RSS
RSS



 


 :: LONDRES :: ♣ Aux alentours :: Gare de King's Cross :: Voie 9 3/4 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

It all ends here

avatar
Bryan H. Levinson
Nouveau membre de l'Inquisition
Âge du personnage : 48 ans
Nombre de messages : 1519
Célébrité sur l'avatar : Mads Mikkelsen
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 2 Juil - 13:07
It all ends here


Oui, Bryan était entré au service de l’Inquisition. A la mi-juillet, il avait tout simplement disparu, n’avait plus donné signe de vie à aucun mangemort. Pas même à ceux qu’ils appréciaient un minimum. Il n’était plus venu à aucune réunion, pas même à celles organisées par le Seigneur des Ténèbres en personne. Au début, on ne s’était pas questionné outre mesure, mais plus les semaines passaient, plus son absence paraissait étrange. Lui qui avait toujours été fidèle au Lord depuis ses plus jeunes années, il ne pouvait pas avoir fui. Et pourtant, les rumeurs commencèrent à se propager. Certains le proclamaient mort, d’autres prétendaient qu’il avait rejoint l’ennemi. Les rares mangemorts qui l’avaient jusqu’alors un tant soit peu apprécié, avaient fini par faire une croix sur lui. Mais une chose était sûre : tous se fourvoyaient. Une fois encore, Bryan ne faisait qu’obéir aux ordres de son maître. Il avait tout fait pour convaincre Margot Woosley de l’accepter dans ses rangs, parce que Lord Voldemort l’avait ordonné. Ce qui devait à l’origine n’être qu’une punition destinée à mettre la vie de Bryan en danger, s’était peu à peu mué en un véritable plan d’attaque pour détruire le mouvement ancestral de l’intérieur.

Bryan avait passé des semaines à noter des noms, des informations, à décrire des visages, à consigner dans un carnet tout ce qu’il apprenait au sujet de l’Inquisition et de ses membres. Il avait bien failli se faire assassiner à de nombreuses reprises, après tout qui pouvait bien lui faire confiance ? Si Margot avait accepté sa présence autour d’elle, c’était uniquement parce qu’elle espérait pouvoir lui soutirer des informations sur le Lord. Bryan lui-même se disait qu’elle ne le garderait pas éternellement à son service, elle était bien trop rusée pour cela. Quand elle aurait compris que les informations divulguées par Bryan n’étaient qu’un tissu de mensonges, elle organiserait sa mise à mort sur la place publique, afin que tout le monde assiste à son trépas. Mais malgré l’animosité non dissimulée à son égard, l’occasion fut donnée à Bryan de participer à des réunions ô combien intéressantes. Celle entre l’Anarchie et l’Inquisition avait certainement été la plus prometteuse d’entre toutes…

Quand le moment fut venu, le Seigneur des Ténèbres appela son fidèle serviteur et le fit revenir auprès de lui. Il était grand temps d’abattre l’Inquisition et de la renvoyer dans le néant. Lord Voldemort avait soigneusement planifié la chute du clan Woosley, il n’avait laissé aucun détail au hasard. La première étape de son plan consistait à faire disparaître les membres du mouvement les plus insignifiants, de sorte que leur absence n’attire pas les soupçons, puis les mangemorts commenceraient à s’attaquer au cercle rapproché de Margot, avant de s’en prendre à ses frères, et d’achever leur divine mission en emmenant la traîtresse devant le Lord. Afin d’orchestrer tous ces meurtres, le Seigneur des Ténèbres avait chargé Bryan de travailler étroitement avec Alrik Selwyn, le tueur à gage favori du Lord. C’est ainsi, qu’Alrik se vit recevoir des dizaines de hiboux, avec pour seul message un nom. Celui de la victime désignée par Bryan. Peu à peu, les disparitions s’enchaînèrent, et l’étau commença à se resserrer autour de Margot. Mais plus les jours défilaient, plus la jeune femme devait percevoir que quelque chose se tramait dans l’ombre, qu’un obscur fléau avançait vers elle à grand pas. Les réunions de l’Inquisition allaient bientôt finir par ne plus réunir personne, à l’exception de Bryan et des Woosley. Le compte à rebours était enclenché, il fallait désormais faire vite. Il fallait capturer Margot avant qu’elle ne comprenne ce qui se tramait réellement. Le dernier hibou que Bryan fit parvenir à Alrik contenait une adresse, une heure, et le nom de Margot.

La gare de Kings Cross était baignée dans une douce lumière de fin d’après-midi. Sur la voie numéro 9 ¾, un train s’apprêtait à se mettre en route vers l’Ecosse. Dans l’un de ses wagons étaient censée se trouver la dirigeante de l’Inquisition. Lors de la dernière réunion, Margot avait indiqué devoir retrouver un mystérieux allié dans ce train. Pourquoi avait-elle choisi de ne pas transplaner ? Bryan l’ignorait parfaitement, et cela lui était même égal à vrai dire, puisqu’il n’avait nullement l’intention de laisser Margot voyager dans ce convoi. Dissimulé derrière une large colonne de béton, il vit Alrik Selwyn arriver en compagnie de deux autres mangemorts, à l’endroit même où Margot avait fait son apparition quelques minutes auparavant avant de monter dans le train. Ils étaient pile à l’heure, mais il fallait désormais faire vite. Le train partait dans une petite dizaine de minutes, et il fallait intercepter Woosley avant le départ. Bryan sortit de sa cachette et alla à la rencontre d’Alrik. Pour être honnête, il ignorait l’accueil qu’allait lui réserver son complice. S’ils étaient encore amis avant sa disparition, il se pourrait bien que les choses aient changé. Bryan se disait qu’Alrik lui en voudrait peut-être de ne pas l’avoir contacté plus tôt, de ne pas lui avoir confié qu’il vivait encore, qu’il n’avait pas trahi les mangemorts, qu’il était simplement au service du Lord, comme toujours. Ou peut-être qu’au final, Alrik s’en ficherait complètement, allez savoir…

« La cible est dans le wagon numéro 12. Afin de ne pas éveiller les soupçons, je vais entrer dans le wagon par l’avant, et vous, vous passerez par l’arrière, par le wagon numéro 13. Il se peut qu’elle soit accompagnée, alors il va nous falloir être vigilants. Je vous rappelle qu’il est essentiel de la ramener vivante. Compris ? »

Bryan espérait que les trois autres mangemorts suivent son plan à la lettre. Ils ne pouvaient pas se permettre de rater cette mission. C’était peut-être leur dernière chance de capturer Margot. Attendant encore un court instant, Bryan jeta un dernier regard à ses complices, puis il s’avança vers le wagon numéro 11.

© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Alrik Selwyn
Tueur à Gages
Âge du personnage : 26 ans
Nombre de messages : 72
Célébrité sur l'avatar : Jensen Ackles
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Juil - 18:01

It All Ends HereBryan & AlrikUn meurtre ou deux, ça ne change rien pour un tueur à gages. Alrik était connu pour n'avoir aucun scrupule à ôter la vie à quiconque. Cependant, il n'a jamais caché à personne son refus de s'en prendre à des enfants. C'est pourquoi, pendant des semaines, les seuls noms qui lui étaient transmis par hibou, appartenaient à des adultes. Hommes ou femmes, là il n'y voyait aucun inconvénient. Hommes ou femmes, il en avait tué bien plus que des dizaines, rien que ces derniers jours. Tous, pour la plupart, se trouvaient être des membres de l'Inquisition. Un camp qui se trouve être dangereux pour les Mangemorts. Pour le moment, Alrik continuait à obéir aux ordres, même si sa vision des choses a changé depuis l'épisode Poudlard. Il s'est rendu compte qu'il n'y avait pas vraiment de logique dans la direction qu'empruntait le Seigneur des Ténèbres, ni même dans ses choix plus que discutables. Il se remettait bien difficilement de l'ordre qui avait été lancé à Fenrir. Torturer son propre fils, torturer le petit frère spirituel de Selwyn. Une rancœur que trop bien dissimulée mais qui pourrait se réveiller à n'importe quel moment.

Cette fois-ci, le jeune Mangemort avait reçu un lieu de rendez-vous, avec l'heure. Il ne pouvait pas deviner qui serait la proie, mais il avait fait le déplacement en compagnie de deux autres Mangemorts. Sait-on jamais, ça se pourrait que cette fois, il s'agisse d'un piège. Pour ne pas bêtement tomber les deux pieds dedans, il avait assuré ses arrières. La gare lui semblait pratiquement déserte à cette heure, malgré quelques malheureuses âmes qu'il croisait. Pourtant, ça ne l'étonnait pas plus que ça. Des Sorciers qui prennent le train, c'est courant. Pour ne pas être repérés en ayant utilisé la magie, ils préfèrent souvent avoir recourt aux modes de déplacement des Moldus. Une piètre bêtise d'après lui. Quand il ne veut pas être repéré, il se déplace en balai, c'est beaucoup plus rapide que n'importe quel train ou voiture.

Mais ce qui l'étonna par contre, c'est de voir Bryan sortir de l'ombre pour s'avancer vers eux. Alrik ne cacha pas sa surprise, alors qu'il le croyait mort de la main de Voldemort. Un homme qu'il a un jour considéré comme ami. Bryan lui a simplement menti. Effaçant rapidement toute trace de surprise, il plissa les yeux avant de faire comme si ça n'avait aucun intérêt. Dans le fond, Levinson devait être assez observateur pour avoir compris sans qu'aucune parole ne soit prononcée.

La proie se trouvait donc être la dirigeante de l'Inquisition en personne. En voilà quelque chose d'intéressant, même si elle serait apparemment accompagnée. Ce n'est pas ça qui ferait peur à Selwyn. Mais il accepta bien mal la dernière parole de Bryan. Si l'homme s'était un jour tenu comme confident pour Alrik, aujourd'hui, cette sombre époque était révolue.

« Je sais ce que j'ai à faire, tu n'as aucun ordre à me donner. »

Sa phrase claqua comme un coup de fouet, laissant ses deux accompagnateurs perplexes, se lançant même quelques regards interloqués. Mais sans plus de parole, Alrik entra dans le wagon treize. Advienne que pourra, il ne promet pas qu'elle ait la vie sauve en sortant de ce train. En ce moment, le jeune Mangemort s'en fiche de foirer ou non, l'une de ses missions. Il n'attend que ça de pouvoir avoir une confrontation avec Lord Voldemort, sans qu'il n'y ait aucun autre sbire dans les coins. Parfois, crever l'abcès est une bonne chose, même si là, c'est un peu suicidaire de sa part, que de le souhaiter.

Se souvenant que la chef de l'Inquisition serait sûrement accompagnée, il resta sur ses gardes, sortant déjà sa baguette. Il n'a pas le droit de mourir aujourd'hui et encore moins de se faire blesser. Ce n'est pas un grand copain de Sainte Mangouste. Et pour sa défense, il dira que c'est parce qu'il n'y a que des médicomages et infirmières moches, qu'il ne veut pas aller là-bas.

© Justayne
Revenir en haut Aller en bas
avatar
L'Inquisition
Se rendre justice soi-même
Nombre de messages : 26
Célébrité sur l'avatar : Unkown
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Juil - 22:56
Aujourd’hui, dans quelques heures, Margot allait mourir. Dans quelques heures, le mouvement de Darren allait se retrouver seul. L’Inquisition dans l’ombre, le domaine des Woosley allait être abandonnés : les préparatifs étaient déjà en place. Elle le savait depuis qu’elle avait dévoilé son visage et avec elle : l’Inquisition. Elle s’était condamnée en connaissance de cause. Pendant trop longtemps le mouvement était resté dans l’ombre, elle avait voulu rappeler à tous que s’ils le désiraient : ils pouvaient prendre le pouvoir. Le Lord pensait probablement que porter sur un pieu sa tête lui donnerait gloire et bonne fortune. Margot préférait qu’il se berce dans ces tissus de mensonges. Le mouvement ne pourra pas être détruit, même si tous les mangemorts se mettaient à leur trousse. En revanche, un jour les mages noirs tomberont, et même si elle ne sera plus là pour savourer ce délicieux moment : elle en souriait d’avance. Joueuse de nature, elle avait même accepté Bryan Levinson dans ses rangs, histoire de les faire jubiler.
Prétendre, paraître faible et ignorante étaient les premières règles qu’elle avait apprises. Naturellement que ce dernier était un fidèle de Voldemort. Jusqu’à la mort il bénirait le nom de son maître. Margot admirait cette dévotion et à aucun moment elle ne s’était fourvoyée quant aux attentions du mangemort. Mieux valait le laisser exulter, les laisser tous croire qu’ils avaient gagné. La déception ne sera que plus grande et désagréable. Les informations que lui a données Bryan ne correspondaient pas à celle donné par leurs informateurs aux seins des Mangemorts. Elle savait donc depuis le début qu’il mentait. Ce qu’il apprenait de l’Inquisition était seulement ce que Margot acceptait de montrer en donnant des ordres précis à des métamorphes ou des personnes de moindres importances. Lui indiquer le lieu et le moment de la réunion entre l’Anarchie et l’Inquisition était le clou du spectacle.

En passant le perron de cette maison elle sentait pour la première fois depuis des années son cœur se serrer. Elle embrassa ses frères et ses proches compagnons avant de partir avec sa garde personnelle. Tellement de fidèles étaient tombés que Margot avait arrêté de compter. Heureusement, plus des trois-quarts de l’Inquisition étaient bien cachée et sous le silence le plus total. Jamais les mangemorts ne pourront tous les trouver. Encore une fois, elle avait donné l’illusion que ses rangs s’étaient amoindrie alors que pas du tout. Bryan pensait tout savoir. Bryan ne savait rien. Il n’était qu’un pion. Comme il était celui de Voldemort.

En arrivant à la gare, elle monta dans le train en regardant autour. On lui avait indiqué les agissements suspects de certains individus non loin. C’était donc ici qu’ils allaient agir. Elle sourit doucement, nullement inquiète. Margot marchait avec la grâce de Dieu près d’elle. Dans le wagon, elle congédia ses gardes du corps qui partirent tous avec des larmes aux yeux en disant au revoir à l’Inquisiteur. Elle alla s’asseoir dans le compartiment et se mit à jouer avec le chapelet de son père. Priant silencieusement, les yeux fermés, la tête baissée. Elle ne résisterait pas à ses assassins. On lui apporta une tasse de thé, elle remercia la jeune femme qui alla sortir quand il y eut du bruit dans le wagon de devant puis dans celui de derrière. L’employé sur le quai sifflait déjà et indiquait au chauffeur qu’il pouvait démarrer. Margot entendit la porte s’ouvrir et releva la tête pour offrir un sourire doux à Bryan.

« Je pourrais dire que le parfum de la trahison te scie à merveille mon ami. Mais pour cela il aurait fallu que tu sois un tant soi peu loyal à mon égard ce qui n'a jamais été le cas. » Il n’y a aucune animosité dans sa voix. Elle valait mieux que ça. Elle avait été choisie par de puissants sorciers, par Dieu lui-même. « Tu es tellement prévisible… Cela en est pitoyable. » Elle regarde l’employé : « Laissez-la au moins partir. » Délicatement, elle versa le lait dans la petite tasse et la porta à ses lèvres. « Et finir mon thé. Merci. Tes petits copains et toi pouvez prendre place, on a le temps non ? »

Margot ne tremblait pas, elle était calme. Bien trop peut-être ou tout simplement prête à mourir. Le Lord ne pouvait pas la faire souffrir plus que son géniteur ne l’avait fait de toute façon. Aucun doute sur le fait qu’il essayerait. Mais il échouerait. Comme il essuierait un cuisant échec en comprenant que l’Inquisition ne peut pas être détruite. C’est pour cela qu’elle était aussi calme et en paix avec elle-même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» The Baggins of Bag End..Bilbo le Hobbit ( En cours )
» HARLEY ■ Death ends a life, not a relationship.
» MILLS ◊ till the world ends
» Juliet~Every song ends, but is that any reason not to enjoy the music?
» Stargate Atlantis - The adventure will never ends

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LONDRES :: ♣ Aux alentours :: Gare de King's Cross :: Voie 9 3/4-
Sauter vers: