RSS
RSS



 


 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 3 :: Septembre-octobre 1999 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lorsque le chasseur devient la proie. [Lord Voldemort]

avatar
L'Inquisition
Se rendre justice soi-même
Nombre de messages : 26
Célébrité sur l'avatar : Unkown
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 9 Avr - 12:52


L'Inquisition arrive pour...
Lord Voldemort
1


Il était temps pour l'Inquisition de montrer l'étendue de son pouvoir. Il était temps pour ce groupuscule de se montrer et de faire comprendre aux leaders politiques qu'un vent nouveau soufflait sur Londres. L'Inquisition avait de tout temps sauvé le monde magique de conflits sans fin. Aujourd'hui, elle ressortait de l'ombre avec le même but. Il fallait que les choses se calment, que les mangemorts soient remis à leur place et que le Ministère retrouve une réelle influence. Les sorciers du monde magique devaient croire en leurs dirigeants et dans les forces de l'ordre qui le dirigeait. Oui, l'Inquisition allait faire couler le sang d'innocents et de coupables. Pour le bien de la postérité, il fallait faire des sacrifices. Oubliez la mission divine de ce mouvement. Cela fait depuis longtemps que ce n'est plus le but premier des chasseurs de sorcières.

Plus tôt dans la journée, un de ses hommes s'était infiltré chez les mangemorts. Se faufilant et pillant comme un rat dans une fromagerie, ce dernier a mis dans la boisson du Seigneur des Ténèbres un puissant sédatif tout en lui dérobant un objet personnel. Une fois cela fait, il suffisait à l'Inquisiteur de rentrer en jeu. Mettant son masque vénitien, lissant sa longue cape noire, elle avait décidé de prendre les choses en main. Lord Voldemort était une personnalité, il était hors de question qu'une personne autre qu'elle fasse sa rencontre. Assise dans son fauteuil, un feu de cheminée devant elle, la sorcière ferma ses yeux tout en serrant dans ses mains un objet dérobé au préalable au Seigneur. Murmurant une incantation, elle se retrouva dans l'esprit endormi du Seigneur des Ténèbres.

- Désolée d'interrompre votre rêve, mais j'ai à vous parler.

Elle avait au moins la politesse de couper en pleine rêverie le sorcier qui terrifie le monde magique. Changeant le décor d'un revers de main, elle les emmena dans une immense salle à manger où une table avait été dressée. Richement garnit, rien ne manquait à l'appel et la scène semblait, on ne peut plus, réaliste. Faisant résonner le son de ses talons sur le parquet, elle prit place et invita le Seigneur à faire de même.

- C'est un honneur de vous avoir en face-à-face, à ma table. Non pas que vous ayez le choix, mais tout de même. Que les choses soient claires, je ne vous veux aucun mal. Si tel était le cas, vous seriez déjà mort. Je pense tout simplement qu'il est plus juste pour vous de savoir qu'il y a un nouveau mouvement en ville et que ce dernier va prendre de plus en plus d'importance. De ce fait, il est de mon devoir de me présenter aux maîtres de la ville."

N'allant pas par quatre-chemins, l'Inquisiteur se servit un verre de vin et porta la coupe à ses lèvres. D'un ton ironique et amusé, elle commenta :

- Madère, 1789. Un pur délice, vous devriez le goûter mon Seigneur ! Une année comme celle-ci n'est pas anodine. Surtout pour les Français. Le temps des Révolutions, où le peuple a montré sa puissance... Ah, le bon vieux temps. Les rêves peuvent être si réalistes que j'aurais presque l'impression de boire du vrai vin. Faites comme chez vous, après tout, nous sommes dans votre tête.

Savourant le liquide dans sa bouche, elle reposa la coupe avant de croiser ses mains tout en se redressant.

- Bien. Que savez-vous de l'Inquisition et de ses chefs ? Avez-vous des questions ?
FICHE © SINENOMINEVULGUS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lord Voldemort
Seigneur des Ténèbres
Âge du personnage : Immortel (ou presque)
Nombre de messages : 277
Célébrité sur l'avatar : Ralph Fiennes
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 20 Avr - 14:36
Le chasseur devient chassé
Ft. Inquisition
L’existence du Seigneur des Ténèbres avait toujours été enveloppée dans un voile de mystère et d’obscurité. Aux yeux des mangemorts, il était un sorcier hors du commun, voire même un être divin –si l’on en croyait Bellatrix Lestrange. À tel point que les rumeurs les plus fantasques affirmaient que Lord Voldemort n’avait besoin ni de s’alimenter, ni de dormir pour survivre. On l’imaginait toujours éveillé, toujours aux aguets, prêt à tuer à la moindre contrariété. Mais tout ceci n’était qu’un mythe. À son plus grand désarroi, Tom Jedusor demeurait un homme, un mortel qui menait sa vie comme les autres. Ou presque.
En cette froide nuit de septembre, le sommeil du Seigneur des Ténèbres était agité. Il faisait un étrange songe, dans lequel il poursuivait un ennemi invisible au cœur de ce qui avait tout l’air d’être un labyrinthe sans issue. Il luttait contre des formes indistinctes, qui semblaient lui vouloir du mal. Depuis ce qu’il avait décidé de nommer « la trahison de la Coupe du Monde », sa paranoïa n’avait cessé de croitre, il voyait des traîtres en chacun de ses hommes. Et voilà que son obsession de les traquer et de purger les rangs des mangemorts paraissait le poursuivre jusque dans ses rêves. Mais alors qu’il se débattait avec son drôle de cauchemar, Lord Voldemort entendit soudain une voix féminine résonner. Et en une fraction de seconde, le décor changea du tout au tout. Son éternel regard haineux et méfiant parcourut rapidement la salle à manger et vint se poser sur une silhouette masquée. Ainsi c’était donc vrai, l’Inquisition avait décidé de faire son grand retour. Mais comment cela était-il possible ? Que faisait-elle ici ? Bien que le simple fait d’être confronté à l’Inquisition l’insupportait, le Seigneur des Ténèbres fut plus contrarié encore lorsqu’il entendit les talons de l’Inquisiteur résonner sur le sol. On avait osé lui envoyer une femme… Il ne manquerait plus que ce soit une sang-impur !
L’énervement de Lord Voldemort grandit encore un peu lorsque l’Inquisiteur reprit la parole. De quel droit pensait-il pouvoir être en mesure de le tuer ? Peu désireux de se montrer coopératif, il refusa de s’asseoir et préféra dominer l’Inquisiteur de toute sa hauteur. Pour lui ce n’était en aucun cas un honneur de se voir convoquer par ces ridicules illuminés qui n’avaient pas le courage de se présenter sans leur masque. En cette sombre époque, n’importe quel opportuniste essayait de se faire remarquer, de trouver sa place dans les hautes sphères du pouvoir. Et ce n’est pas parce que l’Inquisition était vieille de plusieurs siècles que le Seigneur des Ténèbres lui devait le respect.

« Je me fiche de vos devoirs. Il était inutile de perdre votre temps pour venir me rencontrer. Votre mouvement disparaîtra comme il le fait toujours et la communauté magique restera inchangée, elle demeurera aussi dévastée qu’à votre arrivée. Je ne me laisserai pas intimider par des arrivistes dépourvus de toutes valeurs. Les mangemorts ne sont pas des faucheurs, vous ne pourrez pas les chasser comme à l’époque où vous constituiez votre petit tribunal. »

Lord Voldemort parlait calmement, résistait tant bien que mal à ses envies de meurtre, mais sa voix conservait son intonation glaciale. À l’évocation des Français et de leur révolution, le regard du Seigneur des Ténèbres se durcit, il méprisait les rébellions qui prônaient l’égalité.

« Gardez donc votre vin, l’alcool est l’arme des faibles qui ne peuvent supporter la réalité telle qu’elle est. Les temps ont changé, la Révolution française n’est plus qu’une histoire lointaine, vous vous êtes absentés bien trop longtemps, plus personne ne croit en vous. Vous n’êtes pas en mesure d’aider le peuple, ni même d’instaurer la paix. Vous feriez mieux de vous y faire. »

Le Seigneur des Ténèbres allait devoir ajouter un nouveau nom à sa longue liste d’ennemis.

« Vous vous imaginez qu’en plus de tolérer votre présence je vais répondre sagement à vos questions ? Vous vous êtes peut-être immiscé dans mes rêves, mais je ne suis pas votre pantin. Et quand bien même je m’intéresserais suffisamment à votre mouvance pour vous questionner, je sais pertinemment que vous refuseriez de me répondre. Alors à moins que vous ne soyez prêt à me dévoiler vos plans pour rétablir la paix, nous n’avons rien d’autre à nous dire. »
by Epilucial



Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Inquisition
Se rendre justice soi-même
Nombre de messages : 26
Célébrité sur l'avatar : Unkown
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Avr - 17:38


L'Inquisition arrive pour...
Lord Voldemort
1


Il aurait été bien naïf de croire que ce mage allait entendre raison d'un claquement de doigts. Heureusement pour elle, l'Inquisition était devenue maître dans l'art d'attendre. Tout venait à point. Était-ce de la peur ou bien de l'agacement qui guidait les paroles du Seigneur des Ténèbres ? Celui qui faisait trembler le monde magique était à sa merci. Cependant, ce dernier ne devait pas encore s'en rendre compte. Lorsque cela sera le cas, il n'y aura pas de retour en arrière. Elle comptait bien anéantir de leader ou bien lui enlever sa crédibilité aux yeux de ses fidèles. La question était de savoir ce qui allait être le plus douloureux ? Détruire son égo serait probablement la pire sentence qu'il soit. Le refus de l'invitation la fit sourire. N'avait-il donc pas compris qu'il était comme une souris entre ses pattes ? Qu'elle prenait déjà un immense plaisir à le voir tenter de garder le contrôle sur une situation qui lui est inconnue ?

- Oh mon cher Lord. Je ne perds pas mon temps, l'Inquisition non plus. Nous sommes tellement plus que cela, si seulement vous en aviez conscience. Je ne pense pas que l'on puisse faire pire que la situation actuelle où le Ministère n'est pas respectée, ou les aurors sont ridiculisés. Nous ne sommes pas nés de la dernière pluie Lord Voldemort. Nous sommes ici depuis la nuit des temps. Nous avons gardé le nom de l'"Inquisition" parce qu'il est le dernier en date. Cependant, nos racines sont bien plus profondes !

Le verre à la main, elle goûta au doux breuvage. Qu'importe le calice, le nectar qui coulait dans sa gorge était bien doux. Il était incroyable de voir comment l'esprit pouvait être si facilement changé, contrôlé.

- Réalité ? Quelle réalité ? Nous sommes dans votre esprit mon Seigneur. Je ne serais pas plus éméchée ici que dans le monde réel.[b] Répondit-elle avec un amusement palpable. Absents ? Absolument pas. Nous travaillons dans l'ombre depuis des générations. Malheureusement pour vous, vous êtes dans le déni de notre pouvoir. La preuve, je suis dans vos rêves.

Riante, elle reposa le verre avant de reprendre son calme olympien.

- Tolérer ? Vous n'avez pas encore compris que le choix n'est plus votre ? Je suis dans votre rêve, dans votre esprit et regardez... Elle claqua ses doigts et le Seigneur se retrouva assis en face d'elle. Voilà, c'est mieux ainsi n'est-ce pas ? Discutons. Ou plutôt écoutez puisque vous ne semblez pas vouloir coopérer. Cela va commencer par des exécutions publiques, montrer au monde magique qu'ils peuvent compter sur les autorités en place pour les protéger. Certains de vos fidèles vont mourir. Je vous préviens. Je pourrais même vous faire une liste si vous voulez pour les préparer à être brûlé vif sur la place publique. Je ferais en sorte de supprimer le baiser des détraqueurs par une mort bien plus lente et douloureuse. À côté, Azkaban sera le paradis. Mon idée est donc simple comme vous pouvez le voir. Je veux redonner la foi au monde magique et en passant détruire vos rangs.

Reprenant son verre, elle prit une gorgée du liquide bordeaux. Faisant claquer sa langue à son palais pour savourer le tanin du vin, elle poursuivit.

- Bien sûr, il n'est rien que vous puissiez faire pour m'en empêcher. Vous ne pourrez cependant pas dire que je ne vous aurais pas prévenu.
FICHE © SINENOMINEVULGUS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lord Voldemort
Seigneur des Ténèbres
Âge du personnage : Immortel (ou presque)
Nombre de messages : 277
Célébrité sur l'avatar : Ralph Fiennes
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 28 Avr - 12:52
Le chasseur devient la proie
Ft. Inquisition
Le ton présomptueux sur lequel s’exprimait l’Inquisition rappelait au Seigneur des Ténèbres les ridicules discours du Ministère et de ses fervents supporters. S’il avait toujours détesté les Goldstein, Dumbledore, Hikkins et autres joyeux défenseurs des opprimés, Lord Voldemort n’allait certainement pas témoigner son respect à l’Inquisition. Ni à tout autre illuminé assez téméraire pour venir s’opposer à lui.

« Lorsque le Ministère tombera entre les mains des mangemorts, il sera enfin respecté. Et si les Aurors sont ridiculisés, ils ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes. À force de recruter des sangs de bourbe, il est bien normal que le Ministère n’ait qu’une armée d’incapables. »

Le Seigneur des Ténèbres était intimement convaincu qu’il avait les moyens de faire tomber la communauté magique sous son joug, ce n’était certainement pas l’Inquisition qui allait se mettre en travers de son chemin. Il ne la laisserait pas lui enlever le pouvoir qui lui était destiné. L’Inquisiteur osant parler de ses profondes racines faillit presque faire sourire Lord Voldemort. Personne ne pouvait avoir de plus nobles et intimidantes origines que lui qui était l’héritier du grand Salazar Serpentard.

« Si vous travailliez véritablement dans l’ombre depuis tant d’années comme vous le prétendez, vous n’auriez pas besoin de vous présenter à moi aujourd’hui. Vous n’auriez pas laissé le monde arriver à ce point de non-retour, à moins que vous ne soyez vous aussi que de pauvres incompétents. Quant à vous immiscer dans mes rêves, cela n’a rien d’exceptionnel. Le moindre petit traître aurait pu concocter une potion aussi banale avant de la glisser dans mon verre. »

Minimiser les actes de l'ennemi était chose essentielle. Mais ce qui était sûr, c’est que dorénavant, Lord Voldemort lancerait toujours un sortilège sur ses boissons afin de s’assurer que rien n’y aurait été glissé au préalable. Il se mit soudain à réfléchir à l’identité de celui qui aurait pu être l’auteur de cet acte. L’Inquisition n’avait pas pu infiltrer ses rangs du jour au lendemain, celui qui avait facilité son immersion dans le sommeil du Seigneur des Ténèbres devait être un mangemort depuis un petit moment. Peut-être était-ce même le traître qui avait livré des informations sur l’attaque de la coupe du monde au Ministère. Et si cette personne n’était autre que l’un de ses plus proches soldats, et s’il s’agissait de l’un de ses lieutenants ? Une nouvelle intervention de l’Inquisition vint mettre fin à ses divagations. Se retrouvant assis contre son gré, le Seigneur des Ténèbres sentit sa colère croître à nouveau mais prit sur lui pour ne laisser transparaître aucune émotion sur son visage.

« Qui pensez-vous intimider avec votre discours ? Je me fiche de vos petites menaces, vous n’êtes pas les premiers à avoir formulé des paroles aussi haineuses et revanchardes à l’encontre des mangemorts. Je n’ai pas peur de vous et mes fidèles non plus. S’ils sont à mon service, c’est bien parce qu’ils partagent mes convictions et qu’ils sont prêts à donner leur vie pour instaurer la loi des sangs-purs. Ils ne craignent nullement d’être brûlés vifs devant une foule de parias. Et si vous croyez que cela suffira à redonner la foi à la communauté magique, vous vous fourvoyez complétement. Car je serai toujours là pour faire régner la terreur, vous ne me réduirez pas à néant. S’il y a bien une chose que l’Inquisition et moi-même semblons partager c’est la capacité à revenir d’entre les morts. J’ai disparu une fois, mais je suis revenu. Et je reviendrai toujours. »

Le regard du Seigneur des Ténèbres était plus tranchant que jamais. Bien que l’Inquisition ait pris possession de son esprit, il comptait bien lui montrer qu’il n’avait nullement l’intention de se comporter comme un pantin à la solde d’une organisation d’un autre temps.

« Alors c’est tout, vous êtes simplement venu me prévenir de vos grands projets ? Gardez donc vos avertissements pour vous, ils ne m’intéressent guère. »

by Epilucial




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Lord Voldemort [Une vraie présentation en cours]
» Lord Voldemort
» Lord Voldemort Jr
» Initiation à la Cause (Lord Voldemort et quiconque il amène)
» L'homme en mal d'amour, de chasseur devient gibier. + Lee-Lou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 3 :: Septembre-octobre 1999-
Sauter vers: