RSS
RSS



 


 :: LONDRES :: ♣ Aux alentours :: A l'étranger Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

You're my blood

avatar
Wilhelm Greyback
Loup-garou vengeur
Âge du personnage : 70 ans
Nombre de messages : 32
Célébrité sur l'avatar : Sir Anthony Hopkins
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 12 Juil - 19:39
You're my bloodLe mois d'Août était à présent plus que bien entamé. Le ciel dégagé, laissait ainsi sa couleur bleue apaisante, dominer le monde en maître. Parfois, quelques nuages d'un blanc étincelant, se promenaient, rendant la vue bien plus belle encore. Une légère brise peinait à rafraîchir l'air trop chaud, mais Wilhelm ne s'en plaignait pas. Il a vécu une existence de captivité pendant si longtemps, que chaque merveille que le monde offre, il la prend du bon côté. 'Fin pratiquement tout. Le patriarche des Greyback n'a jamais été un ange, même si avant tout ça, il était bien loin d'être un monstre. La force des choses l'a peu-à-peu transformé. A tel point, qu'en cette magnifique journée ensoleillée, il arpentait les rues de Londres, à la recherche de son petit-fils pour l'exterminer. Le dire de cette façon est un peu salaud sur les bords, mais quand on sait ce qu'il a vécu, il n'y a donc aucune surprise dans le fait qu'il veut faire vivre la même chose à celui, qu'il a un jour appelé fils. Dommage que ce soit le pauvre gamin qui doive en faire les frais. D'ailleurs, sa petite enquête menée en toute discrétion, sans en informer qui que ce soit, l'avait conduit non loin du jeune Gregory. Aujourd'hui, personne ne pouvait se douter qu'il le recherchait. Pour la bonne et simple raison, que personne ne se doutait qu'il était au courant de l'existence de l'adolescent.

Sans en avoir l'air, Wilhelm l'avait suivi, comme si de rien n'était. Il sait se faire discret, même malgré son grand âge. Mais plus près était-il du but, qu'en lui quelque chose était différent. Il se rendait compte que s'il tuait ce garçon, c'était son petit-fils qu'il allait massacrer. Soit, une partie de lui, mais aussi une partie de sa défunte femme. D'un autre côté, il aurait sa revanche sur Fenrir et vengerait ainsi feu son épouse. La balance avait bien du mal à réellement pencher d'un côté ou de l'autre. Mais quoiqu'il en soit, il devait agir. Peut-être que dans un avenir proche, il changera d'avis, mais pour l'heure, bien trop obstiné par sa vengeance, qu'il préférait se voiler la face.

Le gamin semblait se diriger vers des endroits un peu trop peuplés à son goût. Il ne pourrait agir sous les yeux de tout ce monde, sans attirer l'attention. Alors d'un coup, l'homme pressa le pas jusqu'à faire mine de dépasser le jeune adolescent, mais quand enfin il fut à sa hauteur, il l'attrapa par le bras pour le tirer contre lui et transplana.

C'est dans un coin très tranquille, que les deux réapparurent. Il n'y avait plus aucun bruit venant de la ville, rien que le chant des oiseaux et le vent qui s'engouffrait dans les feuilles. Pour cause, le décor n'était plus, non plus, le même. Il s'agissait d'un bois, loin de tout. Un lac se trouvait tout près, peut-être même plus près qu'on ne le croit. Et là, une maison se dressait. Wilhelm a fait l'acquisition de cet endroit, il n'y a pas si longtemps que ça. Un endroit secret, que lui seul connaît. Il n'en a parlé à personne, pas même à ses plus proches confidents, pour le peu qu'il en ait. Pas même à sa petite-fille non plus. De toute façon, il ne la met pas dans la confidence de ses agissements, restant ainsi une véritable énigme pour tout le monde, comme il a toujours été.

Pour éviter une éventuelle fuite du gamin, parce qu'il n'a pas forcément envie de lui courir après non plus, Wilhelm dégaina sa baguette et la dirigea vers lui. Sans attendre une quelconque réaction, il lui envoya un sort qui assomma le petit sur le coup. Il n'eut plus qu'à l'attraper et à le ramener à l'intérieur de la maison. L'endroit était très bien meublé et à peine, eut-il mit les pieds à l'intérieur, que chaque issu se verrouillait d'elle-même, pour ne rien laisser entrer d'autre. Il déposa son petit-fils sur le canapé, se posant lui-même dans un fauteuil et attendant patiemment que le jeune homme se réveille.

Son regard bleu s'était posé sur lui. Il lui était familier sans même le connaître. C'était un truc bien déconcertant. On ne peut pas dire qu'il ait forcément un mauvais fond, du coup, les questions ne faisaient que fuser de toute part, dans sa caboche.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gregory Greyback
Sixième année
Âge du personnage : 15 ans
Nombre de messages : 731
Célébrité sur l'avatar : Brett Davern
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 20 Juil - 12:26
You're my bloodWilhelm & Gregory Si je me trouvais à Londres en cette fin Août, ce n'était pas pour profiter de mes vacances improvisées, mais bien pour une mission. Gellert Grindelwald nous a sûrement pas fait sortir de Poudlard, juste pour avoir le plaisir de bénéficier de notre compagnie constante. Comme sûrement dans chacun des camps de cette guerre, les missions tombent les unes après les autres. La mienne était simple, si je prenais les mesures nécessaires pour ne pas me faire remarquer. Un nom m'avait été confié seulement et mon but était de trouver cette personne pour la filer le plus discrètement possible.

Au final, lui mettre la main dessus avait été plus simple que je ne l'aurais imaginé. Il s'agissait visiblement d'un sorcier travaillant pour le Ministère de la Magie Londonien. L'avantage que j'avais, c'était de me trouver en plein cœur de l'été, dans la capitale de l'Angleterre. Il y a tellement de monde, de visiteurs surtout, que se rendre compte que quelqu'un vous file, c'est purement et simplement impossible. Aussi, je tentais de rester le plus naturel possible, ce qui n'était pas trop difficile finalement. Tout en le gardant dans mon champ de vision, je ralentissais parfois la cadence, pour ne pas avoir l'air trop suspect. Je faisais même mine de m'arrêter devant l'une ou l'autre des vitrines que je croisais au hasard.

Je manquais de peu de le perdre, quand il entra dans la gare, mais en pressant un peu plus le pas, je suis parvenu à le filer de nouveau. Nous avons marché pendant bien longtemps, avant de ressortir. Apparemment, le Sorcier ne comptait pas prendre un train, mais il venait de récupérer un paquet. Nous terminions par ressortir dans de petites rues, pas très fréquentées, mais je n'attirais toujours pas l'attention sur moi.

Cependant, j'étais tellement concentré sur ma mission, que je n'avais pas remarqué un seul instant, que quelqu'un me suivait également depuis un petit moment. Ce n'est que lorsque la personne me dépassa, que je tournais la tête machinalement vers lui. Je n'eus pas le temps de faire un seul geste, qu'il me lança un sort, puis, simplement le trou noir.

C'est avec un terrible mal de crâne que je revenais à moi. Ouvrant difficilement les yeux, je tentais de localiser l'endroit où je me trouvais. Mais, j'avais bon essayer, ce lieu m'était inconnu. Après un court instant, pour réaliser que je m'étais fait avoir comme un con, je sentis une présence. Tout d'abord, je crus que l'homme que je suivais, m'avait finalement repéré et que c'était pour m'extirper des informations qu'on m'avait enlevé. Mais c'était loin d'être le cas. Dés lors que mon regard se posa sur la personne présente dans la pièce, que je compris que j'étais bien loin de la vérité.

« Qu'est-ce que je fais là ? »

C'était la seule chose qui me venait à l'esprit pour le moment.
©YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Wilhelm Greyback
Loup-garou vengeur
Âge du personnage : 70 ans
Nombre de messages : 32
Célébrité sur l'avatar : Sir Anthony Hopkins
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Juil - 8:37
You're my bloodL'instant le plus difficile, c'est généralement celui durant lequel la conscience se réveille. Wilhelm peut avoir une énorme soif de vengeance à l'égard de son fils cadet, qui lui a tout pris, mais en regardant ce gamin assommé, les choses sont différentes. Le loup-garou éprouverait des regrets à l'idée d'ôter la vie à cet adolescent, qui est également de sa famille. Quoi qu'il puisse dire, quoi qu'il puisse faire, il ne peut pas changer ce détail : Fenrir est son fils et son sang coule dans ses veines.

L'homme finit par se lever pour se rendre jusqu'au mini-bar dans le fond de la pièce. Il éprouvait un grand besoin de se servir un bon verre pour se remettre d'aplomb. Ce n'est pas comme s'il pouvait agir sans aucun état d'âme. L'institution l'a poussé à se transformer en monstre, notamment lorsqu'il a tué ses geôliers, mais dans le fond, il n'a jamais été de cette trempe ou se l'ait toujours interdit. Au moment de revenir dans son fauteuil, son regard se posa sur le garçon qui commençait à se réveiller. Comme il l'avait deviné, le gamin était un peu perdu, ne sachant pas où il se trouvait. Pourtant, il y avait quelque chose en ce gosse, qui le faisait sortir de l'ordinaire. A seize ans, on n'est plus un enfant à proprement parler, mais on n'est pas encore un adulte. Et beaucoup de jeunes gens de son âge, auraient été terrifiés, au point de pleurnicher ou de mouiller leurs pantalons. Hors, du côté de Gregory, il n'en était rien. Un semblant de fierté qui s'emparait de son grand-père en se rendant compte de ça. C'est que ses enfants n'ont jamais été des lopettes, ni des bouts de lopettes, qu'importe ce qu'ils aient pu faire et dire, surtout pour l'un d'entre eux.

« Je t'ai enlevé dans le centre de Londres, il y a maintenant un peu plus d'une heure. Tu semblais pister quelqu'un, mais tu n'étais pas assez sur tes gardes pour te rendre compte que j'étais moi-même en train de te suivre depuis un bon moment. »

Il voulait savoir ce qu'il fait dans cette maison, à présent, il en a la réponse. Mais ne tournons pas autour du pot, ce n'est pas le genre du bonhomme. Il aime la franchise et lui-même sait en faire preuve, même si parfois, ça peut être effrayant.

« Mon cher Gregory, j'en sais visiblement plus sur toi, que toi sur moi. Remettons la balance à égalité. Je m'appelle Wilhelm Greyback. Je sais que tu as entendu parlé de moi. Si ce n'est de la bouche de ton père, c'est de celle de ton oncle. »

Il porta le verre à ses lèvres, pour en boire une gorgée, restant silencieux le temps que le liquide ne brûle son œsophage en descendant lentement.

« Maintenant que les présentations sont faites, je dois te dire que je t'ai moi-même enlevé pour te tuer et ainsi me venger de ton père. Mais, après avoir pris le temps de t'observer, je me rend compte que ce serait injuste pour toi. Tu n'as rien demandé et ce n'est pas à toi de payer les pots cassés, pour les bêtises de mon fils. »

Ce qui a le mérite d'être honnête. L'honnêteté est une valeur rare mais si importante pourtant, qu'il ne se voyait pas raconter un bobard à son petit-fils. Autant lui dire la réalité de ses premières intentions et de ce qu'il en était actuellement.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gregory Greyback
Sixième année
Âge du personnage : 15 ans
Nombre de messages : 731
Célébrité sur l'avatar : Brett Davern
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 25 Aoû - 10:56
You're my bloodWilhelm & Gregory Je me sentais un peu comme si je m'étais fait rouler dessus par un semi-remorque, ou encore comme si j'avais fait une terrible chute en balai. Ma tête semblait sur le point d'exploser, mais j'étais quand même curieux de savoir ce que je faisais ici et comment j'étais arrivé ici surtout. L'homme présent m'annonça simplement qu'il m'avait suivi et que je n'étais pas assez sur mes gardes. C'est possible, puisque je ne l'ai absolument pas vu venir.

Aussitôt que mes idées furent plus claires, ma réaction fut de chercher la fenêtre du regard, pour tenter de savoir où exactement je me trouvais. Je ne m'attendais pas à ce que le kidnappeur m'annonce en savoir plus sur moi, que moi sur lui. Tout comme, j'étais étonné d'apprendre qu'il s'agissait de mon grand-père paternel. Si j'avais bien suivi ce que Ragnar m'avait dit, il était mort depuis des années. C'est d'ailleurs mon père qui l'a tué. Mais je ne pouvais pas prononcer un seul mot, qu'il reprit en m'expliquant qu'il y a encore quelques instants de ça, il comptait me tuer pour se venger de mon père. Même si ça ne semblait plus être d'actualité, je crois que j'ai fini par pâlir, tandis que mon regard glissait lentement vers lui.

« Oncle Ragnar m'a dit que vous étiez morts votre femme et vous-même. Comment est-ce possible ? Pourquoi ne pas être revenu avant ? Vous étiez où pendant tout ce temps ? »

Je me demandais bien pour quelle raison, il était resté loin de tout le monde. De mon père, ça peut se comprendre, mais de Ragnar ? Mon oncle semblait attristé à chaque fois qu'il parlait de ses parents. S'il avait eu la chance de savoir que son père n'était pas mort, il se serait sûrement senti moins seul. C'est bien ce qu'il en ressort de toutes nos conversations. Il est tout seul, tous ses proches lui ont tourné le dos, à part moi. Parce que je ne suis pas de cette trempe là, je ne compte sûrement pas l'abandonner pour quelle raison que ce soit.

Mais j'avais bien d'autres questions en tête. Des interrogations que je ne pouvais pas divulguer maintenant. A l'origine, il voulait me tuer pour se venger de mon père, ce qui veut dire qu'il cherche à lui nuire. Ce qui est tout à fait normal, puisqu'il a tué sa femme, mais...c'est quand même mon père et j'ai attendu seize longues années pour le connaître, il peut pas déjà me le prendre. Si mon regard s'était fait fuyant, c'était pour éviter qu'il comprenne ce à quoi je pensais. Pourtant, il avait joué franc jeu avec moi, c'était à mon tour de le faire.

« Vous comptez le tuer, c'est ça ? »

Je scrutais à présent son visage, pour y trouver la réponse. Allait-il se montrer une nouvelle fois honnête ou simplement me mentir ? Sûrement qu'un détail ou une mimique allait me permettre de le découvrir. Mais pour le faire réagir, il me fallait plus que cette question.

« Si c'est le cas, il faudra me tuer aussi, parce que je ne suis pas décidé à perdre mon père. »

Ce n'était pas tant que ça une menace, je sais bien que je ne dois pas pouvoir rivaliser, mais c'est un fait. S'il s'en prend à mon père, il sera forcé de me tuer aussi, parce que j'interviendrais, peu importe ce qu'il m'en coûte....même si c'est ma vie que je risque de perdre.

©YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction
» Blood & Chocolate ou Le gout du sang.
» [1500 pts] blood axes
» Liste Blood Ravens (BA) Cypher Table #3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LONDRES :: ♣ Aux alentours :: A l'étranger-
Sauter vers: