RSS
RSS



 


 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 4 :: Début de l'an 2000 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ô routine ! Piège mortel !

avatar
Invité
Invité
Sam 13 Aoû - 11:11
Invité
Avril 2000

Déjà trois mois.
Trois foutu mois à jouer les profs. A se débattre pour essayer de faire entrer un minimum de connaissance dans le cerveau d’êtres tourmentés par leurs hormones.
Comment en était-elle arrivée à ce stade ?

Après plus d’une dizaine d’année à courir au cul de dragons en tout genre. Récoltant à son actif un nombre d’hématome incalculable, maintes brûlures et une belle quantité de côte cassée. Gwen ne s’était jamais sentie aussi vidée, épuisée.
Comment est-ce que les autres professeurs faisaient pour ne pas étriper la moitié de leurs élèves ? Si ce n’est la totalité… Dans le lot elle n’arrivait même pas à déterminer ce qui la mettait le plus hors d’elle.
Les mous du genou, la regardant avec un œil vide et qui lui donnaient l’impression de s’exprimer en chinois. Il était si facile de les imaginer avec un filet de bave pendant au coin de leurs bouches béates… Au moins les turbulents lui offraient un peu de divertissement. Même si par moment elle avait juste envie d’en prendre un pour taper sur les autres. Avec eux elle était approximativement sur d’avoir des échanges… Autres qu’une bulle de bave leurs éclatant aux coins des lèvres.

Ne pas les tuer ! Ne pas les étriper et les découper en morceau pour les donner à manger à Heimdall et à Graal. Juste serrer les dents et… Tendre l’autre joue ?
Et puis quoi encore !
Respirer un grand coup et se calmer.
Le but n’était nullement d’empoissonner ses deux compagnons de route avec des morceaux avarié de gamin gavé de sucrerie.
Respirer un grand coup et se changer les idées. S’hotter de la tête toute envie de meurtre et de découpage de jeune sorcier.
Changer d’air…

Oui, en voilà une bonne idée.
Fuir loin de Poudlard et aller prendre un grand bol d’air frais. La destination était toute trouvée. D’un bond, Gwen se propulsa hors du fauteuil dans lequel elle c’était avachie, afin de ruminer confortablement. D’un coup de baguette, elle s’équipa d’une lourde cape noire. Il faisait encore très frais en cette saison et le lieu où elle souhaitait se rendre demandait sobriété et discrétion. Un coup d’œil dans le miroir lui faisant face, afin de s’assurer que sa crinière n’était pas trop ébouriffée et la voilà en route pour l’extérieur de l’enceinte de l’école.
Aujourd’hui, elle ne profiterait pas de son temps libre pour se rendre à Près-au-Lard ; Direction Londres.
____________________

La douce odeur pestilentielle de Londres chatouilla les narines de Gwendolyn.
Elle qui avait horreur des villes, se réjouissait de son escapade. Une petite coupure bien venue dans son train-train quotidien. En cette fin de journée, elle laissait derrière elle sa nouvelle vie et rabattant sa capuche sur ces cheveux roux, elle plongea dans l’anonymat de la foule.
Elle ne s’était pas attendue à croiser autant de monde sur le chemin de traverse mais le flot ininterrompu de badaud la charriant de droite et de gauche lui fit un bien fou. La propulsant dans un autre univers où ses responsabilités étaient toutes autres. Etre éphémère, luttant contre les éléments afin de butiner de vitrine en vitrine. Savourant l’instant, elle oublia presque ce pourquoi elle était venue…

Ce fut une pancarte miteuse à l’entrée d’un étroit passage sombre, qui attira finalement son attention.

L’allée des Embrumes…

Elle en avait entendu tellement si peu à la fois sur ce lieu. La première à lui en avoir soufflé mot devait être sa mère, lors d’un de ses cours sur les magies interdites. A l’époque, notre jeune sorcière n’y avait prêté qu’une oreille distraite, notant simplement qu’elle pourrait y trouver quelque boutique des plus utiles.
Aujourd’hui le sombre dédale lui faisait face. Crachant à son visage un air vicier et humide. Resserrant sa cape autour de ses épaules, Gwen partit à la recherche de la boutique que lui avait recommandée Riley... Miss Black lui avait également parlée de l’échoppe de son père, sans forcément rentrer dans les détails. La jeune élève de Gwendolyn était un des rares mômes à lui donner envie de persévérer. Tous n’étaient pas de stupide troll amorphe ou de putain de Lutin de Cornouailles sous acide, un peu d’espoir était permis.
*Puis l’espoir fait vivre non ?*
Portant de nouveau attention à son environnement, la jeune prof fut surprise par le contraste qu’offrait la sombre Allée avec le Chemin de Traverse. Il n’y avait pas foule ici, quelques ombres semblaient glisser à l’écart quand elle approchait. Seul de rare marmonnement et quelques cris étranges lui parvenait aux oreilles. Toute chaleur avait déserté ce lieu sinistre. De sa main droite, Gwen palpa le manche de sa baguette afin de s’assurer de la disponibilité de cette dernière. Il était hors de question d’être la victime de quelques malfrats ou coupe-jarret. Du haut de son mètre soixante-six, notre rousse se laissait rarement impressionnée, travailler avec des dragons formait votre caractère mais elle préférait se tenir prête à toute éventualité. Personne de sensé ne devait entrer dans l’antichambre des enfers sans envisager le pire.

Une enseigne accrocha le regard de Gwendolyn, Devil’s snare.
Un nom parfait dans ce monde de perdition…
Laissant derrière elle les devantures miteuses de divers commerce. Notre flamboyante sorcière bien à l’abri sous son capuchon s’approcha de la vitrine. De l’extérieur, elle avait beaucoup de mal à se faire une idée. Du peu qu’elle arrivait à distinguer, la boutique semblait déserte et bien plus vaste qu’il n’y paraissait. Alors qu’elle se dirigeait vers l’entrée de la boutique, l’excitation la gagna. Gwen avait soudain l’impression d’être une gamine un matin de noël. Point besoin de magasin de fringue ou de chaussure pour la rentre heureuse, juste une sordide échoppe possédant quelques rares et précieux spécimens…
Elle poussa la porte.
*Bon, ok rien de sordide.*
Un sourire ravi illumina son visage. Ce n’était pas la chocolaterie de Willy Wonka mais pas loin. Repoussant un peu sa capuche afin que rien ne lui échappe, Gwen s’approcha du premier présentoir.

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Attention faire pipi en étant ivre pour être mortel...
» Un virus internet piège un pédophile allemand...
» Du nouveau, routine habituelle... (pv Lolipop)
» Ennui mortel - TERMINÉ
» Erreur mortel, la fin d'un première équipage .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 4 :: Début de l'an 2000-
Sauter vers: