RSS
RSS



 


 :: LONDRES :: ♣ Quartiers Résidentiels :: Résidences attitrées :: Domaine des Woosley Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

The last goodbye. ⁂ Albus

avatar
Astrid Greyback
Ancien garde du corps de Margot Woosley
Âge du personnage : 23 ans
Nombre de messages : 72
Célébrité sur l'avatar : Alycia Debnam-Carey
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 9 Aoû - 22:31
many sorrows I've seen
Albus Dumbledore & Astrid Greyback


L’heure était proche, Astrid le savait. Elle le sentait dans son cœur.
Comme appelé, elle transplana sans prévenir ses proches dans l’ancien domaine des Woosley. Etait-ce Margot qui a réussi à se libérer ? Il y avait-il un espoir pour que l’Inquisiteur s’en sorte ? Le silence l’encerclait et bien qu’elle soit brave : des frissons montaient et descendaient sur tout son corps. Par instinct, elle sortit ses épées et traversa la grille d’entrée ornée d’un immense W majestueux et de deux cervidés. Elle était sur ses gardes, mais rapidement elle comprit qu’il n’y avait plus personne ici. Néanmoins, il était hors de questions pour elle de ranger ses armes. Ils avaient de nombreux ennemis et elle ne savait pas si les sortilèges anti-intrusions étaient toujours en place. Devant l’immense bâtisse, son cœur se serra. Combien de fois avait-elle admiré ces dizaines de fenêtres éclairées à écouter les rires des hauts gradés de l’Inquisition ? Bien trop parce qu'avant de porter le titre de ‘Championne’ l’accès à la demeure principale lui était restreint. Ils ne mangeaient pas aux mêmes râteliers non plus. Les loups-garous n’étaient pas traités comme des égaux mais au moins ils pouvaient se transformer en paix une fois qu’ils avaient fait leurs preuves. Et puis ils n’étaient pas si mal logis que cela ; quand ils faisaient partis de l’armée. Les baraquements avaient disparu, mais Astrid se souvenait de leurs positions. Ils avaient véritablement tout enlevé. Même les statues dans les jardins leurs donnant un aspect lugubres et terrifiants.
Elle pénétra dans le manoir pour constater que le mobilier avait lui aussi disparu. Le vent s’engouffrait dans les couloirs vides : donnant l’impression que la bâtisse hurlait son chagrin. Les fantômes de l’endroit n’étaient pas là ce soir. Doucement, lentement : a pas de loups ; elle monta les marches du grand escalier pour atteindre l’étage et pénétré dans la chambre de Margot. Cela devait être la seule pièce complètement intacte. Sur le lit, de piles bien rangées de lettres. Deux pour être exactes et en s’approchant : elle réalisa que l’écriture était la sienne. Les correspondances étaient toutes les lettres que son père et sa mère n’ont jamais reçues.

Astrid se sentait trahie ; pour ne pas dire trompé. De ses mains tremblantes, elle prit les paquets et les glissa dans ses poches ensorcelées. Avant de tourner les talons pour redescendre. Elle alla dans la chapelle et se signa avant de croiser ses mains. A genoux devant la statue du Christ, elle pria pour le salut de Margot et de ses frères. Elle implora également que Dieu protège ses parents et Tom. Même si ces derniers ne croyaient pas en lui. Parce qu’ils étaient des personnes qui méritaient d’être préservé. Astrid n’était pas une fervente croyante, mais dans la souffrance des sévices endurés : elle avait plusieurs fois joint ses mains pour implorer la miséricorde divine. La prière terminée, elle se signa à nouveau et partie sans se retourner.

La prochaine étape de ce pèlerinage se trouvait dans un endroit bien plus macabre. Dans les entrailles du manoir, là où la lumière de Dieu n’a pas sa place. Astrid appelait cet endroit : l’Enfer sur terre. L’odeur de putréfaction qui attaqua ses narines n’avait pas changé. Elle sortit sa baguette et lança un sortilège pour allumer les torches. Les couloirs s’illuminèrent : dévoilant les cellules ouvertes. Astrid s’avança et découvrit avec effroi ce qui était advenue des loups-garous qu’ils ne l’avaient pas suivi. Leurs corps en décompositions servaient de festins aux rampants et aux rats. Il y avait également des visages qu’elle ne connaissait pas ; d’autres qui n’étaient pas reconnaissables à cause de leurs crânes écrasés. Elle s’arrêta devant la cellule qui portait son nom. Elle était fermée et une étoile couronnait le i de son prénom : témoin tangible de son statut. Il lui fallut plusieurs secondes et inspirations pour finalement l’ouvrir.
Rien n’avait bougé.
Il y avait encore la tunique crasseuse et déchirée par endroit au sol. Sa dernière transformation dans les geôles il y a trois mois de cela. Elle s’approcha des chaînes qui l’ont retenu prisonnières et passa ses doigts dessus.

C’est à ce moment qu’elle entendit des pas dans le vouloir. Un homme, grand et âgé à en juger par le son. Astrid sentit un regard dans son dos, elle tourna sa tête pour découvrir les lunettes en demi-lune du Professeur Dumbledore.

« Professeur. » Elle lui sourit en coin avant de reporter son attention sur les chaînes : « Personne ne sait n’est-ce pas… ? Ce qui se passait ici ? » Une question rhétorique. « Ils pensent tous que la meute dans les Highlands ne fait que se cacher, parce qu’on a sit-disant honte. Ils n’ont pas idées que nous sommes des machines à tuer. Nous sommes l’armée Lycanthropique de l’Inquisition. Tout du moins ce qu’il en reste. » Beaucoup de ses membres reposaient maintenant ici. Là où ils avaient pourtant vécu et survécu au pire. « Vous êtes venus pour me dénoncer ? » Sa voix se brise. « Margot est entre leur main, ce n’est qu’une question de jours avant qu’ils me retrouvent et me fasse Dieu sait quoi. »

Astrid laissa tomber les chaînes pour se tourner complètement vers l’Homme qui possède sa loyauté maintenant.

« Vous rendrez une fière chandelle à beaucoup de monde si vous faites cela. » Elle avala difficilement sa salive : « J’aurais dû connaître le même destin qu’eux. J’aurais dû mourir avec eux… »
AVENGEDINCHAINS


like a flower made of iron



⋆ born to fight.


it’s not that she's born brave. it’s not that she’s born strong. it’s just that the universe has decided that this one, this one will have grit and fire and steel in her blood. @excelsior
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» I think that it's time to say goodbye [Libre]
» Goodbye my old friend...
» Présentation de Albus Potter
» [Présentation d'un des decsandant d'albus dumbledore]
» 08. I guess this is goodbye

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LONDRES :: ♣ Quartiers Résidentiels :: Résidences attitrées :: Domaine des Woosley-
Sauter vers: