RSS
RSS



 


 :: AVANT DE COMMENCER :: Hors RP Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Theodore Nott || close my eyes, I'm moving still

avatar
Invité
Invité
Jeu 12 Nov - 13:31
Invité

THEODORE A. NOTT
FEAT DANE DEHAAN
NEUTRE



IDENTITY CARD

Age : 20 ans
Date de naissance : 28 septembre
Etudes : Théodore a effectué sa scolarité à Poudlard, obtenant BUSE et ASPIC sans grandes difficultés
Profession : Apprenti médicomage, en formation au Service d’empoisonnement par potions et plantes à Ste Mangouste
Baguette : Baguette en pin de 29 cm, fine et plutôt rigide, avec un coeur en crin de sombral
Patronus : Son Patronus prend la forme d’un gros chat absolument hideux, avec une oreille en moins et un corps tout rond, ressemblant à un tonneau sur pattes. Il s’agit de son vieux chat, Carpette, de son petit nom, mort récemment de sa belle mort. Ils étaient rarement vus l’un sans l’autre à la maison, et c’est cette présence et cette fidélité qu’il lui offrait sans rien attendre en retour qui en fait un souvenir aussi précieux pour Théodore.
Epouvantard : Son épouvantard, c’est lui-même. Mais un regard d’une seconde suffit pour voir qu’il s’agit d’une version pervertie et déformée de lui-même, portant fièrement la Marque sur l’avant-bras. Cet épouvantard représente en fait la terreur que ressent Théodore à l’idée d’être faible, de choisir la facilité de suivre les traces de son Père et surtout… d’aimer ça.

image by consolation-prizes # code by shiya.



SHOW ME, SHOW ME BABY

Nationalité et origines : Théodore est né d’un père britannique, Balthazar Nott, et d’une mère tchèque, Danica, descendante d’une vieille famille triée sur le volet, les Cermak. Il n’a pu que récemment faire connaissance avec sa famille maternelle, et même s’il ne partage pas leurs idéaux, il a développé un attachement pour le pays et sa culture.

Votre sang : Ses deux parents sont issus de familles de sangs purs. Par ce mariage, les Nott cherchaient à renouveler un peu leur sang, tout en conservant bien évidemment sa pureté. Ils sont donc allés chercher du côté du continent, pour trouver une famille ayant les mêmes valeurs qu’eux. Les Cermak sont également des fidèles de Voldemort en République Tchèque.

Particularités : Théodore possède un don de voyance embryonnaire, dans le sens où il ne le maîtrise pas. Il n’en a pas la certitude, mais il pense que sa mère le possédait également, car il lui arrivait souvent de parler du “petit oiseau” sur son épaule, qui lui soufflait bien des choses. Lui-même, enfant, faisait parfois des rêves prophétiques (à son échelle d’enfant), mais sa mère ne lui a jamais vraiment dit de quoi il s’agissait, et à sa mort, il en a fait un rejet total. Il lui arrive encore parfois de faire ce qu’il appelle des cauchemars stupides. Autant dire qu’il n’a pas beaucoup dormi les derniers temps du Huis Clos...

Passions et loisirs : Théodore est passionné par les potions et la botanique. Sa mère était une botaniste convaincue, qui a appris à son fils tous les bienfaits et autres intérêts des plantes Les Cermak ont toujours eu une réputation d’empoisonneurs, et ce n’est pas lui qui pourra prétendre le contraire. Les potions et les poisons le fascinent, il voit cette pratique comme un puzzle à résoudre : passer des heures à trouver le bon ingrédient pour contrer un poison, puis préparer patiemment l’antidote ne le rebute absolument pas, bien au contraire. Il dira volontiers que les potions, contrairement aux êtres humains, viennent généralement avec un mode d’emploi. Il adore également la lecture, l’écriture et la musique. Dans une autre vie, il se serait bien vu musicien, mais la nécessité et l’instinct de survie en ont décidé autrement.

image by consolation-prizes # code by shiya.



Physique
Théodore a un physique plutôt ingrat. C’était un petit garçon maladif, et cette enfance alitée a laissé ses traces sur lui. Il a le corps maigre et sec d’un adolescent ayant grandi trop vite. En effet, lui qui était plutôt petit dans son enfance, a fini par atteindre un bon mètre quatre-vingt, mais le reste de sa carrure n’a malheureusement pas suivi. Ses cheveux châtains blondissent vaguement avec le soleil, mais sa peau est pâle et marque facilement. La fatigue et les soucis se lisent très facilement dans les cernes qui apparaissent sous ses yeux ou ses traits parfois creusés. Et comme il ne prend pas très soin de lui, cela semble être son état perpétuel. Malgré tout, Théodore a un visage harmonieux, bien qu’un peu fin, et en grandissant, il a presque perdu cet air de lapin qui le caractérisait à l’adolescence. La chose la plus remarquable chez lui, en fin de compte, cela devrait ses yeux d’une couleur capricieuse, pouvant passer du gris-bleu très clair à un bleu-vert plus profond. Mais cela reste assez difficile à voir, car Théodore a le regard fuyant, la tête très souvent baissée vers le sol et un comportement fermé et fuyant qui ne donne généralement pas envie de le regarder dans les yeux. S’il pourrait essayer d’utiliser ses jolis yeux (à défaut d’autre chose) pour attirer l’attention sur lui, ce qui marque le plus les esprits, en fin de compte, c’est plutôt sa voix basse et harmonieuse, dont il joue comme un musicien de son instrument préféré. Son accent britannique pur jus et son intonation claire et précise lui donnent une prestance à laquelle son physique et son comportement fuyant ne préparent pas. Ses gestes sont lents et pesés, tout comme ses paroles, sauf en situation de stress, où ils se font plus saccadés et maladroits.

Il ne fait pas non plus particulièrement d’efforts vestimentaires. L’époque de Poudlard, avec ses uniformes standardisés, lui manque beaucoup. Il se refuse à mettre des sommes qu’il juge déraisonnables dans des vêtements et affectionne les vêtements simples et confortables ainsi que les couleurs neutres et discrètes. En gros, plus il peut se fondre dans le décor, mieux il se porte.


Caractère
Théodore est une personne extrêmement discrète, dans tous les sens du terme, y compris avec ses émotions qu’il ne montre que très rarement, en cas de détresse extrême ou lorsqu’il se sent en confiance. Il déteste se faire remarquer et se mettre en avant. D’une nature méfiante, il ne laisse quasiment jamais tomber le masque d’indifférence polie qu’il affectionne tant. Ce n’est pas qu’il ne ressent rien, bien au contraire, sous cette apparence froideur se cache un véritable volcan d’émotions, certainement aussi violent parce qu’il ne s’exprime jamais. Mais il a été élevé par un père qui voyait les émotions comme une faiblesse, et il a vite appris à dissimuler son ressenti pour satisfaire cet homme exigeant qu’il a un temps cherché à émuler avant de finalement le rejeter de tout son être. Mais l’habitude était bien ancrée et Théodore a aujourd’hui beaucoup de mal à exprimer ses émotions profondes. Ce qui ne veut pas dire qu’il ressemble à un robot sans âme : Théodore a la langue bien pendue d’un Serpentard, un sens de l’humour cassant et il manie le sarcasme avec brio. Ses sourires sont généralement fugaces, sauf s’ils sont moqueurs, auquel cas ils peuvent perdurer le temps nécessaire pour vexer correctement sa cible.

Théodore est plutôt intelligent, même si ses notes à Poudlard ne reflétaient pas toutes cet état de faits. En effet, si la matière ne le passionnait pas, il ne faisait pas particulièrement d’efforts, juste suffisamment pour rester dans la moyenne. Il a un esprit vif et acéré, il est très observateur, notamment parce qu’il arrive à se faire oublier pour voir des choses que les autres ne verraient pas. Il n’a jamais hésité à utiliser ce qu’il avait appris pour s’assurer tranquillité et sécurité, comprendre : il ne s’estime pas au dessus du chantage, si ce dernier peut lui apporter quelque chose. Et sa patience, presque légendaire pour qui le connaît, lui sert également beaucoup pour parvenir à ses fins.

C’est également quelqu’un de profondément solitaire, par choix et par nécessité. Il n’a jamais ressenti le besoin d’appartenir à une bande, et faisait souvent bande à part à l’époque de Poudlard. Bien que n’ayant jamais créé de lien profond avec ses camarades Serpentard, il se surprend parfois à penser à eux. Même s’ils n’étaient pas proches, avoir vécu pendant 7 ans dans le même dortoir, surtout dans les circonstances que l’on sait, c’est suffisant pour que même quelqu’un comme Théodore ait gardé un certain attachement à ses camarades. Mais il ne l’avouerait évidemment jamais. Il a sa petite fierté, fort mal placée, évidemment, et l’affection, c’est pour les faibles.

Sa seule faiblesse, à ses yeux, ce sont les chats. Oui, tout à fait. Il est avec eux d’une délicatesse et d’une tendresse infinie et se garde bien de montrer cela en public. Mais en fin de compte, cela illustre bien ce qu’est Théodore, sous la couche d’indifférence et de venin : une personne attentionnée et désireuse d’aider les êtres sans défense. C’est également pour cela qu’il est devenu Médicomage, après tout.


WHAT ELSE SWEETIE

Animal de compagnie : Son chat, Carpette, est mort de vieillesse peu après qu’il ait quitté Poudlard. Trop marqué par cette perte, il a préféré ne pas reprendre d’animal de compagnie… mais ça ne l’empêche pas de donner à manger à tous les chats errants de son quartier.

Profession et motivation : Théodore est depuis deux ans apprenti Médicomage. Il a effectué sa première année à l’hôpital sorcier de Prague, avant de finir par rentrer en Angleterre. Il est absolument passionné par son futur métier, et même s’il souhaite se spécialiser dans les potions et les poisons, il n’en reste pas moins très intéressé par les techniques de soin plus générales qu’on lui apprend.

En profondeur : Depuis son retour en Angleterre, après un an passé à Prague, Théodore a une petite vie bien rangée. Il habite en haut d’un petit immeuble vieillot, non loin de Sainte Mangouste. Le matin, après son thé absolument essentiel à son fonctionnement et les ablutions habituelles, il quitte son domicile et va à pieds jusqu’à Sainte Mangouste, se maudissant selon la saison de marcher dans le froid / la chaleur / le vent / le pollen. Monter les vieux escaliers grinçants tous les soirs, après une journée à l’hôpital constitue son petit sport quotidien. Il loue cet appartement pour une somme raisonnable, certainement dûe à son absence totale d’isolation et à l’état des escaliers. Mais ayant refusé l’héritage de son Père à la mort de ce dernier, il doit composer avec des finances relativement réduites.
Il n’a aucun contact avec ses voisins, à l’exception de la concierge du rez-de-chaussée, qui voit d’un mauvais oeil qu’il nourrisse les chats errants du coin. Mais en dehors de ces coups d’oeil désapprobateurs échangés, il ne parle à personne dans son immeuble.
Il est un peu plus ouvert avec ses collègues, mais il n’a pas non plus beaucoup de vie sociale avec eux, en partie par préférence personnelle pour la solitude, mais aussi par méfiance.

Votre position face à notre intrigue générale : Neutre, neutre, neutre et encore neutre. Dès Poudlard, déjà, Théodore n’accordait pas beaucoup d’importance aux rivalités entre Maisons ou plus généralement, aux débats sur la supériorité des Sangs Purs et la valeur du sang. Il avait du mal à comprendre ces débats, les jugeant stériles. Pour lui, la magie, c’est la magie. Quiconque en est doué est digne de la pratiquer, au même titre qu’un autre. Bien évidemment, doté d’un minimum d’instinct de survie, il ne se serait pas laissé aller à donner son opinion à voix haute, préférant un silence et une discrétion qui devinrent vite une seconde nature chez lui et qui lui permirent de survivre sans trop de mal à sa dernière année.
Maintenant qu’il est adulte, il garde la même philosophie : baisser la tête, se faire discret et survivre avant tout. Il ne veut pas rejoindre les Mangemorts, il ne se risquerait pas à rejoindre l’Ordre, autant parce qu’il tient à sa vie que parce qu’il est certain qu’il se prendrait au mieux, un coup de pieds aux fesses, au pire, un sort bien senti, il estime que le Ministère n’est qu’un nid de vipères auquel il faudrait mettre le feu, et l’Inquisition lui laisse un frisson très désagréable entre les omoplates.
Théodore préfère nettement se rendre utile pour la société sorcière en tant que Médicomage. Il s’est d’ailleurs fixé comme ligne de conduite de laisser ses opinions politiques de côté au travail. Un patient restera un patient, peu importe en quoi il croit.

Et si on se projetait dans l'avenir ? Théodore ne se projette pas particulièrement dans l’avenir. Non pas qu’il estime ne pas en avoir, mais c’est plutôt qu’il pense (ou espère, du moins) qu’il sera le plus banal possible. Idéalement, il se voit en Médicomage et potionniste accro au boulot, avec un petit appartement et un chat comme seule compagnie. En réalité, au fond de lui, une petite voix réclame de la compagnie plus humaine que féline, et il se laisse parfois rêver d’avoir au moins des amis, des vrais, si ce n’est quelqu’un pour partager sa vie. Mais il préfère rester lucide et se voir solitaire, au lieu de nourrir des espoirs qu’il juge enfantins. La paix dans le monde, aussi, ça pourrait être sympathique, comme avenir, mais il n’y croit malheureusement pas trop.

image by consolation-prizes # code by shiya.



Behind the screen
Pseudo : On va dire Thée
Localisation : Le Sud
Comment avez-vous connu ESTED ? Grâce à une recherche sur PRD
Votre avis sur le forum : J’ai très très hâte de pouvoir commencer à jouer, ça a l’air trop bien *_*
Vos disponibilités sur 7 jours : Sauf empêchement, je peux passer au moins une fois par jour sur le forum
Autre chose ? A bientôt en RP ?

# code by shiya.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 12 Nov - 13:32
Invité

VOTRE HISTOIRE
« I’d walk to you, if I could trust my feet »



NOW TELL ME YOUR STORY

i. ..Avril 1987..

Mama, cette nuit encore, j’ai rêvé que vous voliez !

Théodore a huit ans. Un âge où l’insouciance et la raison se mêlent. Un âge où les rêves sont encore plus magiques que les sorts lancés par une baguette. A cet âge là, déjà, Théodore sait jongler entre l’insouciance à laquelle l’encourage sa mère, et la raison que son père veut lui inculquer avec une sévérité qui, souvent, le laisse tremblant et les yeux troubles de larmes. Mais Père n’est pas là, ce matin-là, et comme depuis une semaine, Théodore s’est réveillé avec à l’esprit cette image de sa mère s’envolant, tel un bel oiseau majestueux. Il faut dire qu’elle y ressemble, avec son air diaphane, ses vêtements vaporeux et ses mouvements gracieux. Il paraît que lui-même lui ressemble beaucoup, à part ses yeux, qu’il tient de son père. Mama a les yeux d’un noir de jais, ce qui renforce la similitude avec un oiseau. Il paraît qu’elle fait peur, des fois, quand elle regarde les gens. Théodore n’est pas d’accord. Père est plus effrayant. Alors que sa mère, qui lui caresse doucement les cheveux en souriant, n’a rien d’effrayant à ses yeux, bien au contraire. Elle se penche vers lui, tout près de son visage, une boucle de cheveux clairs venant effleurer le front de son fils et lui murmure, comme un secret :

Moi aussi, j’ai rêvé que je volais, mon petit oiseau…
- Vous m’emmènerez avec vous, n’est-ce pas ?


Il a une petite moue implorante, pour l’attendrir. Il n’aime pas quand Mama n’est pas là et qu’elle le laisse seul avec Père. Il lui parle d’honneur de la famille, le prend beaucoup par le bras, et il serre trop fort. Mama lui apprend les plantes, la lecture, un peu d’histoire, aussi… Père lui apprend le respect, les bonnes manières et surtout, la peur.

Non, pas cette fois, mon Théodore. Pas cette fois…

Théodore prend l’air déçu. La prochaine fois, peut-être ? Mama lui sourit en réponse, mais son sourire est si triste… Elle lui caresse la joue, puis enlève sa main. Ses doigts fins viennent effleurer le pendentif qui ne quitte jamais son cou, orné d’une jolie pierre de lune. Ses parents se sont disputés sur le bijou, il y a quelques jours. Théodore écoutait aux portes, même si c’est une très mauvaise habitude et que la dernière fois que Père l’a surpris, il s’en souvient encore. Père voulait le vendre, Mama a refusé. Plutôt vendre mon âme ! a-t-elle crié. Puis des pas se sont rapprochés de la porte et Théodore est parti en courant.

Aujourd’hui, il regarde de près le collier auquel Mama tient tant. Il la regarde le serrer dans sa main. Il lui semble que ses doigts tremblent un peu… Il lui sourit pour la rassurer, comme elle le fait si souvent pour lui.

Cet après-midi là, Théodore verra sa mère s’envoler. Les bras écartés, les pans de sa robe flottant gracieusement, elle s’élèvera dans les airs. Une seconde trop brève. Et lorsque son corps touchera le sol, juste devant lui, sous les fenêtres où il jouait, il verra ses jolis yeux noirs se troubler, ses doigts s’ouvrir et le collier avec la pierre de lune glisser sur le sol. En se penchant pour le ramasser, il effleurera sa mère. Une dernière fois.

ii. ..Septembre 1991..

Théodore serre les poings pour retenir ses tremblements. Il a 11 ans. Il est assez grand pour connaître les enjeux. Alors qu’il avance jusqu’au Choixpeau, son coeur bat. Cette nuit, il a fait un cauchemar. Un cauchemar affreux. Il y avait du sang, des visages blêmes, et tellement, tellement de violence… Ce matin, il a supplié Père de ne pas l’envoyer à Poudlard. Sur son bras, il sent encore la brûlure des doigts paternels qui ont serré… serré si fort.

Tu es assez grand pour connaître les enjeux, Théodore.

Oui. L’honneur de la famille et tout le reste. Ce que Père ne dit pas. Car Théodore est assez grand. Assez grand pour voir ce qui ne se dit pas. Le Manoir familial qui s’effrite, les inconnus à l’air sinistre rendant visite à Père… Oui, il connaît les enjeux. Il sait ce qu’il risque à échouer. Il s'assoit sur le tabouret et ferme les yeux.

Il ne se souviendra pas vraiment de ce que lui a dit le Choixpeau. Il se souviendra juste de la litanie qui résonne dans sa tête Serpentard, Serpentard, Serpentard… Comment faire au moins semblant d’essayer de répondre aux attentes de Père s’il n’est pas réparti dans la bonne Maison ? Et puis, chez les Serpentard, il y a déjà quelques visages familiers, comme celui de Drago Malefoy, fraîchement réparti.
Son coeur ne cessera de tambouriner que lorsqu’il sera assis à la table des Vert et Gris. Au moins une chose qu’il aura faite correctement.

Soulagement de courte durée… Les luttes intestines au sein de leur Maison, et avec les autres Maisons le laissent indifférent. Loin de l’influence de Père, il prend conscience de la futilité de la chose. Rapidement, Théodore oublie ses espoirs d’amitié et se console dans les livres et la solitude. Au fond, ce n’est pas bien différent de chez lui. Tout ce qu’il a à faire, c’est baisser la tête et ne pas se faire remarquer.
Rester discret.
Quelque part… Ne pas exister.

iii. ..Juillet 1998..
Le Huis Clos…

Théodore a 18 ans et il existe enfin. Et il déteste ça. Mais sans adultes, sans supervision et sans ordre dans l’école, il n’a pas pu se contenter d’être témoin. Il a fallu agir. Pas la baguette au poing, tel un Gryffondor emporté, bien sûr. Mais communiquer, raisonner… essayer de limiter la casse. Tant bien que mal, tenir ces quelques mois interminables, en tentant de ne pas perdre espoir. Il n’a jamais aussi mal dormi. Les cernes sur ses joues se creusent, au point même d’inquiéter ceux qui jusqu’à présent, ignoraient presque son nom. Un fantôme qui dépérit. Au moins, c’est original...

Il choisit le camp des modérés, de ceux qui estime que s'entre-tuer ne servira à rien d’autre qu’à passer pour des idiots… Même s’il ne le formule évidemment pas comme ça. Il donne quelques cours aux plus jeunes, Botanique et Potions. Il déteste ça. On le regarde avec méfiance, tel le Serpentard fils d’un supposé Mangemort qu’il est. Plus d’une fois, il envisage d’abandonner et de s’enfermer tout simplement dans le dortoir. Mais il n’a pas le choix. Nécessité fait loi.

La Nuit Rouge...

Nécessité fait loi.
Il était sur le point de raccompagner à leurs dortoirs les quelques élèves encore intéressés par ses cours lorsque l’horreur commence. Théodore se fige. Le sol vient de s’effondrer sous ses pieds. Pas littéralement, bien sûr, pas encore. Mais l’impression perdure. Après les cauchemars, la réalité est encore plus terrible. Car ce sont les Mangemorts qui lancent l’assaut. Père est parmi eux.

Il regarde autour de lui, les trois élèves qui se sont instinctivement rapprochés en entendant les cris. Il ne se souviendra jamais de quelle maison ils sont. Ça n’a pas d’importance. Il en attrape un par le bras, ordonne aux autres de le suivre et ils vont se barricader dans la salle qu’ils venaient de quitter. La baguette au poing, il lancera sort sur sort pour renforcer la porte. Les protéger. Se protéger. Il entend des larmes et des cris. Dedans et dehors.

Lorsqu’enfin revient le silence, il n’osent pas bouger. Théodore finit tout de même par se lever et entrouvrir la porte. Il se souvient du sang dans le couloir. Des sanglots derrière lui. Il avance vers la Grande Salle, enjambe quelques (quelques ?) corps.
Il reconnaît Père, étendu sur le sol. Il se demande s’il l’a cherché. Il se demande ce qu’il comptait lui faire. Il se demande s’il veut vraiment savoir et décide que non.

iv. ..Juin 1999..
Un an. Un an que Théodore dort paisiblement. Un an qu’il perd une seconde à se haïr tous les matins. Prague est une belle ville, son oncle et sa tante sont étrangement accueillants, pour des empoisonneurs. Il n’a jamais aussi peu craint pour sa vie. Il ne s’est jamais senti aussi… aussi… les mots lui manquent.

Tous les jours, il se rend à l’hôpital magique de Prague et il y apprend les bases de la vie et de la mort. Cela le passionne, heureusement. S’il n’avait pas au moins ça, il serait totalement vide. Déjà qu’il a pensé, au début, qu’il arriverait presque à s’envoler…

Un an à fuir, c’est trop. Théodore s’admet lâche sans peine, mais il faut savoir avancer malgré tout. Malgré les bouleversements qu’il lit dans les journaux sorciers, il sait qu’il veut rentrer. Il ne sait pas pourquoi. L’Angleterre lui manque étrangement. Le bon thé, certainement.

Il dit adieu à Prague. En posant le pied à Londres, il sent, pour la première fois, depuis un an, la gravité le saisir de nouveau et l’ancrer au sol.

Home sweet home…

image by consolation-prizes # code by shiya.



image by consolation-prizes # code by shiya.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Blaise J. Zabini
Étudiant en magie avancée
Âge du personnage : 21 ans
Nombre de messages : 250
Célébrité sur l'avatar : Adonis Bosso
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 12 Nov - 13:53
OH MERLIN !!! THÉODORE !!!
BIENVENUUUUUUUUUE !!!


Je suis trop content !!! Je pensais pas qu'on en aurait un, un jour. J'adore l'idée ! J'ai hâte que tu finisses ta fiche que je termine de la lire et après, quand tu seras validé, je veux un LIEN !!

Ah je suis trop content !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 12 Nov - 14:08
Invité
Merciiiii \o/
Moi qui désespérais de trouver un forum où je pourrais jouer Théodore, comme quoi

Un accueil comme ça, ça me donne encore plus envie de finir vite vite ma fiche ! J'ai déjà lu la fiche de Blaise, je confirme, il nous faudra un lien !
Je retourne vite bosser dessus, en tout cas, merci pour ton accueil !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 12 Nov - 14:39
Invité
Bieennnvveeeennuueee

Ton perso est très intéressant en effet ! Hâte de lire ton histoire .
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 12 Nov - 15:04
Invité
Bienvenue et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Connor Sainclair
Archéomage
Âge du personnage : 40 ans
Nombre de messages : 424
Célébrité sur l'avatar : James McAvoy
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 12 Nov - 17:22
Oh my god, quel perso, quel avatar, quelle fiche

Bienvenue et bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 12 Nov - 17:24
Invité
Merci à Graham, Mira et Connor (et surtout aux personnes derrière) pour votre accueil, les gens ! Ca fait très plaisir et ça donne très hâte pour la suite
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 12 Nov - 17:34
Invité
Bienvenue!!!!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Riley N. Vongkham
Briseuse de Sorts à Gringotts
Âge du personnage : 31 ans
Nombre de messages : 247
Célébrité sur l'avatar : Anna Silk
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 13 Nov - 8:02
Bienvenue Theodore
Au plaisir de te lire ;)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 13 Nov - 18:39
Invité
Cher Théodore
Bienvenue parmi nous !!

A très vite pour un petit RP
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alicia Rogue
Chef de la nouvelle brigade des aurors
Âge du personnage : 40 ans
Nombre de messages : 1845
Célébrité sur l'avatar : Kate Beckinsale
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 13 Nov - 21:08
Ravie de te voir inscrit

Bienvenue :)
Je me ferais également un plaisir de te demander un lien avec Katlyna ^^


Let the skyfall, when it crumbles
It's not that she's born brave. It's not that she's born strong. It's that the universe has decided this one will have the grit and fire and steel in his blood. She will face trial after trial, be broken and damaged in countless ways. But this one? Oh, this one was born to fight. It's what she knows, it's what she does best. It's all she can do..•°¤ Mags.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 14 Nov - 13:32
Invité
Riley > Merci beaucoup pour ton accueil ^^

Pansy >Merci à toi ! Il faudra qu'on discute d'un petit lien après ma validation ;)

Alicia > Merci ! Je n'ai pas pu résister à la tentation ^^ Je vais aller zieuter la fiche de Katlyna, alors, histoire de commencer à réfléchir
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alice Sullivan
Surveillante à Poudlard
Âge du personnage : 19 ans
Nombre de messages : 5738
Célébrité sur l'avatar : Teresa Palmer
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 14 Nov - 15:38
Mon dieu cet acteur ! Je suis complètement fan.

Désolée du retard, je file tout de suite lire ta fiche pour pouvoir te valider au plus vite Je te souhaite en tous cas déjà la bienvenue



    Lay me down on thorns and roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge du personnage : 20 ans
Nombre de messages : 3916
Célébrité sur l'avatar : Candice Accola
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 14 Nov - 15:56
Biiiiiienvenue dans la famille *____*
J'ai hâte de voir ton personnage à l'oeuvre


I'm the dark messiah


☠️ In the blackest moments of a dying world


Rest now, my child. The day is over, the sun will shine, when morning comes. But now it is dark and the world is at peace. So let your eyes rest and sleep @excelsior
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alice Sullivan
Surveillante à Poudlard
Âge du personnage : 19 ans
Nombre de messages : 5738
Célébrité sur l'avatar : Teresa Palmer
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 14 Nov - 15:59





Congratulations !
Encore un petit effort !

Ce personnage J'adore ton style d'écriture, très agréable à lire ! Pour le don de voyance aucun soucis je t'ajoute au listing, ça pourra être intéressant pour nos intrigues à venir <3 Et du coup...

Félicitations, tu fais officiellement partie de la communauté d'ESTED ! Je t'invite sans plus tarder à recenser ton avatar dans le répertoire et à créer une fiche de liens. Besoin d'un compagnon de RP ? C'est par ici que ça ce passe. Il te manque un proche, quelqu'un ? Tu peux tout à fait créer ton scénario en n'oubliant pas de le référencer et de réserver l'avatar, et en vérifiant au préalable qu'il n'est pas déjà utilisé ou réservé : hop, un petit tour par là !

Si tu as des questions ou un problème quelconque, n'hésite pas à nous contacter par MP ou bien dans la section appropriée. Nous tâcherons de répondre au plus tôt selon nos disponibilités ♥️

Bon jeu parmi nous et encore une fois bienvenue !
x x x

Alice, Jesse-Rose & Alicia à votre service.
(c) TUMBLR

BY .TITANIUMWAY




    Lay me down on thorns and roses
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 14 Nov - 16:37
Invité
Merci beaucoup, les filles !!!
*va vite s'occuper de tout*
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Theodore Nott || close my eyes, I'm moving still
» Everytime I close my eyes, it's like a dark paradise. ₪ 2 fév, 20h50
» Come together ▽ 23/05 | 17h20
» ARMAGEDON ☞ close my eyes.
» Elo - Close your eyes, take a breathe, count to three...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AVANT DE COMMENCER :: Hors RP-
Sauter vers: