RSS
RSS



 


 :: POUDLARD, ÉCOLE DE SORCELLERIE :: ♣ Poudlard Intérieur :: Hall & sous-sols :: Hall d'entrée :: Le Hall Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bonjour beau brun [Zakaria Taylor]

avatar
Cassandra Potter
Septième année
Âge du personnage : 17 ans
Nombre de messages : 149
Célébrité sur l'avatar : Iga Wysocka
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Mai - 18:48
Bonjour beau brun

feat. Cassandra Potter & Zakaria Taylor

Début de journée, tout les élèves était debout et en uniforme et tous se rendait pour le moment dans la Grande salle pour le fameux petit déjeuner de Poudlard. Cassandra aimait beaucoup prendre son temps dans le hall pour pouvoir observer les visages et les attitudes de tout le monde, entre ceux pas vraiment réveiller, ceux déjà très bavards, ceux qui avaient l'air toujours grognon jusqu'à avoir avalé un café, ceux déjà pressés d'être sois en courant sois le soir pour avoir fini leur journée de travail. Tous étaient différents mêmes en même temps si semblables, les êtres humains avaient dès habitudes qui leur étaient propres, mais qui étaient à la fois semblables à ceux d'autres humains sans que ceux-ci ne puissent le remarquer. L'esprit critique et analyseur de la rousse l'avait remarqué et s'en amusais beaucoup de voir à quel point d'eux personne a priori très différente pouvait au final se ressembler le matin. Souriant et ne voulant pas avoir l'air d'une folle furieuse, elle chercha plutôt dès yeux une personne qu'elle connaissait pour ne pas avoir à prendre son petit-déjeuner seul. Ou encore pire accompagner de fille qui parlait garçon à longueur de journée. Pas que les hommes ne l'intéressent pas Cassandra aimerait avoir un amoureux, mais cela n'était pas réellement à l'ordre du jour et pas une priorité pour elle qui cherchait avant tout à se reconstruire, son cœur et son esprit étaient encore en grands travaux un homme ne supporterait peut-être pas toute la douleur présente dans son petit être et elle ne voulait pas subir un nouvel abandon n'étant pas sur de pouvoir le supporter.

Finalement, elle ne trouva pas un visage de sa maison, mais celui d'un garçon de serpentard qu'elle connaissait, Zakaria , ils n'étaient pas dès plus proches avant la Nuit Rouge, mais depuis les choses avaient changé entre eux, car Cassandra avait remarqué le mal-être du brun et l'avait collé, énervé, jusqu'à ce que celui-ci se confie un peu à elle. Bien sûr, il avait encore des secrets cela lui prendrait du temps pour gagner totalement sa confiance et pouvoir savoir ce qui le mettait vraiment si mal malgré ses efforts pour le cacher, mais elle avait eu le droit à quelques premières confidences annonciatrices d'une suite positive entre eux deux. Un nouvel ami en somme, enfin une amitié en construction, mais c'était du positif autant pour elle que pour le serpent qui avait bien besoin de discuter un peu. N'hésitant pas Cassandra le rattrapa avant qu'il ne rentre dans la grande salle, ne sachant pas si les amis du vert et argent seraient heureux de le voir arriver avec une petite Serdaigle insignifiante à leurs yeux. Ses parents lui avaient toujours appris à être à la fois ouverte d'esprit et sur ses gardes, les mauvaises personnes pouvant être partout et surtout là ou elle s'y attendait le moins. Souriante, elle s'adressa donc à Zakaria. "Hello Zack ! Comment tu vas en ce beau matin pluvieux ? " L'aigle était sans doute de trop bonne humeur pour une heure aussi matinale, mais le premier à lui reprocher aurait le droit à une sacré remontrance de sa part. Pour une fois qu'elle souriait sans se forcer, bon, elle avait un peu faim et cela pourrait la rendre grognonne si elle ne se nourrissait pas, mais pour le moment, elle voulait jouer la fille bavarde auprès de son nouvel ami qui devrais donc la supporter un petit moment.

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zakaria Taylor
Septième année
Âge du personnage : 16 ans
Nombre de messages : 451
Célébrité sur l'avatar : Cody Christian
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Mai - 10:09

Au détour d'un couloir

“L'espoir c'est vouloir quelque chose. La foi, c'est croire en quelque chose. Le courage, c'est faire quelque chose.”

Cassandra Potter & Zakaria Taylor

Mes camarades verts et argents émergeaient les uns après les autres, m’indiquant que le matin était enfin arrivé. Voilà donc quelques heures que je me trouvais là, assis dans l’un des gros fauteuils bien confortable de notre Salle Commune. J’augmentais ma longue liste noire, contenantes notre vengeance plus que imminente et durable dans le temps. Nous ne lâcherons rien et cette dinde se prenant pour une Prof, n’aura la paix que lorsqu’elle aura démissionné. Ceci étant la version que je sers à mes amis pour qu’ils continuent à me suivre dans mes aventures et le plus beau dans tout ça, c’est que ça marche. Mais mes espérances vont au-delà de la simple démission, croyez-moi. J’arrêterai de la persécuter lorsqu’elle se retrouvera en train de se balancer au bout d’une corde, c’est tout ce qu’elle mérite cette pétasse prétentieuse.

D’un léger geste de la tête, je saluais les miens, griffonnant les dernières idées qui avaient fleuri dans mon esprit, lors de ma courte nuit précédente. Heureusement qu’il me reste encore une année entière dans ces murs. Je ne vais pas avoir le temps de m’ennuyer avec tout ce qui est prévu. De mon fauteuil, je n’en bougeais que lorsque la faim commença à se faire ressentir, quittant ma Salle Commune non sans poser quelques pièges avant mon départ. Mon sac sur une épaule, mes meilleures idées dissimulées à l’intérieur, personne ne risquait de me les souffler sans avoir une petite surprise bien désagréable. Mesure de sécurité oblige.

De ma démarche nonchalante, je déambulais dans les cachots, saluant le Baron Sanglant sur mon passage. J’aurais juré qu’il venait de me faire un clin d’oeil, comme pour m’assurer que je pouvais compter sur lui. Mon cercle d’amis ne fait que s’agrandir, en même temps que les ennemis de Miss-j’écarte-les-cuisses-plus-vite-que-la-lumière se font plus nombreux. A cette simple idée, ma satisfaction se traduisait par l’un des côtés de mes lèvres qui s’écartait en un léger sourire. Je m’enfonçais un peu plus dans l’obscurité des cachots jusqu’à atteindre l’escalier, aux marches poisseuses et glissantes, pour remonter dans le hall. Comme tous les jours depuis que je suis à Poudlard, les retardataires se dépêchaient de rejoindre la Grande Salle. Me concernant, je n’ai jamais vraiment aimé la foule. J’ai toujours préféré laisser tout le monde passer en premier, afin de ne pas me retrouver pris en sandwich entre les portes, comme beaucoup d’entres eux. Je patientais, le temps que le plus gros du troupeau d’étudiants ne finisse par prendre place à l’intérieur de la pièce. Ce n’est que là, que j’entrepris d’avancer pour m’y rendre, avant d’être arrêté dans ma progression, par la voix de Cassandra Potter, une jeune Serdaigle de mon âge, avec qui j’eus le loisir de sympathiser il y a quelques temps.

Je me tournais dans sa direction, m’écartant légèrement du passage, pour éviter que l’on soit bousculer par d’autres élèves. Un sourire venait de prendre vie sur mon visage. Oh oui ? Il pleut ? Je ne m’en étais même pas rendu compte. Je pensais qu’il s’agissait d’une belle journée ensoleillée mais finalement, c’était donc juste ma vengeance imminente qui me mettait de si bonne humeur.

« Ah vraiment ? Il pleut ? Est-ce que les Météomages ont annoncé de l’orage ? »

J’ai un petit quelque chose à tester avec les éclairs. J’ai trouvais ça dans un bouquin de magie noire que je me suis payé chez Barjow et Beurk, lors des dernières vacances. C’est dangereux, mais il faut savoir vivre dangereusement pas vrai ? Un bon coup d’adrénaline, ça ne peut pas faire de mal.

« Je manque à tous mes devoirs. Comment vas-tu Cassandra ? »

Nous n’avons pas eu une vie des plus simples tous les deux, même si je ne risque pas trop de me tromper en disant que je me suis remis bien plus vite qu’elle. Ayant quelques légers soucis de ressentis émotionnels, ça n’a pas été bien difficile. Le plus dur était sans doute de faire semblant, pour que personne ne me montre du doigt. Mais tout en faisant preuve de politesse, comme je sais si bien le faire lorsque je le veux, du coin de l’oeil, j’aperçus plusieurs professeurs qui s’avançaient vers l’entrée de la Grande Salle pour aller prendre leurs petits-déjeuners également. Il y avait la pauvre victime à qui Todd a roulé une pelle au Bal de Noël. Il doit être traumatisé ou bien faut-il lui donner un petit coup de pouce pour qu’il se détourne de la mocheté d’harpie.

« Tu sais, le lit du Professeur Todd c’est comme la mort, tout le monde y passe un jour. »

Mon regard s’était posé en direction du pauvre homme alors que je parlais exprès un peu plus fort lors de son passage. Il n’était donc pas bien difficile de savoir que je faisais ça pour foutre la merde dans ce petit couple qui n’a rien de mignon. De gros dégueulasses incapables de se contenir devant des enfants, je me demande encore ce qu’ils font dans l’enseignement. Le tournage des pornos c’est dans les studios de cinéma au coeur de Londres, mais surement pas à Poudlard, qui est censée être une école de renommée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassandra Potter
Septième année
Âge du personnage : 17 ans
Nombre de messages : 149
Célébrité sur l'avatar : Iga Wysocka
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Juin - 11:11
Bonjour beau brun

feat. Cassandra Potter & Zakaria Taylor

Le brun lui semble être dans une bulle totalement ailleurs du hall de Poudlard, comme déconnecté de la réalité, et la rousse n'as aucun moyen de connaître les pensées du Serpentard qui affiche un sourire rêveur un peu inquiétant et qui quand il ouvre la bouche pour lui répondre ne semble pas avoir remarqué la pluie qui tambourine aux fenêtre du château, un moment Cassandra, ce demande si il est bien réveiller et pas à moitié endormie tellement ses paroles semble incohérente et pourtant en l'observant, elle ne remarqua pas de signe de fatigue ou d'endormissement sur le visage du garçon. Non celui-ci semble juste un peu ailleurs aujourd'hui comme si quelque chose de joyeux allait se produire pour lui, à savoir quoi ? L'aigle ne pouvait pas deviner non plus, mais elle comprit un peu plus quand il finit par lui parler de Todd, enfin la conversation était toujours extrêmement bizarre, une phrase sur la météo, de la politesse avec des salutations et une question d'usage courant et enfin une phrase sur Todd la mort et le lit de la professeur, hors contexte en plus cela allait donner le tournis à la rousse dès le réveil, heureusement qu'elle était entraîner à réfléchir et comprendre les choses rapidement sinon elle passerait la journée à penser avant de pouvoir répondre quelque chose au Serpentard. Elle prit les choses dans l'ordre répondant déjà au problème de la météo, elle ne savait pas pourquoi les orages intéressait son ami mais bon quand on posait une question à Cassandra, on obtenait toujours une réponse question de principe et de politesse. " De l'orage oui, ce soir, sinon de la pluie toute la journée. Tu avais prévu de sortir ?" Parce qu'il était un garçon et que le sport était important dans leur vie et qu'elle ne voyait que cette option pour que la météo l'intéresse autant, au point qu'il ne dise bonjour qu'après avoir parlé de l'orage. Elle enchaîna avec la deuxième réponse, lui retournant la politesse parce qu'elle était une fille comme ça et qu'elle était toujours de nature gentille qu'importe avec qui elle parle, amis ou ennemis, elle ne faisait pas réellement de distinction dans les règles de savoir vivre. " Je vais bien et toi ? Tu m'as l'air particulièrement heureux aujourd'hui, et un peu ailleurs, tu as prévu quelque chose de joyeux dans ta journée ? Parce que je ne pense pas que les cours te mettent d'aussi bonne humeur en général."


Ensuite, elle ce mis un peu plus s'intéresser à la phrase sur Todd, elle ne pensait pas qu'un jour tout le monde passerait dans son lit parce que c'était vraiment beaucoup et que la blonde n'était pas aussi sexy que cela pour pouvoir attirer toute la population sous ses draps, mais c'était surement une paroles exagéré de la part du brun pour montrer son énervement envers la blonde qui était entrée en fraude dans la salle commune des serpents. Elle avait appris l'information grâce à son cousin John qui lui l'avait appris directement des frères Taylor et elle n'avait pas pensé à demander des nouvelles de leur plan de contre-attaque. Parce qu'il était sûr que les Serpentard allaient se venger, le fait que Todd soit professeur n'allait pas les empêcher d'agir. " Tu sais que j'ai plus de chance de mourir que de finir dans le lit de Todd ? Mais je suppose que cela n'était pas à prendre dans le sens littéral. Vous avez prévu de vous venger bientôt ? Un plan d'attaque digne de votre ruse ? Parce que j'ai bien envie de la voir être humiliée même si cela ne me ressemble pas..." Elle n'avait pas remarqué l'homme qu'avait embrasser Todd au bal parce qu'elle n'était pas très observatrice des allées et venus des autres quand elle était en pleine conversation, mais ce n'était pas bien grave pour elle, seul Todd avait été coupable de mauvais acte l'homme, c'était seulement laissé faire ce n'était pas un crime. " Oh, je ne l'avais pas vu lui... Je devrais apprendre à faire attention à qui se trouve autour de moi, je pourrais me faire enlever en moins de deux minutes à être aussi distraite" Si elle avait su que ses paroles seraient prémonitoires, elle aurait peut-être fermé sa bouche, mais elle ne connaissait pas le passé heureusement pour elle. Pour le moment, elle était en sécurité, du moins un peu, en étant à Poudlard et elle allait remplir son estomac dans peu de temps pour ensuite se rendre en cours et passer toute la journée à gratter son parchemin. Heureusement qu'elle aimait ça, plus que certains autres élèves. " Tu vas agir contre elle pendant les cours ? Que tout le monde puisse voir ? J'ai du mal à suivre ce qu'il se passe en dehors et je loupe plein de choses à cause de ça ", C'était surement sa faute, elle passait son temps la tête dans un livre pour ne pas avoir à faire semblant d'être pleine de joie et heureuse d'être là, Poudlard commençait à étouffer la rousse qui n'arrivait pas à ce faire à l'école sans Roxanne, heureusement qu'il ne lui restait plus beaucoup d'année à faire ici.

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zakaria Taylor
Septième année
Âge du personnage : 16 ans
Nombre de messages : 451
Célébrité sur l'avatar : Cody Christian
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 21 Juin - 12:40

Au détour d'un couloir

“L'espoir c'est vouloir quelque chose. La foi, c'est croire en quelque chose. Le courage, c'est faire quelque chose.”

Cassandra Potter & Zakaria Taylor

Pluie toute la journée et orage le soir venu donc. Cassandra venait de me soumettre une petite idée sans même le savoir. Je dois dire qu’en ce moment, dans ma petite caboche, ça fuse de tous les côtés. Une idée par-ci, trois par-là, je ne risque pas d’être en manque d’inspiration et encore moins de m’ennuyer. Entre ma vengeance imminente contre la garce de Poudlard, mes actes pas très catholiques pour augmenter ma puissance et faire chier Hikkins, mon emploi du temps est plus que chargé. Avec ça, je me dois encore de planifier certains trucs, comme la demande à Calvin, pour qu’il vienne nous apprendre quelques sortilèges bien marrants et utiles au moins. Et, il ne faut pas oublier, qu’il faut encore que je vois avec Jay, comment nous allons procéder pour faire passer Todd pour une pédophile.

« Ce n’était pas prévu, mais puisque j’attend un orage depuis quelques jours déjà, ce soir sera le moment idéal pour mettre le nez dehors. »

Ces derniers temps, j’avais fait le plein de grimoires sur la magie noire, mais également de journaux ayant appartenu à des Mages Noirs n’étant plus de ce monde. Il suffit de se montrer persuasif, d’avoir les bourses financières qui vont avec et on obtient toujours tout ce que l’on désire dans ce monde. Mais je ne pouvais me résoudre à utiliser un sortilège à l’aveugle, sans savoir ce qu’il donne une fois lancée. En feuilletant mes petits trésors, j’en ai même trouvé un permettant d’écorcher vif une cible. Celui-là, je ne vais pas le tester sur n’importe qui, j’attends de croiser Todd pour le lancer, évidemment à l’abri des regards.

« Parfaitement bien. Je n’ai quasiment pas cours aujourd’hui. J’avais de la Défense contre les Forces du Mal, mais le Professeur Rogue est introuvable depuis quelques jours. Je me demande de quelle couleur sont ses cheveux cette fois-ci. Parce que la dernière fois qu’il est resté enfermé dans ses appartements, c’est après qu’il ait fait peur à Macpherson en arrivant derrière lui sans prévenir et que notre Maître des Potions, lui a renversé ce qu’il avait dans les mains sur lui. Rogue a eu les cheveux verts pendant quelques temps. »


Avec la Saint Valentin en approche, je trouverai très drôle que mon oncle se tape une teinture rose. Enfin, je souriais après l’intervention de Cassandra, suite à mes propos au moment-même où la farce du dindon entrait dans la Grande Salle. Je vois que les Serdaigle aussi se montraient forts agacés face à l’attitude de l’autre godiche sur-maquillée.

« Il n’y a quasiment plus aucun élève de Serpentard qui se rend à ses cours déjà. On profite de ce temps libre pour monter notre plan en parallèle. Mais il est certain que l’humiliation devant tous les habitants du château sera de mise. »

Dans notre malheur, nous avions de la chance, certains professeurs étaient avec nous pour lutter contre Todd. Je dois admettre que cette situation me plaisait assez. J’avais une proie dans Poudlard, pour tester mes petites trouvailles niveau magie noire. Ce genre de trucs peut être assez difficile à contrôler quand on tombe vraiment dedans et je n’ai pas envie de finir avec une tête de serpent. J’aimerais autant conserver mon physique actuel voyez-vous. Le fait que ma camarade s’interroge sur ce que nous allions faire, était plutôt bon signe. Très bon signe même.

« Nous appelons au boycotte de ses cours, mais lorsque le moment sera venu, tu sauras automatiquement au courant. Nous comptons frapper fort, ça se passera sans doute durant un repas, lorsque tout le monde est réuni, Hikkins compris. Mais si tu veux te joindre à nous Cassandra, tu es la bienvenue. L’intelligence des Serdaigle n’est plus à prouver et nous ne serions pas contre un petit coup de main. »

Mon frère s’attelait à la tâche de rallier Sidney à notre cause déjà. Deux Serdaigle de notre côté, ne serait pas négligeable, au contraire. Après tout, il va de l’avenir de notre école. Si nous ne montrons pas que nous savons pertinemment nous défendre lorsque notre intimité est bafouée, c’est le début de la décadence. Et Todd incarne elle-même la décadence, en se croyant la plus belle, la plus intelligente et en s’imaginant pouvoir être au-dessus de tout règlement.

« Tu as des cours de Sortilèges et Enchantements aujourd’hui ? Que dirais-tu de les sécher ? Nous n’avons qu’une seule vie tu sais. L’adolescence c’est maintenant, après il sera trop tard pour faire des bêtises. Et personne n’ira te fouetter sur la place public, les Serpentard ne laissent jamais l’un de leurs amis dans le pétrin. »

Etant le neveu d’une ancienne Serdaigle, je suis bien placé pour savoir qu’il faut les pousser un peu aux derrières pour qu’elles se lancent. Mais généralement, une fois dans le truc, elles se donnent à fond. Je continuais d’espérer pouvoir compter Cassandra parmi les nôtres. Après tout ce n’était pas faux de dire que l’adolescence allait de paire avec les bêtises et que c’était sûrement le seul moment où c’était toléré. Une fois l’âge adulte obtenu, soit dans un an à peine, nous ne serons déjà plus considérés comme des gamins. Autant en profiter à fond avant qu’il ne soit trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cassandra Potter
Septième année
Âge du personnage : 17 ans
Nombre de messages : 149
Célébrité sur l'avatar : Iga Wysocka
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 3 Juil - 16:01

❝ Le succès c’est d’aller d’échec en échec sans perdre son enthousiasme. ❞Vengeance !Cassandra était un peu perdue quant à l'attente du brun d'un orage, il n'était pas très explicite dans ses informations ce qui rendait le tout plutôt compliquer à comprendre pour elle. Pourtant, son caractère Serdaigle la poussait à vouloir absolument tout comprendre, tout analyser, mais cela avait sans doute à voir avec la vengeance contre le professeur Todd, peut-être un essai du plan plus discret si il est couvert par le bruit de l'orage, la rousse ne peut que supposer dans son esprit, n'étant pas dans la tête du Serpentard et ne sachant pas lire dans les pensées d'autrui. Malheureusement pour elle, Cassie aurait bien aimer, pouvoir pratiquer la légilimencie sur le brun ou d'autre personne pour arrêter d'être dans les dernières personnes du château à être mise au courant des nouveautés et des plans de chacun, c'était un peu lourd à la longue de se sentir mise de côté, et surtout de ne rien comprendre à ce qu'il pouvait bien se passer dans la tête des autres étudiants, c'était comme si elle n'était pas une adolescente, qu'elle venait d'une autre planète qu'eux, ou bien qu'elle n'était pas sur la même longueur qu'eux... Un truc du genre de toute manière sinon elle pourrait les comprendre de manière beaucoup plus simple.


" Je voue une haine profonde à la pluie, mais j'adore les orages, surtout les éclairs, je vais souvent à la fenêtre de ma tour pour pouvoir les regarder, mais je n'en suis pas au point d'attendre les orages pendants des jours"
La rousse avait loupé le changement capillaire de Rogue encore une fois, elle n'était pas au courant de grand chose ce qui était une habitude pour elle, mais au moins elle était au courant que les cours du professeur étaient annulés, pour elle, c'était une peu dérangeant parce qu'elle ne savait pas trop quoi faire quand ses journées n'était pas totalement rythmé par les heures de cours qui apportait de l'occupation à son cerveau et lui évitait d'avoir à trop penser à la mort, à la guerre, et aux autres choses qui était difficile en ce moment, tellement difficile qu'elle faisait tout pour l'oublier, quitte à passer des heures la tête dans un bouquin, à faire ses devoirs pour des semaines à l'avance parce que Cassandra n'avait trouvé que ce moyen-là pour se changer les idées, sans Roxanne, elle n'arrivait pas à faire la fête, à s'amuser comme une adolescente normale le ferait, en clair, elle n'avait toujours pas tourné la page et il était grand temps de le faire. Même si cela allait encore s'annoncer long et compliquer. Mais un jour l'aiglonne y arriverait, c'était une certitude pour elle.

" Quand je te dis que je ne suis jamais au courant de rien, je ne savais même pas que Rogue avait fini avec les cheveux verts, mais j'imagine que cela doit être drôle à voir même si sans cours, je ne sais pas trop quoi faire de mes journées, j'aime un peu trop l'école pour être normal en fin de compte... Mais j'ai bien envie d'aller chercher Rogue pour voir si cette fois, il a une autre couleur sur la tête"

La guerre semblait lancer entre les élèves et madame Todd. C'était un peu logique quand on savait ce qu'elle avait pu faire et en connaissant l'esprit rancunier des serpents, ils n'allaient rien laisser passer et elle voulait être là pour pouvoir voir la vengeance arriver, même y participer si elle le pouvait pour pouvoir enfin se rebeller, elle ne voulait plus être une gentille petite fille sage et disciplinée et la proposition du brun de sécher les cours lui était très tentante. Ses parents allaient sans doute la tuer si il apprenait qu'elle avait agi comme ses aînés ce qui ne lui était sans doute jamais arrivé avant aujourd'hui. Mais ils n'allaient pas le savoir maintenant, elle aurait le temps de trouver une excuse pour leur expliquer son envie d'être un peu plus comme les autres. Pouvoir se fondre dans la masse, et agir réellement. Elle réfléchissait à la proposition du brun, elle pourrait être utile et cela lui était très alléchant, parce qu'elle pourrait se vider l'esprit, et Roxanne de là haut serait fière de voir son amie créer un peu d'ennuis aux autres, surtout quand les personnes visées le méritaient.





" Si je peux être utile, je suis partante, j'ai besoin de me changer les idées et quoi de mieux pour cela qu'aider à une vengeance contre une professeur. Sécher les cours ? Je n'ai jamais ça, il faut une première fois à tout alors pourquoi pas, surtout si après je suis protégé par les Serpentard, si je dis ça à Harry et Kaysa je vais leur faire faire une crise cardiaque. Parce que je veux voir Todd se faire ridiculiser devant toute l'école, pas très bon pour une gentille Serdaigle, connue pour être une fille gentille et presque parfaite au niveau scolaire, un peu ennuyeux si tu veux mon avis" C'était un peu méchant de sa part, mais elle ne pouvait pas s'en empêcher de réagir de la sorte, et puis bon Zakaria n'allait pas la juger étant donné qu'il était aussi très motivé à faire du mal à la professeur.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zakaria Taylor
Septième année
Âge du personnage : 16 ans
Nombre de messages : 451
Célébrité sur l'avatar : Cody Christian
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Aoû - 12:56

Au détour d'un couloir

“L'espoir c'est vouloir quelque chose. La foi, c'est croire en quelque chose. Le courage, c'est faire quelque chose.”

Cassandra Potter & Zakaria Taylor

L’innocence habite n’importe quel enfant, mais en grandissant cette part si noble de quasiment tout le monde, finit par s’ébrécher. Chez certains c’est seulement en partie, alors que chez d’autres, elle disparait dans sa totalité. Je pense que la mienne, d’innocence, est maintenant bien loin derrière moi. Je l’ai perdu, il y a longtemps, avant même d’avoir mis les pieds dans le château Poudlard. Ce que mon père ignore, est à mon avantage, mais ma mère l’avait découvert. Je n’étais pas si innocent que ça dans la chute, que la petite voisine avait fait dans la rivière. Agée d’une année de plus que moi, elle l’avait bien cherché. Un banal accident comme il y en a tant, une tragédie qui arrive malheureusement. Personne n’a jamais douté de la véracité de cette thèse.

Mais voir l’innocence chez les autres, me pousse toujours à la briser. Quelle est donc l’utilité de vivre enchainé, dans un monde régi par de stupides règles ? Je réalisais justement, dans ce Hall face à la dernière des enfants Potter, que je me trouvais devant un cas d’innocence un peu trop poussé. Il me faut résoudre ce petit soucis, même si, lors de sa réflexion, je me contentais de sourire. Je sentais comme une pointe de curiosité dans ses paroles. Libre à elle de franchir le pas et de se joindre à moi. Nous avons déjà une Serdaigle dans la poche, grâce aux loups-garous, ce sera sûrement un bon moyen pour que Cassandra baisse aussi sa garde. Plus nous sommes dans le coup et mieux c’est. Etendre notre clan jusqu’aux autres Maisons n’est pas une mauvaise chose. Même si j’ai un profond doute sur les Gryffondors, mais c’est encore une autre histoire.

« Lorsque l’on a la chance d’avoir le moins de nuages possible, un orage est un magnifique spectacle. Ces éclairs qui donnent l’impression de fendre le ciel et ces puissants grondements, il n’y a rien de plus impressionnant. »

Entre nous, je m’en fous comme de ma première couche culotte de ce soit disant spectacle, mais j’essaye d’aller en son sens, pour qu’elle vienne dans le mien. L’adolescence c’est le moment de l’insouciance. A mi-chemin entre l’enfance et l’âge adulte, c’est idéal pour étancher notre soif de découverte, surtout pour l’interdit. Plus, on nous dit non et plus on entend oui. C’est bien connu et pourquoi s’en priver ? Parfois, je me faisais un peu l’effet de la petite voix qui botte le cul à la conscience, en poussant mes camarades à se rebeller contre l’autorité. Et en voyant l’intérêt que Cassandra éprouvait, à l’idée de voir mon oncle avec les cheveux d’une autre couleur, j’étais sur la bonne voie. Mais pourtant, je sentais qu’il y avait encore un petit quelque chose, qui l’empêchait de sauter le pas. Les gens trop sérieux ont souvent du mal à sortir de leurs petites habitudes. Peut-être une histoire de crainte de l’inconnu. Sauf que je n’étais pas prêt à abandonner, l’air de rien.

« Si tu sèche les cours, il te suffit de te joindre à nous. Tu ne serais pas la seule élève de Serdaigle à trainer parfois avec ceux de Serpentard, Sidney se joint souvent à la bande. Et il y a tant à faire quand nous ne sommes pas en cours. Explorer l’école, il y a toujours des coins que l’on ne connaissait pas. Ou peaufiner un bouquin que nous n’avons pas eu le temps de terminer. Mais surtout, c’est la possibilité de créer des liens un peu plus approfondis avec d’autres. »

Sur cette dernière partie, je n’allais pas non plus lui faire un dessin, mais c’est aussi de notre âge que de découvrir certains jeux, soit disant réservés aux adultes. Quoique de mon côté, j’ai déjà eu à étudier la pratique de ces relations, ce n’est plus de l’inconnu, mais pas mal de mes connaissances sont encore un peu trop pures là-dessus. Mon frère le premier d’ailleurs. Mais je ne perdais pas l’idée de la faire rejoindre notre rébellion, lui proposant même de se joindre à nous, en soulevant le fait que son intelligence serait la bienvenue. Et là, la petite flamme dans son regard, jaillit. Celle du complot, de l’envie de vengeance, celle qui anime tous les regards de mes camarades des cachots, en ce moment-même. Je venais d’appuyer sur quelque chose et je n’allais pas lâcher. Elle avait envie de voir l’humiliation de cette prof, bien qu’elle s’imaginait être méchante de le souhaiter. Mon sourire s’étira d’autant plus.

« Je pense que si on veut changer les choses, pour retrouver le Poudlard d’avant, il faut frapper fort. Il faut faire un exemple et ce n’est pas méchant que de s’en prendre à quelqu’un qui le mérite. Ca l’aurait été, si on s’était attaqué à un Professeur qui n’a rien demandé. Dis-toi, que tu auras aussi ton nom dans l’histoire du château, comme étant l’une des personnes qui a réussi à faire changer les choses, alors que même ta soeur n’y est pas parvenue. Tu ne seras plus seulement connue comme étant la petite soeur de Kaysa Potter. Tu seras la plus jeune de ta famille, mais aussi celle qui s’est le plus battue pour ses idées. »

Je sais que mon propre frère a souvent souffert de n’être que le cousin des frères Rogue ou encore le petit frangin du taré qui parle aux serpents. Mais maintenant qu’il est dans la bataille, il a gagné son identité.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Bonjour beau brun [Zakaria Taylor]
» Alors beau brun, ça te dit de me rejoindre ? ► 12/06 à 16h03
» Petite descente des Alpes
» Les spadassins d'Altamira
» [X] Room Service ! [PV Lila]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: POUDLARD, ÉCOLE DE SORCELLERIE :: ♣ Poudlard Intérieur :: Hall & sous-sols :: Hall d'entrée :: Le Hall-
Sauter vers: