considérée comme quantité négligeable, une sang de bourbe quoi, les deux idiots ce sont détournés d’elle pour faire front commun face à Sam. Et l’envie semble les démanger de saisir leur baguette.

Une sang de bourbe qui croit pouvoir jouer les aides soignantes avec de « vrai » sorcier. On mettait juste les choses au clair avec elle, histoire qu’elle arrête son petit jeu.
De toute façon tu te fiche bien de ce qu’ont fait je crois, sinon tu serais avec le groupe de Drago au lieu de t’éclipser tout le temps. On n’a pas de compte à te rendre.


Ah, c’est donc un Serpentard finalement, est ce que Blue commencerait à s’inquiéter ?
Sam se déporte légèrement sur le coté histoire de voir Weather encore coincée contre le mur malgré le désintéressement du duo. Un sourire furtif lui éclaire le visage, comme s’il préparait une bonne blague.


Le mythe de la jolie infirmière hein…Vous avez bon gout les gars. Seulement je ne crois pas que ce soit très indiqué de vous en prendre à elle, parce que si on sort de la vous allez avoir de sacré ennuis, même si on s’en sort pas d’ailleurs, et qu’elle est l’une des seules qui pourrait éventuellement vous soigner.

Ah, on dirait bien que Blue va s’en sortir cette fois, même si rien n’est joué. En fait elle devrait en profiter pour se sauver de suite pendant qu’elle le peut. Sa arrangerait bien Sam qui n’a pas spécialement envi de lever sa baguette contre des membres de sa maison. Ce qui n’est pas le cas des deux autres balourds apparemment prêt à en découdre.

J’ai pas mal de choses à faire en ce moment, des trucs qui vous passe au dessus de la tête bien sur, mais suffisamment important pour que je n’ai pas envie de perdre mon temps avec vous. Alors si on passait tous notre chemin en tout tranquillité et sans histoire, je suis sur que nous y trouverions tous notre compte.

Sam quand tu propose à tes interlocuteur de passer leurs chemins, ne le fais pas en t’adressant à eux comme s’ils n’étaient que des sous fifres. C’est ce qui lui traverse l’esprit lorsqu’il voit les deux Serpentard ce sourire temporairement. A bas oui forcément s’ils le prennent comme ça.

T’est bien gentil Winalver, sauf que nous ont a pas à t’obéir, donc toi tu va passer ton chemin et nous on vas gentiment retourner à nos affaires avec la sang de bourbe. Surtout que tu viens de nous donner une très bonne idée.

De la tout dérape, Blue sera momentanément aveuglée par une puissante lumière rouge surgit d’on ne sait ou. Que vat elle découvrir en rouvrant les yeux ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 18 Juin - 23:04
Invité
    Bon impossible d’identifier le nouveau venu. Apparemment Blue n’était pas la seule à avoir fait disparaître l’uniforme de sa garde-robe au profit du jean. C’était pas comme ça que la demoiselle identifierait son « sauveur »… En plus elle ne le reconnaissait pas - une seule chose était sûre : il n’était pas de Serdaigle et encore moins de son année.
    Il lui paraissait plus vieux qu’elle, certainement un Septième Année. Après quant à savoir si c’était un Gryffondor, un Poufsouffle ou un Serpentard… Blue ne disposait pour le moment d’aucun élément lui permettant de découvrir l’identité du jeune homme.

    «  Et bien et bien qu’avons-nous la ? Vous en êtes encore à coincer des élèves seuls dans les couloirs ? »

    * Vas-y provoque les, tu te débrouilles après. Le preux chevalier, c’est toi ici. Pas moi.*

    D’ailleurs qu’est-ce qu’elle détestait devoir jouer les demoiselles en détresse ! Pas son genre de devoir remercier quelqu’un, encore moins quand on découvre le « preux chevalier » est en réalité un Serpentard.
    Merlin lui en voulait-il personnellement ? Ou bien c’est juste qu’elle avait pas de chance aujourd’hui ?!

    Pendant que le sauveur inconnu-mais-tout-de-même-de-Serpentard se décalait légèrement et se mettait à sourire étrangement, du point de vue de Blue, celle-ci regardait de tous les côtés à la recherche d’un moyen de sortir de ce guet-apens. Malheureusement pour elle, les deux idiots qui l’avaient prise pour cible lui bloquaient toutes les sorties possibles.

    De toute façon même si elle avait réussi à s’extirper du rempart que formaient les Serpentards, il y avait de grandes chances pour qu’ils le remarquent rapidement. Et ils lui auraient fait payer cet affront tôt ou tard.
    Alors autant en finir tout de suite, au moins Blue serait débarrassée d’eux pour quelques temps.

    « Le mythe de la jolie infirmière hein…Vous avez bon goût les gars. »

    Venant d’un Serpentard, la Serdaigle ne savait pas réellement si elle devait prendre ça pour un compliment ou non…

    « …elle est l’une des seules qui pourrait éventuellement vous soigner. »

    Le terme clé étant éventuellement bien sûr. Après tout, Blue avait peut-être pour vocation de soigner les gens, c’était pas une raison pour faire dans l’œuvre caritative non plus.
    En parlant d’œuvre caritative - et donc d’âme charitable - pourquoi ce Serpentard se mêlait-il de ses affaires et prenait sa défense ?! C’est pas censé insulter les nés-moldus ces bêtes-la ?!
    Pas que Blue se plaigne qu’on vienne l’aider - bien au contraire - seulement voila, elle se demandait pourquoi et surtout qu’est-ce qu’il voudrait en échange… La thèse du bon samaritain ne passant pas avec la Serdaigle…

    « Alors si on passait tous notre chemin en tout tranquillité et sans histoire, je suis sur que nous y trouverions tous notre compte. »

    Pas sûr que ça marche ça… Ils ont l’air idiots, mais peut être pas à ce point non plus. Bah… L’espoir fait vivre.
    Surtout que de la manière présentée ça va blesser leur égo ( surdimensionné soit dit-en passant ). Il aurait été en supériorité numérique, ça l’aurait peut être fait. Mais là tout seul - oui parce que Blue ne se considérait pas vraiment associée à lui. Bon cette non-association ne l’empêchait pas d’avoir sortie sa baguette de sa poche - juste au cas où elle en aurait besoin. Après tout les deux imbéciles n’avaient pas l’air décidé à obéir à l’inconnu.

    « T’es bien gentil Winalver… »

    Winalver… Septième Année, Serpentard… Non vraiment ça ne lui disait rien, ou du moins pas grand-chose.
    A moins que… C’était pas l’ami à Sullivan ?! Enfin ami… C’était un bien grand mot. D’après ce qu’elle savait, Winalver aimait bien Sullivan.

    Pauvre garçon, vraiment rien pour plaire. D’abord il avait été envoyé à Serpentard et en plus il s’entendait pas trop mal avec Sullivan. Vraiment mal parti dans la vie celui-là…

    Bref… Avec tout ça Blue ne l’avait pas vu venir et ne savait d’ailleurs même pas quel en était l’origine, mais un éclair rouge venait de l’aveugler.

    « Par Merlin ! Ça fait mal ! »

    Et ça faisait un mal de chien en plus - comme vous auriez pu vous en douter…
    Bon deux options : les Serpentards très méchants ou le Serpentard apparemment un peu moins méchant.
    Dans les deux cas, le résultat était le même : la Sixième Année n’y voyait rien.

    Au bout de quelques minutes, Blue finit par retrouver la vue.

    *Pas trop tôt.*

    Et ce qu’elle vit était pour le moins… étrange.

    Les Serpentards qui s’en étaient pris à elle étaient allongés par terre, inanimés et avec de drôles de boutons verts sur le visage. Ce qui expliquait d’ailleurs certainement le silence qui avait régné depuis que le sort avait été jeté. Quant à Winelver, il était tranquillement installé contre le mur opposé à attendre on ne sait quoi.

    « C’était quoi comme sort ?! »

    Ça ressemblait vaguement à un stupéfix - même lumière rouge et même effet principal - mais en plus fort. Aux dernières nouvelles un Stupéfix ne rendait pas aveugle et n‘affublait pas ses victimes de boutons verts…

    Puis haussant les épaules et sans attendre vraiment de réponse ( après tout le Serpentard n‘était pas obligé de lui répondre ), Blue récupéra son sac contenant la précieuse bouteille de Poussos - tout en vérifiant d’ailleurs que la dite bouteille n’avait subi aucuns dommages.

    *Au prix où je l’ai payé…*

    Après avoir constaté que la bouteille était intacte, la Serdaigle se permit un soupir de soulagement. Puis elle se tourna à nouveau vers Winalver qui n‘avait pas bougé d‘un millimètre.

    « Je suppose que tu attends un « merci » ?! »

    Non parce qu’il pouvait attendre un moment, c’était pas dans les principes de Blue de remercier un Serpentard de lui avoir sauvé la mise.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 19 Juin - 0:14
Invité
En fait si Sam était appuyé contre le mur, c’est qu’il n’avait pas échappé à une partie du sort. Enfin bon, vu l’état des deux autres, il préférait très nettement cet aveuglement temporaire à l’espèce de forme d’acné ultra virulente que venait de ce choper les deux autres.

Ça pique un peu quand même….

Les yeux rouges à force de les frotter il regardera les des deux corps inanimés étendus au sol. Histoire de vérifier qu’ils étaient bien dans les vapes, Sam serait bien allé leurs donner une paire de coup de pieds dans les côtes, mais cela ne faisait pas très civilisé, et Sam était civilisé bien entendu. Alors à la place il se tournera ver Blue tout en arborant un sourire satisfait.

Franchement êtres en septième année et ne pas savoir utiliser les sorts informulé. C’est plutôt honteux je trouve. Par contre pour les effets secondaire je ne vois pas trop, peut être une collision avec leurs sort…

Un nouveau coup d’œil ver les deux Serpentard et la grimace qu’il affichera en dira plus long qu’un discours de politicien.

Je suis bien content d’avoir été plus rapide, je n’aurais jamais pu me regarder dans une glace avec cette tronche. Pas toi ?

Oui oui elle ne rêve pas, il lui tape bien la discute, histoire de détendre l’atmosphère quoi. Mais qu’est ce qu’elle a, a le regarder comme s’il était une vipère prête à mordre.
Ah oui, peut être parce qu’il est un Serpentard aussi.


Je suppose que tu attends un « merci »

Détend toi je ne vais pas te manger. Et je ne pense pas qu’un merci t’arracherait la gorge mais bon tu fais comme tu veux hein moi je m’en fiche.

L’infirmière intérimaire ne portait pas les Serpentard dans son cœur à ce qu’il avait entendu dire. Les derniers évènements lui donnant peut être raison d’ailleurs. Quand est ce que ses idiots de camarades comprendront que Serpentard ne ferait pas le poids si les trois autres maisons ce décidait à se liguer pour de bon contre eux ? Peut être qu’il allait falloir calmer Malefoy et Alice finalement.

Evite juste de te balader toute seule à l’avenir, ces deux la risquent de l’avoir mauvaise quand ils ce réveilleront.

Oui il se permettait même de lui donner des conseils en prime. Aidée et conseillée par un Serpentard. Est-ce qu’elle allait apprécier ?
S’il regardait ver elle, ses yeux ne semblait pas arriver à se fixer définitivement, comme si la cécité l’affectait encore.


Dit voir t’a quelque chose pour les yeux à l’infirmerie ou alors est ce que même ce stock la a été vidé ? Parce que je crois bien que j’en ais prit plus que prévu. Ca m’apprendra à vouloir régler les choses à l’amiable.

Non parce que sa piquait encore la en fait, brulait même. Mince est ce que ça allait le rendre aveugle ? Manquerait plus que sa. En plus pas beaucoup de chance pour qu’Alice vienne jouer les nurses, ce n’était pas son genre.
En fait sans attendre la réponse de Blue, il prendra la direction de l’infirmerie, une main appuyée sur le mur et les yeux plissé dans une veine tentative pour faire le point sur l’espèce de flou artistique qui composait son champ de vision actuel.


J’ai l’impression d’avoir un kaléidoscope à la place des yeux. J’en aurais presque envie de vomir.

Pauvre Sam. Va-t-elle le laisser comme ça ? Pauvre garçon si vulnérable. Bon peut être pas si vulnérable que ça quand on se souvient qu’il vient de coller deux type KO avec un seul stupéfix, parce que c’était bien un stupéfix. Et puis apparemment il pouvait encore ce diriger tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 25 Juil - 21:28
Invité
    Certes Winalver lui avait sauvé la mise mais c’était pas non plus une raison pour faire ami-ami. C’est pour cela que Blue ne prit même pas la peine de répondre quand il s’exclama que « ça piquait » et analysa les capacités de ses petits camarades serpents - enfin camarades semblait un bien grand mot puisque apparemment les trois Septièmes Années n’avaient pas l’air de beaucoup s’entendre.
    Bah Blue avait déjà assez de problèmes avec l’Infirmerie et l’isolement pour s’intéresser plus que ça aux problèmes relationnels des Serpentard.

    « Je suis bien content d’avoir été plus rapide, je n’aurais jamais pu me regarder dans une glace avec cette tronche. Pas toi ? »

    La remarque décrocha un léger sourire à la Sixième Année. C’est vrai que ressembler à ça… Blue serait restée enfermée jusqu’à trouver un contre-sort, ce qui aurait pu prendre du temps.

    « Peut être… »

    Non Blue ne fraterniserait pas avec l’ennemi. Okay il l’avait sauvé mais fallait pas exagérer non plus.
    Bon, au moins, elle avait fait l'effort de lui répondre, ce qui n'était déjà pas si mal quand on connaissait la profonde aversion que la Serdaigle éprouvait pour les Serpentards.

    « Si je les laisse là sans les aider, tu crois que c’est grave ? »

    Bon même si Winalver lui assurait que ce serait l’un des gestes les plus irresponsables au monde - ce dont elle doutait quand même - elle les laisserait là en plan. Blue voulait bien être serviable, mais il y avait tout de même des limites. Surtout qu'ils avaient largement mérités ce qui leur arrivait - voir même pire...
    En attendant le fait que le Serpentard lui tape la discute était suspect. Il avait pas des Premières Années à martyriser ?! A moins qu’il attende quelque chose de la Serdaigle ?! Mais quoi ? Blue jeta un regard soupçonneux au Septième Année.

    « Évite juste de te balader toute seule à l’avenir, ces deux la risquent de l’avoir mauvaise quand ils se réveilleront. »

    C’était l’hôpital qui se moquait de la charité, là ?!

    « Ah… Parce que ils n’en auront pas plutôt après toi ? Et puis si je ne m’abuse, je ne suis pas la seule à me promener seul… »

    Et puis de toute façon c’était clair que Blue allait limiter ses déplacements dans les endroits isolés du château. Quoi que ça risquait d’être compliqué si elle avait encore besoin des services de l’autre voleur de potion…
    Bah elle verrait en temps voulu…

    « Pour les yeux… Bonne question… Je dois pas avoir grand-chose mais de la lotion anti-conjonctivite devrait faire l’affaire je pense. Et puis si il ne m’en reste pas, ça se fabrique vite… »

    Oui bon elle détestait les Serpentards et elle continuait de penser que Winalver cachait son jeu, mais elle n’allait tout de même pas le laisser à moitié aveugle alors qu’il venait de l’aider.
    Et puis apparemment ça avait l’air d’être sérieux donc bon…

    « T’as besoin d’aide pour marcher ? »

    Oui Blue venait de proposer son aide à un Serpentard. Peut être qu’elle aussi avait été touchée par un sortilège ?


[Hj : Désolé du temps d'attente --' En plus c'est pas fameux comme réponse :/ ]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 11 Oct - 1:07
Invité
Sujet clôt puisque mon interlocutrice n’existe plus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» MATCH n°1 ~ Poufsouffle VS Serpentard
» Katie Bell, Rogue, McGonagall et Mimie Geignarde (libre)
» [Theme] L’objet du désir (PV tous les serpentards)
» Ce n'était pas le moment de me déranger ! || PV Ginny Weasley
» Les serpentards [15/21]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 2 :: Huis Clos (avril-juin 1998)-
Sauter vers: