RSS
RSS



 


 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 2 :: Huis Clos (avril-juin 1998) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Concessions et attentions [PV McBluesty]

avatar
Invité
Invité
Dim 7 Aoû - 13:19
Invité
Deux jours, quarante-huit heures pendant lesquelles aucun élève, en-dehors des délinquants notoires qu'étaient Kaysa Potter et ses amis proches, n'avaient accès à la Grande Salle. Le préfet-en-chef trouvait cela inadmissible, déjà parce que c'était un pied de nez énorme envers l'autorité que lui et ses comparses pouvaient représenter, mais également car cela empêchait les septièmes années bénévoles de dispenser leurs cours aux élèves plus jeunes. Il pensait tout d'abord organiser une offensive brutale, violente, sournoise et donc redoutablement efficace. Il était en train d'établir les plans d'un véritable assaut, aidé par d'autres membres de la brigade, une heure à peine après la fermeture de la salle réquisitionnée, lorsque Iris Prescott survint dans la salle des préfets. C'était ici que les pourfendeurs des racailles et des cachottiers s'étaient réunis. La préfète de Poufsouffle lui apprit qu'elle avait octroyé son aval à la bande des sixièmes années pour préparer en paix ce qui devrait être une importante fête. Aaron savait qu'elle fréquentait assez souvent le groupe des Gryffondor insolents et irresponsables, cependant, jusque là, cela ne l'avait jamais empêchée de remplir correctement ses devoirs. Mais cette fois-ci, le Serpentard se sentit trahit, et il commença à s'emporter contre la jeune mère. Celle-ci réussit néanmoins à le convaincre de laisser l'insupportable trio organiser leur soirée. Elle avait argumenté en prétendant que cela lui permettrait d'améliorer sa réputation auprès des élèves, et qu'ils pourraient toujours s'y rendre pour la surveiller de l'intérieur. Enfin, Aaron finit par accepter, car après tout, il y avait bien parfois des fêtes d'organisées lorsque Dumbledore se trouvait encore dans son école. En outre, il préférait que Potter s'occupe de cette manière plutôt qu'en commettant un acte bien plus répréhensible.

Les patrouilleurs rongèrent donc leur frein durant deux journées qu'ils trouvèrent bien longue. Toutefois, la sécurité dans tout le reste du château ne fut jamais aussi bien maintenue. Non seulement parce que la bande des perturbateurs ne faisait pas des siennes, mais surtout parce que pour compenser, les défenseurs de l'ordre se montraient particulièrement vigilants sur tout le reste. Ils ne laissèrent rien passer, et paradoxalement, ils furent tellement craints pendant cette période qu'ils lancèrent bien moins de sortilèges que d'ordinaire, les élèves n'osant pas les défier, peut-être par crainte de se retrouver blessés pour la fête. David Smith, un des amis proches du vert et argent, lui dit en plaisantant à moitié qu'ils devraient éventuellement laisser Potter préparer plus souvent des soirées, parce que le château était bien plus calme en attendant. Aaron lui jeta un regard noir, mais au fond de lui, il considérait cet évènement comme un bon moyen de canaliser l'esprit perturbateurs de certains étudiants, même si cet effet diminuerait si cela se produisait trop souvent.

Cependant, avant de songer à de possibles prochaines fêtes, il convenait de se préparer pour se rendre à celle-ci. Le préfet-en-chef ne pouvait pas se permettre de ne pas y aller. Il était un symbole d'autorité dans Poudlard, même si cela n'était pas forcément constaté positivement par les élèves, il devait donc faire acte de présence, et veiller à ce que tout se déroule convenablement. Tel était son rôle, ainsi que celui de ses alliés. Bien sûr, ils pouvaient profiter pleinement de la soirée, du moment qu'ils ne commettaient eux-même rien de répréhensible, à ses yeux.

Aaron se trouvait donc dans son dortoir, en train de se changer, comme plusieurs autres Serpentards. Pour l'occasion, il revêtit une chemise de soie noire, qu'il rentra dans un pantalon de lin blanc crème, auquel il ajouta la veste assortie. Sa ceinture en peau de dragon noir, était serrée par une boucle en argent pur. Pour ne pas dépareiller, il avait choisi de porter à son index gauche une bague dont l'anneau était formé par deux fins serpents d'argent, entremêlés autour d'une opale noire. Enfin, il attacha une cape de velours noir, grâce à une broche du même métal que la bague et la boucle de ceinture. L'ensemble de la tenue du septième année permettait aux nuances colorées du précieux bijou de ressortir avec élégance. Il boucla ensuite les lacets de ses chaussures fraichement cirées, du même cuir que sa ceinture, bien qu'il soit traité différemment. Après tout, ces deux éléments de sa tenue provenaient du même styliste de luxe, que le préfet-en-chef affectionnait particulièrement.

Une fois prêt, l'héritier des Kingfell n'oublia pas de dissimuler sa baguette dans son dos, maintenue par sa ceinture et cachée des regards par sa veste et sa cape. Il descendit ensuite dans sa salle commune où quelques autres élèves terminaient leurs propres préparations. Il n'en restait plus beaucoup, car la fête avait du commencer depuis peu. En effet, Aaron avait pris un peu de retard en patrouillant dans les couloirs un peu plus longtemps que d'habitude. Il ne voulait pas que certains profitent de cet instant précis pour tenter d'enfreindre le règlement. Parmi les quelques Serpentards restant, Gayan et David, attendaient leur ami avec une impatience non dissimulée.


- Enfin ! Tu ne savais pas laquelle de tes précieuses bagues prendre ou quoi ? Claironna l'indien d'un ton à la fois joyeux et légèrement énervé.

Mais David Smith ne laissa pas à Aaron le temps de se justifier.


- Mais regarde ! On s'en fiche de ses bagues ! Tu as vu, il n'a pas mis son insigne de préfet-en-chef ! Qu'est-ce qui se passe ? Tu l'as perdue ? Questionna-t-il en riant et en pointant l'endroit où du torse où son camarade avait l'habitude de l'épingler.

Le septième année avait choisi de ne pas la porter, et l'avait laissée dans sa boîte à bijoux. Tout d'abord, parce qu'elle dépareillait avec la tenue qu'il avait choisi de porter ce soir, mais surtout parce qu'après tout, il se rendait à une fête, et qu'il y allait avant tout comme participant, et non comme responsable de la sécurité ou quoi que ce soit d'autre du genre. Il espérait ne pas avoir à sévir ce soir, et il venait pour s'en assurer. Il convenait donc de se présenter sous un jour plus accueillant que d'ordinaire, or cette insigne avait assez mauvaise réputation parmi grand nombre des élèves de Poudlard. Ils le connaissaient déjà bien, il était inutile de les braquer directement contre lui en soulignant inutilement cet aspect là.

Comme le trio était déjà en retard, il ne s'attarda pas en vaines explications, et répondit brièvement en prenant le chemin de la Grande Salle.

- Elle n'est pas en argent pur, or tous les autres éléments métalliques de ma tenue le sont. Cela aurait été une faute de goût impardonnable, argumenta-t-il sur un ton précieux caricatural.

Ils passèrent le reste du trajet à songer à ce qu'avaient pu faire les Gryffondor pendant deux jours là-dedans, et s'amusèrent à imaginer des choses peu probables. A leur arrivée, ils furent soulagés, et Gayan un peu déçu, de constater que tout avait l'air de bien se passer. Mais après tout ce n'était que le début de la soirée, cependant, avec apparemment uniquement de la bièraubeurre comme boisson, les esprits ne devraient pas trop s'échauffer. Aaron balaya la salle du regard, il repéra Anna Bishop qui était venue avec un autre Serpentard, elle ne lui avait pas proposé de l'accompagner, mais peu lui importait. A une autre table, il aperçut Ginny Weasley en discussion avec l'attrapeuse de l'équipe de Quidditch sa maison. Le souvenir de leur affrontement nocturne était encore récent et il afficha une mine dédaigneuse. Enfin, il porta ses yeux clairs sur l'organisatrice de cette réception qu'il venait de repérer, aux côtés de Lupin comme d'habitude, mais sans Black. Un léger sourire sarcastique apparut sur le visage méfiant du bâtard Kingfell, qui n'a eu qu'à suivre un bref regard de la brunette rouge et or pour trouver son troisième comparse, désormais petit ami de Sullivan. Toutefois, ils n'étaient pas en tête à tête, puisqu'une autre blonde de sa maison s'était jointe à eux.


- Je ne t'avais pas dit
, s'exprima David à ses côtés, Black n'a pas invité Alice Sullivan à la fête, mais Jesse-Rose Greenwood. Quand je pense que ce crétin a deux joyaux dans ses mains, et qu'il n'est même pas fichu de se débrouiller avec elles. Quel gâchis...

Aaron lui répondit d'un air amusé.


- Si tu te sens seul tu n'as qu'à rejoindre Potter, Lupin, ou même Weasley. Apparemment les associations de rouge et de vert sont la nouvelle tendance.

Gayan lui, ne les avait pas attendus, il leur avait fait comprendre que cette soirée était pour lui l'occasion rêvée de tenter de se trouver une nouvelle copine, ou juste une nouvelle aventure. Aaron n'était pas aussi motivé, bien sûr il n'était pas insensible aux belles filles, mais la situation actuelle, que cela soit à l'intérieur ou à l'extérieur de Poudlard, le préoccupait assez.

- Bon, hého ! Tu me suis, on va se prendre de quoi boire !
Lui cria David en remontant l'allée centrale. On va noyer la partie moldue de ton sang dans la bièraubeurre, ça ne pourra te faire que du bien ! Ajouta-t-il en plaisantant plus ou moins.

Aaron acquiesça, puis lui fit signe qu'il allait leur trouver des places à une table pendant qu'il prenait des bouteilles. Il chercha donc un coin tranquille à une des tables, si possible avec une ligne de vue assez dégagée jusqu'à l'organisatrice de la fête.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Trish → Attentions aux flashs
» Souvenir d’attentions [Mission Facile]
» [Réflexion] Les intentions de Deoxys ? [ROSA]
» Harry Potter ♕ La peur d'un nom ne fait qu'accroître la peur de la chose elle-même

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 2 :: Huis Clos (avril-juin 1998)-
Sauter vers: