RSS
RSS



 


 :: POUDLARD, ÉCOLE DE SORCELLERIE :: ♣ Poudlard Intérieur :: Hall & sous-sols :: Sous sols & Cachots :: Les Cachots :: Bureau de Fenrir Greyback Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fenrir/Ragnar - A MATTER OF LIFE AND DEATH – PART 3

avatar
Ragnar Greyback
Professeur de Sortilèges et Directeur de Serdaigle
Âge du personnage : 49 ans (+2...)
Nombre de messages : 186
Célébrité sur l'avatar : Robert Downey Jr.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 10 Mar - 18:48

A MATTER OF LIFE AND DEATH – PART 3
Un frère est le meilleur appui et soutien que l'on puisse avoir en cette vie. ••• Poudlard ou l'enfer, à présent, c'est du pareil au même pour Ragnar. Voilà maintenant plusieurs semaines qu'il avait donné sa démission. Mais tout autant de temps que Severus Rogue le faisait traîner pour donner sa réponse. Dans le fond, l'aîné des frères Greyback se doutait qu'il faisait exprès, dans l'unique but qu'il se décourage et reste dans le château. Peut-être que ce n'était pas si mal que ça après tout ? Parce que s'il s'en était allé comme il le voulait, il n'aurait pas été présent pour son neveu quand celui-ci a eu besoin d'aide. Était-ce une bonne chose par contre ? Rien n'était moins sûr. Mais seul, c'est sûr que Ragnar ne pourrait pas résoudre le problème.

Cette impression de déjà vue ne cessait de s'emparer de lui. Il se sentait aussi inutile que des dizaines d'années plus tôt, lorsque Fenrir avait tué une élève. A la différence, c'est que dans cette histoire, Gregory est dans de plus mauvais draps que son père de son temps. S'il se fait attraper, il risque au mieux de se faire torturer, au pire de se faire tuer, ou inversement au choix.

Descendant de la Tour de Serdaigle, le Directeur de cette même maison terminait de déchanter sur sa présence en ces lieux. Ne trouvant pas de moyen de sortir son neveu de la merde tout seul, il allait devoir demander de l'aide au père de ce dernier. Tout en sachant que l'ambiance est aussi tumultueuse entre le père et le fils, qu'entre les deux frères, les choses ne seront pas simples.

Ragnar arriva rapidement à destination, soit dans le bureau de son cadet. Il savait où le trouver. S'il n'était pas là, il était sûrement chez le voisin. Qu'ils ne le veuillent ou pas, les deux Greyback se ressemblent tellement, qu'ils pourraient presque penser l'un à la place de l'autre. Sans frapper à la porte, le Directeur de Serdaigle entra dans la pièce, pour y trouver son frangin pavané dans le fauteuil.

« Fen', on a un problème. »

Il lança un sortilège sur la porte, pour qu'il soit impossible d'entendre leur conversation depuis l'autre côté, même en collant l'oreille à l'accès. Il ne fallait pas se louper pour ce coup, sinon ça ferait mal et pas forcément à eux.

« Je ne viens pas te parler de tes magouilles avec Rogue, pour que ma démission soit refusée, mais du Mangemort qui a été tué. »

Il avança dans la pièce, tirant une chaise sans aucune délicatesse, pour la retourner et s'asseoir dessus, dossier devant lui. Les bras sur ce dernier, il ancra son regard dans celui de son frère. Il espérait pouvoir prendre une décision tout de suite. Lui dire ou pas ? Lui faire confiance ou le tenir à l'écart ? Peut-être qu'il le regrettera, mais il n'a pas d'autre solution sous la main.

« J'espère que tu fais semblant d'être un gros con sans cœur et que tu aimes un minimum ton fils pour lui sauver la vie …C'est lui qui a tué le Mangemort et on sait tous les deux ce qui va arriver quand ils vont le découvrir. Et ils le découvriront. »

Il tendait le bras pour attraper une bouteille de whisky qui traînait sur le bureau. Il aurait pu prendre un verre pour se servir, mais le besoin d'alcool était bien plus pressant, au point qu'il but directement à la bouteille, avant de la remettre à sa place.

« J'ai besoin de toi. Mais entendons-nous bien, je n'ai pas besoin du sale connard qui passe son temps à rejeter tout le monde. J'ai besoin de mon petit frère et je sais que sous cette carcasse, il reste sûrement un petit peu de lui quelque part. Si tu cherches bien, il ne doit pas être loin du père qui s'inquiète pour son fils. »

Ironique oui mais il connaît bien Fenrir pour savoir qu'il force sa personnalité détestable. Ragnar le sait, puisqu'il fait exactement la même chose que lui.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fenrir Greyback
Directeur des Serpentards
Âge du personnage : 49 ans
Nombre de messages : 440
Célébrité sur l'avatar : Jeffrey Dean Morgan
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 16 Mar - 17:40
Fenrir & Ragnar
Août 2000 ▽ A matter of life and death PART 3
Fenrir venait à peine de fermer les yeux quand il entendit quelqu’un débouler dans le bureau qu’il squattait depuis la prise de pouvoir des mangemorts. Il regretta instantanément de ne pas avoir été plutôt faire un tour dehors, que ce soit dans le parc, la forêt interdite ou Pré-au-Lard, histoire d’être tranquille et d’échapper pendant un temps à ce château, ses habitants et ses problèmes. Puis la voix de Ragnar retentit et Fenrir ouvrit aussitôt les yeux, forcément surpris que l’intrus soit son frère. Il faut dire qu’ils ne s’étaient pas vraiment adressé la parole depuis leur brève rencontre de la dernière fois dans un couloir, qui s’était avérée être un véritable fiasco. Fenrir savait que son frère avait déposé sa démission auprès de Rogue, tout comme il savait que ce dernier ne l’avait toujours pas validée et qu’il ne comptait pas le faire. Il faut dire que Fenrir avait été le voir pour s’assurer de ça justement, et heureusement pour lui, Rogue n’était pas non plus disposé à laisser Ragnar partir. Ils s’étaient donc parfaitement entendus sur ce point.

Fenrir enleva ses pieds du bureau pour pouvoir se redresser sur son fauteuil et se tourner vers Ragnar. Le loup-garou était persuadé que son frère venait l’engueuler pour cette histoire de démission, justement. Sauf que non, justement, il entama directement la conversation en précisant qu’il ne venait pas pour ça. A croire qu’il lisait dans ses pensées. Fenrir l’observa en train d’insonoriser le bureau, puis fronça les sourcils quand son frère mentionna le mangemort qui avait été tué dans une des tours du château. Effectivement, comme tout le monde maintenant probablement, Fenrir était au courant. A vrai dire, il s’en fichait éperdument. Il connaissait à peine le mangemort en question, il l’avait toujours trouvé stupide et incompétent. Alors franchement sa mort ne lui faisait ni chaud ni froid, même s’il se doutait que ça allait être plus compliqué au niveau de Rogue qui, en tant que Grand Directeur, allait devoir éclaircir cette affaire. Les rumeurs disaient que ce serait un élève qui aurait tué le mangemort.

Mais pourquoi Ragnar venait lui en parler ? Fenrir continua de froncer les sourcils lorsque celui-ci accrocha son regard et garda le silence, comme s’il hésitait à lui parler. Et puis il lâcha enfin la bombe : l’auteur du meurtre en question n’était autre que Gregory. Fenrir ne put masquer sa surprise. Et merde. Décidément, il n’était pas son fils pour rien, pas même dans les mauvais côtés. Ce meurtre à Poudlard ne pouvait que lui rappeler celui dont il avait été lui-même l’auteur à son âge, dans la même école. A croire que des chemins de vie étaient plus prédestinés que d’autres. Maintenant, Fenrir comprenait pourquoi Ragnar avait l’air si agité, même s’il ne pouvait s’empêcher de se sentir vexé que ce soit son frère qui soit au courant avant lui. Bon en même temps Gregory lui faisait la gueule donc bon, logique…

Alors que Ragnar s’emparait de la bouteille de whisky qui traînait, Fenrir se pencha en avant pour poser les coudes sur le bureau. Il préféra ignorer les remarques de son frère qui le traitait de connard sans cœur deux fois, se contentant de lever les yeux au ciel en entendant ça, puis se mit à réfléchir. Il est vrai que cette histoire risquait de prendre des proportions énormes si les mangemorts réclamaient vengeance. Ce qu’ils feraient probablement, du moins les plus cons d’entre eux. Il y en avait quelques uns comme lui qui s’en foutraient sûrement. Le problème c’était les autres, et puis aussi la façon dont Rogue voudrait gérer le problème. Il serait forcé de faire de ce cas un exemple.

« Très bien. Ce qu’on va faire, c’est qu’on va faire accuser un autre élève. »


Cette solution lui paraissait la plus simple. Hors de question que Gregory soit accusé de ce meurtre, ou tout du moins hors de question qu’il lui arrive quoi que ce soit. Fenrir vivant et présent dans ce château, aucune personne ne risquerait de lever la main sur son fils à moins de vouloir finir égorgé dans la seconde. Mangemort ou pas mangemort. Peu importe.

« On a qu’à choisir un jeune à problèmes, ou qui a du mal à se faire à notre présence. Un sixième ou un septième année, peu importe sa maison, tu n’as qu’à choisir un élève dont le profil pourrait correspondre. On fait en sorte d’avoir d’autres élèves qui témoignent contre lui et on le sert sur un plateau à Rogue. »

S’il fallait forcément montrer l’exemple, alors tant pis, un élève payerait à la place de Gregory. Fenrir se fichait bien de savoir qui. Il ne s’était jamais montré sensible ou moral pour ce genre de choses. Tout ce qui l’intéressait, c’était de régler le problème en faisant en sorte que Gregory s’en sorte totalement indemne.

Fenrir s’empara à son tour de la bouteille de whisky et interrogea son frère du regard, guettant son approbation.

« Ҫa marche ? »




(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ragnar Greyback
Professeur de Sortilèges et Directeur de Serdaigle
Âge du personnage : 49 ans (+2...)
Nombre de messages : 186
Célébrité sur l'avatar : Robert Downey Jr.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Juin - 19:35
hj : ma réponse était sur word depuis des semaines au moins,
j'étais persuadé l'avoir déjà posté toutes mes excuses bro'


A MATTER OF LIFE AND DEATH – PART 3
Un frère est le meilleur appui et soutien que l'on puisse avoir en cette vie. •••Parler avec Fenrir, c'est comme parler à un handicapé mental. Le pire, c'est que Ragnar connaît son frère. Qu'est-ce qui a bien pu lui prendre pour venir discuter de cette affaire avec lui ? C'était couru d'avance que le Mangemort sans jugeote allait encore proposer un truc tout pourri et dénué de cœur. Assis de l'autre côté du bureau, Ragnar regrettait déjà d'être venu jusqu'à lui. Si ça se trouve, il irait jusqu'à vendre son propre fils pour s'attirer les faveurs de Voldemort. Les sourcils froncés, la mine renfrognée et les bras croisés sur son torse, il en aurait presque penché la tête sur le côté prit par l'étonnement face à la réponse de son cadet. Cette surprise, il avait énormément de mal à la camoufler. C'était si...si stupide, une véritable Fenrirsquerie. Il n'y a que lui pour sortir une telle connerie. Le pire, c'est que si sur le coup, Ragnar s'était imaginé qu'il se payait sa tête et bien la suite le contredit dans sa pensée. Son frère continuait sur sa macabre lancée, élaborant déjà le plan pour qu'un autre élève soit servi comme coupable. Et pour ne pas arranger la situation, il demandait pratiquement à son aîné s'il était d'accord. S'il est ok ? Ok pour une telle énormité ? L'a-t-il bien regardé ? C'est dans ces moments-là que le gros loup mériterait de se prendre une bonne mandale pour lui remettre les idées en place. Puisse-t-il les avoir eu au moins une fois à la bonne place d'ailleurs. Merlin seul, est en mesure de le savoir et encore.

« Non, non, mais bien sûr que non, je suis pas d'accord ! »

Il était temps de le freiner dans sa bêtise. C'était soit de cette façon, soit en le cognant, soit en lui balançant le whisky à la gueule. Dans tous les cas, il faudrait vraiment le ramener à l'instant présent et tenter de lui faire fonctionner sa matière grise.

« Tu te fous de ma gueule ? Est-ce que t'as perdu la tête ? On ne va pas faire porter le chapeau à un autre gamin. »

C'était une décision sans appel. Il est inconcevable qu'un autre gosse en paye les pots cassés. Ce n'est pas pour trouver un tel plan que Ragnar est descendu de sa tour. Une telle idée cagneuse ne l'intéressait pas du tout. Que dalle, non mais il croit vraiment qu'ils ont la même vision des choses pour lui proposer ça ? Mais s'emporter n'arrangerait rien et l'aîné des Greyback ne comptait pas faire ce plaisir à son frangin.

« En plus, réfléchis voir un peu. Il n'y a pas beaucoup d'autres élèves capables d'envoyer ce sort sans le louper. L'autre gamin qui aurait pu le faire, c'est Zakaria Taylor et je me suis laissé dire qu'il s'agissait de ton filleul. »

Il faut sacrément être arrangé pour demander à Fenrir d'être le parrain d'un gamin. Depuis qu'il a appris cette nouvelle de la part d'un tiers évidemment, il n'en revient pas. Soupirant en ramenant sa main devant ses yeux pour les frotter, le temps de réfléchir, il fallait à Ragnar, trouver un meilleur plan. Un truc qui sauve le cul de Gregory sans pour autant mettre un autre gosse dans la merde.

« Il faut parvenir à le faire fuir avant que Rogue ne se mette à chercher le coupable. Mais au cas où tu ne l'aurais pas remarqué, tu es surveillé dés que tu t'approche de ton gosse.... C'est fou ce que tes petits copains te font confiance. »

Prends donc ça dans ta gueule au passage. Bon en même temps, lui rentrer dedans n'allait pas les emmener sur la même longueur d'ondes. Ragnar aurait intérêt à mettre de l'eau dans son vin, parce que même s'il est borné et prêt à tout pour sauver son neveu, il n'en reste pas moins que Fenrir est le père de ce gosse. Il a donc son mot à dire, même si c'est un dingue de premier ordre.

« Le hic en le faisant quitter le château, c'est que son absence va être remarquée. Ce n'est pas comme si ton gamin était un ange qui passe inaperçu. Tu sais comme moi, qu'ils vont se mettre à sa recherche et que le premier endroit où ils vont se rendre, c'est chez sa mère. »

Ils ne vont pas s'amuser à mettre Madalina en danger. Elle en a assez pris dans la gueule dernièrement, entre l'assassina de ses parents, sa maison qui prend feu et le fait qu'elle ait dû quitter son boulot en prime. Puis s'il pouvait éviter de croiser le chemin de la bombe à retardement, ça l'arrangerait. Il a déjà bien à faire avec sa blonde, sans avoir à faire face à celle de son frangin.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fenrir Greyback
Directeur des Serpentards
Âge du personnage : 49 ans
Nombre de messages : 440
Célébrité sur l'avatar : Jeffrey Dean Morgan
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Juin - 18:52
Fenrir & Ragnar
Août 2000 ▽ A matter of life and death PART 3
Fenrir buvait tranquillement un coup, persuadé d’avoir trouvé la solution miracle et persuadé que son frangin en resterait sans voix, probablement un peu vexé qu’il ait trouvé une idée si vite. Mais quand il baissa la bouteille et qu’il vit la tête que Ragnar tirait, le mangemort comprit que ce serait loin d’être aussi simple.

En effet, Ragnar était totalement contre cette idée et le lui fit savoir. Non, non et non. Bla, bla, bla. A croire qu’il le faisait exprès juste pour le contredire. Fenrir se renfrogna un peu sur son fauteuil, vexé. Il n’avait absolument pas perdu la tête. Cette idée était bonne, il en était persuadé. Il fallait un coupable ? Très bien, ils n’avaient qu’à en trouver un autre pour sortir Gregory de ce mauvais pas. C’est tout. Merde, c’était simple comme bonjour… Alors pourquoi Ragnar s’entêtait à vouloir compliquer les choses ? Le ton de sa voix laissait clairement comprendre que sa décision était sans appel, en plus. Il voulait probablement jouer au chevalier blanc. Bordel, il ne s’était quand même pas attaché à chacun des mômes de cette école ? Il y en avait forcément un ou deux qu’il ne connaissait pas, au pire il n’aurait qu’à fermer les yeux. Merde, ce n’était pourtant pas si compliqué.

L’aîné des frères Greyback avança l’argument qu’il n’y avait pas beaucoup d’élèves capables de réussir un Avada Kedavra, et qu’à part Gregory, il n’y avait probablement que Zakaria Taylor. Le fils de Doyle et effectivement le filleul de Fenrir, donc autant dire totalement intouchable. Fenrir balaya l’argument d’un geste impatient de la main.

« Mais non, on ne va certainement pas choisir Zakaria. Il y en a plein des gamins dans cette école, il suffit d’en choisir un suffisamment âgé et puis voilà, merde. Genre le fils Lupin, comment il s’appelle déjà, la tête à claques là tu vois ? Je crois qu’il est du genre à foutre la merde, on a qu’à dire qu’il a voulu faire son malin en tuant un mangemort pour tenter de sauver son école et puis voilà. »

Fenrir avait déjà fait basculer la vie de Remus Lupin en en faisant sa première victime, il y a de ça maintenant bien longtemps, mais ça ne lui poserait absolument aucun problème de le détruire un peu plus en faisant cette fois tuer son fils. Au pire il lui resterait encore deux enfants, dont la fille lycanthrope qui d’ailleurs contre toute attente s’avérait sympathique, Fenrir ayant eu l’occasion de la rencontrer en la tirant d’un mauvais pas un jour alors que des sorciers bourrés s’en prenaient à elle. Oui voilà, ils n’avaient qu’à choisir le fils Lupin comme coupable, c’était une très bonne idée.

Ragnar proposait plutôt de faire en sorte que Gregory quitte le château. Fenrir préféra ignorer la pique au sujet des mangemorts qui avaient tendance à lui tourner autour dès qu’il s’approchait de son fils, ce qui était vrai d’ailleurs il l’avait remarqué, et se mit à réfléchir. Le problème, comme disait son frère, c’était que la disparition de Gregory ne passerait sûrement pas inaperçue. Et si jamais cela menait des abrutis chez Madalina, c’était hors de question. Fenrir secoua la tête et posa la bouteille sur le bureau.

« Non, ça ne fonctionnera pas. Comme tu dis, son absence sera forcément remarquée. Ils comprendront directement que c’est lui et ce sera la merde pour réussir à le cacher tout en faisant en sorte de préserver des personnes comme Madalina et toi des représailles. Non, je suis désolé, la meilleure solution reste encore de faire en sorte que personne ne sache que c’est Gregory qui a fait ça. On trouve un autre coupable. »

Vous avez dit borné ?

(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ragnar Greyback
Professeur de Sortilèges et Directeur de Serdaigle
Âge du personnage : 49 ans (+2...)
Nombre de messages : 186
Célébrité sur l'avatar : Robert Downey Jr.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 3 Aoû - 19:09

A MATTER OF LIFE AND DEATH – PART 3
Un frère est le meilleur appui et soutien que l'on puisse avoir en cette vie. •••Ce qui est étonnant c'est de voir deux frères ayant le même sang dans les veines, les mêmes parents et ayant reçus la même éducation, être aussi différents l'un de l'autre. En quelques sortes. Sur le point caractère de merde, ils se retrouvent parfaitement. Ils sont tout aussi bornés l'un que l'autre et c'est ce qui en ressortait durant cet entrevu. Fenrir et sa proposition toute pourrie. Oui toute pourrie, parce que Ragnar n'a pas l'intention de livrer un autre élève pour sauver Gregory. Ce n'est pas juste. Il y a sûrement un autre moyen de protéger le neveu, sans qu'un autre gosse meurt. Mais apparemment, son petit frère ne voyait pas les choses de cette façon et évidemment, il proposait John Lupin. Ce n'était même pas étonnant, il semblerait que Fenrir soit inquiété du fait que Remus Lupin soit encore vivant. Un loup-garou dans la fleur de l'âge, mais tout de même plus jeune que lui, ça peut être dérangeant. Ce qui expliquerait pourquoi Greyback essaye toujours de le détruire.

« Toi, tu ne t'es pas pris assez de baffes dans la gueule quand t'étais gosse. »

Il devrait peut-être lui en coller deux ou trois, pour lui remettre les idées en place. Même si avec Fenrir, il faudrait plus que ça. Peut-être lui secouer la tête dans tous les sens, histoire de resserrer quelques boulons par-ci, par-là.

« On ne peut pas livrer un autre gosse pour sauver le tien. Il faut trouver un autre moyen. C'est immorale et ça ne marchera pas. Rogue n'est pas dupe, il fera analyser la baguette de Lupin pour être certain que c'est lui. Il est légilimens en plus, il n'a qu'à se promener dans la tête du gosse pour voir qu'il est innocent et là, il en déduira tout seul qu'il s'agit de Gregory. Essaye un petit peu de réfléchir pour une fois, si ce n'est pas trop te demander. »

Ce n'est pas facile d'élaborer un plan avec un psychopathe comme son petit frère. Il faut croire qu'il n'a aucun sens moral ce type. Se laissant couler dans son fauteuil, Ragnar était contrarié au point d'en froncer les sourcils lorsque Fenrir reprit la parole. Il ne voulait pas prendre le risque de faire disparaître Gregory de l'école, cette fois c'était compréhensible. Il voulait protéger le fils, mais aussi la mère de ce dernier. Chose qui aurait été touchante s'il n'avait pas parlé de son aîné parmi ceux qu'il voulait préserver.

« Me préserver ? Tu n'avais pas l'air de t'en préoccuper plus que ça quand t'es venu mordre ma fille dans son berceau. Arrête de faire comme si tu te souciais de moi alors que tu as tout fait pour détruire ma vie et que tu y es très bien parvenu... Tu vois, si j'étais le même sale enfoiré que toi, je livrerais moi-même Gregory à Rogue. Toi tu n'as eu aucun scrupule à t'en prendre à Astrid, je pourrais très bien me venger. »

Il s'approcha un peu, déposant ses bras sur le bureau qui se trouvait entre eux et plongeant ses iris sombres dans celles quasiment similaires de son frère.

« Mais tu vois, moi je ne suis pas un lâche qui s'en prend à des enfants. Et la différence entre nous deux, c'est que je sais ce que veut dire le mot famille. Par contre, ne va surtout pas croire que je le fais pour toi. C'est pour le gosse que je le fais, parce que lui au moins, il ne m'a pas poignardé dans le dos... Donc, on ne trouve pas un autre coupable, on trouve un autre plan et c'est non négociable. »

Et qu'il essaye un peu de le contredire cette fois. Il a réussi à le foutre en rogne, il risquerait bien de se faire casser la gueule pour effacer son sourire suffisant, de sa maudite bouche qui ne sort que des conneries aussi grosses que lui.

Ragnar soupira en regagnant le dossier de son fauteuil. Son regard mauvais avait fini par se poser sur les étages, le plongeant ainsi dans ses pensées. Il y avait un plan, il fallait juste le trouver. L'aîné des deux frères va bien finir par trouver quelque chose qui n'implique pas un tiers dans les histoires. Pourtant la solution n'était pas bien loin et il finit par lever le voile dessus. Pourquoi n'y avait-il pas pensé plus tôt ?

« Je sais. Le meurtre a eu lieu dans les Tours... Je vais me dénoncer à sa place. Ce n'est pas comme si je ne m'étais jamais fait torturer par tes petits copains. Il vaut mieux moi que Gregory. »

Cette idée était bien la seule qui tenait la route à ses yeux. Il s'appuya sur les accoudoirs pour se relever, bien décidé à aller au bout de son plan. Il n'y a pas si longtemps, Ragnar a fini attaché dans les cachots et torturé par des Mangemorts. Il y serait encore si Rabastan Lestrange n'était pas venu le tira de là pour le ramener à l'Infirmerie. Alors il sait ce que c'est et il est encore en vie.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Fenrir Greyback
Directeur des Serpentards
Âge du personnage : 49 ans
Nombre de messages : 440
Célébrité sur l'avatar : Jeffrey Dean Morgan
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 6 Aoû - 23:35
Fenrir & Ragnar
Août 2000 ▽ A matter of life and death PART 3
Vexé par les réflexions de son frère, qui laissait clairement comprendre qu’il ne réfléchissait pas assez et qu’il ne s’était pas assez pris de gaffes quand il était gosse, ce qui était complètement vrai soit dit en passant, Fenrir contempla sa bouteille de whisky d’un air boudeur. S’il ne prit pas la peine de répliquer, c’est parce que Ragnar n’avait pas tort au sujet de Rogue qui était legilimens et qui aurait tôt fait de découvrir le pot aux roses s’ils décidaient d’accuser un autre élève à la place de Gregory. En même temps, Fenrir doutait que Severus soit du genre à prendre plaisir à condamner un élève à mort… Mais il ne fallait pas oublier qu’il était proche du Seigneur des Ténèbres. Et qu’en plus de ça, ils ne s’entendent pas vraiment, Fenrir et lui. Donc il ne fallait pas trop compter là-dessus.

Le loup garou but une nouvelle gorgée de whisky. Ce n’était pas facile du tout de se mettre d’accord avec Ragnar. En même temps, ils n’avaient pas forcément la même manière de penser ou les mêmes limites, surtout que les années avaient passées et creusé le fossé entre eux. Non, en fait, si l’on voulait être vraiment sincère, ce qui avait surtout creusé le fossé entre les deux frères, c’était les choix et les actes de Fenrir par le passé. Chose qu’il avait tendance à oublier mais qui lui revenait en pleine face à certains moments, comme là, lorsque Ragnar le lui rappela en tiquant sur le fait que son frère avait utilisé le verbe « préserver » à son sujet. Fenrir se maudit d’avoir parlé sans réfléchir. Effectivement, pour quoi passait-il maintenant, à se soucier de son frère alors qu’il avait transformé sa fille unique en la mordant des années en arrière… Il est vrai que Ragnar pourrait très bien décider de se venger un jour. C’est pourquoi Fenrir se demanda si son frère y pensait vraiment, alors qu’il le disait à voix haute, se penchant en avant sur le bureau pour planter son regard dans celui de son cadet. Fronçant un peu les sourcils, Fenrir résista à l’envie de détourner le regard. Il baissa quand même les yeux une seconde, puis une autre juste après, et enragea en s’en rendant compte. Fenrir Greyback, le tueur sans pitié, le cauchemar des nuits de pleine lune, la bête féroce et sanguinaire, incapable de soutenir le regard de son frère. Pitoyable.

Pour une fois, il évita d’ouvrir sa grande gueule. Il attendit que Ragnar finisse par reculer et s’empara de la bouteille pour boire une nouvelle gorgée. Finalement, c’était une très bonne idée, cette bouteille. Ragnar avait l’air de réfléchir. Fenrir le laissa faire, décidant de ne pas essayer d’insister pour son idée de plan en trouvant un autre élève à faire accuser à la place de Gregory. Bien mal lui en pris : visiblement, quand on laissait Ragnar réfléchir, ça lui laissait le temps de trouver des idées débiles. Voilà qu’il voulait se faire passer lui-même pour le coupable. Fronçant les sourcils, Fenrir le foudroya du regard et lui balança un coup de pied sous le bureau pour l’enjoindre à rester assis sur sa chaise.

« Mais n’importe quoi. Tu l’as dit toi-même, il suffira à Rogue de se promener dans ta tête et il se rendra compte que tu mens pour protéger quelqu’un. C’est… »

Il s’interrompit, prit d’une soudaine interrogation. Et si Ragnar était occlumens ? Fenrir n’en savait fichtrement rien. Lui ne connaissait rien à ces formes de magie mais ce n’était peut-être pas le cas de son frère. Dans tous les cas, il n’avait pas du tout envie d’accepter ça. Occlumens ou non, ça ne changerait rien. Il refusait clairement que Ragnar se dénonce, et il allait prouver par là qu’il pouvait être aussi borné que son frère.

« Non mais même. C’est hors de question. »

(c) AMIANTE


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Live your life to death (Featuring Nayki)
» Ragnar Fenrir [ Need a second validation]
» all my friends are heathens take it slow (life and death brigade)
» Life Through Death - end
» — bring me to life

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: POUDLARD, ÉCOLE DE SORCELLERIE :: ♣ Poudlard Intérieur :: Hall & sous-sols :: Sous sols & Cachots :: Les Cachots :: Bureau de Fenrir Greyback-
Sauter vers: