RSS
RSS



 


 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 4 :: Début de l'an 2000 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au mauvais endroit ~ Bryan

avatar
Invité
Invité
Dim 6 Nov - 4:23
Invité
    La vengeance est un plat qui gagne à être mangé froid. ♥



    De l’allée de embrumes, Seamus ne connaissait que le libraire douteux et, depuis peu, quelques magasins proposant des ingrédients introuvables ailleurs nécessaires à la réalisation de certaines potions délicates. Mais jamais il n’avait foutu les pieds dans un de ces bars glauques qui pullulaient. Ça n’était pas vraiment engageant, à vrai dire. Les trois quart avaient une devanture sombre, sale, usée et des vitres teintées de noires qui garantissaient l’anonymat des clients. Seamus s’était quelques fois demandé ce qu’il pouvait bien se tramer, là derrière. Des tas d’affaires illégales et inavouables, sans doute. Il ne s’était jamais dit qu’il pourrait un jour aller vérifier lui-même si ses suppositions étaient fondées. Il s’était encore moins imaginé faire partie de l’un de ces trocs douteux.

    Pourtant, ce jour-là, il poussa la porte d’un bar à l’enseigne bien peu accueillante. Le cafard gourmand était un troquet miteux dont la salle plongée dans la pénombre regorgeait d’une clientèle hétéroclite. Seamus repéra un vampire, accoudé au bar, dont le verre empli d’un liquide écarlate laissait peu de doute quant à sa boisson favorite. Il y avait également une femme dont le visage était tellement difforme qu’il en était véritablement terrifiant. A sa gauche, un groupe d’hommes bruyants jouaient aux cartes. Seamus croisa le regard rouge de l’un d’entre eux et détourna précipitamment les yeux. Par Godric, il n’allait pas trainer ici. Il n’avait qu’à repérer son vendeur, faire l’échange, et disparaître. Sa capuche rabattu sur son visage, tentant de rester anonyme, il repéra enfin le sige distinctif qu’il recherchait. Il serpenta entre les tables, se retenant de plisser du nez face aux odeurs nauséabondes qui parvenaient jusqu’à lui et rejoignit l’homme au haut-de-forme.

    ‘’ Bonjour. Vous êtes euh … ‘’

    Il se rendit compte qu’il ne connaissait pas l’identité de son interlocuteur. C’était le libraire qui les avait mis en relation. Seamus était en recherche de livres particuliers. Des livres que même lui, pourtant vendeur d’ouvrages sombres et uniques, ne possédait pas. En revanche, il lui avait dit connaitre un homme qui, pour un prix conséquent, pourrait consentir à lui en vendre certains. Seamus avait accepté de faire affaire avec lui. Il se retrouvait donc là, dans un bar glauque face à un homme qu’il ne connaissait absolument pas.

    ‘’ Vous avez les livres ? ‘’

    L’homme lui indiqua, d’un geste, de prendre place. Sans un mot, il sortit un paquet. Seamus devina que, sous le cuir dans lesquels ils étaient enveloppés, se trouvaient les livres tant recherchés. Pour preuve, l’homme écarta légèrement le cuir et exposa les titres des deux livres. Seamus acquiesça et sortit une bourse bien fournie. Cette affaire lui avait coûté une bonne quantité de galions. Mais l’argent n’avait plus vraiment d’importance. Ce que ces livres lui apprendraient était autrement plus utile. L’homme empocha les galions, sans même recompter. Un frisson parcouru l’échine de Seamus. Nul doute que, si le compte n’y était pas, l’homme saurait le retrouver. Désormais, il n’avait plus qu’une hâte : quitter les lieux au plus vite. Il se saisit du paquet de livre et s’apprêtait à se lever quand la porte du bar s’ouvrit brutalement.

    ‘’ Que personne ne bouge, ceci est un contrôle de routine. ‘’

    Il ne manquait plus que ça. Une dizaine d’agents du ministère venait de débarquer, baguette en main et regard sévère. Dans la salle, un silence tendu était tombé. Les mains se glissaient discrètement vers les baguettes, les regards se faisaient durs, menaçants. Rarement inquiets. Seamus se demanda un instant ce qu’ils venaient faire ici. Au mieux, ils trouveraient quelques apprentis mages noirs, quelques sorciers douteux mais ça n’était pas dans les tréfonds de l’allée des embrumes qu’ils risquaient de coincer les mangemorts. C’était dans les manoirs, qu’ils se trouvaient. Dans les hauts milieux du monde sorcier. Au sein même du ministère. Seamus voulu reporter son regard sur l’homme au chapeau mais, à sa grande surprise, ce dernier avait réussi à disparaitre sans attirer l’attention de qui que ce soit. Seamus le chercha un instant du regard, en vain, et envisagea de suivre son exemple. Mais avant qu’il n’ait pu esquisser le moindre mouvement, un auror se planta devant lui, baguette tendue.

    ‘’ Qu’est-ce qu’il y a, là-dedans ? ‘’

    Ah. Oui. Les bouquins. Aucun doute que lorsqu’il verrait l’intitulé des livres, ce sérieux employé du ministère allait le prendre pour un mage noir et l’emmener tout droit au ministère pour un interrogatoire en bonne et due forme.

    ‘’ Ce sont … juste des livres. ‘’

    Il n’avait pas la moindre idée de la façon dont il pouvait se sortir de là. L’homme haussa un sourcil et se saisit du paquet. Il découvrit les ouvrages et les observa avec attention.

    ‘’ Intéressant. ‘’

    Par Merlin, dans quelle galère s’était-il donc fourré ? Seamus avait le cerveau qui tournait à plein régime, cherchant un moyen de s’en sortir sans passer par la case prison. Il vérifia la position de sa capuche sur son visage. S’il montrait son visage à l’auror, il n’aurait plus aucun moyen de fuite.

    ‘’ Comment tu t’appelles ? ‘’

    L’auror lui lançait un regard suspicieux, analysant ses moindres réactions. Seamus envisagea de donner une fausse identité mais, avant qu’il n’ait eu le temps d’ouvrir la bouche, un bruit sourd retentit à l’autre bout de la pièce. L’auror se retourna et Seamus en profita pour lever la tête. Un homme avait sorti sa baguette et venait d’attaquer un auror. Les choses se passèrent très vite alors. Un autre sortilège fusa, lancé par un agent du ministère cette fois-ci, et le simple contrôle de routine se transforma en bataille générale. Un sortilège toucha l’auror qui l’avait interrogé. Celui-ci s’effondra et Seamus, sans perdre de temps, sortit sa baguette, récupéra ses livres et entreprit de rejoindre la sortie. Les sortilèges fusaient à droite et à gauche. Un auror, remarquant sa tentative de fuite, l’attaqua sans ménagement. Seamus eu tout juste le temps de se protéger mais l’auror insista et il esquiva de justesse un deuxième sortilège. Il riposta, sans réfléchir. Il fallait qu’il sorte de là. Il n’avait plus que cette idée en tête.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bryan H. Levinson
Nouveau membre de l'Inquisition
Âge du personnage : 48 ans
Nombre de messages : 1519
Célébrité sur l'avatar : Mads Mikkelsen
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 8 Nov - 22:48

Au mauvais endroit
ft. Seamus & Bryan



« Hell is empty and all the devils are here. »
Ce n’était pas par hasard et encore moins par envie que l’on se retrouvait au Cafard gourmand. C’était très certainement le bar le plus minable et le plus sordide de toute l’Angleterre. Il se pourrait même que ce taudis soit plus inhospitalier encore que la boutique de Barjow et Beurk. Et pour cause, on y trouvait toutes sortes de sorciers, et pas seulement des mangemorts. Selon Bryan, les gens de sa condition n’étaient pas les moins fréquentables qui soient. Jaugez donc un peu les vampires, loups garous et autres créatures difformes qui hantaient ces lieux ! Lorsqu’il poussa la porte d’entrée du Cafard Gourmand, le mangemort se sentit si oppressé qu’il se jura de ne pas y retourner de sitôt. Mais maintenant qu’il était là, il allait devoir prendre sur lui et chercher ce satané Flynn.

Le matin même, Bryan avait reçu un hibou de son vieil ami, celui-ci indiquait vouloir lui parler d’une relation qu’ils avaient en commun : Rose Austin. La même Rose qui était auror et partageait pourtant la vie du mangemort depuis quelques mois. C’était là certainement le plus grand secret de Levinson, mais visiblement pas le mieux gardé. Peu importe comment Flynn avait appris ce qu’il se tramait entre Bryan et Rose, l’essentiel était de le lui faire oublier. Ou tout simplement d’éliminer l’ancien mangemort une bonne fois pour toute. Oui, avec cette menace, Flynn Grant avait franchi le seuil critique. Bryan estimait qu’il était grand temps qu’il aille retrouver toute sa petite famille en enfer. Si ce sombre secret venait à être rapporté aux oreilles du Seigneur des Ténèbres, Levinson connaîtrait un sort des plus funestes. Il était donc capital de faire disparaître les témoins gênants. Flynn étant un mangemort repenti et qui plus est en fuite, il était tout naturel qu’il propose le Cafard Gourmand comme lieu de rendez-vous. Le petit troquet était bien trop délabré pour que l’aristocratie des mangemorts s’y aventure et ne lui rende la monnaie de sa pièce.

Ainsi Bryan s’était-il retrouvé à s’enfoncer pas à pas dans les limbes de la misère. Observant précautionneusement les alentours, il aperçut un jeune homme qui lui était familier. Mais impossible de se souvenir où il l’avait vu. Dommage, ce garçon avait l’air d’être la seule autre personne saine d’esprit dans ce bar. Si bien sûr on considérait que Bryan pouvait être qualifié de saint d’esprit. Le mangemort détourna l’attention et poursuivit son chemin entre les tables poisseuses. Et alors qu’il commençait à perdre patience, il le vit enfin, le visage arrogant de Flynn Grant. Le sorcier l’attendait dans l’un des coins les plus obscurs de la salle. Comme il était prévisible !

« Bonsoir Flynn. Il n’est pas très prudent pour un mangemort en fuite de se montrer dans l’Allée des Embrumes. Tu sais bien que les partisans du Lord règnent en maître dans le coin. »

Bryan ne s’était pas encore assis, il préférait continuer à le toiser de toute sa hauteur. Flynn avait tourné le dos à Lord Voldemort dès que la situation avait commencé à mal tourner. A la première difficulté venue, il avait fui sans prévenir personne, pas même Bryan.

« Mon cher Bryan, j’espère que tu ne m’en voudras pas d’avoir invité quelques amis à nous rejoindre. »

Le mangemort eut à peine le temps de saisir le sourire narquois de Flynn, que celui-ci s’était déjà volatilisé. On venait d’ouvrir la porte avec grand fracas, le silence s’était brutalement abattu. Une dizaine de sorciers, baguette en main, se tenait sur le seuil. Bryan les reconnut instantanément. Des foutus aurors, Flynn lui avait tendu un piège de débutant ! Il s’en voulait d’être tombé dans le panneau, de s’être laissé bêtement attirer dans cet endroit. Il ne s’était pas enfui d’Azkaban pour y revenir. Pris de panique, il sortit sa baguette et lorsqu’un premier sorcier ouvrit le feu sur les agents du Ministère, Bryan se joignit à son tour à la bataille. La tension monta subitement en flèche. Alors que certains cherchaient à fuir, d’autres au contraire combattaient bravement. Jetant un rapide coup d’œil autour de lui pour s’assurer que Rose ne faisait pas partie de l’armada d’aurors, le regard du mangemort se posa une nouvelle fois sur le jeune homme qui lui était familier. Remarquant que celui-ci ripostait et attaquait un auror, Bryan décida de lui venir en aide. Peut-être que le gamin était une nouvelle recrue du Lord et qu’il l’avait rapidement croisé au manoir des Malefoy.

« Avada Kedavra ! »

Le sortilège s’était échappé de ses lèvres. C’était un réflexe, c’était son instinct de survie qui avait pris le dessus. Bryan était pétrifié à l’idée se retrouver une nouvelle fois devant les silhouettes encapuchonnées des Détraqueurs. Peu importe ce qu’il convenait de faire, il ne retournerait pas à Azkaban. Cette peur si étouffante était la raison pour laquelle il n’avait pas lancé d’Impero. Sortilège qui était plutôt sa spécialité en temps normal. Mais ce soir, il n’avait pas envie de se distraire, simplement de sauver sa peau. Ainsi, l’auror qui s’en était pris au jeune homme tomba à terre et ne se releva pas. Le mangemort s’approcha du sorcier dont il venait de sauver la vie.

« Dépêche-toi, on peut encore sortir de là ! »

Ce disant, il esquiva de justesse un sortilège qui venait de frôler sa tête. Il espérait sincèrement que le jeune sorcier allait coopérer avec lui et se joindre au combat. Seul, il n’avait aucune chance de s’en sortir face à ses pires ennemis.


(c) made by panic!attack

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Une envie pressante... Dans les mauvais Toilettes!
» Toujours au mauvais endroit au mauvais moment (f. James)
» Mauvaise personne, au mauvais endroit - Silver
» Au mauvais endroit, au mauvais moment. [Ft. Keith]
» Au mauvais endroit au mauvais moment [Shin-Il&Dong Sun]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 4 :: Début de l'an 2000-
Sauter vers: