RSS
RSS



 


 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 4 :: Début de l'an 2000 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Virée entre Anarchistes

avatar
Madalina Funestar
Langue de Plomb
Âge du personnage : 33 ans
Nombre de messages : 450
Célébrité sur l'avatar : Abbie Cornish
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 23 Sep - 15:50
PS : merci pour ta proposition de rp comme promis je l'ai ouvert

Virée entre Anarchistes- La vengeance vaut-elle la mort d'un homme -

Selena Rogue

Madalina Funestar

Le temps pouvait bien se montrer clément, il y avait toujours cette atmosphère glaciale qui plane dans l’air. Les Moldus ne devaient même pas s’en rendre compte, mais nous autres, les Sorciers, on le sent. C’est encore quelque chose qui va nous tomber dessus d’un jour à l’autre. Quoi exactement ? Je ne saurais pas dire. Certainement un pressentiment. Il est commun de dire que lorsque l’on perd un des cinq sens, l’un des quatre autres se développe beaucoup plus pour équilibrer tout le truc. Personnellement, je n’y ai jamais cru. Mais j’ai tendance à croire que ce que je vois. Sauf bien sûr, lorsqu’il s’agit de quelque chose d’intime. Et justement cette fois, ça touchait quelque chose qui me tenait à coeur.

Je marchais dans les rues de Londres, après avoir transplané non loin de Sainte Mangouste. Depuis quelques jours, la nouvelle s’est répandue à la vitesse d’une trainée de poudre chez les Anarchistes. Selena Rogue a été attaquée par un loup-garou. Heureusement, elle est encore en vie. Malheureusement, elle va devoir se faire à l’idée d’avoir à se transformer à chaque pleine lune. Mais le plus tragique dans cette histoire, c’est surtout que l’auteur des faits serait visiblement Fenrir. J’imagine que mes collègues vont chercher à la venger et il est impensable que je puisse les laisser s’en prendre à lui. Je pense que s’il l’a fait, c’est parce que l’ordre lui a été donné. Severus Rogue a toujours eu le respect de la plupart des Mangemorts, sûrement de Fenrir également. Il n’aurait pas attaqué l’un de ses gamins sans en avoir reçu l’ordre de Voldemort. Mais dans cette stupide guerre où tous s’opposent, ils ne vont pas chercher à voir plus loin que le bout de leur nez. Surtout depuis cette alliance entre l’Anarchie et l’Inquisition, tout est devenu beaucoup plus dangereux. Honnêtement, je n’ai pas envie que Margot la dingue décide de décapiter Fenrir devant toute la communauté.

J’ai un plan A et un plan B, mais pas encore de C. En premier lieu, il faut que je parle à Selena. Si la jeune femme ne désire pas la mort d’un énième Sorcier, elle se rangera sûrement de mon côté pour convaincre Darren de ne pas en parler à Margot et compagnie. Mon plan B, je le garde sous le coude, sait-on jamais.

Nous avions convenu d’un rendez-vous, par hibou, dans un café Moldu là où peu de Sorciers mettent les pieds. Nous serons ainsi tranquilles pour dialoguer sans que personne ne nous entende. Je ne comptais pas la manipuler, mais surtout juger de son état d’esprit sans risquer que quelqu’un l’influence. Elle a beau avoir énormément de caractère, la petite Selena reste encore jeune et parfois naïve sur certains points. Mais elle est elle-même fille d’un Mangemort et je suis certaine qu’elle ne voudrait pas prendre le risque qu’un fils ait à pleurer la mort de son père. Surtout pas maintenant, alors que Fenrir a fait le premier pas en essayant d’en apprendre plus sur Gregory. Je me doute que ce n’est pas pour de bonnes raisons, mais qu’importe, au moins notre fils aura son père. Certes, ce ne sera sûrement pas le père parfait, mais ça sera au moins le sien.

Je marchais en direction du café convenu pour notre entrevue. Les mains dans les poches de ma veste en cuir, j’observais sans en avoir l’air, les personnes que je croisais. Je ne voulais pas prendre de risques. Je sais que Darren a la fâcheuse habitude d’épier ses Anarchistes. Sinon, il ne pourrait pas savoir qui on voit à chaque instant ou alors, il a caché des caméras partout dans nos logements, sans qu’on ne le sache.

Face à la devanture, je m’étais arrêtée en l’observant. Etait-ce réellement une bonne idée que j’avais eu ? Mais mes doutes s’envolaient en repensant à la grosse bestiole à laquelle je me suis bêtement attachée. Pour rien au monde je ne souhaiterais sa mort. Je souhaiterais plus celle des trainées qui auraient la mauvaise idée de lorgner sur lui.

Je finis par pousser la porte faisant un tour de l’horizon, à la recherche de la jeune Rogue. Visiblement pas encore arrivée, je m’en allais vers une table dans le fond de la pièce, m’installant tranquillement. J’observais l’endroit et notamment les clients présents, quand la serveuse arriva pour prendre ma commande. C’est un double-espresso que je demandais pour patienter. Mon regard se perdait par la fenêtre que déjà ma tasse arrivait à mes côtés. La fumée et l’odeur m’en tireraient presque un frisson.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Selena Rogue
Surveillante à Poudlard
Âge du personnage : 18 ans
Nombre de messages : 372
Célébrité sur l'avatar : Ksenia Solo
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Sep - 13:13

Virée entre Anarchistes

Il se passera du temps encore avant que la justice des hommes ait fait sa jonction avec la justice. - Victor Hugo
Madalina Funestar & Selena Rogue

Selena n’avait jamais eu de préjugé sur les loups-garous. Son oncle et son cousin en sont devenus depuis quelques années déjà. Mais même sans ça, elle n’avait jamais vu ces gens comme des monstres qui doivent à tout prix mourir. Beaucoup les craignaient et c’est ce qui faisait naître cette haine. Les gens sont bêtes, ils traquent et massacrent ce qu’ils ne peuvent comprendre ou ce qui leur fait peur. Sorciers ou Moldus, même combat. Au Moyen-Age, les sans pouvoirs brulaient des Sorcières, juste parce qu’ils ne supportaient pas que quelqu’un ait plus de facultés qu’eux. Et chez les Sorciers, ce sont les loups-garous qui finissent par devenir proies. Pourtant, en-dehors de rares spécimens, la plupart sont très bien intégrés dans la société, sans que personne ne soit en mesure de deviner leur lycanthropie. Mais bien sûr, il y a les extrémistes comme Fenrir Greyback. Le plus redouté et à juste titre, parce qu’il est également le plus redoutable de tous. On le dit fou, sanguinaire et cruel, mais quelque part, il doit y avoir quelque chose que tout le monde ignore en lui, sinon Madalina n’aurait pas demandé à Selena de la retrouver dans un café Moldu.

Si la fille de la famille Rogue avait avoué ce qu’il s’était passé à Darren, et que la nouvelle s’était aussitôt répétée au sein des Anarchistes, ce n’était pas pour porter préjudice au mordeur en série, mais pour ne mettre aucun de ses camarades en danger les soirs de pleine lune. Elle ne pouvait pas se permettre de ne rien dire. Et évidemment, il n’était pas difficile de faire le rapprochement avec la famille de Selena, les Mangemorts et Greyback. Mais ce qui est certain, c’est qu’elle est contre l’idée d’une vengeance envers cet homme. Selena a dû mal à accepter ceux qui prônent la justice. Même ceux qui la représentent. Après tout, la justice de l’homme rendu par…un homme ? Qui peut avoir droit de vie ou de mort sur les autres ? Qui n’a jamais rien eu à se reprocher ? Alors évidemment, en informant les anciens de l’Anarchie, la brunette leur avait bien fait comprendre qu’en cas de vendetta contre Greyback, elle quitterait le mouvement, parce qu’elle ne leur avait pas avoué la nouvelle pour espérer une vengeance.

Pourtant, si les doutes persistent, ce n’est pas à l’encontre de Darren, mais plus à l’encontre de l’Inquisition. A force que le nom Greyback et des tragédies lui soient allouées, Margot va tout faire pour « régler » le problème, ce qui n’est pas envisageable. La fille Rogue n’a pas envie qu’une vie soit prise pour lui rendre justice. Elle ne demande rien d’autre que de pouvoir apprendre à gérer tout ça, sans faire trop de dégâts.

Elle savait qu’elle pourrait obtenir l’appui de Calvin, tout comme celui de Doyle. Eux aussi seront contre, sûrement Edwin également. Mais savoir qu’en dehors de sa famille, il y avait une autre personne qui voulait également éviter une nouvelle mort devant une foule de débiles heureux de voir un homme périr, elle n’allait pas rater l’occasion de lui parler. De plus, Selena sait que le fils de Madalina est un loup-garou et de naissance qui plus est. Et comme la blondinette a l’habitude d’en gérer un, elle est donc bien placée pour éventuellement lui venir en aide.

Sortant de cours, elle pressa le pas pour descendre les escaliers et quitter l’Université Magique. Si tout le monde lui avait déconseillé de retourner à ses études directement, c’était sans compter son envie de continuer à vivre normalement. Après tout, c’était une nouvelle vie qui s’offrait à elle : nouvel appartement, nouveau colocataire et la lycanthropie. Ce dernier point, elle ne l’avait pas prévu, ni même vue venir, mais elle ne va pas passer à côté de son existence pour ça. Sa force de caractère lui sert au moins à quelque chose dans cette situation. La petite brune n’a pas l’intention de baisser les bras, même si sa première pleine lune reste quelque chose d’angoissant à venir.

Elle partit assez vite dans les rues de Londres. Le lieu du rendez-vous ne lui était pas vraiment inconnu, c’était là-bas qu’elle s’arrêtait de temps en temps, pour passer le temps entre ses cours. Il n’y avait quasiment jamais de Sorciers qui y entraient. Un endroit fait, justement, pouvoir avoir ce genre de conversations, à tenir à l’écart des oreilles indiscrètes. Et ce n’était pas très loin de l’Université non plus. Même si elle se dépêchait, la jeune femme savait bien qu’elle était déjà en retard, mais lorsqu’elle fait une promesse, elle l’honore toujours.

Son allure ralentit considérablement en traversant la route, prenant soin de ne pas se faire raccourcir par un fou du volant. Les Moldus et leurs satanées bagnoles provoquent plus d’accidents mortels, que les Mangemorts lancent des attaques. Ils sont un danger pour eux-même.

Elle poussa ensuite la porte pour entrer dans l’établissement, une petite clochette annonçant déjà sa venue. Son regard sillonna l’espace rempli de tables, jusqu’à ce qu’il s’arrête sur Madalina dans le fond de la pièce. Aussitôt, Selena glissa entre les autres clients attablés, pour tirer la chaise et s’asseoir en face de la blonde.

« Salut, je ne suis pas trop en retard j’espère ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Madalina Funestar
Langue de Plomb
Âge du personnage : 33 ans
Nombre de messages : 450
Célébrité sur l'avatar : Abbie Cornish
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 14 Oct - 21:09
Virée entre Anarchistes- La vengeance vaut-elle la mort d'un homme -

Selena Rogue

Madalina Funestar

Mon double espresso ne dura pas très longtemps que je relevais déjà la tête, à la recherche de la serveuse, lui faisant signe d’en remettre un. Je n’avais pas envie de plus fort, il faut que je reste zen en fausse calme que je suis. Selena était en retard, mais ça ne m’étonnait qu’à peine. Les cours, les professeurs et tout le reste, je connais et je ne vais pas lui en vouloir pour si peu. Surtout que par les temps qui courent, on ne sait plus vraiment à qui faire confiance. Il faut éviter au mieux de faire des conflits pour des broutilles.

L’Anarchie va mal et personne ne pourra dire le contraire. En se liant à l’Inquisition, notre mouvement s’est séparé en deux. Il y a d’un côté, ceux qui acceptent l’alliance et de l’autre, ceux qui ne peuvent la supporter. Il faut avoir les nerfs bien accrochés, parce que dans l’Inquisition, il n’y a aucune chance d’obtenir la clémence. Je savais que les noms de Mangemort sortaient un peu trop souvent à mon goût. C’est inévitable, tout comme c’est inévitable que Fenrir fasse parti du lot. Il y a des loups-garous ayant été transformés par ses propres soins, au sein même du mouvement. Forcément, ils vont demander vengeance, surtout en voyant que ça ne s’arrête pas. Et c’est bien ça que je compte éviter.

Bien que ma surdité presque totale, m’avait abstenu d’entendre le bruit de la clochette, j’avais déposé le regard vers la porte. Voyant déjà Selena arriver dans ma direction. Un petit sourire s’invita sur mes lèvres. Cette jeune fille est prometteuse. Elle a du potentiel et du caractère. C’est un bon ménage pour faire d’être une grande Sorcière. Mais avant tout, je sais que même si les apparences ne le montre pas, Selena Rogue a un grand coeur.

« De quelques minutes, ce n’est rien. »

Je la laissais prendre place, surtout que la serveuse arrivait déjà à nouveau dans notre direction. Patiemment, je relevais la tasse à mes lèvres, buvant une courte gorgée bien trop chaude à mon goût. Mais laissant ainsi le temps à ma collègue de passer sa commande. Ce n’est qu’en m’assurant que l’on soit enfin seules, que je m’attardais sur la jeune femme.

« J’imagine que tu sais pourquoi je t’ai donné rendez-vous ici ? »

Ce n’était pas le moment de tourner autour du pot, c’est pourquoi je laissais les formules de politesses au placard. Et Selena m’a toujours donné l’impression d’être également une personne plutôt directe.

« Tu sais comme moi, qu’il y a quelques membres de l’Inquisition qui ne souhaitent que se venger de Greyback. Ils risquent de se servir de ton agression. »

Mon intention n’était pas de me servir de mon fils. Je ne comptais même pas l’avouer, puisque ça risquerait de lui apporter bien plus de problèmes. Mais pour le moment, j’ai d’autres cartes dans ma manche. Puis Gregory m’en voudrait s’il y arrivait quelque chose à son père, sans que je n’ai levé le petit doigt pour l’en empêcher. Et entre nous, je ne peux pas dire que de mon côté, je ne serais pas totalement dévastée si Fenrir venait à mourir.

« Tu m’as l’air d’être une jeune femme posée et très intelligente. Contrairement aux jumeaux Pettigrow et au rouquin avec ses horribles bouclettes, tu ne me semble pas être le genre à vouloir prendre ta revanche sur Greyback. Surtout que tu es bien placée pour savoir que les Mangemorts sont torturés ou tués, lorsqu’ils n’obéissent pas aux ordres. »

Ce n’est que la vérité après tout. Je ne mentais pas en lui disant ça. Et toute personne ayant une once de jugeote est capable de parvenir à cette même conclusion. Bien que là, je donne surtout l’impression de trouver des excuses à Fenrir. Je me penchais donc légèrement vers l’avant, plantant mon regard dans celui de la jeune étudiante en Médicomagie.

« S’il s’agissait de Wulfric, je suis certaine que tu ferais tout et n’importe quoi pour le sauver. Ca reste entre nous, je te fais confiance, mais je suis dans la même position que toi avec Fenrir. Je sais que ça peut être fou, mais je tiens à lui et je n’ai pas envie qu’il se retrouve brulé ou décapité par l’Inquisition. Tout comme je ne tiens pas à ce qu’il termine à Azkaban non plus. »

Il me faut de l’aide pour déjouer les prochains plans de l’Inquisition. De toute façon, si ce n’est pas Fenrir, se sera un autre Mangemort qui comptera forcément pour une autre personne. On ne peut pas laisser faire, sinon c’est qu’on ne vaudrait pas mieux qu’eux.

« Mon fils est un loup-garou et je l’ai géré seule jusqu’à son entrée à Poudlard. Je le gère encore durant les périodes de vacances. Je ne peux pas dire que je sais ce que tu ressens, d’autant plus que Gregory est un loup-garou de naissance, il n’a pas été transformé. Mais je peux t’apporter mon aide si tu en as besoin. »

Cette proposition avait au moins le bénéfice d’être honnête. Je ne vais pas lancer une telle chose dans le vent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Selena Rogue
Surveillante à Poudlard
Âge du personnage : 18 ans
Nombre de messages : 372
Célébrité sur l'avatar : Ksenia Solo
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Oct - 16:03

Virée entre Anarchistes

Il se passera du temps encore avant que la justice des hommes ait fait sa jonction avec la justice. - Victor Hugo
Madalina Funestar & Selena Rogue

Après s’être excusée pour son retard, Selena prenait place en face de Madalina. Elle attendait que la serveuse repasse, pour demander un grand café crème, alors que la femme en face d’elle, reprenait pratiquement aussitôt la parole. Bien que la jeune médicomage en formation se doutait du sujet de conversation du jour, le nom Greyback manqua de peu de lui faire avaler sa gorgée de café de travers. En effet, dans l’Inquisition, il y a quelques loups-garous qui ne s’assument pas et qui sont prêt à tout pour éliminer le Mangemort de la surface de la terre. Pourtant, Selena sait que ça ne sera que pour faire face à des problèmes bien pire encore. C’est toujours ainsi et franchement, l’histoire de leur monde, devrait leur apprendre chaque jour, que le mal revient toujours bien plus puissant.

La brunette resta silencieuse, le temps de trouver à formuler sa réponse. Mais déjà, la blondinette en face d’elle, reprenait la parole. Elle trouvait des exemples comme le frère de Joyce ou encore l’autre folle de Pettigrow qui couve son frère comme s’il s’agissait de son amant.

« Non, je ne suis pas comme eux. Greyback n’a fait que ce qui lui a été ordonné de faire. Inutile d’ôter la vie à un homme pour ça. Il n’a été qu’une marionnette, comme le sont tous les autres Mangemorts. Mais dans l’Inquisition, il y a très peu de personnes capables de réfléchir jusque là. A la rigueur, Dumbledore, Ardal ou encore mon frère Edwin, seront de notre avis. Ils peuvent faire pencher la balance, pour éviter qu’il n’y ait plus de sang qui coule encore. »

Finalement, les deux Anarchistes présentes n’étaient pas bien différentes l’une de l’autre. Toutes les deux connaissaient des Mangemorts auxquels elles tiennent bien plus que de raison et Madalina venait de mettre le doigt dessus. Bien sûr, à un moment ou à un autre, Wulfric ne pourra plus l’éviter et devra tuer quelqu’un, pour prouver qu’il fait bien partie du mouvement de Voldemort. Et il en sera seulement obligé, comme tant d’autres. Alors là, Selena fera également tout pour qu’il ne lui arrive rien. Mais les paroles de Madalina ne tombaient pas dans l’oreille d’une sourde. D’autant plus, qu’une fois le sujet Fenrir Greyback abordé, elle parla ensuite de son fils. Quand elle souligna le fait que Gregory était un loup-garou de naissance, le regard de Selena passa du contenu de son mug au visage de l’autre femme. Elle venait de faire le rapprochement. Finalement, c’était clair non ? Madalina qui défend tant qu’elle le peut, Fenrir Greyback. Et sans être elle-même un loup-garou, elle donne naissance à un gamin qui est porteur du gène.

Il fallait à la jeune femme, quelques instants pour assimiler tout ça. Dans son esprit embrumé, tout s’accordait enfin, comme un puzzle qui venait d’être terminé. Elle regarda d’un côté et de l’autre, avant de se rapprocher, déposant ses avants-bras sur la table et fixant son regard à celui de la blondinette se trouvant en face d’elle.

« Ce que tu essaye de me faire comprendre, c’est que Fenrir est le père de Gregory ? »

Mais évidemment que c’était ça. Quoi d’autre ? Pourtant, Selena ne se servirait pas non plus de cette information contre Fenrir Greyback. Peut-être même que les Mangemorts le savent déjà et quand bien même ce n’était pas le cas, la jeune femme ne prendrait pas le risque d’apporter des ennuis de cette ampleur à un homme, qui ne l’aurait pas attaqué s’il n’en avait pas reçu l’ordre.

« Je te promets que je ne dirais rien à personne. Mais je comprend maintenant mieux pourquoi tu défends autant Fenrir. Je t’avoue quand même que c’est étonnant, surtout de par le tableau sombre qui est dressé sur lui, notamment dans la presse. Tout le monde le dit fou, sanguinaire et incapable de ressentir quoique ce soit de bon. »

Elle ne voulait pas la blesser en lui disant une telle chose. Mais c’était sûrement ce que tout le monde pense du loup-garou des Mangemorts. Pourtant, l’avis de Selena en était maintenant tout autre. Si une femme comme Madalina semble aussi éprise de lui, c’est qu’il est sûrement autrement quand il le veut.

« Fenrir et Gregory sont au courant pour leur lien ? Je connais ton fils de Poudlard. Il a fait énormément pour mon cousin, lorsqu’un loup-garou l’a mordu lui et son père, après avoir tué sa mère. Sans lui, jamais Wolfgang ne serait parvenu à remonter la pente. C’est une raison de plus d’empêcher qu’il y arrive quelque chose à son père. »

Elle se réinstalla au fond de sa chaise, passant ses mains autour de son mug et plongeant son regard dans le liquide sombre, qui s’y trouvait. Etrangement, elle se trouvait un peu moins perdue que lorsqu’elle était arrivée. Peut-être de voir que quelques personnes étaient prêtes à l’aider à traverser ces épreuves qui l’attendent. Mais elle venait pourtant d’avoir une idée. Quelque chose de bien fou, qui lui vaudrait sûrement de se faire engueuler par ses parents si ça venait à se savoir.

« Actuellement, tu es en contact avec Greyback ? Tu pourrais convenir d’un rendez-vous entre lui et moi ? Je ne sais pas comment le contacter et je ne vais pas demander ça à mon père, c’est un coup à ce qu’il me séquestre dans ma chambre pour m’en empêcher. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Virée entre amis (retour dans le passé) ft. Zoe
» Virée entre cousines. [Isy]
» Rien de mieux qu'une virée entre fille ♦ Skyla & Lydia
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 4 :: Début de l'an 2000-
Sauter vers: