RSS
RSS



 

 :: LONDRES :: ♣ Centre-ville :: Bars, restaurants et boîtes de nuit :: Starbucks coffee Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Unstoppable (Bryan & Nina)

avatar
Nina Lupin
Étudiante en communication
Âge du personnage : 18 ans
Baguette : Bois de cèdre, 23,4 cm, ventricule de Snallygaster.
Nombre de messages : 233
Célébrité sur l'avatar : Danielle Campbell
Humeur : Résignée
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 13 Fév - 23:00



Unstoppable
Bryan Levinson X Nina Lupin
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆
Depuis quelques jours maintenant, quelque chose avait changé dans son existence et elle ne s'en rendait pas encore compte. Mais la bague, à son annuaire, en témoignait avec allure. La seconde née des enfants Lupin se trouvait maintenant fiancée à son petit-ami, Anton. Jamais, la louve n'aurait imaginé une telle chose. C'est certain que comme toutes les petites filles du monde, elle s'était rêvée un mariage, avec une grande robe de princesse et plus tard, deux ou trois enfants, tout en gardant une taille de guêpe. Un monde parfait. Son monde parfait, sur lequel elle avait été contrainte de faire une croix. La peur de blesser ou pire, faisait qu'elle ne donnait jamais suite, quand un garçon lui tournait autour. Sa seule autre relation avait duré une semaine et quand le jeune homme se montrait plus curieux, Nina avait fuit en se renfermant sur elle-même. Puis la Nuit Rouge et le cadavre qui restera à jamais gravé dans sa mémoire, jeune garçon qu'elle a elle-même tué, a fini par lui mettre en tête qu'elle ne pourrait jamais avoir une vie normale. Des mois loin de tout pour se refaire, il avait suffi qu'un nouveau malheur s'abatte sur sa famille, pour que la jeune fille retrouve l'espoir en la personne d'Anton. Un garçon de son âge, qu'elle ne connaissait ni d'Adam ni de Eve, finisse par lui redonner confiance en elle. Elle a ressuscité dans son regard et les projets se sont créés à nouveau dans sa petite tête. Mais la louve ne pensait pas que les choses iraient si vite. Ce n'était pas son tour d'abord. Tom est plus âgé qu'elle et dans sa tête, c'était lui le premier à se marier et à fonder sa famille. Il faut se faire une raison, son grand frère peut bien avoir un corps de rêve, une bouille d'ange, d'après tout ce qu'elle a déjà entendu de la propre bouche de ses amis, il n'est pas spécialement sociable. Il est même à l'opposé de ça et Sarah Black semble l'avoir chamboulée assez, pour qu'aucune autre ne soit en mesure d'avoir du crédit à ses yeux.

Il fallait donc maintenant que la petite Nina se rende compte que bientôt, sa vie serait liée à celle d'Anton, de façon définitive, parce qu'un mariage c'est jusqu'à ce que la mort les sépare. Il ne peut en être autrement. A présent, les préparatifs s'imposaient même si aucune date n'avait été déposée. Mieux vaut que tout soit prêt pour éviter d'avoir à courir. Mais la jeune femme s'était renseignée sur les boutiques de mariage et elle n'avait rien trouvé d'intéressant à Pré-Au-Lard. Ce n'est pas vraiment le genre de boutiques qui fleurit à côté d'une école. Elle s'était ensuite permise de prendre la direction des grandes villes Écossaises, ne trouvant pas non plus son bonheur et surtout ne connaissant pas trop l'endroit. Mais elle se souvenait qu'en allant à l'Université, lorsque celle-ci se trouvait encore du côté Moldu de Londres, elle passait parfois devant une magnifique boutique. Réalisant que le Londres Magique était sous l'emprise des Mangemorts, il lui faudrait rester sur ses gardes, pour éviter de croiser un mage noir du côté Moldu.

Transplanant jusque dans une ruelle pas bien loin du centre, elle prenait ses précautions pour ne pas être vue. Et en parallèle, elle devait paraître naturelle. Un truc qui allait finir par la rendre chèvre. Sortant du coin discret, la jeune étudiante avait pris la direction de la boutique. En premier lieu, c'était uniquement pour faire du repérage, parce qu'elle n'a pas poussé le vice jusqu'à se rendre à Gringott's pour échanger son argent. Il serait risqué de le faire. A coup sûr, elle croiserait un Mangemort qui la reconnaîtrait. Mourir avant que la cérémonie n'ait lieu, n'est pas dans ses projets. Tout ce qui lui reste en monnaie Moldue, c'est assez pour s'offrir un café, lorsqu'elle aura fini par faire le tour de la boutique. Il y avait des bijoux, ce qui ne l'intéressait pas vraiment, ayant déjà sa bague de fiançailles. Son regard était déjà plus attiré par ces longues robes blanches immaculées. Elles étaient magnifiques, dignes des plus beaux mariages. Et si son regard pétillait, pendant un court instant, c'est de la tristesse qui étirait ses traits. Son mariage ne sera pas parfait, parce que sa mère et celle d'Anton ne seront pas là. Tous les deux orphelins des femmes qui les ont mis au monde, ils ressentiront un manque certain.

Après une bonne heure et demi à rêver son mariage, Nina s'en alla. Autant faire une pause en prenant un café, peut-être qu'il s'agira du dernier qu'elle sera en mesure de boire dans ce coin. Autant en profiter. Elle était entrée dans le starbucks coffee, pour en ressortir quelques instants plus tard, avec un grand gobelet de capuccino bien chaud. Il faisait encore bien beau pour la fin de saison et la jeune femme voulait en profiter pour s'installer à la terrasse. Mais en sortant, comme un boulet de canon, elle ne s'imaginait pas qu'un homme se trouverait derrière la porte. C'est de peu, que Nina évita de lui renverser son café dessus, se cognant malencontreusement contre lui.

« Pardon, je suis désolée. Je ne vous ai pas brûlé ? »

Elle pencha un peu la tête de côté, en réalisant qu'elle l'avait déjà vu par le passé, à l'Université Magique de Londres.

« Monsieur Levinson ? »

Ils avaient eu l'occasion de parler plusieurs fois, puis d'un coup plus rien. L'Université avait été détruite mais lors de la délocalisation à Poudlard, elle s'était surprise à ne le voir nul part. Comme s'il avait complètement disparu de la surface de la terre.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge du personnage : 48 ans
Baguette : Bois d’orme, crin de licorne, 32 cm
Nombre de messages : 1878
Célébrité sur l'avatar : Mads Mikkelsen
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 18 Fév - 14:22


Unstoppable
Nina Lupin x Bryan Levinson
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆
Après avoir passé l’été à sillonner l’Europe du nord à la recherche de Faucheurs, Bryan était de retour en Angleterre. Et autant dire que les choses avaient bien changé depuis son départ. Le vieux Dumbledore avait été rétabli à la tête de Poudlard, l’autre hystérique de Grindelwald avait réapparu et jouait les gros durs dans le reste du Royaume-Uni, et le Seigneur des Ténèbres ruminait sa haine dans son coin. Et pendant ce temps-là, les mangemorts étaient en alerte, éparpillés aux quatre coins du pays pour tenter de sécuriser les frontières avant le début du grand congrès de la magie noire, où les Faucheurs seraient les invités d’honneur. Tout se devait d’être parfait avant leur arrivée, il était essentiel de leur montrer la somptueuse puissance de Lord Voldemort sous tous ses attraits.

Aujourd’hui, Bryan avait été envoyé dans le Londres moldu afin d’effectuer des repérages pour l’attaque que les mangemorts espéraient lancer prochainement aux côtés des Faucheurs. Il croisa à plusieurs reprises des visages connus, des mangemorts qui semblaient bien peu à l’aise dans leur tenue de moldu. Il ne put retenir un léger rire moqueur lorsqu’il les salua. Lui, il était habitué des missions d’infiltration, où il fallait se faire passer pour ce que l’on n’était pas. L’expérience lui avait démontré que plus on restait soi-même, moins on paraissait suspect. Aussi avait-il simplement laissé son masque de mangemort et sa cape de côté et avait enfilé un costume sombre. Jusqu’à présent, aucun moldu ne semblait l’avoir regardé de travers.
Même si tout était loin d’être parfait, Bryan était finalement heureux d’être de retour chez lui. Il avait toujours adoré arpenter les rues de Londres. Enfant, il y venait en compagnie de ses parents, assister à des opéras et dîner dans de délicieux restaurants. Bien des années plus tard, il y avait vécu avec sa propre famille. Et puis le destin avait voulu qu’il quitte la ville et rejoigne les cellules d’Azkaban.

Après une longue matinée passée à détailler les lieux qui seraient les cibles de l’attaque, le mangemort décida de s’accorder une pause. Il avait grandement besoin d’un café. Observant les alentours, son regard se posa sur une drôle d’enseigne verte au centre de laquelle trônait une sorte de sirène. Arquant un sourcil d’un air sceptique, il se souvint avoir lu quelque chose à propos de ce café. La Gazette du Sorcier avait expliqué dans l’un de ses articles sur les lieux moldus insolites que si les serveurs du Starbucks étaient réputés pour leur sympathie, il n’en demeurait pas moins que leur façon d’orthographier les prénoms de leurs clients était plus que douteuse. Bryan n’avait pas franchement envie de voir son prénom écrit avec un « i » à la place du « y », mais il se dit que les autres cafés moldus ne devaient être guère mieux. C’est ainsi qu’il se dirigea vers le Starbucks et manqua de peu d’être ébouillanté par une furie qui venait de sortir de la boutique. Par réflexe, la main de Bryan se porta sur sa baguette magique qu’il était prêt à dégainer pour lancer un doloris à celle qui avait eu l’audace de le bousculer de la sorte. Puis, il se souvint qu’il n’était pas du côté sorcier de Londres et qu’ici ce genre de comportement pourrait être mal interprété. En entendant la gamine s’excuser, il se retint de lui sortir un truc du genre « tu devrais regarder où tu mets les pieds ». Parce que franchement, ça sonnait un peu comme une réprimande de vieux grand-père. Ce qu’il n’était absolument pas. Du moins était-ce ce qu’il espérait. Et puis alors qu’il pensait être débarrassé d’elle, elle revint à la charge et l’appela par son nom de famille. Les sens du mangemorts se mirent soudain en alerte. Comment pouvait-on le connaître du côté moldu ? Et l’appeler par son véritable nom, ce n’était pas non plus quelque chose d’anodin. Alors il s’efforça à prendre quelques secondes de son précieux temps pour observer le visage de celle qui lui faisait face.

« Oh bonjour Nina ! Tu marchais si vite que je n’ai pas eu le temps de te reconnaître. »

La voix de Bryan avait pris ce ton affable et empathique, qu’il n’adoptait que lorsqu’il entrait dans un jeu de manipulation. Nina Lupin, fille de maraudeur, avait jadis était l’une de ses cibles. C’était à l’époque où le Seigneur des Ténèbres cherchait à briser les soutiens les plus fidèles de Dumbledore. Bryan était parvenu à détruire le jeune et si naïf Alexander Black. Et puis il avait commencé à approcher Nina en intervenant lors d’un séminaire à l’université magique. Ensuite, le Lord était entré en possession de l’artéfact et avait mis la main sur Sirius Black, cible hautement plus importante que la jeune Nina. Alors Bryan avait été libéré de son rôle de baby-sitter et avait pu s’occuper de tâches plus distrayantes. Mais puisqu’il se trouvait désormais en sa présence, pourquoi ne pas profiter de l’occasion pour en apprendre plus sur elle maintenant que la lutte des camps était à son apogée ?

« Que fais-tu de ce côté de Londres ? Je ne m’attendais pas à voir l’un d’entre nous par ici. Si tu as un peu de temps, je me ferais un plaisir de t’offrir un nouveau café et d’entendre ce que tu deviens. »

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nina Lupin
Étudiante en communication
Âge du personnage : 18 ans
Baguette : Bois de cèdre, 23,4 cm, ventricule de Snallygaster.
Nombre de messages : 233
Célébrité sur l'avatar : Danielle Campbell
Humeur : Résignée
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 29 Mar - 10:06
PS - toutes mes excuses pour cette longue attente



Unstoppable
Bryan Levinson X Nina Lupin
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆
Le Londres Moldu était à la fois un endroit qui lui rappelait énormément de bons souvenirs, mais aussi un événement tragique dans son existence. Elle se souvient avoir arpentée une bonne partie de ces rues dernièrement, et même lorsqu'elle n'était qu'une petite fille. A chaque fois, que la famille devait se rendre sur le Chemin de Traverse, il faisait un tour pour la partie Moldu auparavant. Des souvenirs indélébiles dans son esprit qui sont toutefois entachés par la mort de sa mère. Elle a perdu la vie dans un bête accident de la route, alors qu'elle affectionnait ce moyen de locomotion qu'utilisent les gens sans pouvoir. Un Moldu lui est rentré dedans avec un semi-remorque et a mit un terme à son existence. Cet événement qui a marqué son enfance, son adolescence et qui continuera jusqu'à sa mort. Le souvenir qui devient moins douloureux avec le temps, mais dont la cicatrice reste toujours fraîche. Elle ne repasse plus jamais par l'avenue où le tragique accident a eu lieu, préférant alors transplaner ou emprunter des ruelles, juste afin de l'éviter. Mais la vie n'est pas un cadeau, surtout pas avec les Lupin qui encaissent énormément ces derniers temps. A présent, les batailles, qui pourraient encore amputer la famille de l'un de ses membres.

Nina n'a jamais réellement compris toutes ces histoires de guerre. Dans les grandes lignes évidemment, elle savait ce que cela voulait dire. Elle n'est pas complètement stupide, mais dans le fond ? A quoi cela peut servir ? Ce n'est pas comme si la Terre n'était pas assez grande pour accueillir toutes les créatures de ce monde. Chacun peut vivre dans son coin, sans venir empiéter sur le territoire du voisin pour x ou y raison. Peut-être naïve, elle n'a jamais vraiment compris pourquoi certains Sorciers se sentent ainsi en danger, à cause des Moldus. Ceux-ci restent des gens comme eux, dénués de magie, c'est là toute la différence. En attrapant son gobelet de café, une légère grimace sur son visage en voyant que même un prénom aussi court que le sien, pouvait se retrouver mal orthographié. Mais en sortant précipitamment de l'établissement, jamais elle ne se serait doutée bousculer quelqu'un de la sorte. Surtout avec son petit gabarit, ce n'est pas comme si elle pouvait faire mal à beaucoup de monde. Toutefois bien élevée, elle s'était empressée de présenter ses plus plates excuses, ne reconnaissant le Sorcier qu'après coup. Si le nom de cet homme est apparemment connu dans le monde magique, il semblerait qu'il s'agisse d'un détail auquel la demoiselle n'ait jamais faite attention. Avec tout ce qui lui est tombé dessus dernièrement, ce n'est pas comme si elle s'était tenue informée des nouvelles et elle n'était pas non plus présente lorsque l'Inquisitrice en chef a été tuée en public. Ce n'est vraiment pas le genre de « spectacle » qui intéresse cette jeune femme. Peut-être aurait-elle dû, ce qui lui aurait évité de se jeter seule dans la gueule du loup.

Elle fut agréablement surprise que le Sorcier la reconnaisse, quasiment aussitôt. Son sourire s'agrandissait en entendant sa proposition. Pourquoi pas ? Ce n'est pas comme si elle était réellement en retard pour les préparatifs du mariage. Aucune date n'a encore été arrêtée.

« Je suis en repérage pour ma robe de mariée. Sur le Chemin de Traverse, je n'ai pas trouvé mon bonheur, je tente le coup par-ici. Mais vue les tarifs exorbitants, il va falloir que je fasse énormément d'heures supplémentaires au Gallion d'Or, pour m'en offrir une... J'accepte votre invitation avec plaisir. Je vous aurai bien offert un café pour me faire pardonner de vous avoir bousculé, mais je n'ai pas eu le temps de passer voir ces chers Gobelins, pour le change. C'était tout ce qu'il me restait. »

Dit-elle en montrant son gobelet de café avec son index. Finalement, ils allaient devoir rentrer à l'intérieur et elle ne se doutait pas le moins du monde, qu'elle était en train de converser avec un Mangemort sanguinaire. Il a toujours l'air si poli et courtois, que c'est difficile de lui coller une étiquette de monstre sur le front. Il lui fait même penser à Anton dans sa façon de s'exprimer, Nina a donc aucune raison de se méfier de lui.

« Vous êtes un habitués du coin ? Ils ont réussi à faire une erreur dans mon prénom. S'il vous mette un i dans le votre, on échangera, ils m'ont collé un y. »

La jeune femme plaisantait. Elle ne se braquait pas pour si peu. Ce n'est pas comme si ça avait vraiment beaucoup d'importance à ses yeux. Surtout par les temps qui courent, il y a bien d'autres problèmes sur lesquels se focaliser. Même si parfois, elle voudrait juste oublier la conjoncture actuelle, pour s'amuser. Ce qui est devenu pratiquement impossible.

Son regard se colla à son visage pendant un moment, durant lequel elle semblait réfléchir. Ce n'était pas bien poli de sa part que de le dévisager de la sorte, il devait sûrement se demander s'il n'avait pas une grosse pustule au milieu du front, le pauvre. Alors en se rendant compte de son attitude, elle baissa aussitôt les yeux, en souriant un peu gênée.

« Désolée, c'est que vous avez les mêmes mimiques qu'Anton, mon petit-ami. C'est parfois déstabilisant. »
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge du personnage : 48 ans
Baguette : Bois d’orme, crin de licorne, 32 cm
Nombre de messages : 1878
Célébrité sur l'avatar : Mads Mikkelsen
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 8 Avr - 14:22


Unstoppable
Nina Lupin x Bryan Levinson
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆
Cela faisait désormais plusieurs semaines que la guerre des clans faisait rage. Les frontières étaient étroitement surveillées, mais lorsqu'un sorcier inconnu des registres du Ministère pénétrait sur le territoire, alors on le laissait plus ou moins aller et venir à sa guise. Du moins était-ce la version officielle. Lorsque la jeune Nina lui expliqua avoir arpenté le Chemin de Traverse, Bryan se retint de justesse d'arquer un sourcil en signe d'interrogation. Il se demandait comment une fille de Maraudeur avait réussi à se frayer un chemin en terrain mangemort. Mais d'un autre côté, il doutait fort qu'elle représente une véritable menace. Elle semblait si douce et si naïve, à parler de sa robe de mariée avec un psychopathe dont elle ne connaissait absolument rien. Tout ce qu'elle savait de Bryan ne reposait que sur des mensonges, qu'il lui avait servis sur un plateau lorsqu'il était intervenu à l'université.

"Oh tu vas te marier ? Félicitations alors ! Du coup tu comptes fonder une famille ou d'abord poursuivre tes études ? Tu étais une élève si douée, ce serait un peu dommage que tu ne finisses pas ton cursus. Mais après tout, cela ne me regarde pas."

Bryan lui adressa un nouveau sourire courtois, comme pour la mettre en confiance. Il ignorait qu'elle était en âge d'épouser quelqu'un. Il avait toujours pensé qu'elle avait à peu près quinze ans. Mais bon ce devait être courant chez les Maraudeurs de mener une vie aux mœurs légères. D'ailleurs elle allait probablement épouser un Potter ou un Black. Ces gens-là finiraient tous par être consanguins. Néanmoins, Bryan devait bien avouer que la personnalité si enjouée de Nina l'amusait un peu. C'était comme une sorte de distraction durant ces temps si sombres.

"Non on ne peut pas dire que je viens souvent ici, j'étais dans le coin pour trouver un cadeau d'anniversaire pour mon fils. Mais j'avais lu un article sur les lieux moldus dans la Gazette du Sorcier. Et effectivement il était dit, qu'ils faisaient souvent des fautes d'orthographe dans les prénoms. On va voir si cette fois, ils réussissent à écrire convenablement le tien. Qu'est-ce que tu prends ?"

Le mangemort tablait sur quelque chose de bien sucré, du genre latte caramel ou chocolat chaud. C'était exactement un truc de femmes. Quoique si elle voulait rentrer dans sa future robe de mariée, il faudrait peut-être qu'elle fasse attention à sa ligne. Bryan se commanda un double expresso et ensorcela la caissière durant quelques secondes, histoire qu'elle oublie le paiement. En bon mangemort qui se respecte, il ne daignait pas échanger ses précieux gallions contre de la monnaie moldue.

L'espace d'un instant, il crut que Nina avait été placée sous Imperium. Il se demanda même s'il n'avait pas par mégarde ensorcelé la jeune femme en même temps que la caissière. Son regard était focalisé sur le visage du mangemort, elle semblait le détailler sous toutes les coutures, et il trouvait cela franchement dérangeant. Il finit même par croire que Lord Voldemort avait gravé une seconde Marque des Ténèbres sur son front. Et puis soudain, Nina sembla reprendre ses esprits et détourna enfin le regard. Mais les paroles qui suivirent furent tout aussi troublantes que son attitude. Bien sûr, son fils n'était pas le seul être sur terre à s'appeler Anton. Mais le fait que la jeune femme lui trouve certaines ressemblances avec un dénommé Anton, le laissait songeur. Voire même légèrement inquiet. Parce que techniquement si c'était son petit-ami c'était aussi probablement son futur mari, non ? Cette fois-ci, c'est Bryan qui failli renverser son café. Il imaginait déjà son fils épouser une enfant de Maraudeur et avoir tout une tribu de gamins braillards qui courent partout. Et franchement, il était encore loin de vouloir être un papi gâteau à la Dumbledore. Se rendant compte que son silence durait tout aussi longtemps que l'observation de son visage par Nina, Bryan tâcha de reprendre la parole en ayant l'air normal.

"Oh euh, ce n'est pas grave. Mais dis-moi, cela se pourrait-il que ton fiancé soit Anton…Munter ?"

Étrangement, Bryan eut du mal à prononcer le nom de famille de son fils. Tout simplement parce que cela sonnait faux à ses oreilles. Le directeur de Durmstrang avait peut-être élevé Anton, mais il ne serait jamais véritablement son fils.

"Je ne sais pas pourquoi je te demande ça, il y a probablement tout un tas d'Anton à l'université et peut-être que tu as rencontré ton fiancé ailleurs qu'en cours. C'est juste que je ne connais qu'une seule personne qui s'appelle comme ça. Et cela pourrait être…drôle, que l'on parle du même homme."

Bryan se força à rire, à parler sur le ton de l'humour. Lorsqu'il cherchait à soutirer des informations à quelqu'un, soit il se montrait sous son meilleur visage, soit sous le pire. Et heureusement pour Nina, il avait choisi le premier.


code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LONDRES :: ♣ Centre-ville :: Bars, restaurants et boîtes de nuit :: Starbucks coffee-
Sauter vers: