RSS
RSS



 


 :: POUDLARD, ÉCOLE DE SORCELLERIE :: ♣ Pré-au-Lard :: Commerces divers :: Taverne des Trois Balais Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mise au point

avatar
Edwin Rogue
Co-gestionnaire du Nuclear Blast
Âge du personnage : 20 ans
Nombre de messages : 1129
Célébrité sur l'avatar : Matthew Sanders (M.Shadows)
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 30 Mai - 18:54


Mise au point
« Consolons-nous des traîtres en pensant qu'ils se trahissent aussi. » ••• Le soleil envoyait ses quelques rayons traverser les volets de la chambre, réveillant doucement Edwin qui avait bien du mal à émerger. Il n’avait pas fermé l’oeil bien longtemps, sortant de concert seulement quelques heures plus tôt. Mais il était temps de se lever malgré tout. Il ne pouvait pas se permettre de trainer plus longtemps au lit. Non pas qu’il ait cours aujourd’hui, ni même son emploi à Sainte Mangouste qui l’attende, mais il avait donné rendez-vous à un collègue de l’Inquisition, dans le village de Pré-Au-Lard, voisin du célèbre Château Magique répondant au nom Poudlard. Mais avant toute chose, il avait promis à Stan de l’emmener à l’école le matin-même. C’est pourquoi, il n’avait pas dormi dans son appartement de Londres, mais qu’il se réveillait chez les Poliakoff.

Somnolant encore un peu, il s’était laissé quelques minutes supplémentaires, avant d’attaquer cette journée. Mais ce n’était pas au goût de tout le monde. Une petite terreur ouvrit la porte à la volée, sautant sur son lit et le secouant pour le réveiller. Un fin sourire étirait le côté droit de ses lèvres, alors qu’il était couché sur le côté gauche. Ouvrant lentement les yeux, il se les frotta de sa main, avant de se redresser légèrement, pour accueillir son vilain garnement.

« Tu me laisse cinq minutes, le temps que je prenne ma douche et je suis tout à toi. »

Cinq minutes, c’était une façon de parler. A peine Stan était reparti en informant sa mère que Edwin arrivait, le jeune papa se fit violence pour se tirer du lit et prendre le chemin de la salle de bain. Il laissa l’eau couler, le temps de se dévêtir et finit par entrer dans la cabine de douche, profitant de la brulure loin d’être désagréable, de l’eau dégoulinant le long de son corps. Le Médicomage en Formation terminait de se réveiller de cette façon et quand il coupa le robinet, ce fut pour s’essuyer et s’habiller. Tout en descendant l’escalier, Edwin tendait l’oreille, espérant ne pas croiser le grand-père de son fils. Il ne l’avait jamais réellement rencontré, juste croisé de loin sur le Quai 9 3/4, lorsqu’il attendait que sa fille descende du Poudlard Express. Voilà bien des années maintenant et à cette époque-là, l’homme ignorait totalement ce qu’il se passait entre les deux jeunes gens qu’ils étaient.

En se arrivant à la cuisine, la chance lui souriait, seuls Stanislav et Laverne s’y trouvaient, tous les deux bien souriants en le voyant entrer dans la pièce. Après un bon petit déjeuner avalait sur le pouce, Edwin embarqua son fils, s’assurant qu’il n’ait pas oublié son cartable et l’emmena prendre le bus qui le conduit à l’école. Ce n’est qu’une fois le car hors de sa vue, que l’aîné de la fratrie Rogue transplana jusqu’à Pré-Au-Lard. Ardal ne donnait pas cours avant l’après-midi, ils allaient donc pouvoir échanger entre membres de l’Inquisition, sur les tuyaux que l’un et l’autre avaient réussi à emmagasiné ces derniers mois. Avant de se rendre à la taverne des Trois Balais, l’étudiant tatoué partit en direction de la boutique Honeydukes, pour faire le plein de confiseries magiques à offrir le soir-même à son petit bout. Ce n’est pas prévu, mais il a l’intention d’aller le récupérer à la sortie de l’école. Avec un sac qu’il dissimula relativement facilement grâce à un sortilège, il quitta le magasin et jeta un regard dans la direction du château, qui se dressait un peu plus loin. Le temps a fait que Poudlard a perdu de sa superbe. Il ne ressent même plus le pincement au coeur de ne plus étudier dans la célèbre école de magie.

Ce n’était pas le moment de s’éterniser. Le musicien reprit le chemin de la Taverne des Trois Balais et passa la porte, dont la clochette retentit en même temps qu’il entrait. En un coup d’oeil, il remarqua la présence de quelques Sorciers venus boire une boisson chaude, pour se remettre du temps frais qui règne encore au dehors. Et un peu plus loin, près d’une fenêtre, Ardal se trouvait déjà attablé devant un verre. Edwin passa par le comptoir, commandant une Bièraubeurre, avant de partir s’assoir avec sa consommation à la main.

« Salut Ardal, ça fait longtemps. »

Il déposa sa consommation sur la table et tira la chaise en face de celle de l’autre membre de l’Inquisition. Se débarrassant de son blouson qu’il finit par déposer sur le dossier, il s’installa ensuite, en remontant ses manches. Ce n’était qu’un tic qui ne l’a jamais réellement quitté. Ses mains étaient venues entourer la chope bien chaude et son regard se perdit quelques instants dans la fumée qui s’en échappait.

« Comment se porte Poudlard ? Wolfgang et Zakaria m’ont raconté pour l’autre dingue de Todd. Est-ce que mon père se charge de son cas, ou faut-il que j’intervienne ? Tu sais que Margot a toujours autant confiance en moi, pratiquement plus qu’en tous les autres. Je n’ai qu’un mot à lui dire pour que cette conne dégage de l’Inquisition après avoir reçu un petit sortilège d’oubli. Parce que, je ne sais pas toi, mais moi, je n’ai pas envie de bosser avec une traitre. »
© 2981 12289 0


Rogue Bro':
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ardal Ødegård
Professeur de Métamorphose et Directeur des Gryffondors
Âge du personnage : 30 ans
Nombre de messages : 99
Célébrité sur l'avatar : Colin Donnell
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 1 Juin - 21:32
Une mise au point
La Grande Salle se vidait de ses occupants, alors que les cours étaient sur le point de débuter. Ardal n’en donnait pas ce matin-là, lui laissant ainsi quelques heures de tranquillité. D’habitude, pendant ce temps, il corrigeait des parchemins et préparait ses prochains cours. Mais cette fois, il allait faire une entorse à ses devoirs de professeur et à la place de prendre ce temps de libre pour toutes ces tâches précédemment énumérées, il allait se rendre à Pré au Lard, là où il avait rendez-vous avec un collègue de l’Inquisition. Les autres Professeurs, bien moins consciencieux pour certains, trainaient les boutiques dés qu’ils en avaient l’occasion. Pour une fois qu’il ne restait pas à l’école de magie, il n’allait pas s’en vouloir. De plus, cette petite escapade, c’était pour la bonne cause.

Une tasse de café à ses côtés, la Gazette du Sorcier entre les mains, tout ce qu’il l’intéressait, c’était les gros titres. Il entrerait plus en détail dans le journal, une fois son rendez-vous passé. A peine relevé de sa chaise, que des élèves arrivaient vers lui, pour lui demander s’il réitérait ses cours du soir.

« Absolument ! Même heure, même endroit. Vous êtes tous les bienvenues et réfléchissez-bien à ce que vous voulez revoir surtout. »

Avant de s’en aller, Gazette du Sorcier sous le bras, Ardal termina son café refroidi et se retira silencieusement de la Grande Salle. Le Hall était à présent désert, les cours commencés depuis un petit moment maintenant. Il partit en direction du village voisin, si convoité par les élèves du collège magique lorsque les week-ends arrivent. Lui-même, quand il y étudiait, Pré au Lard était l’endroit incontournable. Chaque moment passé là-bas, était magique. Les odeurs, les confiseries, les farces et attrapes, mais aussi les bièraubeurres chaudes l’hiver, tout était fait pour passer un agréable moment. Les gens y sont bien plus accueillants également, si on évite la Tête de Sanglier avec le frère d’Albus qui pourrait largement se faire passer pour le père de Severus, tant il est sympathique. Mais en parlant de Severus, ce n’était pas lui qu’Ardal s’apprêtait à rencontrer, mais son fils aîné, Edwin.

Un peu en avance sur l’heure convenue pour le rendez-vous, le Directeur de la Maison Gryffondor, entra dans la Taverne des Trois Balais. Niveau place, il n’y en manquait pas de si bon matin. Il trouva rapidement une table du côté de la fenêtre et dans le fond de la pièce principale. Lorsque la serveuse arriva, Ardal tout sourire, s’empressa de passer sa commande.

« Une bièraubeurre bien chaude s’il vous plait. »

Le temps que son breuvage n’arrive, il reprit sa lecture de la Gazette du Sorcier, entrant à présent plus en détail dans les articles, mais sans pour autant se plonger dedans au point de ne pas remercier la jolie serveuse quand elle fut de retour vers lui. Après quelques minutes ou peut-être plus, Edwin arriva à son tour dans la Taverne des Trois Balais. Ardal le remarqua dés son entrée, mais resta absorbé dans sa lecture jusqu’à ce qu’il arrive pour s’installer.

« Bonjour Edwin, je suis content de te voir. »

Après l’avoir salué en lui serrant la main, le Professeur de Métamorphose replia son journal pour le déposer sur le coin de la table. Il laissa le jeune Médicomage en formation terminer de s’installer et l’écouta avec attention.

« C’est vrai que tu es le cousin des frères Taylor et que forcément, ils t’ont mis au courant de cette affaire. J’ignore si ton père a déjà réglé ses comptes ou va le faire, mais on connait tous assez Severus -toi bien plus que nous- pour savoir qu’il ne va pas laisser ça comme ça. Surtout que je n’arrive pas à comprendre comment elle est parvenue à avoir leur mot de passe. Les mots de passe, et énigmes pour les élèves de Serdaigle, ne sont connus que des Directeurs de Maison. Je connais ceux de Gryffondor, mais pas des autres. Ton père ceux de Serpentard, mais pas des autres. Comment se l’ait-elle procurée ? Surtout que celui de Serpentard change tous les quinze jours, tout comme celui de Gryffondor. C’est une tradition des deux fondateurs de ces maisons. La seule réponse plausible, c’est qu’elle a fouillé dans le bureau de ton père. »

Il attrapa sa boisson pour déposer ses lèvres sur le bord chaud, n’avalant qu’une légère gorgée.

« Si on récapitule : elle fouille le bureau de Severus pour lui piquer le mot de passe de la Salle Commune des Serpentard, elle passe au-dessus de lui en y entrant et en plus, elle dénigre sa matière en plein milieu des cachots, avec le Baron Sanglant qui a sûrement rapporté les propos qu’il a entendu. Entre-nous, je ne serais rassuré que lorsque ton père aura fait son coup d’éclat. Si après tout ça, lui il ne fait rien, c’est qu’il y a anguille sous roche. Mais ce que je peux te dire, c’est qu’en ce moment, il n’est pas à prendre avec des pincettes. Encore de plus mauvaise humeur que d’habitude. Me concernant, j’en viens par apprendre chaque mots de passe des Gryffondor par choeur, parce qu’il y a toujours un élève pour l’oublier et je détruis le parchemin où il est inscrit pour éviter que l’histoire ne se répète. »

Comme Edwin le soulignait, il n’était plus seulement question de Poudlard, mais aussi de l’Inquisition à présent. Et Ardal y a songé pendant plusieurs jours déjà, se mettant en tête de protéger les élèves, mais aussi d’assurer le soutien à ceux qui sèchent les cours de Todd.

« C’est ce qui m’inquiète justement. J’y ai longuement réfléchi, mais que sait-on de cette Mira ? Tu la connais toi ? Elle est arrivée de but en blanc dans l’Inquisition. Sortie de nul part, entrée on ne sait pas comment. Mais le pire, c’est qu’en étant du côté d’Hikkins, elle est également du côté du Ministre. C’est bien lui qui a mis cette bonne-femme à la place de Dumbledore. Je crois que Todd est une taupe. Elle est entrée dans l’Inquisition au profit du Ministère. Elle va tous nous balancer, on ne peut pas lui faire confiance. Il faut prévenir Margot. Archibald va tenir les Anarchistes au courant également. »


© Nalex


It feels like a good a time as any to bring it back.Do you remember what you told me? It takes a monster to kill a monster.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Edwin Rogue
Co-gestionnaire du Nuclear Blast
Âge du personnage : 20 ans
Nombre de messages : 1129
Célébrité sur l'avatar : Matthew Sanders (M.Shadows)
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 24 Juin - 12:42


Mise au point
« Consolons-nous des traîtres en pensant qu'ils se trahissent aussi. » ••• Ce petit rendez-vous avec Ardal s’était décidé, peu de temps après que les frères Taylor aient remonté l’information aux frères Rogue. Edwin en fait le serment, si cette histoire s’était déroulée du temps où ils étaient encore élèves de Poudlard, le Professeur serait reparti mais direction l’infirmerie. Jamais de Calvin, Edwin, Drago, Selena, Pansy, Alice et bien d’autres encore, n’auraient laissé cela passer. Et ce n’était pas aujourd’hui, que les choses allaient se tasser. Bien décidé à faire front aux côtés des jeunes gens du collège magique, Edwin les aidera sans aucun soucis. Il sait que l’aîné de ses cousins, est un garçon dangereux. Il l’a compris depuis bien longtemps et ses doutes se sont confirmés peu de temps avant Noël, alors que Zakaria a orchestré le meurtre du surveillant de son frère. L’hypothèse de l’accident ne convint pas le premier né des faux jumeaux. Pourtant, s’il l’a aidé à faire disparaitre le corps, c’est qu’il tient à ce maudit gamin, il est conscient que d’ici quelques années, peut-être même moins, le premier fils de Doyle, deviendra un grand nom dans l’histoire, malheureusement dans la liste de tous les Mages Noirs qui ont frappé le monde de la sorcellerie. C’est un fait et c’est en lui. Mais ce que Edwin ne dit pas, c’est que les murs de Poudlard n’ont pas fini d’être éclaboussés de sang. Tout cela ne fait commencer et les Mangemorts ne seront pas toujours les responsables. Le nouveau Prince de la Maison Serpentard n’aura aucun remord à récidiver, en tuant à nouveau. Il semblerait que tout le monde connaisse le nom de sa prochaine victime, sauf s’il veut aveugler le restant de ses amis avant de frapper mortellement une toute autre personne.

« Elle est complètement dingue si tu veux mon avis. Même si elle a été l’une de ses élèves, elle n’était pas à Serpentard, elle ne sait pas dans quelle merde elle s’est mise. Non seulement, tous les élèves sont contre elle, sauf les faux-culs et ça il y en aura toujours. Mais en plus, elle s’est mise le pire des Professeurs à dos. Mon père est terriblement rancunier. Lorsqu’il frappera, ça fera mal. Il l’humiliera devant tout Poudlard et tous les gosses seront avec lui. Son quota de popularité va remonter en flèche du côté des gamins de Serpentard et les autres, auront encore plus la trouille de lui. C’est tout bénéf’. Sa connerie a beau l’énerver, au final, il en ressortira le grand vainqueur. Et crois-moi, étant son fils, je le connais bien mieux que tous ses collègues ou ses élèves. Il n’attendait que ce genre d’erreurs pour retaper davantage sa réputation. »

Mais en effet, il ne s’agissait pas que de Poudlard. Edwin était attentif aux paroles de son collègue Inquisiteur. Il avait parfaitement raison. Si cette dingue ne s’était pas encore faite virée, suite à toutes ses conneries, c’est que forcément elle était du côté d’Hikkins, et fatalement de celui du Ministère. Sa place n’était sûrement pas dans l’Inquisition. Récolter des noms pour les refiler au Ministre, qui les ferait tous enfermés ? Trop peu pour eux et Edwin sait parfaitement que Margot sera de son avis. Elle n’est pas femme à se laisser rouler par une imbécile. Elle en a déjà dompté des pires et éliminé d’autres qui pensaient pouvoir la mener en bateau. Sous ses airs de femme fatale, elle l’est vraiment fatale, dans le sens que la trahir, vous ôtera tout souffle de vie.

« Si elle ne se fait pas lyncher par les élèves, mon père va la démolir. Et si elle a la chance de passer entre les mailles, ce qui serait vraiment étonnant, c’est Margot qui va la tuer pour avoir tenté de la gruger. Quoiqu’il en soit, garde-là à l’oeil. Elle ne doit pas se retrouver seule avec l’un de mes cousins, ni même avec les autres Serpentard. Et si jamais ça devait arriver, tiens-moi au courant. Je me chargerai de régler le problème à ma façon. Ce n’est pas comme si je n’avais jamais fait disparaitre personne… »

En tant que membre intégrant de l’Inquisition, du sang, Edwin en a plus que sur les mains. Ce qui n’est pas le cas de l’homme assis en face de lui. Il est bien conscient que Ardal est une sorte d’Albus et Ed’ ne veut pas lui imposer de tuer qui que ce soit. Mais si jamais la situation venait à s’empirer, les frères Rogue ne laisseront sûrement pas une petite prétentieuse s’en prendre impunément à leurs anciens camarades.

« On ne serait rien de cette fille, enfin moi je ne sais rien d’elle, autre que ce qu’elle fait à Poudlard. Il faut l’empêcher de continuer à tout démolir. Elle a un point de pression, son mec. Archi m’en doit une, quelques gouttes d’une certaine potion dans son verre et ce sera de l’histoire ancienne… . Et Hikkins ? En ce moment, personne n’en parle, comme si elle s’était enfin faite une raison. Ce sont les élèves qui font tourner l’école, sans gamin, Poudlard n’a plus lieu d’être. Si elle n’a pas compris ça encore, il faut lui faire rentrer un peu plus brutalement dans la tête. »
© 2981 12289 0


Rogue Bro':
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» [Libre] Une petite mise au point s'impose !
» Mise au point : Mlïjev [Lynsday, Scolfield, Orcus, Solokov]
» Mise au point / Horraire prochains jours
» Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }
» Petite mise au point [pv]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: POUDLARD, ÉCOLE DE SORCELLERIE :: ♣ Pré-au-Lard :: Commerces divers :: Taverne des Trois Balais-
Sauter vers: