RSS
RSS



 

 :: AU COEUR DE L'ACTION :: ♣ Retourneur de Temps :: Flashbacks :: Flashbacks de Kaysa Potter Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

On peut si facilement déraper...

avatar
Kaysa Potter
Apprentie auror
Âge du personnage : 19 ans
Baguette : Bois d'Erable - 27,7 cm - Plume de Phénix
Nombre de messages : 3313
Célébrité sur l'avatar : Willa Holland
Humeur : Prête à se battre s'il faut !
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 14 Aoû - 0:04


On peut si facilement déraper...


    Elle avait beau retourner le ou plutôt les problèmes sous tous les angles. Elle n’arrivait pas à trouver de solutions ni de pistes. Rien. Elle était dans une impasse autant pour Jesse Rose que pour Pandora. Elle attrapa le carnet qui se trouvait à côté d’elle sur le canapé et relis les notes concernant la disparition de Pandora. Elle avait réussi à obtenir des informations par ci par là mais rien de bien concluant sur l’endroit où elle pouvait se trouver. Depuis que Shawn l’avait prise « sous son aile », elle avait considérablement avancée-les mangemorts étaient visiblement plus bavards sous la torture- mais pas suffisamment pour dégoter une information intéressante. Elle relit, et relis encore ses notes avant de jeter son carnet à travers la pièce dans un geste de colère. Cela faisait deux mois que son amie avait disparu. Deux mois. Ils pouvaient s’en passer des choses dans ce laps de temps… Pandora était peut être à l’agonie à ce moment, ou pire morte. Non, la demoiselle s’interdisait d’avoir ce genre de pensées. Tant qu’elle ne verrait pas le corps sans vie de l’ancienne Serdaigle sous ses yeux, elle garderait espoir de la retrouver.

    La porte s’ouvrit quelques secondes après que le carnet ait atterri devant celle-ci laissant apparaitre Nathaniel. Son regard se posa sur le carnet qu’il reconnut rapidement étant donné que Kaysa y était souvent plongé dedans à écrire des notes ou à lire et relire les pages déjà griffonnés. Sans un mot, il se baissa et ramassa le carnet avant de venir s’asseoir sur le canapé à côté de la jeune fille, sa main libre vint se poser sur le dossier. Silencieux, il observa quelques secondes.

    « Ca n’a pas l’air d’aller toi » constata-t-il finalement alors qu’il déposait le carnet à côté de Kaysa

    « Non »

    Son ton était colérique… mais ce n’était pas envers le jeune homme qu’elle était énervé, c’était envers elle-même d’être aussi inutile, même à l’extérieur  de Poudlard. Elle passa une main lasse sur son visage…

    « Je suis tout aussi inutile à l’extérieur qu’à l’intérieur… je pensai que je la retrouverai mais rien, ça fait un mois que je cherche dans tous les endroits possibles, que je suis à l’affut de la moindre piste mais rien, je ne trouve absolument rien ! » Tout en déballant son sac, elle s’était levé du canapé et faisait à présent les cents pas dans le salon. « Il est peut être déjà trop tard… » Sa voix se serra dans sa gorge à cette pensée qui était rapidement dans sa tête

    Elle s’interdisait d’y penser mais malgré tout, la peur était là, dans un recoin de son esprit. Présente quoi qu’elle pense… Et si tous ses efforts étaient vains.

    « J’aurai du remarquer sa disparition. Non, mieux, je n’aurai jamais du retourner à Poudlard, j’aurai peut être pu l’empêcher de les rejoindre, j’aurai peut être pu éviter que tout ceci arrive. J’aurai du remarquer qu’elle n’allait pas si bien qu’elle me le faisait croire ! Au lieu de ça, je me suis contenté de m’apitoyer sur mon triste sort… »

    Elle s’en voulait. Ses recherches lui avaient appris que Pandora était entrée chez les mangemorts que dans un seul but : venger sa sœur. Elle pensait que son amie avait fait le deuil de sa petite sœur malgré la douleur que cela pouvait représenter… elle s’était lourdement trompé. La seule raison qui l’avait poussé à garder la tête haute c’était l’envie de vengeance. Elle avait compris tout ça quand elle s’était rendue chez Pandora une nuit. Elle avait retrouvé des notes de l’ancienne Serdaigle. Elle voulait retrouver le meurtrier de sa sœur et lui faire payer. C’était pour cette seule raison qu’elle était entrée chez les mangemorts. Kaysa en était à présent persuadée. Et si elle avait été à ses côtés ou si elle n’avait pas été tout simplement aveuglé par ses petits problèmes si insignifiant, peut être aurait elle pu l’aider, l’en dissuader… faire quelque chose ! Qu’elle avait été bête ! Si elle avait été à la place de Pandora, elle aurait fait exactement la même chose ! Elle aurait vengé la mort de son frère ou de sa sœur si l’un d’eux avait péri cette nuit là.

    Des mains vinrent entourés les siennes dans un geste réconfortant. Elle leva les yeux vers Nathaniel, car c’était bien lui qui avait bougé du canapé pour se rapprocher de Kaysa.

    « Arrête ! » lui ordonna-t-il.

    La jeune femme planta son regard dans celui très calme et rassurant de l’ancien Poufsouffle. Une des mains de Nathaniel lâcha les siennes pour venir remettre une de ses mèches de cheveux derrière son oreille.

    « Je t’interdis de dire que tu es inutile alors que c’est faux. Cela fait un mois que tu te démène pour essayer de la retrouver, tous les sacrifices que tu as fais c’est pour elle entre autre alors non tu es loin d’être inutile et surtout, tu es une amie exceptionnelle. Tout le monde ne ferait pas ce que tu es capable de faire pour tes amis Kaysa, crois moi. Tu la retrouveras, j’en suis persuadé. »

    « Mais si je n’y arrive pas, si j’échoue… »

    « Je dois vraiment te rappeler qui tu es ? Il n’y a pas plus tête de mule dans tout le monde magique. Et si tu as besoin d’aide, tu sais que je suis là alors arrêtes de te croire que tu es inutile. »

    Son pouce s’était attardé sur la joue de Kaysa mais elle se fichait de l’ambigüité de ce geste. Elle se blottit dans les bras du jeune homme. Elle ne savait vraiment pas ce qu’elle serait devenue sans lui. Depuis son départ de Poudlard, il n’avait pas arrêté de la soutenir, de l’aider, de la réconforter. Il était une épaule solide sur laquelle elle pouvait flancher de temps en temps. Elle sentit ses bras glisser autour de sa taille. Ils restèrent ainsi quelques minutes, le temps pour Kaysa de reprendre un minimum son calme. Les paroles de Nate avaient réussi à l’apaiser, à la rassurer. Elle rompit finalement l’étreinte, reprenant une distance raisonnable entre eux.

    « Merci » souffla-t-elle avant de faire un pas vers le canapé pour récupérer son carnet et ainsi se remettre au travail

    Mais le jeune homme fut plus rapide qu’elle et il lui piqua son carnet avant qu’elle est pu esquiver le moindre mouvement, un sourire sur les lèvres.

    « Non » lui dit il face à son regard interrogateur

    « Nate rends moi ce carnet »

    « Non »

    Toujours ce sourire sur les lèvres.

    « Nate » lâcha-t-elle plus menaçante

    « Non, ce soir tu fais une pause »

    « Je n’ai pas le temps de faire une pause »

    « S’occuper des autres c’est bien, mais si tu ne pense pas à un peu à toi, tu ne leur seras d’aucune utilité » ajouta-t-il tandis qu’il s’éloignait d’elle à mesure qu’elle se rapprochait pour essayer de récupérer son bien. « Ce soir c’est moi qui m’occupe de toi » ajouta-t-il

    Il déposa le carnet en haut de l’étagère mais ne laissa pas Kaysa s’en approchait pour autant. Il lui attrapa le bras et l’entraina avec lui, en passant devant le porte manteau près de la porte, il attrapa la veste de la jeune fille, il avait toujours la sienne sur les épaules et l’obligea à passer le pas de la porte.

    « Et on peut savoir où tu m’amènes » pesta la brunette alors qu’ils descendaient les escaliers

    « Je ne sais pas encore… tu as envie d’un restaurant en particulier ou peu t’importe ? »  Kaysa lui jeta un regard en biais qui indiquait clairement ’tu te fous de moi ?’ Mais le jeune homme ne releva pas se contenta de sourire, encore « Bon… c’est moi qui choisi alors »

    Ils passèrent la porte de l’immeuble et se retrouvèrent dans la rue. Nathaniel lui tendit sa veste, Kaysa mit quelques minutes avant de finalement soupirer et attraper la veste au plus grand plaisir du jeune homme.

    « Par contre, deux trois règles… interdiction de parler de l’ordre, des mangemorts, de la guerre, de tes amies ou d’un quelconque sujet déprimant » ajouta-t-il après avoir vérifié qu’il n’y ait personne dans la rue qui pouvait les entendre.

    « On va parler de quoi alors ? »

    « Je ne pensais pas que tu avais si peu de conversation Kay’, tu me déçois… eh on ne frappe pas ses amis mademoiselle Potter » s’offusqua-t-il alors que la brunette venait de lui balancer un coup dans l’épaule pour avoir osé dire qu’elle  n’avait pas de conversation.

    « Si… on a le droit quand ils balancent de tels conneries » rétorqua-t-elle un petit sourire moqueur faisant son apparition sur le coin des lèvres un bref instant.

    Il ne passa pas inaperçu aux yeux du jeune homme qui sourit de plus belle alors qu’il entrainait Kaysa en direction du centre ville de Londres. Ils finirent par s’arrêter dans une brasserie moldu simple mais chaleureuse. Ils passèrent la soirée à parler de tout et de rien comme l’avait précisé Nathaniel et à la fin du repas, Kaysa avait même retrouvé son sourire. Il avait réussi sa mission : changer les idées à la jeune fille. Et elle devait reconnaitre que cela faisait du bien de passer une soirée sans se prendre la tête sur la guerre, sur l’avenir du monde sorcier, sur comment retrouver Pandora ou sauver Jesse. Les seules moments de répit qu’elle s’accordait jusqu’à présent c’était quand elle était au bar où elle travaillait. C’était les seuls moments où elle laissait ses problèmes à la porte mais elle n’avait pas le temps pour autant de se poser vu que les soirées étaient toujours bien chargées.

    Ils partirent de la brasserie et reprirent le chemin de leur appartement toujours en discutant. Elle apprenait également à découvrir un nouveau Nathaniel… il avait ce coté rassurant, protecteur mais elle découvrait qu’il savait également s’amuser et qu’il prenait la vie d’une manière beaucoup plus optimiste que par le passé. Il avait changé, il avait grandi et ce nouveau Nathaniel plaisait à Kaysa, elle devait l’avouer.

    Quand ils rentrèrent à l’appartement, il n’y avait toujours pas de présence d’Anthony ce qu’avait bel et bien remarqué la brunette. Il arrivait à l’ancien Serdaigle de rentrer tard du ministère mais quand même. Elle fit la remarque à Nathaniel qui haussa les épaules pas inquiet le moins du monde.

    « Je l’ai croisé à midi, il m’a dit qu’il passerait certainement une partie de la nuit au ministère. Tu le sais aussi bien que moi, on ne change pas un serdaigle » ajouta-t-il un sourire amusé de nouveau présent sur les lèvres

    Un sourire contagieux car Kaysa afficha le même quelques secondes plus tard avant qu’il soit remplacé par un sourire sincère.

    « Merci pour la soirée Nate… »

    « Oh mais elle ne fait que commencer… » Rétorqua-t-il alors qu’il ouvrait un placard pour en sortir deux verres et une bouteille de whisky pur feu

    Kaysa le regarda surpris… Nathaniel O’Connor proposait qu’ils s’enfilent une bouteille à deux comme ça ? Sans raison particulière ? Sa réaction fit rire le jeune homme.

    « Il y a de la bièraubeurre dans le frigo si tu préfère » lui dit il sachant pertinemment comment elle allait réagir face à la remarque.

    Effectivement, il n’en fallut pas plus pour faire bouger Kaysa de l’entrer alors qu’elle levait les yeux au ciel.

    « Tu oublies à qui tu parles O’connor »

    Elle lui prit la bouteille des mains, rempli les deux verres avant de prendre le sien et de le boire cul sec avant de lui jeter un regard plein de défi. Regard auquel il répondit par un splendide sourire avant d’avaler son propre verre d’une seule gorgée.

    « Et si tu me faisais profiter de ta nouvelle expérience en tant que barman » lui dit il alors qu’il allumait le poste pour mettre de la musique dans l’appartement

    La demoiselle acquiesça avant d’ouvrir le placard pour voir quelle autre bouteille se trouvait à l’intérieur. Elle sourit en apercevant des bouteilles d’alcool moldu et les prit avant de se diriger vers le bar de la cuisine où elle les posa devant elle avec les verres. Il voulait voir de quoi elle était capable très bien…. Elle prit la première bouteille et la fit tourner dans ses mains avant de verser une dose dans chaque verre, elle enchaina avec l‘autre bouteille. Ses mouvements étaient précis, rapide. Pas une goutte à côté et en cinq minutes, c’était terminé. Elle leva les yeux vers le jeune homme alors qu’elle avançait un verre dans sa direction. Ce dernier s’était appuyé contre le canapé et l’observait les bras croisés. Il s’approcha et bu son verre avant d’afficher une grimace devant le cocktail corsé qu’elle lui avait servi. Kaysa se mit à rire.

    « Petit joueur » lui balança-t-elle avant d’avaler le sien à son tour

    Elle grimaça également. C’était fort. Cela vous réchauffait de l’intérieur en quelques secondes. A ce rythme là, ils furent bientôt bien éméchés mais les problèmes et les soucis de Kaysa lui paraissaient tout à coup bien loin et tellement futiles. Elle allait leur servir un nouveau verre, ces gestes étaient moins rapide et moins sur à présent mais elle n’en eut pas le temps… Nathaniel venait de monter le son de la musique et l’entraina au milieu du salon pour danser sur la chanson qui passait.

    Ils avaient surement l’air malin à danser ainsi complètement bourrés au beau milieu de l’appartement. Mais les moments de détente étaient tellement rares par les temps qui courraient, qu’il fallait savoir les apprécier et en profiter… c’était la leçon du jeune homme.

    Un rock s’éleva dans les airs, les deux amis suivirent la cadence jusqu’à ce que Nathaniel ait le malheur de faire tournoyer Kaysa. Cette dernière perdit l’équilibre entrainant le jeune homme auquel elle avait essayé de se rattraper dans sa chute, qui fut heureusement amorti par le canapé. Non, les « quelques » verres qu’ils avaient bu n’y étaient absolument pour rien.

    L’ambiance changea radicalement. Le visage du jeune homme n’était qu’à quelques millimètres du sien, elle sentait son souffle lui chatouillait délicieusement le visage. Son regard était rivé au sien, et elle y lisait le même trouble qui l’avait envahi. La raison endormit par les vapeurs de l’alcool il ne fallut pas longtemps pour que cette infime barrière qui les séparait encore soit réduit à néant. Un baiser passionné  s’en suivi et un autre, et encore autre. Il était bien trop tard pour éviter la bêtise que s’apprêtait à commettre la brunette. Ses mains se glissèrent sous le t-shirt du jeune homme qui atterrit bien vite sur le sol suivi de son propre débardeur. Sans réellement savoir comment, ils arrivèrent dans la chambre de Nathaniel où s’en suivi une nuit passionnée.

    Ce fut les rayons du soleil qui perçait à travers les rideaux de la fenêtre qui réveilla la brunette. Elle grimaça alors qu’elle sentait une migraine pointer le bout de son nez. Elle fronça les sourcils quand elle réussit à ouvrir ses yeux malgré la trop grande luminosité de la pièce à son gout. Elle ne reconnaissait pas la pièce. C’est alors qu’elle se rendit compte qu’elle n’était pas seule… et nu dans le lit. Sa main vint se poser avec douceur sur la main de Nathaniel qui reposait sur son ventre. Des images de la soirée de la veille ainsi que de la nuit lui revinrent en mémoire et elle se maudit intérieurement pour avoir été aussi stupide. Stupide d’avoir céder à ses charmes. Bon, d’accord, l’alcool ne l’avait absolument pas aidé à le repousser. En fait, elle ne se souvenait même pas l’avoir repousser. Non. Elle se sermonna mentalement. Enfin, pas trop quand même, car cela commençait à taper sévère la haut.  

    Elle osa finalement se retourner pour faire face au visage endormi du jeune homme. Il était beau, à ne pas en douter et il avait l’air serein. Elle caressa son visage du bout des doigts, retenant un soupir. Elle était vraiment trop stupide.

    « Je suis désolé… » Murmura-t-elle avant de déposer un rapide baiser sur ses lèvres

    Il était encore profondément endormi car cela ne le réveilla pas. Kaysa se défit de son étreinte le plus doucement possible avant de sortir de la chambre toujours à pas de loup. Elle ne voulait surtout pas le réveiller… et devoir lui expliquer de bon matin que ce n’était qu’une erreur. Une fois hors de la chambre, elle put constater les dégâts de la veille. Des bouteilles vides sur le bar de la cuisine, et leurs vêtements semés un peu partout dans le salon. Sa première pensée fut pour Anthony, elle espérait que le jeune homme est passé toute la nuit au ministère. Elle récupéra les vêtements et les bazarda dans un coin de la salle de bain avant de se glisser sous la douche. Une fois fini, elle glissa la tête à travers la porte de la salle de bain pour vérifier que personne ne se trouvait dans le salon, ce qui était effectivement le cas avant de filer jusqu’à sa chambre. Elle enfila une tenue de sport, courir lui ferait le plus grand bien même si elle ressentait les effets de la cuite de la veille et ressorti rapidement. Elle se figea en entendant l’eau couler de nouveau sous la douche et la porte de la chambre de Nate ouverte. Il était réveillé… elle qui avait prévu de se prendre un petit déjeuner avant de partir … elle opta finalement pour en prendre un en ville. Elle venait tout juste d’ouvrir la porte de l’appartement quand une voix l’interpella :

    « Je te fais fuir apparemment »

    « Nate, je… » Elle s’interrompit en constatant la tenue du jeune homme ou plutôt le manque de tenue… une simple serviette autour de la taille indiquant qu’il sortait tout juste de la douche. Merlin lui faisait payer ses erreurs d’hier… sympa. Elle se maudit une nouvelle fois alors que son regard s’attardait sur le torse du jeune homme avant de s’obliger à détourner les yeux. Faut dire que le souvenir de la nuit passé était encore bien frais dans la tète de la demoiselle.

    « Je … » répéta-t-il, les bras croisés appuyés contre l’encadrement de la porte

    « Je … hier ce qu’il s’est passé… c’était… »

    Il haussa un sourcil visiblement amusé de la situation. Minute, amusé ? Qu’est-ce que cela avait d’amusant ?  Quoi que voir une Kaysa peu loquace c’était plutôt rare…

    « C’est bon, Kay’ te prends pas la tête… On a couché ensemble, y’a pas mort d’homme non plus. Ca ne change rien entre nous…»

    Surprise. C’était le mot. Et c’est aussi le regard qu’elle posa sur lui. Franchement, elle ne s’était absolument pas attendue à ce genre de remarque de sa part. Elle le détailla pendant cinq bonnes minutes afin d’essayer de déterminer s’il était sérieux ou pas. Mais il semblait vraiment détaché de tout ça. Elle finit par acquiescer d’un bref signe de tête…avant de passer le seuil de la porte.

    Elle ne saurait jamais que Nathaniel était loin de penser ce qu’il lui avait dit. Mais il savait que c’était les mots qu’elle voulait entendre. C’était mieux ainsi, pour les deux. L’entendre dire que c’était une erreur lui aurait fait bien plus mal. Pour lui, cela rester l’une des plus belles nuits de sa vie…
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AU COEUR DE L'ACTION :: ♣ Retourneur de Temps :: Flashbacks :: Flashbacks de Kaysa Potter-
Sauter vers: