RSS
RSS



 


 :: LONDRES :: ♣ Aux alentours :: A l'étranger :: Nurmengard Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

An Almost United Family

avatar
Madalina Funestar
Langue de Plomb
Âge du personnage : 33 ans
Nombre de messages : 417
Célébrité sur l'avatar : Abbie Cornish
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Juin - 18:30
An almost united familyGregory & Ragnar & Madalina« Certains moments de notre vie ressemblent à une éclipse où ni l'espoir, ni le désespoir n'ont de poids. »
La mer semblait complètement déchaînée et ses vagues n'avaient de cesse de venir frapper l'énorme bâtiment noir de jais, dont j'arpentais les couloirs. Il faisait si sombre qu'on aurait pu croire que la nuit était déjà tombée sur cette petite île au milieu de nul part. Sans calendrier, il serait difficile d'imaginer que l'été était déjà bien installé. C'est un peu comme s'il faisait toujours affreusement moche dans ce coin du monde. Pourtant, si j'étais là, c'était bien de mon plein gré. Cette prison n'avait pourtant rien de bien accueillant, mais elle appartenait à Gellert Grindelwald, le célèbre Sorcier revenu d'entre les morts, pour reprendre le pouvoir. Entonnement, ses idées ne me déplaisaient guère. C'était même vraiment intéressant, il va sans dire. Mais le plus déroutant restait la présence de mon fils, en ces lieux. Je m'étais vue être très étonnée de le voir débarquer, parmi le petit groupe d'élèves, tout droit venu de Poudlard. Et notre mission étant tombée d'un seul coup, je n'ai pas eu le temps de lui mettre la main dessus, pour obtenir une explication de sa part.

Les bras croisés sur ma poitrine, je cherchais à conserver le peu de chaleur qu'il me restait. C'est qu'ici, il faisait un froid de tous les diables. L'humidité dût à la mer se trouvant tout autour, n'était pas faite pour arranger les choses. Mais c'était un mal pour un bien. Puis les pièces où nous nous réunissons, sont bien plus accueillantes que ces nombreux couloirs tristes.

Je me demandais toujours si j'avais fait le bon choix en rejoignant Gellert, mais plus je réfléchissais et plus j'en avais l'intime conviction. Il n'y aurait pas eu de meilleur choix de toute façon. Puis lui, au moins, je reste certaine qu'il ne sera pas complètement détaché du sort de ses disciples.

Voilà maintenant plusieurs heures que j'avançais et non sans aucun but. A vrai dire, si je me promenais dans ces horribles couloirs froids, c'était uniquement pour mettre la main sur Gregory. Je sais bien qu'il m'évitait du mieux qu'il le pouvait, afin de ne pas se faire engueuler. Mais franchement, c'est très mal me connaître. J'arriverais tôt ou tard, par lui mettre la main dessus. Et peut-être même plus tôt que prévu. Au loin, dans l'ombre, je remarquais qu'une silhouette arrivait dans ma direction. En plissant les yeux, comme si ça me permettrait de mieux voir, mon cœur manqua un battement et mon rythme cardiaque s'accéléra aussitôt que je le reconnus. Je sentais déjà la colère grimper d'un cran. Fronçant les sourcils, j'attendais les bras croisés qu'il n'arrive jusqu'à moi. Mais étrangement, il s'arrêta. Mon fils venait tout juste de remarquer ma présence visiblement et sa réaction ne fut sûrement pas celle que j'attendais, puisqu'il s'empressa de changer de direction en faisant demi-tour. Décroisant les bras, je restais un moment interdite, en le regardant rebrousser chemin.

« Non mais j'y crois pas. »

J'étais complètement abasourdie par l'attitude de mon sale rejeton. Un pas en avant, puis un autre et j'accélérais déjà la cadence.

« GREGORY FUNESTAR !!!! Je te conseille de t'arrêter tout de suite et de ramener ton cul par-ici, si tu ne veux pas que je te balance à la mer pour voir qui du loup-garou ou du requin aura le dessus !! »

Cette fois, je n'avais sûrement pas envie de rigoler. Ce gosse va vraiment parvenir à me rendre folle. Par sa faute, je vais finir par me taper un ulcère à l'estomac. Je n'ai pas été assez dur avec lui apparemment. Pourtant, je suis la première à reconnaître que j'ai très mauvais caractère et que je ne suis pas cadeau. Toutefois, ma menace semblait avoir été prise au sérieux, c'était déjà ça de gagné, puisqu'il s'arrêta. Je me grouillais de le rejoindre et même de le contourner pour me mettre en face de lui. Mon regard s'ancra dans le sien et je fulminais déjà de l'intérieur.

« Non mais est-ce que tu as perdu la tête ?! »

C'est bien la seule chose qui me venait à l'esprit, parce que les autres phrases étaient bien trop insultantes pour que je les prononce de suite. Je préfère garder ces répliques cinglantes pour si mon timbré de fils se décide à me répondre de façon arrogante. Ce n'est pas comme s'il s'agissait de la première fois en plus. Je commence à le connaître ce sale morveux.
© YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gregory Funestar
Sixième année
Âge du personnage : 15 ans
Nombre de messages : 643
Célébrité sur l'avatar : Brett Davern
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Juin - 7:42
ft.
Madalina et Ragnar
« An Almost United Family »
La lionne,
la mère du loup
Quand je vois que beaucoup de monde, durant l'été surtout, fait la queue sur les routes, dans les bouchons, pour partir à la mer, je ne comprend pas. Je me retrouve moi-même cloîtré dans une prison, au milieu d'une mer déchaînée et je n'aime pas beaucoup ça. Se sentir ainsi, impuissant, dans un bâtiment à la merci des vagues, ce n'est pas une sensation que j'apprécie. Je me rend compte que j'aime garder le contrôle, enfin un minimum. Mais je ne vais pas me plaindre, ici-même, tous les habitants sont des personnes qui partagent nombreux de mes points de vue sur le monde, en général. Et je suis loin de Poudlard, n'est-ce pas le principal ? Je n'ai pas forcément réussi à digérer l'épisode de la Grande Salle avec l'arrivée de l'autre timbré de vous savez qui.

Nous autres, les élèves, nous nous retrouvions loin de l'école de magie, mais aucunement prisonnier. Si nous le voulions, il nous suffisait de trouver un adulte pour qu'il nous emmène en transplanant vers l'une des villes voisines. Quant à eux, enfin aux Professeurs présents, notamment mon oncle, il pouvait retourner incognito à Poudlard sans être incriminé de quoi que ce soit. Eux, ne sont pas prisonniers de l'école de magie, alors personne ne peut se douter qu'il est dans le coup.

Justement, en ce week-end qui s'installait sur la prison, j'étais bien à la recherche de Ragnar. Je le savais ici-présent, pas par pure paranoïa, mais parce que j'avais entendu sa voix à un moment. Je descendais du côté des cellules, après que Zakaria m'ait dit l'y avoir vu s'y diriger. Je n'étais pas vraiment sur mes gardes, ici ce n'est pas comme à Poudlard, personne ne veut ma mort. Et si c'était le cas, Grindelwald ne le permettrait pas.

Dans le bas de la prison, mon regard se posait sur les petites cages encore vide à l'heure d'aujourd'hui. La plupart des anciens détenues qui s'y trouvaient encore, sont soit morts, ou alors, ils ont été relâchés parce qu'ils faisaient partis des anciens partisans de Gellert. Mais je savais que très bientôt, elles seraient toutes occupées, dans l'ensemble, par des ennemis du célèbre Mage Noir. Dans mon observation des lieux, je n'étais pas bien attentif à ce qu'il se passait. Pourtant, j'aurais dû, parce qu'à un tournant du couloir, je me retrouvais dans le même que celui de ma mère. Elle aussi fait partie de ce nouveau groupe et ce n'est pas fait pour me ravir. Surtout que la première fois, dans les rues de Londres, je l'ai évité tant bien que mal. Ici, il semblerait que je n'ai plus aucune chance de m'en défaire. Je connais ma mère, elle ne me lâchera pas de si tôt. Pourtant, ma première réaction, après m'être complètement figé une fois de plus, c'était de faire demi-tour, comme si de rien n'était avec le secret espoir qu'elle ne m'est pas reconnue.

Mais, il ne s'écoula pas plus d'une minute, avant qu'elle ne prenne la parole pour me faire arrêter. Pire, je l'entendais déjà arriver derrière moi. Obéissant, pour une fois, j'avais fini par me stopper. Ce n'était cependant pas ma première option. J'avais bien envisagé de me barrer à toute vitesse pour lui échapper, mais ça serait la mettre en rogne pour de bon.

« Qu'est-ce que t'es méchante. Attends au moins la pleine lune pour voir qui du loup-garou ou du requin aura le dessus. »

Une petite touche d'ironie très maladroite, j'espérais apaiser cette tension plus que palpable. Mais une fois devant moi, après m'avoir contourné, qu'elle me demandait si j'avais perdu la tête. Alors là, c'est quand même fort de sa part.

« Tu ne serais pas un petit peu de mauvaise foi non ? Tu me demande si j'ai perdu la tête et toi, qu'est-ce que tu fais là ? »

Note pour plus tard : la prochaine fois que je me trouve face à ma mère, fulminante de colère, je ferme ma gueule. Parce que là, je crois qu'elle va essayer de m'assassiner. Par chance, je captais une ombre au bout du couloir et en un instant, j'aperçus la silhouette de mon oncle.

« Oncle Ragnar ! »

Alors ça c'est nul de se défendre en appelant son oncle, mais j'ai rien trouvé de mieux pour éviter de me faire arracher la tête par ma propre mère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ragnar Greyback
Professeur de Sortilèges et Directeur de Serdaigle
Âge du personnage : 49 ans (+2...)
Nombre de messages : 153
Célébrité sur l'avatar : Robert Downey Jr.
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 30 Juin - 19:51

An Almost United Family
On ne choisit pas sa famille, on la subit. ••• De nouveauté en nouveauté. Ces quelques mots définissent parfaitement la vie de Ragnar et ce n'est pas fait pour lui déplaire. Il a toujours cordialement détesté la routine. Ces derniers mois, il est plus que satisfait de son existence, même si les choses ne tournent pas toujours au positif. C'était sûrement même totalement l'inverse, il faut bien avouer. Jamais, il ne se serait imaginé prof à Poudlard, et encore moins être l'un des rares enseignants à tenter de sauver toute cette jeunesse, aux mains des Mangemorts. Non, personne ne peut envisager une telle chose. Tout comme personne ne pouvait deviner qu'un autre élève viendrait à perdre la vie dans ce même château. C'était pourtant la réalité. Il y a de cela quelques jours maintenant, qu'un gamin de quatrième année avait été tué par Voldemort lui-même. Bien sûr, intervenir n'aurait fait que déclencher le meurtre d'autres gamins. Alors, bien à contre cœur, tous les Professeurs avaient dû prendre sur eux, pour sauver le restant des élèves. Mais c'était tellement rageant pour Ragnar qui, ne supportait pas d'être ainsi dans une impasse, qu'il commençait vraiment par envisager de se rebeller une nouvelle fois. Il lui fallait agir au plus vite. Mais forcé de constater que seul, c'était peine perdue, le milliardaire s'est décidé par rejoindre la bande à Grindelwald. Dans l'ensemble, ses idées ne sont pas mauvaises après tout. Et il est moins taré que l'autre espèce de serpent à deux pattes. Si déjà auparavant, il ne portait pas cet être dans son cœur, à présent, il ne souhaitait qu'une seule chose : le voir mourir une bonne fois pour toute. Mais ce n'est sûrement pas l'autre crétin maladroit qui parviendra à le mettre sur la touche. La première fois, c'était sûrement un coup de bol ou la chance du débutant. Enfin, un truc qui ne reviendra pas encore. Faut pas non plus rêver. Et puis, c'est complètement stupide de compter sur un gosse, sûrement encore puceau, pour sauver le monde. Lui et sa petite bande de débiles boutonneux, n'en ont même pas encore réellement terminé avec les couches culottes. C'est tout juste s'ils savent pisser tout seul. D'ailleurs, il n'y avait plus de traces d'eux depuis un bon moment. Peut-être qu'un nouveau bac à sable a ouvert dans une ville voisine.

Ce n'était pas évident d'admettre qu'il devait aussi faire partie d'un groupe à présent. Mais maintenant, c'est trop tard pour reculer et il ne va pas se plaindre de cette condition. Gellert a réussi à rassembler beaucoup de personnes aussi différentes que ce soit possible. Pourtant, aucune bataille n'était à déplorer. Ce qui n'est pas si étrange, parce que même si des adolescents en font parties, il a su établir une certaines hiérarchies assez rapidement, avec personne pour tenter de piquer la place de l'autre. Chacun à sa place et le monde ne s'en porte que mieux pour l'instant.

Contrairement aux élèves, Ragnar était retourné à Poudlard pour que personne ne le soupçonne. Sinon, dans le cas contraire, il ne pourrait plus agir à l'insu de tous. Ce qui serait totalement con et dans l'intérêt des Dissidents, il ne doit pas se faire griller. Heureusement, qu'il peut compter sur d'autres collègues qui les ont rejoint pour pouvoir un peu souffler. Mais en ce nouveau week-end, Greyback avait décidé de revenir du côté de la prison du nord. Les « bureaux » si on peut le dire ainsi, y sont installés. Il s'agit là du QG du groupe et ce n'est pas vraiment une idée absurde quand on y pense. Il se baladait dans les couloirs du bâtiment, après s'être entretenu avec ses nouveaux collègues avant de chercher à voir Gregory. Depuis l'épisode de l'autre taré sans nez, le Professeur de Sortilèges n'a pas eu l'occasion de parler à son neveu. Il voulait savoir comment il allait après tout ça, bien qu'il en ait une petite idée tout de même. Comme lui, le gamin devait être un peu perdu, mais en pire, parce qu'après tout, c'était lui qui avait fait les frais de l'arrivée de Voldemort.

D'une allure sûr de lui, Ragnar tourna dans un autre couloir, apercevant enfin le blondinet de Serpentard. Il s'apprêtait à ouvrir la bouche pour l'interpeller, sauf qu'il remarqua aussitôt avec qui le gamin se trouvait. Se ravisant de lâcher le moindre mot, Greyback se retourna toujours de son allure sûr de lui, mais cette fois-ci, pour se barrer. Il est hors de question qu'il affronte une autre blonde agressive. Il a assez de la sienne, il va pas non plus devoir supporter les reproches de sa belle-sœur. Mais c'était sans compter sur Gregory qui avait remarqué sa présence et qui ne le laissa pas se barrer aussi vite.

« Merde. »

Un petit mot qu'il prononça à voix basse, se retournant lentement en même temps. Là, il ne pouvait plus faire comme s'il ne les avait pas vu. Ravalant son envie de tordre le cou au gamin, il s'approcha et affichant un sourire qui sonnait pratiquement faux.

« Enfin vous voilà. Je vous ai cherché partout. »

Surtout ce sale morveux à vrai dire.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Haiti United Press
» United States Championship : Triple H Vs Zack Ryder
» United States Championship Table Match : Zack Ryder vs Triple H
» United By The Fate, partenariat
» Family First : II

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LONDRES :: ♣ Aux alentours :: A l'étranger :: Nurmengard-
Sauter vers: