RSS
RSS



 


 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 2 :: Huis Clos (avril-juin 1998) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le retour à Poudlard n'est pas si mal finalement non ? [Kaysa]

avatar
Invité
Invité
Mer 11 Juil - 13:08
Invité
Pour Sarah, se retrouver une nouvelle fois à Poudlard était une horreur. Elle se rappelait de cette journée où elle avait déplacée plusieurs fois comme un misérable pantin. Revenir à Poudlard se trouvait alors une nouvelle fois impossible à supporter. Elle se sentait tout simplement incapable, impuissante. Elle volait sur son balais à ce moment précis, elle ne savait pas trop ce qu'il lui passait par la tête, elle voulait être dans le calme, juste oublier ce qui l'entourait mais même un tour sur un balais s'avérait presque inutile pour oublier. Elle voulait retrouver ses parents, cette partie d'elle, cette autre partie de sa famille. Même l'officialisation du couple que formait son frère et sa cousine préférée n'avait pas réussit à la rendre très heureuse. D'ailleurs, en parlant de ce couple, elle avait été assez surprise, pas mécontente ni même choquée mais surprise. Avez-vous déjà ressenti cette impression que l'un de vos rêves pouvait se réaliser dans un futur proche ? Hum, bah Sarah si, à ce moment là mais pour elle cela semblait encore impossible. Avec ce fou de Hellson, vivre heureux devenait simplement impossible.

Elle décida donc de descendre de son balais, d’atterrir, de revenir sur terre. Poser ses deux pieds sur le terrain ne pouvait pas vraiment lui faire du mal ! Le premier pied sur le sol, elle sentit une nouvelle fois cette impression de malheur revenir. Oh oui, elle était nostalgique notre Sarah, autant au début, elle était contente d'avoir été nommée préfète en chef, elle avait même tout fait pour faire son devoir correctement, c'est à dire maintenir un minimum un peu d'ordre mais sans adultes, le château n'avait aucun charme. Ce n'était pas des pré adultes qui pouvaient gérer Poudlard seuls. Ça Sarah le savait bien ! Mais aussi, c'était quoi ce délire d'enfermer ces élèves dans Poudlard ? ! Sarah se passa sa main dans ses cheveux et déposa son balais sur le sol, elle savait bien que personne n'oserait l'embêter, c'était bien trop difficile de mesurer à elle. Tout le monde le savait, il valait mieux ne pas se friter à elle. Sarah était trop impulsive pour qu'on puisse en tirer quelque chose. Elle s'installa sur le sol, à côté de son balais et ferma les yeux. Le soleil brillait, heureusement, ce Hellson ne les avait pas priver de l'oxygène. Il manquerait plus que ça d'ailleurs. Elle profita du dernier coup de vent de la journée pour réfléchir. Elle méditait, sérieusement, c'était difficile. Elle entendit un bruit, des pas. Qui osait venir l'embêter ? Elle ouvrit les yeux comme des vraies billes et attendit quelques secondes ! Plus aucun bruit, elle rêvait peut être. Elle se redressa alors, prit son balais et se leva. Elle espérait vraiment qu'elle venait de rêver.

Ah lala, ce n'était vraiment pas son année de chance, elle rêvait maintenant, avait des illusions et devenait limite folle ! Elle secoua la tête et commença donc à marcher. Toujours rêveuse, elle espérait vraiment que Poudlard rouvre ses portes et qu'elle n'y reviendrait plus jamais. Elle se voyait déjà dans la maison des Black entrain de manger autour de la grande table avec tous les maraudeurs. C'est un rêve, limite un rêve éveillé. C'était tout Sarah, ça, rêvait, pensait au passé qu'elle aimerait bien voir dans un futur proche. Elle était comme ça l'ainée des Black, nostalgique, simple et rêveuse. Tout simplement, elle ne demandait pas grand chose si ? Elle voulait simplement revoir ses parents. Puis elle arriva à l'entré du terrain de quidditch. Elle se tourna vers les gradins et y vit une personne avec de longs cheveux bruns. Une personne qu'elle était capable de reconnaitre entre milles. « Kaysa. » Murmura t-elle tout simplement. C'était une occasion de discuter avec elle et puis elle était seule. Enfin aux dernières nouvelles. Sarah lui fit un coucou de la main comme pour lui dire qu'elle allait monter elle aussi. Discuter avec sa cousine préférée ne pouvait pas être mal pour son moral. Elle se dirigea alors vers les escaliers menant aux gradins. Elle ne savait pas trop quoi elle allait dire. Après quel sujet de conversation allait-elle mettre sur le tapis ? D'ailleurs, elle se demandait aussi ce que faisait Kay dans les gradins ? Peut être était -ce une nouvelle illusion... Elle secoua la tête, non, non et non pas cette fois, c'était pas possible ! Elle n'imaginait pas tout quand même. Elle grimpa les marches quatre à quatre et se rassura en remarquant que c'était bel et bien Kaysa. Elle put souffler, elle n'était pas aussi folle que ça.

Elle approcha alors doucement, se demandant encore une nouvelle fois ce qu'elle faisait dans les gradins plutôt que sur le terrain. « Je savais bien que c'était toi ! » S’exclama t-elle alors quand elle fut assez proche de sa cousine pour qu'elle l'entende. « Qu'est ce que tu fais là ? Tu vas bien ? » Demanda t-elle en souriant et essayant d'oublier ses pensées noires. Sarah s'installa sur l'un des bans des gradins, prête à entendre les réponses de Kaysa.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaysa Potter
Apprentie auror
Âge du personnage : 19 ans
Nombre de messages : 3342
Célébrité sur l'avatar : Willa Holland
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 23 Juil - 10:40
    Depuis le huis clos, le Quidditch n’était pas une priorité pour les élèves, loin de là. Mise à part la petite compétition qui avait été organisé pour les plus jeunes -un des rares moments de solidarité dans ce château- il n’y avait plus de match entre maisons. Il n’y avait plus de match du tout d’ailleurs. Le tournoi inter-maison avait disparu en même temps que les professeurs et soyons réaliste un match sans adulte pour arbitrer deviendrait du grand n’importe quoi. Déjà avec Mme Bibine pour arbitrer le match, généralement, ça partait en vrille dès que l’on opposait Serpentard et Gryffondor. Alors imaginez sans aucun professeur pour dicter les règles. Et un élève de septième année n’aurait pas assez d’autorité, son objectivité serait toujours remis en cause par un camp ou l’autre. Et ça finirait mal à tous les coups. Donc pas de Quidditch… et pas d’entrainement. Si, il y avait toujours les accros du Quidditch comme elle, sa cousine Sarah, Alex, Harry et d’autres encore qui ne pouvaient se passer de rester trop longtemps éloigné d’un balai. Mais Kaysa se voyait mal imposer un entrainement à son équipe sans aucune utilité. Mais de son côté, elle continuait de s’entrainer. Après tout, elle n’était pas encore décidée sur son avenir -car il finirait bien par sortir d’ici tôt ou tard- et si son choix se portait sur une carrière de joueuse professionnelle, elle devait garder son niveau au top. C’est pourquoi la demoiselle, qui avait trouvé un peu de temps libre pour penser à elle et rien qu’à elle, se dirigea vers le terrain son balai à la main.

    Elle se dirigea vers la remise où était entreposé tout le matériel pour l’entrainement : des plots, des cerceaux, divers autres objets ainsi que les fameuses balles de Quidditch. Kaysa n’avait besoin que du souaffle aujourd’hui et de quelques plots. Elle souhaitait s’exercer sur la rapidité mais aussi sur la souplesse de son jeu. Lors de sa dernière course poursuite dans le château avec son balai, la brunette avait eu le temps de constaté qu’il fallait qu’elle travaille ses slaloms en pleine vitesse et ses prises de virage en angle droit. Bah oui, dans les couloirs, y’avait pleins d’angle droit. Et même si sur un terrain, il y avait beaucoup plus d’espace, cela pouvait toujours s’avérer utile.

    Seulement, elle ne s’attendait pas à retrouver une remise fermée à l’aide d’un sortilège avec un mot sur la porte signé : la brigade Kingfell. Sans lire le mot, Kaysa sentit déjà la colère montait en elle juste en imaginant ce qu’il pouvait se trouver dessus et bingo, ça ne loupa pas. Nom d’un chaudron cabossé ! Ce maudit Serpentard avait décidé de lui pourrir la vie jusqu’au bout. Il osait la privée de Quidditch. Elle se fichait bien de l’excuse qu’il y avait sur le parchemin, elle se fichait bien qu’il y ait à présent des membres de la brigade qui s’occupait de la gestion du terrain et donc du matériel et elle se fichait carrément de ce que pouvait penser Kingfell si c’était bien ou pas. Il ne pouvait tout simplement pas faire comme tous les autres élèves de ce château, faire sa vie de son côté et surtout, SURTOUT, foutre la paix aux autres ! Elle allait lui faire bouffer ses extensions décolorés à celui là s’il avait le malheur de croiser son chemin aujourd’hui et elle n’en avait rien à cirer que l’idée vienne d’un des membres de sa brigade ou de lui, dans tous les cas, c’est lui qui donnait son accord donc c’était lui le responsable !

    De colère, la brunette donna un violement coup de pied dans la porte en bois de la remise. Avant de sortir sa baguette et de jeter un incendio sur le parchemin qui s’envola en fumée. Elle jeta ensuite un Alohomora sur la porte mais sans succès. Forcement, fallait s’y attendre, ils avaient pensé que les élèves essaieraient de passer outre. Kaysa jura une dernière fois avant de se diriger vers les gradins. Elle pouvait toujours voler, elle avait encore son balai. Mais du coup, elle allait devoir revoir son entrainement en déterminant un autre parcours que celui qu’elle comptait faire en enchantant plots et cerceaux. Soit, elle allait se débrouiller autrement mais d’abord il fallait qu’elle prenne de la hauteur pour déterminer son plan d’action. Elle grimpa donc en haut des gradins et observa le terrain afin de déterminer le circuit qu’elle ferait.

    C’est alors qu’elle aperçut une tête brune en bas qui agitait le bras dans sa direction. Kaysa reconnut sans problème sa cousine : Sarah. Elle lui répondit en levant le bras à son tour en la suivant du regard. Elle était en train de grimper dans les gradins à son tour pour la rejoindre son balai également dans les mains. Depuis combien de temps Sarah était-elle là ? Elle ne l’avait pas vu en jetant un regard à l’ensemble du terrain pourtant.

    Kaysa esquissa un sourire à l’adresse de sa cousine quand celle-ci arriva enfin en haut des gradins, à quelques pas d’elle.

    « Parce que tu serais capable de me confondre ? » fit remarquer la brunette sur un ton faussement vexée qui disparut néanmoins bien vite pour un large sourire.

    Elle était contente de voir sa cousine préférée. Bien sur, on ne comptait pas Nina qui n’était pas une simple cousine mais sa sœur de cœur donc Sarah était sa cousine préférée. Elle était un peu la grande sœur qu’elle n’avait jamais eu… et ce n’était pas Harry qu’elle allait voir si elle avait une question un peu personnelle à poser. Non, franchement, rien que d’imaginer sa tête c’était à mourir de rire.

    Et puis, depuis le huis clos, elles ne s’étaient pas beaucoup vu, chacune étant plus ou moins occupées de leur côté, elles ne se voyaient que pour les repas ou dans la salle commune mais cela faisait longtemps qu’elles ne s’étaient pas retrouvés toutes les deux à discuter.

    « Et bien, j’étais parti pour m’entrainer mais cet imbécile de cloporte décoloré a décidé que la remise de Quidditch serait gérer par un des membres de sa brigade. Il est donc impossible d’avoir accès au matériel. Enfin, c’est pas grave… j’vais bien trouver un moyen pour lui mettre les bâtons dans les roues encore une fois. Le tout s’est d’avoir des idées géniales et des fois, elles mettent un peu de temps à arriver. Mais sinon ca va très bien. Et toi ? On n’a pas vraiment eu le temps de parler depuis ta sortie éclair de Poudlard. » Répondit Kaysa

    Elle savait que Sarah vivait mal le fait d’être enfermé dans Poudlard. Cela s’était vite ressenti quelques jours après le huis clos, son humeur avait changé et elle essayait par tous les moyens de pouvoir sortir de cette bulle. L’article de Gossip Feather n’avait fait que confirmer ce qu’elle avait remarqué. Et sa sortie éclair n’avait pas l’air de l’avoir aider. Kay’ ne savait pas ce qu’il s’était passé le peu de temps où ils avaient disparu, elle n’avait pas encore eu l’occasion de parler à Dora, Jesse Rose, Iris ou Sarah. Aujourd’hui, c’était l’occasion d’en savoir plus concernant Sarah.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 26 Juil - 11:56
Invité
Sarah arriva alors près de Kaysa. Elle tenta tant bien que mal d'oublier les véritables problèmes de Poudlard, oui, car il y en avait des mineurs. Enfin, c'était comme ça qu'elle les appelait par exemple comme ce préfet en chef avec sa brigade. D'ailleurs, elle ne comprenait pas des masses leur organisation, elle savait bien que ces derniers maltraitaient certains élèves. Comme si un préfet était là pour ça. Bref, elle sourit, elle failli éclater de rire devant la remarque de sa cousine préférée. Elle se reteint à temps, il fallait dire que cette charmante cousine avait le don de faire oublier les pensées noires un instant. « Sait-on jamais... »Commença t-elle alors lentement. Parler des hallucinations qu'elle croyait voir quelques fois ? Hors de question, c'était comme montrer une forme de folie. Finalement, Sarah était un peu étrange car elle n'était pas influençable et très peu de personne avait cette chance d'avoir ce truc là. Elle s'installa sur l'un des gradins et invita Kaysa à en faire de même. Elle écouta alors sa cousine lui expliquer ce qu'elle faisait là. Sarah hocha la tête. Un sbire du serpentard devant la réserve des balais ? Ce n'était vraiment pas bon signe, n'en avait-il pas assez avec ses lubies, celui-là aussi ? Sarah fronça les sourcils et une forme de dégout passagère apparut dans son regard. Ah si on devait citer toutes les personnes qu'elle ne comprenait pas, c'était vraiment mal barré. Elle leva les yeux et tourna la tête vers la fille Potter. Voilà que cette dernière lui retournait la question.« Tu finiras bien par trouver quelque chose, je te connais bien va ! »Dit-elle alors. Elle réfléchit un instant, elle ne répondait pas à sa question, bien sûr que non. Sarah n'était pas vraiment comme à son habitude, elle avait beau paraitre souriante, au fond d'elle, elle était consternée, révoltée, dégoutée, horrifiée et était limite dépressive. Elle regarda l'horizon. « J'étais venue me vider la tête... mais j'ai failli tomber de mon balais. »Affirma t-elle alors. Dans un sens, ce n'était pas faux, elle avait eu ce flash back, ou je ne sais quoi.« Oublier cet enfer quoi. Mais au final, même voler ne sert plus à grand chose. Vivement qu'on sorte de là une bonne fois pour toute. » Ajouta t-elle. Ce n'était pas bon pour le moral, ça. Elle divaguait complétement. Elle tourna la tête vers Kaysa et lui fit un petit sourire.« Je n'ai pas envie d'avoir l'air dépressive. »Affirma t-elle en hochant la tête. Elle déposa alors son balais sur le sol.« Il fait beau, ça fait du bien. »Sourit-elle alors en fermant les yeux devant un rayon du soleil.« Je t'entends déjà dire que réfléchir, ce n'est pas bon pour la santé ! »S'exclama t-elle alors en reportant son attention sur celle qu'elle considérait comme sa sœur.
Elle hocha la tête, Kaysa avait complétement raison sur ce sujet là. Sarah devenait presque barge à force.« Mais je dois dire que finalement, revenir à Poudlard n'est pas si mauvais finalement. J'ai eu une sacré surprise, je dirais très bonne. »Affirma t-elle alors en clignant des yeux et en souriant. Elle avait décidé d'être bavarde et de changer de sujet. Surtout changer de sujet d'ailleurs.« Alex va enfin pouvoir être fidèle à une fille. »Ajouta t-elle alors avant de rire doucement. Son rire était cristallin, on ne le fuyait jamais, elle ne riait pas comme ses filles superficielles, ennuyeuses que Sarah détestait tant. Elle en avait presque rêvé de voir son petit frère enfin avec une petite amie qui en valait la peine et qui était pour une fois appréciée par la miss Black.« Je dois dire que pour le coup, si l'un de vous deux doit craindre de finir chèvre, c'est plutôt lui...»Elle se rappelait que trop bien des fois où Kaysa et elle s'unissaient pour le faire tourner en bourrique quand elles étaient plus jeunes. Sarah avait toujours adoré son frère mais le taquiner était un loisir premier.« Je sais que tu ne te laisseras pas faire... hum, je suis un peu bavarde, je dois le dire mais bon, ça fait un moment que je ne t'ai pas vu la miss. »Avoua t-elle toujours souriante, laissant une bonne fois pour toute la parole à la jeune Potter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 2 :: Huis Clos (avril-juin 1998)-
Sauter vers: