RSS
RSS



 


 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 3 :: Salon de l'orientation Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[PV Harry Potter] Une rencontre inattendue

avatar
Invité
Invité
Lun 2 Déc - 17:05
Invité


Joanne & Harry
© Never-Utopia



PV : Une rencontre inattendue

♦ ♦ La septième année, une années décisive, celle où l'on doit choisir ce que l'on veut faire de notre vie, si commencer la vie « active » ou si poursuivre ses études, ou alors, choisir son camp. Pour ma part, tout avait été déjà réfléchi, mais j’hésitais entre devenir Auror ou poursuivre des études en magie avancée, voilà la raison de ma présence ici.
La nouvelle université avait ouvert ses portes en l'honneur d'une journée d'orientation. Les jeunes sorciers pourraient librement s'y rendre afin de rencontrer d'autres élèves plus anciens et des professeurs pour les informer et les aider quant à leur choix.

L’amphithéâtre était rempli d'élèves de toutes les âges, il n'était jamais trop tôt ou trop tard pour réfléchir à son avenir après tout. Il y avait plusieurs stands, où différents élèves et professeurs répondaient aux questions qui leur était posées ou faisaient des démonstrations, etc.
Après une bonne heure à tourner là dedans ma décision était prise, il valait mieux un approfondissement de mes connaissances, je serais sûrement plus utile, rien ne m'empêchait de toute façon, en cas de besoin, d'aller donner un coup de main, je serais majeur et ils ne pourraient pas m'empêcher de prendre des risques.Puis je devais encore aider Alex, je le lui avais promis, donc l'université me laisserait le temps de lui prêter main forte alors qu'avec un travail à temps plein cela deviendrait plus compliqué.

Mon regard passait d'un stand à l'autre, car je ne savais pas quoi faire maintenant que j'avais récolté les informations dont j'avais besoin. C'est alors qu'une tête brune attira mon attention, serais ce Harry Potter ? Je fronce les sourcils et m'approche légèrement, essayant de me fondre dans la masse, même si vu ma tête blonde ce n'était pas évident. Harry et moi nous étions rencontrés à Poudlard, on s'était battus ensemble lors de la nuit rouge contre les mangemorts et avions sauvé quelques élèves, puis il avait subitement disparu , je ne l'avais plus jamais revu, bien que connaissant Ginny elle m'avait appris qu'il faisait du Quidditch maintenant, en tant qu'attrapeur je crois. Je n'avais pas trop compris l'histoire mais n'avait cherché à comprendre non plus.
Je savais aussi que c'était le frère de Kaysa, enfin, quelqu'un de sa famille en tout cas vu qu'ils portaient le même nom, mais ça ne changeait pas grand chose, il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac.

Je l'observais de loin, me demandant s'il se rappelait de moi, ou alors il avait tout fait pour oublier cette soirée cauchemardesque comme beaucoup d'autres sorciers. Il était concentré dans ses explications et ne m'avait visiblement pas encore remarqué. Les élèves devant lui avaient les yeux grands ouverts lorsqu'il parlait, ils devaient sûrement devenir joueurs de Quidditch plus tard, comme la plupart de garçon à leur âge en fin de compte.

Alors qu'il lève la tête nos regards se croisèrent, on se fixe quelques instants, puis je finis par sourire légèrement lui faisant signe de la main, un peu gênée . C'était surtout que je ne savais pas trop comment réagir, je ne le connaissais pas tant que ça non plus et puis je rougissais bêtement pour un rien. Le Quidditch m’intéressait pas du tout, à part pour aller voir Gabriel, mon meilleur ami, jouer des match, ou alors Alex, mais ce n'était pas spécialement ma tasse de thé, loin de là, vu le vertige dont je souffrais.
Lorsque les élèves finirent par partir je m'approchais assez timidement, enfin, qu'allais je dire ? Mais je finissais par opter par la simplicité et la vérité.

- Hey.. je ne m'attendais pas à tomber sur toi ici..Je ne sais pas trop si tu te rappelles de moi

Lançais je pinçant mes lèvres et croisais mes bras sous ma poitrine en lui offrent un sourire amical.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 3 Déc - 14:11
Invité
Spoiler:
 

Pas d’entrainement pour Harry aujourd’hui. En effet, c’était le jour du salon d’orientation à Poudlard. Salon auquel Harry participait car sa présence avait été sollicitée en tant qu’ancien de l’établissement et pour son statut de joueur de Quidditch professionnel. Il n’était pas mécontent de revenir dans l’école c’est pourquoi il avait accepté. De toute façon, il n’avait pas vraiment le choix. Apparemment, c'était une demande du ministère à son club, une question de sponsor ou il ne savait quoi. Bref, quoique que se soit, son entraineur ainsi que la direction ne lui avait pas laissé le choix, même si il n’avait pas contesté. Il prendrait avant tout plaisir à partager sa passion et son expérience avec d'autres passionnés. Il ne doutait pas l’entrainement serait rattrapé un autre jour. A ce niveau, rien n’était laissé au hasard.

Bref, Harry s’était donc levé un peu plus tard qu’à son habitude afin de se préparer et d’être près pour se rendre à Poudlard pour le début des cours qui n’auraient pas lieu. Il était à la fois heureux d’y retourner et anxieux à l’idée d’y revivre quelques souvenirs douloureux. Un mélange étrange qui le rendait fébrile, presque excité. En effet, cela faisait des mois maintenant que la Nuit Rouge était passée et de l’eau était passée sous les ponts depuis. Pourtant, il lui arrivait encore d’en rêver la nuit et il ne souhaitait pas que son retour dans l’établissement soit entaché par cette affreuse nuit. Il n’avait pas remis les pieds là-bas depuis et cette occasion lui semblait parfaite pour retourner sur les lieux de son adolescence. Les stigmates de cette nuit avait disparu, il le savait, et les lieux avaient retrouvés leur splendeur d’antan. C’était l’occasion de revoir certaines connaissance et il espérait y croiser ses cousins et sa sœur, Cassy.
Pourtant, l’excitation qu’il ressentait à cette perspective était entachée par un point noir. En effet, Jesse-Rose avait aussi été conviée au salon. Il était convenu qu’ils représenteraient tous deux le club de Tushill, ce qui en soi était une assez bonne idée. Quoi de mieux pour faire de la pub et attirer de potentielle recrue ? Deux joueurs, une même équipe, deux postes différents. Mais Harry était tout sauf enthousiasmé par cette idée. En effet, il n’avait pas vraiment reparlé à la blonde depuis l’épisode torture dans la cave de l’allée des Embrumes. Pas plus que nécessaire, en tout cas et il n’était plus question de déjeuner ensemble, à présent. Cela faisait quelques semaines, pourtant, que ça s’était passé. Il avait été en convalescence une quinzaine de jour avant de sortir contre avis médical. Puis, il avait reprit l’entrainement, non sans souffrir de douleur résistante malgré les soins qu’on lui avait apporté. Il la voyait donc quasis quotidiennement. Mais ça n’était plus pareil. Bien sur, il l’aimait toujours autant et c’était surement le plus difficile à accepter. Parce qu’à présent, plus rien ne l’empêchait de se remémorer les moindres détails de cette soirée macabre. Il savait qui elle était, et il ne comprenait toujours pas comment elle pouvait se montrer à la fois si douce, gentille, attentionnée et pourtant si cruelle, sanguinaire, à la limite de la folie. C’était peut-être ça la clé de son secret, d’ailleurs : la folie. Elle le dégoutait autant qu’elle l’attirait, ce dont, il devait se l’avouer, il avait honte. Bref, ne sachant comment se comporter avec elle, il lui était plus facile de se la jouer indifférent. Vraisemblablement, elle ne souhaitait pas non plus lui parler. Il n’arrivait pas à savoir si cela le contrariait ou l’arrangeait. Aujourd’hui, il était décidé à continuer ce jeu de l’indifférence. Que pouvait-il faire d’autre, de toute façon ?

Lorsqu’il fut près, il transplana directement devant le portail, puisqu’il le savait depuis le temps qu’Hermione le lui rabâchait, « On ne peut pas transplaner à l’intérieur de Poudlard ! ». Il fit donc le reste du chemin à pied, contemplant de loin la silhouette de l’établissement. Poudlard lui manquait vraiment. Il y avait vécu ses plus belles années, ses plus beaux souvenirs. Tout était plus facile, à cette époque. Avant la guerre des camps, avant l’Ordre & les missions. Il l’avait choisi mais cela ne lui empêchait pas d’être nostalgie, par moment.
La salle qui leur était réservé était déjà occupé par Jesse-Rose, lorsqu’il entra. Visiblement, elle avait eut la même idée que lui et avait ramené du matériel. Harry lui, en plus de son balais de course, avait ramené quelques vif d’or qu’il avait ensorcelé pour qu’ils ne s’éloignent pas trop et qui virevoltaient autour de lui, ainsi que des photographie sorcière des membres de son équipe pour illustrer les différentes techniques dont il parlerait sans doute. Et bien entendu, il s’était habillé avec la tenue de son équipe, les protections en moins. Il n’adressa pas un mot à sa coéquipière, le temps de tout installer. La journée promettait d’être longue … Il espérait juste que les élèves ne tarderaient pas. Et comme de fait, une nuée d’adolescent de tout âge fit son entrée dans les minutes qui suivirent. Il n’eut pas vraiment le temps de s’ennuyer. Car, outre les éventuels futurs joueurs professionnel, beaucoup d’élèves venaient vers eux par curiosité. Harry eut donc le droit, entre autres, à la visite de jeunes filles rougissantes et gloussantes, ce qui bien sur, le mit mal à l’aise. Puis, de garçons de première année ravis de le presser de questions diverses et variées dont : « Est-ce que vous avez la côte auprès des filles depuis que vous êtes dans l’équipe ? ». S’il avait oublié la vie de collégien, il ne mit pas longtemps à s’en souvenir ! Cependant, il eut également la visite d’élèves sérieusement intéressés par la profession et il était tranquillement en train de parler à quelques uns d’entre eux quand il l’aperçu.  
Très intéressés, les élèves qui lui faisaient face ne remarquèrent pas le regard furtif qu’il jeta par-dessus leur épaule. Il lui semblait avoir reconnu quelqu’un, il connaissait cette chevelure blonde et ce visage ! Après quelques secondes, il se rendit à l’évidence, c’était bien elle. Il mit un nom sur sa personne dans la seconde : Joanne Whalley, Gryffondor de 7ème année. Il le savait car c’était une amie de Ginny et d’Alex et elle était de leur année. Et surtout, Il le savait parce qu’il s’était battu à ses côtés lors de la Nuit Rouge. Puis, ils avaient été séparés et il n’avait pas eu de nouvelles d’elle. Tandis qu’il exposait les différentes qualités à avoir en tant que joueur de Quidditch pour espérer être sélectionner un jour, il l’observa lui adresser un signe de la main auquel il répondit d’un sourire discret. Il profita ensuite qu’un des élèves s’intéressent au poste de batteur pour les rediriger vers Jesse-Rose -voyez comme il faisait ça bien- et pouvoir ainsi discuter avec la blonde. Cette dernière sembla penser la même chose car elle s’approcha timidement de lui. Visiblement, elle ne s’attendait pas à le croiser ici, elle l’avait reconnu mais elle semblait penser que lui pourrait l’avoir oublié.


« Salut. Bien sur que je me souviens de toi, Joanne. Comment tu vas ? »

Il lui adressa un sourire sincère. Il était heureux de la savoir ici, en bonne santé. C’est vrai qu’il n’avait pas vraiment eu l’occasion de prendre de ses nouvelles. Il s’était passé tellement de chose cette nuit-là, puis par la suite. Mais visiblement, elle s’était remis de tout ça, enfin, il l’espérait.

« Vas-y, installe-toi, je t’en pris. Par contre, fais vite avant qu’un première année se jette sur la chaise avant toi ! » plaisanta-t-il à peine, il le disait parce que c’était arrivé un peu plus tôt avec un Poufsouffle visiblement très motivé, « J’imagine que tu n’es pas là pour me demander comment devenir joueur de Quidditch professionnel ? »

A sa connaissance, elle n’attachait que peu d’importance au Quidditch. Elle ne faisait pas partie de l’équipe durant sa scolarité à Gryffondor et il ne l’avait jamais vu passer les sélections pendant qu’il était capitaine, ni avant, ni après, d’ailleurs. Mais comme il la connaissait peu, il se pourrait qu’elle le surprenne, ne savait-on jamais ? Dans tous les cas, il appréciait cette rencontre imprévue avec la Gryffondor et il le lui transmettait en se montrer amical et naturel avec elle. En effet, il avait remarqué qu'elle semblait mal à l'aise à l'idée qu'il puisse ne pas se souvenir d'elle. Il souhaitait donc lui montrer que ce n'était pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 3 Déc - 20:27
Invité


Joanne & Harry
© Never-Utopia



PV : Une rencontre inattendue

♦ ♦  Je regardais les élèves se rouer sur le « stand » de Quidditch dès qu'une place se libérait, une majorité de garçons bien sûr, mais étrangement c'étaient les plus jeunes, qui se bousculaient entre eux pour être le prochain à s'entretenir avec Harry ou l'autre blonde alors qu'ils avaient encore plusieurs années avant de devoir faire un choix. Je compatissais, à la fin de la journée ils allaient avoir une sacrée migraine tout les deux si ça continuait à ce rythme là.

Effectivement je connaissais la rousse, sœur de Ron, je n'étais pas ce qu'on pouvait dire une amie proche de Ginny mais on s'entendait plutôt bien,et je la connaissais pas mal vu qu'on partageait le même dortoir ce qui nous amenait à nous voir assez souvent. Elle était sympa comme fille, même si ce dernier temps elle avait vachement changée surtout concernant les garçons. J'avais toujours cru qu'elle et Harry finiraient ensemble mais il faut croire que non...Je me demandais si elle savait qu'il était ici d'ailleurs, ça m'étonnait qu'elle ne soit pas dans les parages ou alors.. l'évitait elle ? Quant à l'autre blonde avec lui je n'avais aucune idée de qui il s'agissait, mais ils semblaient bien se connaître même s'ils ne s'adressaient pas la parole, je supposais qu'ils devaient étudier ensemble et être fâchés pour une quelconque raison qui bien évidement ne me regardait pas.

Bref,depuis la nuit rouge , je ne l'avais pas vu, je m'étais même demandée s'il lui était arrivé malheur, je n'osais pas poser la question de peur de faire une gaffe. Alors en le revoyant je souriais, contente qu'il soit indemne, du moins physiquement. On gardait tous des séquelles de cette nuit là,c'est quelque chose qui resterait à jamais gravé en nos mémoires.

Lorsque les élèves furent partis je le regardais à nouveau, contente qu'il se rappelle de moi et soulagée de ne pas devoir lui fournir des explications. Je lui offrais un sourire amical, moins stressée . On ne se connaissait pas si bien que ça, donc le fait qu'il ne me reconnaisse pas ne m'aurait pas tellement étonnée ou alors un peu.. vu les aventures qu'on avait partagé.

- OH et bien, contente de l'apprendre !


Lançais je à l'aise puisque « le pire » était passé, je finis par hausser les épaules.

- Ça va , ça vient, on fait comme on peut pour s'en sortir et toi ?

Lançais je ne voulant pas m'attarder sur le sujet « Alexander » bien évidement, ils étaient cousins et sans compter Kaysa qui était sa sœur, je ne tenais pas à développer ce sujet de conversation avec lui. Je m'asseyais donc sur la place qu'il m'avait proposé et lâchais un petit rire amusé avant de regarder autour de nous.


-J'ai pu remarquer que vous aviez du succès, en effet. C'est étonnant même, enfin quoi que pas vraiment, surtout concernant les garçons. Cela doit être fatiguant à la longue non ? Oh et non.. pas vraiment... je regardais plutôt le stand de magie avancée pour l'année prochaine, tu sais le Quidditch et moi... Je suis venue juste parce que je t'ai aperçu tout à l'heure et que je me demandais si c'était bien toi en faite..Depuis le temps..


Je laissais la phrase en suspend avec une petite grimace, je n'étais pas très sportives, loin de là, bien que j'adore danser mais bon on ne pouvait pas vraiment appeler ça  faire du sport. Et puis avec mon vertige, j'étais loin d'arriver à monter sur un balais plus haut que cinq mètres. Je finis par sourire, ça il devait déjà le savoir..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Lun 9 Déc - 13:45
Invité
Il comprenait parfaitement ce qu’elle entendait lorsqu’elle disait « faire comme on peut pour s’en sortir ». En ces temps de troubles, on survivait plus qu’on ne vivait, pas vrai ? Comme vivre en suspend, sans savoir de quoi l’avenir sera fait. Pour autant, il ne put s’empêcher de se demander ce qu’elle pouvait bien vivre au quotidien qui soit si dur à surmonter. Chacun ses soucis. Lui pensait surtout au mission pour l’Ordre mais Joanne était encore à Poudlard. Ceci dit, rien ne disait qu’elle ne contribuait pas à sa façon à l’effort de « guerre ». Et puis, parfois, les difficultés sont d’un autre ordre. Il était bien placé pour le savoir et le regard furtif qu’il coula en direction de Jesse voulait tout dire. Ca, c’était une autre difficulté, d’un ordre plus personnel. Peut-être avait-elle ce genre de problème ? Puis, il lui vint à l’idée que peut-être, la Nuit-Rouge avait laissé des séquelles chez elle, tout simplement. Probablement même. C’est pourquoi il glissa cette remarque :

« Oui, je vois ce que tu veux dire. Il y a certaines choses dont on ne se remet jamais vraiment, hein ? »

Il eut un léger sourire. En effet, il faisait référence à ce qu’ils avaient vécu tous les deux lors de la bataille. Il savait qu’elle comprendrait ce qu’il voulait dire par là. Il n’avait pas la prétention de croire qu’il devinait ses traumatismes. Mais il avait vécu quelque chose d’unique et qui ne s’effacerait jamais vraiment, tous les deux, cette nuit-là. Il lui montrait seulement par là qu’il comprenait ce qu’elle pouvait ressentir à ce propos. Sa remarque n’attendait pas vraiment de réponse, d’ailleurs. Aussi, il enchaina :

« Moi ça va pas trop mal. Comme tu vois, j’ai décroché un poste dans une équipe de Quidditch. C’était mon rêve. Je n’y avais pas vraiment songé avant, et puis, je me suis dis : Pourquoi pas ? Après tout, c’était maintenant ou jamais. Qui sait de quoi demain sera fait ? En tout cas, j’ai eu la chance que l’attrapeur des Tornades ait du libérer son poste », c’était un euphémisme, « J’ai ainsi pu passer les sélections et j’ai été sélectionné. Voila à peu près toute ma vie » termina-t-il l’air de rien.

Hormis son entrée dans l’Ordre, ses missions, sa capture par les Mangemorts, la torture, ses sentiments pour Jesse-Rose et ceux qu’il occultait complètement pour Ginny, il n’omettait pas grand-chose. Oui bon, il mentait légèrement. Mais après tout, rien ne l’obligeait à être aussi complet. Ce n’était que Joanne après tout, ils n’étaient pas des confidents. Ils se connaissaient peu, pour être tout à fait honnête.


« Oh, tu sais, je suis content d’être là ! Ca faisait longtemps que j’avais envie de revenir à Poudlard. C’était l’occasion. Et puis, parler Quidditch n’a jamais été une corvée, même si j’ai eu à affaire à pas mal d’élèves … Comment dire ? Enthousiaste ! Pour ne pas dire un peu hystérique … », il rit, « Enfin je sais qu'avec toi ça risque pas. Tu n'as pas l'air d'aimer le Quidditch plus que ça. Alex est au courant de ça ? J'imagine qu'il a déjà du te dire que c'était un sacrilège ! Et je serais d'accord avec lui, tu ne sais pas ce que tu rates ! »

Il parlait bien de son cousin mais pas un instant il ne s'imaginait que Joanne et lui pouvaient entretenir une relation. Il disait cela parce qu'il imaginait bien de là sa réaction quand Jo' avait du lui révéler qu'elle n'affectionnait pas spécialement ce sport. Ils les savaient amis, il avait donc dit ça sans aucune arrière pensée, sur le ton de la plaisanterie.

« En tout cas, les gens que tu connais vont se demander ce ce que tu fais assise sur cette chaise ! Tu comptes aller à l’université, sinon ? Je t’admire, surtout en Magie Avancée ! Mon colocataire étudie dans cette filière et quand je vois ce qu’il fait, je me dis que je suis bien content d’en avoir fini avec tout ça. Je me demande déjà comment j’ai eu mes ASPIC … »

Oui, Harry était définitivement un sportif, un vrai. Il n’était pas idiot, non. On le disait même intelligent et doué, selon les matières. Mais Harry ne s’était jamais considéré, ni défini, comme tel. C’était Hermione la fille intelligente. Ron et lui n’étaient que des suiveurs, qui copiaient sur ses cours pour s’en sortir. Harry considérait même qu’il devait à sa meilleure amie d’être sortie diplômé, c’était pour dire !

« Comment tu te sens cette année ? Pas trop difficile ? »

Il était très bien placé pour savoir que l’année des ASPIC était horriblement difficile. Peut-être moins que celle des BUSE … Il ne saurait le dire. Mais en tout cas, il fallait en vouloir. Ou alors, c’est parce qu’il détestait passer des heures sur ses cours que cela lui avait paru si long et éreintant. Et encore, les trois derniers mois de cours avaient été inexistant dans leur cas, à cause du Huis-Clos. Cependant, Joanne semblait s’en sortir correctement. Elle paraissait être du genre « bonne élève ». Encore une fois, il trouva cela étonnant qu'Alex et elle s'entendent si bien. Il fallait le suivre, celui-là, aussi …
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 10 Déc - 21:36
Invité


Joanne & Harry
© Never-Utopia



PV : Une rencontre inattendue

♦ ♦  
 Par « faire comme on peut pour s’en sortir » j'entendais aussi par rapport à ma relation compliquée avec Alex, et non seulement par rapport à la situation assez inquiétante. Bien sûr j'en avais entendu parler, même que je pensais m'unir à Alex, malgré ses quelques réticences concernant ma sécurité . J'avais mes propres opinions là dessus et espérais que tôt ou tard Dumbledore reviendrait à nouveau à Poudlard, car cette bonne femme était tout simplement insupportable, sans compter que je me méfiais énormément d'elle. JE lui souris à sa phrase et hoche la tête.

- Certaines choses restent gravées en nous à jamais, même si par moments ce serait bien de pouvoir oublier.


 Qui n'en garderait pas des séquelles de cette soirée, chaque personne ici ne pouvait oublier, peu importe le camp auquel ils appartenaient. Ce sont des choses qui nous marquent, qui nous changent.
Je reviens au présent, effaçant les souvenirs assez sombres qui me revenaient, si seulement tout était aussi simple, appuyer sur le bouton effacer pour passer à autre chose et ne plus y penser...
Je l'écoutais enchaîner attentivement, lui au moins réalisait son rêve, ce qui ne m'étonnait pas, lors de match il était un des meilleurs, et je ne disais pas ça car c'était un Gryffondor, je savais reconnaître quelqu'un qui avait du talent, comme Gabriel par exemple, ils se seraient bien entendus je parie.

- JE suis contente pour toi Harry, ils ne regretteront pas leur choix, j'en suis certaine.

Lançais je sincèrement à son égard. Chacun avait ses secrets comme moi j'avais les miens, je ne le connaissais assez pour les lui dévoiler, donc pourquoi lui en voudrais je qu'il fasse de même. Puis, ce temps ci  je devenais un peu méfiante avec tous ceux qui m'entouraient, je gardais tout pour moi, il n'y avait qu'à Gaby à qui je confiais tout ou par moments à Alex, mais ce n'était pas pareil, c'était un peu plus délicat.

- Ah oui, il ne comprend pas, mais vu mon vertige mieux vaux pas que je monte dans un de ces engins...- riais je- Ca ne te manque pas ? Poudlard, les cours ?

Demandais je essayant de détourner la conversation qui virait dangereusement vers Alexander, je n'avais pas envie d'en parler avec lui, loin de là, puis je n'avais pas envie de penser à son cousin pour le moment, c'était assez compliqué comme ça.

- Certes, ils vont se poser des questions. Oh oui... j'aime les cours, je pense que oui je vais continuer dans cette voie, perfectionner mes sorts, l'utilisation de la magie...et tout ce qui va avec.  C'était ça ou devenir Auror de suite, je préfère me perfectionner avant, ce qui ne m'empêche pas de me rendre utile si tu vois ce que je veux dire.

Lâchais je un peu plus bas, les murs avaient des oreilles. A sa dernière question je soupire, me laissant tomber sur le dossier de ma chaise. Je croise les bras sur ma poitrine.

- C'est l'horreur ! Cette bonne femme va me rendre dingue, sans compter qu'on est surveillés tout le temps vois tu ? Et on ne peut rien faire, ni dire, c'est la dictature, tu es parti au bon moment crois moi !


Disais je avec une petite grimace en le regardant.

- Mais sinon pour les cours ça va.. je m'en sort...


Bien sûr sauf quand Alex avait envie de m'embêter et décidait de s'amuser sur mes cuisses lors des cours de potions par exemple, ou qu'il me cherchait, j'avouais avoir du mal à garder ma concentration à ces moments là. Et en plus ça l'amusait de m'embêter. EJ souriais à ces pensées, mais repris mon sérieux de suite.

- Mais enfin, ça va ça vient, en tout cas cette directrice est l'enfer !


Finissais je par affirmer de peur d’avoir un peu trop divagué sur mes pensées, manquerait plus que je me mette à sourire ou à rougir bêtement devant Harry..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]
» Harry Potter ( l'Elu )
» [Présentation] Chargée de communauté LEGO Harry Potter [Validée]
» Mes créas Harry Potter
» Murder Party Harry Potter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 3 :: Salon de l'orientation-
Sauter vers: