RSS
RSS



 

 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 2 :: Nuit Rouge de Poudlard (début juillet 1998) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Acromentules, loup-garou et centaure

avatar
PNJ
La plume des scénarios
Nombre de messages : 72
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 2 Juil - 20:53


Sujet pour MAGOR, HERMIONE GRANGER et HADES L. BLACK.

[Précision : Chacun peut quitter le sujet quand il lui plaira, tant que vous nous prévenez. Si jamais quelqu'un désire rejoindre le sujet en court de route, c'est tout à fait possible, envoyez un MP aux admins. Il n'y a pas d'ordre de passage défini, vous pouvez poster comme vous le désirez ou vous arranger entre vous.]

La plupart des mangemorts se trouvent à l'intérieur du château. On voit les éclairs de lumière verte, bleue, blanche ou rouge fuser à travers les fenêtres. On entend les explosions, les cris, les rires, le chaos. C'est une embuscade, un piège, la guerre.

Mais qu'en est-il des élèves qui se trouvaient à l'extérieur au moment où les mangemorts ont débarqué ? Des élèves qui pouvaient être allongés dans le parc à observer les étoiles, à se promener au bord du lac, à simplement errer en profitant de l'air agréable d'une soirée d'été. C'est le cas d'un certain Hadès Black, qui a eu le temps de se cacher par réflexe tant bien que mal en voyant débarquer Voldemort et tous ces mangemorts en direction du château. Que se passe-t-il ? Que faire ? Il tient sûrement là l'occasion de pouvoir venger son père. Mais autant de mangemorts... Il n'a pas le temps de s'interroger cent sept ans que soudain, il voit quelque chose arriver de la forêt. Et non des moindres : des Acromentules... Le pire étant sûrement que l'une d'elle semble l'avoir repéré.

Hermione Granger était dehors, du côté des Serres, lorsque les bruits et les cris en provenance du château l'ont alertée. Elle se met à courir à travers le parc pour rejoindre l'entrée du château, se demandant si une bagarre a éclaté et dégénéré. Elle se fige en voyant une énorme chose courir à travers le parc en direction d'un élève. Non... Elle connaît ces bêtes-là... Des Acromentules ? Elle a juste le temps de dégainer sa baguette magique que soudain, elle sent une présence derrière elle et un souffle agiter ses cheveux alors qu'une voix lui souffle à l'oreille :

« Si j'étais toi, ma mignonne, je rangerais ça bien gentiment. »

C'est Fenrir Greyback, qui semble dans son élément au milieu de tout ce chaos. Évidemment : il compte en profiter pour mordre le plus d'élèves possibles, quitte à les laisser pour morts ou à les transformer en loups-garous sans qu'ils n'aient rien demandé. Il attrape Hermione par la gorge et la soulève de terre avec un sourire machiavélique lorsqu'il sent une douleur au niveau de son flanc. C'est une flèche qui vient de l'effleurer. Il lève la tête et voit un centaure arriver en courant, arc en main, de l'entrée du château : Magor. Greyback lâche Hermione avec un nouveau sourire.

« On va s'amuser... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 2 Juil - 21:17
Invité
La bataille faisait désormais rage, du sang et des larmes coulais, des hurlements retentissait.

Le centaure bien qu'encore affaibli par sa torture de tout a l'heure, blessais des mangemorts grace a ses flèches et ses sabots, cela lui faisait un effet bizarre de se dire qu'il avait dès a présent du sang sur les mains lui aussi. Il en avait également sur le flanc gauche, un sort d'il ne savais qui l'ayant frolé.

C'est complètement épuisé que le centaure galopa vers l'entrée du chateau, a la poursuite de quelques partisans de Voldemort qui courait partout, les flancs et le torse ruisselant de sueur, le chaos régnais dans l'école et Magor se demandais, se torturé la cervelle: Comment les mangemorts ont put rentré dans l'école ? Y'avais t'il un traitre parmi l'école ? Non décidément il avait beau réfléchir, il n'arrivais pas a comprendre comment le camp de Voldemort avait pu entré a Poudlard avec le huis clos.

C'est alors que, de l'entrée du chateau, la vision du centaure rencontra celle d'Hermione Granger, qui été prise au cou par un mangemort.

Il n'hésita pas une seule seconde, prit une flèche et la passa dans son arc, puis le jeune professeur visa et tira la corde, la flèche erafla le flanc du partisan pour se fiché dans un arbre. Magor en profita pour bénir la personne charitable qui l'avais sauvé de la torture tout a l'heure.

Le jeune homme galopa sur le mangemort qui avait entretemps laché la petite Gryffondor et arrivé en face de lui, il se cabra de toute sa hauteur pour essayer de l'impressioné.

-Laissez la tranquille !

L'enseignant remit une flèche dans son arc et en menaça le mangemort, le gardant en joue. Un cri sorti de sa gorge.

-Laissez la partir.

Le centaure avait aussi compris que certains élèves avait choisi leur camp. Il connaissait le sien: Dumbledore. Par respect mais aussi par gratitude.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 9 Juil - 23:53
Invité
    Des cris, des gens qui couraient et tout ce monde déguisé en super héros du mal. Les mangemorts, d'après les rumeurs. Mangemort, ce nom me disait quelque chose. Mon père en parlait souvent. "Promets-moi que quoi qu'il arrive, tu ne deviendras jamais mangemort" Pourquoi cette phrase ne me restait jamais en tête. Je ne comprenais plus. Alors j'avais décidé de me cacher, purement et simplement. Il ne fallait pas que je me montre. Pas tout de suite. Ca aurait été trop facile. La vengeance est un plat qui se mange froid. Et puis, je venais juste d'arriver, c'était pas le moment de me faire tuer sur un coup de tête. Réfléchi, moi? Peut-être. Faible et lâche? Ca jamais! S'il le fallait, j'irais me battre car j'adore ça!

    Mais qu'allait penser la famille Black si jamais, je venais à être blessé ou autre. Non, je n'étais pas débile au point d'aller me jeter dans la gueule du loup. Vous avez un souci avec ça? Bref, je préférais me cacher, loin de tout ce carnage. Et pourtant, je me sentais bizarre. Ces gens masqués m'attiraient. Ils semblaient tout contrôler. Ma grand-mère m'avait tout raconté. Mon père avait été des leurs et il en était parti. Et d'après elle, c'était pour ça qu'il en était mort. Ce n'était que des foutaises! Mon père, un mangemort? Ce défenseur de la justice, un criminel? Non! Je ne le croyais pas. Je ne le voulais pas. Mais moi, qui n'était plus rien aujourd'hui, m'importait peu d'être criminel. J'en avais rien à foutre, point barre.

    Soudain, j'entendis des cris et j'allais bravement essayer de défendre la personne qui poussait des cris. J'étais un Black avant tout. Je reconnus le prof mais pas la fille. Je ne disais rien sous peine de me faire découvrir mais je ne savais pas quoi faire. Je crois que j'aurais du rester cacher? Surement? Surement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 13 Juil - 20:50
Invité
C'était une belle soirée de pleine lune, et Hermione se trouvait en dehors de Poudlard près des Serres. Pourquoi donc se trouvait-elle là ? Simple. La jeune femme avait voulu prendre un peu l'air pour qu'elle arrive à se contrôler et à ne pas sortir de ses gonds avec tout ce qui se passait en ce moment. Les élèves n'arrêtaient pas, mais alors vraiment pas de se battre où encore de se traiter de 'gnome purulent' etc… Hermione ne pouvait plus encadrer tout cela, elle devait prendre l'air. Et c'est ce qu'elle fut en prenant un de ses carnets sur les études des plantes qui se trouvaient dans la Serre. Rien de mieux que pour notre Miss Granger de se retrouver dans ses bouquins et d'élaborer un plan pour mieux contempler les mandragores. En effet en ces temps-ci, cette dernière n'avait guère le temps de se plonger dans ses études. Alors en ce soir de pleine lune, Hermione avait décidé qu'elle irait contempler les mandragores pour voir comment elles se comportaient durant la nuit. Et que depuis sa première année, elle n'avait jamais pris ce genre de décision et encore moins de songer à leur attitude… Hermione était donc assise à côté de la Serre et malgré l'obscurité qui régnait, elle arrivait quand même à prendre quelques petites résolutions sur ces créatures présentes. Notant ses méthodes et procédés, Hermione orientait sa baguette vers la Serre pour que son 'Lumos' soit plus visible sur les plantes. Pourtant avec toute cette ambiance sereine, quelque chose se faisait entendre. Plusieurs choses, comme des sorts qui fusaient à la chamade. Mais ce n'était pas comme d'habitude, malgré le fait qu'Hermione entendait souvent des sorts fuser, là c'était loin d'être pareil. Les sorts étaient plus forts et plus violents on aurait cru qu'on faisait fasse à un orage. Mais quand soudainement la Gryffondor parvint à entendre de plus près des cris d'élèves, cette dernière sentit la peur monter en elle. Hermione savait que les mangemorts étaient rentrés au sein de Poudlard. Mais telle est la question, comment ? La jeune femme se releva avec précipitation et commença à courir en direction du château. Hermione se figa soudainement, lorsqu'elle vit qu'un élève était présent ainsi qu'une chose, une bête plutôt… Elle connaissait ces bêtes-là : des Acromentules ! La rouge et or comprit vite que le château n'était plus un lieu sûr et que tout le monde pouvait pénétrer à l'intérieur qu'à l'extérieur des alentours de Poudlard… Hemione brandit sa baguette quand soudain, elle sentit une présence derrière elle. Cette dernière le sut directement quand elle sentit un souffle agiter ses cheveux. A la suite, une voix vint faire surface en soufflant à l'oreille :

« Si j'étais toi, ma mignonne, je rangerais ça bien gentiment. »

Entendant cette voix, Hermione la reconnut immédiatement, c'était Fenrir Greyback. La jeune femme était terrorisée et elle s'obligeait à ne pas bouger, si elle le faisait, la dite Granger serait immédiatement mordue. Le fait d'être à côté d'un loup-garou rappelait à celle-ci qu'il n'y avait qu'une façon de guérir d'une morsure de cette bête. Il suffisait que Greyback la transforme en loup-garou pour qu'elle puisse survivre. Mais Hermione n'allait pas se faire aussi facilement, elle essayait de manier sa baguette, quand soudainement le loup-garou attrapa Hermione par la gorge jusqu'à la faire soulever de tout son poids. Hermione se mit à crier de douleur en sentant les mains de Greyback la serrer extrêmement fort au niveau de la gorge. Mais tout ça fut de courte durée quand quelqu'un lança une flèche à l'endroit du dos du loup-garou, relâchant instinctivement la Gryffondor quasiment effondrée. Et cette personne c'était Magor. Lui et Hermione ne s'appréciaient pas du tout - enfin, surtout cette dernière - elle croyait que le centaure faisait parti du groupe d'Hellson concernant le Huis-Cos et qu'il préparait un complot. Evidemment la rouge et or avait encore une fois, surestimé quelqu'un. Magor obligeait à Greyback de relâcher Hermione afin qu'il puisse la sauver. Sauf que cette dernière n'entendait guère, se préoccupant pour elle-même.

« On va s'amuser... » fit remarquer Greyback en jubilant de l'instant.

Pourtant bien que mal, Hermione réussit à s'éloigner de quelques mètres du loup-garou. Magor s'approcha alors vers ce dernier, tout en se cabrant pour le faire déguerpir au plus vite. La jeune femme essaya d'aller chercher sa baguette pour qu'elle puisse se défendre, digne d'une excellente sorcière qu'elle était. Pourtant ce ne fut pas une tâche très plaisante d'aller chercher sa baguette, puisque bizarrement elle n'était pas dans le champ de vue de la belle. Hermione faisait en sorte de marcher - malgré le fait qu'elle souffrait à la gorge - et essayait de regarder en arrière si quelque chose se passait au moment même... La dite Granger tomba nez-à-nez sous sa baguette et la dirigea vers Greyback. Puis elle put constater que le jeune homme de tout à l'heure était toujours présent.

« Stupéfix ! cria Hermione en direction du loup-garou. Celle-ci tourna la tête pour prévenir l'autre élève présent. Va-t'en, vite ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 15 Juil - 12:10
Invité
Le mangemort avait lâché la jeune Granger et le regardait à présent avec un sourire sadique, jubilant tel un enfant a la vue d'un château de sable:

« On va s'amuser... »

Le problème c'était que le professeur avait été affaibli par la torture de tout a l'heure, il avait conscience qu'il se ferait peut-être battre à plate couture. Il poussa un hurlement guerrier tandis qu'ils se tournaient autour tel des fauves.

Quand soudain le stupéfix de la jeune gryffondor parti mais Greyback l'évita et le sort alla se finir contre un rocher. Magor ignorait la nature de son adversaire et c'est pourquoi le centaure fut surpris quand le lycan fonça sur lui pour tenter de le mordre. C'est là que Magor comprit qu'il avait à faire à un loup-garou.

Magor fit un rapide pas de coté, et le mangemort se heurta un arbre. L'homme-cheval en profita pour le menacé de nouveau avec son arc. Le truc c'est que ses flèches n'étaient pas vraiment magiques et ne se renouvelait pas à volonté, elles s'épuiseraient à un moment où un autre et cela Magor en avait aussi parfaitement conscience. Il se servait de son arc que pour s'entrainer face à des cibles.

-Laisse la partir.

Magor était très concentré sur le combat, ne se préoccupant de rien d'autre. Déterminé a aidé l'école qui l'avait accueilli après la douloureuse épreuve du bannissement, il ne voulait pas lâcher le morceau.

Magor ne tiendrait pas longtemps, déjà Greyback se relevait, lui été à peu près en forme, ne s'était pas fait torturé pendant une bonne heure et deux fois par une mangemorte et le seigneur des ténèbres.

Et ce que Magor ne comprenait pas, c'est le pourquoi un lycan était dans les rangs du Lord, vu que celui-ci apparemment haïssait les hybrides. Ce n'était pas logique ! Il n'aime pas les créatures et il en a une dans ses rangs !

Il défia Greyback du regard, lui tournant autour, essayant d'ignorer la douleur de sa croupe et le bandage plein de sang que la jeune Russe avait apposé sur la plaie. Magor était affaibli, mais l'enseignant de 21 ans essayerait de tenir un maximum pour protéger l'école et les élèves.

- Viens m'affronter si tu t'en sens capable.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 2 :: Nuit Rouge de Poudlard (début juillet 1998)-
Sauter vers: