RSS
RSS



 

 :: LONDRES :: ♣ Les Grands Bureaux de Londres :: Institutions :: Ministère de la Magie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Addicted To You

avatar
Âge du personnage : 34 ans
Baguette : Bois de cerisier, 30 centimètres et crin de licorne.
Nombre de messages : 66
Célébrité sur l'avatar : Eva Green
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 10 Avr - 21:31

Addicted To You
La vie est trop courte pour la gaspiller à poursuivre un amour impossible.
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆
Rose était au Ministère de la Magie et l'endroit semblait avoir perdu son âme. Les Sorciers qu'elle croisait dans les couloirs, ne se parlaient pas. Comme des automates, la plupart regardaient droit devant eux, pour ceux qui n'appartiennent pas au camp de Voldemort. Les Mangemorts se pavanent un peu partout. Agaçants avec leurs répliques parfois absurdes, Rose prenait sur elle, pour ne pas finir par en dégommer un. La seule chose qui pouvait encore l'apaiser, c'était de rentrer chez elle chaque soir et se dire que c'était un jour de moins à passer là-bas. Si elle restait, c'était pour se trouver au cœur de la bataille. Cela n'avait donc rien à voir avec la présence de Bryan Levinson en ces lieux et c'est ce qu'elle voulait croire. Les deux Sorciers ont vécu quelque chose qui a fini par tenir à cœur à Rose. Elle a cru en lui, en eux. Bêtement, elle s'est imaginée qu'elle pouvait le ramener dans le droit chemin. Prête même à oublier les horreurs qu'il a commis, l'Auror avait vraiment fini par croire qu'il n'était plus au service de Voldemort. Un mensonge que le Mangemort lui a servi sur un plateau. Un jour, deux jours, des semaines et même des mois, gardant toujours la même version. Vivant sous son toit, dormant dans son lit, partageant ses nuits et son intimité, il n'a eu en tête que de se servir d'elle, pour obtenir ce qu'il voulait. Rose en est certaine à présent. Elle s'en veut beaucoup de lui avoir fait confiance et de s'être ainsi faite rouler dans la farine, comme une imbécile de débutante. Puisque suivre son cœur a été un véritable échec doublé d'une humiliation, elle en est formelle, à présent elle suivra uniquement sa conscience. Inutile de continuer à souffrir. Parce qu'elle a souffert quand elle s'est rendue compte que Bryan l'avait trahi. Elle en souffre encore, parfois en rentrant chez elle, lorsqu'elle se retrouve seule dans sa chambre à coucher. Écoeurée, l'Auror se souvient de toutes ces nuits passées dans ses bras, durant lesquelles, ils ne faisaient pas que dormir. Tout ça, devait uniquement faire partie de son plan, pour qu'elle tombe dans son piège. Sottise qu'elle a faite, c'est de l'avoir aimé et de vivre une terrible rupture à laquelle, elle ne s'attendait pas du tout. Par chance, la Sorcière avait encore la possibilité de se battre pour ce qu'elle pense être le bon côté et ça lui change les idées. Sauf lorsqu'elle le croise...

Encore une journée qui se terminait. Encore une mission échouée. Rose était satisfaite d'être parvenue à laisser un ancien collègue filer. Mais à la longue, cette routine devenait dangereuse, ainsi que pesante. Avant, bonne Auror, les doutes commencent maintenant à planer sur son cas. Voilà des semaines que ses missions sont officiellement des échecs pour ses supérieurs. De son point de vue à elle, c'est une réussite, puisque le but de ses manœuvres est de ruiner chaque arrestation de Résistants. Elle risque sa vie et en est consciente. Mais c'est pour la bonne cause, elle en est certaine.

Dans son bureau, la paperasse s'emmagasinait et elle ne comptait pas se remettre dessus. Depuis le départ précipité d'Alicia Rogue, les langues se délient. Traître, comme son époux, c'est ce qu'il revient le plus souvent aux oreilles de Rose. Elle ne prend pas sa défense, tout comme elle ne l'incrimine pas non plus. Cette femme n'a fait que rejoindre sa famille, là où elle se trouvait. Tout le monde en ferait autant et l'autre Auror ne peut que la comprendre. Ce qui la pousse à rester elle, c'est qu'elle n'a personne au monde. Il n'y a maintenant plus aucune chance de retrouver son frère, tout du moins en vie. Qu'est-ce qu'il lui reste ? La réponse à cette simple question est juste : rien.

Délaissant des parchemins par-dessus ceux se trouvant déjà sur le meuble, Rose comptait quitter son poste pour la soirée. Dans les couloirs, les Sorciers se faisaient de plus en plus rares. L'heure avancée en était sûrement la raison. Plus personne ne traîne maintenant. Il n'y a plus de fou rire venant des Maraudeurs qui font tourner la femme de Severus en bourrique. Il n'y a plus non plus les échanges verbaux amicaux, que l'on retrouve dans toutes sortes de métiers. Une fois l'heure venue, les mages se dispersent aussitôt, comme s'ils avaient quelque chose sur le feu. Quant à Rose, elle préférait partir dans les derniers, afin de ne croiser personne....normalement.

Avançant dans le couloir, la tête un peu ailleurs, elle accéléra le pas en voyant un ascenseur où seule une personne se trouvait. Avec un peu de chance, le Sorcier serait aussi pressé de rentrer chez lui, qu'elle ne peut l'être et ne trouvera pas à lui faire la conversation. Vite fait, l'Auror entra à l'intérieur. Ce n'est qu'en tournant machinalement la tête vers l'homme présent, que son cœur manqua un battement. La seule personne qu'elle n'avait surtout pas envie de croiser, se trouvait juste à côté d'elle. Bryan était là, égal à lui-même. D'un coup, elle voulut sortir de l'ascenseur, mais il était déjà trop tard, la grille venait d'être fermée. Elle se maudissait d'être venue ici et elle se maudissait même de s'être levée le matin. Pourtant elle l'avait senti que la journée serait longue et pénible, mais elle ne s'imaginait pas que cela serait ainsi jusqu'au bout. Bien décidée à ne pas lui adresser la parole, Rose regardait droit devant elle. A l'heure actuelle, entre déception, tristesse, colère, fatigue et humiliation, s'il venait par dire un seul mot, sans doute qu'elle aurait dans l'idée d'attenter à ses jours. Mais bien sûr, c'est toujours lorsqu'une personne est pressée de sortir d'un endroit, que le temps avance soudainement beaucoup moins vite.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Âge du personnage : 48 ans
Baguette : Bois d’orme, crin de licorne, 32 cm
Nombre de messages : 1896
Célébrité sur l'avatar : Mads Mikkelsen
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 17 Avr - 21:58

Addicted To You
La vie est trop courte pour la gaspiller à poursuivre un amour impossible.
⋆ ☽ ⋆ ◯ ⋆ ☾ ⋆
Cela faisait désormais plusieurs semaines que Bryan était de retour en Angleterre. Après la chute de l'Inquisition, il avait été envoyé sur le champ à la recherche de Faucheurs, susceptibles de s'allier avec Lord Voldemort. Autrement dit, il n'avait pas eu un seul instant pour communiquer avec ses proches. Il n'avait pas eu la chance de leur expliquer pourquoi il leur avait menti, en prétextant avoir fui ce maître qui lui était si cher. Aussi Bryan ne se faisait absolument aucune illusion quant à sa relation avec Rose. Il avait vu la douleur et la déception qui s'étaient emparées de son regard lorsqu'elle l'avait aperçu traîner Margot Woosley vers son funeste bûcher. Il savait pertinemment qu'elle avait dû vivre cela comme une trahison, comme une rupture, comme la mort du lien qui les unissait. Si Bryan semblait désormais être parvenu à sauver sa relation avec Anton, il était convaincu, que Rose, elle, ne le pardonnerait jamais. Oui, il s'était en quelque sorte servi d'elle pour parvenir à ses fins. Mais n'était-ce pas ce qu'elle avait également fait en espérant pouvoir lui soutirer des informations sur la disparition de son frère ? Bryan partait du principe que cela revenait absolument au même, mais il connaissait Rose et son orgueil incommensurable. Et il savait pertinemment que la partie était perdue pour de bon. Si cela le touchait, le blessait ? Bien sûr. Aussi étonnant que cela puisse paraître, le mangemort avait été capable de s'attacher à elle, de s'investir émotionnellement dans leur relation. Il ne le dirait probablement jamais à haute voix, mais il l'avait aimée, et il l'aimait encore aujourd'hui. Mais parce qu'il avait toujours été effrayé par la moindre forme d'attachement qui soit et par l'effet de rejet que cela pouvait entraîner, il s'était juré de ne pas revenir vers Rose. Il craignait tant qu'elle lui brise le cœur à son tour, qu'il préférait la laisser tranquille. Après tout, si elle avait voulu entendre ses explications ou ses excuses, elle lui aurait forcément écrit.

Ainsi, afin de faire le deuil de cette relation qui avait tant compté à ses yeux, Bryan se renfermait dans son travail, lorsqu'il n'avait pas l'occasion de passer du temps en compagnie de son fils. Le mangemort n'était pas dupe, il savait très bien que si le Seigneur des Ténèbres l'avait propulsé au Département des Mystères, c'était pour le maintenir sous contrôle. Et aussi pour lui rappeler qu'il lui faudrait sans cesse se battre pour conserver ses privilèges. Tous ces titres que Lord Voldemort avait distribués, n'étaient autre que des récompenses pour services rendus à la cause des mangemorts. Mais les cadeaux du Seigneur n'étaient jamais éternels, ils pouvaient disparaître aussi rapidement qu'ils avaient été offerts, si l'on ne s'en montrait pas digne. Néanmoins, le poste qu'il occupait actuellement lui convenait tout à fait. On le laissait relativement tranquille, il n'était pas dérangé par l'agitation que Lucius, en tant que nouveau Ministre de la Magie, devait subir tous les jours. Bien au contraire, il arrivait même que Bryan ne croise pas une seule personne de la journée, lorsqu'il était enfermé dans son département. Il avait d'ailleurs la nette impression que personne n'osait plus lui parler depuis qu'il avait conduit l'Inquisitrice au bûcher. C'était comme si les gens craignaient qu'il mette également feu à leur corps, rien qu'en croisant leur regard. Et d'un côté, c'était peut-être mieux ainsi. Dès son premier jour, il avait demandé à connaître le nom de tous les membres de la brigade d'aurors et avait constaté que Rose en faisait encore partie. Pour quelles raisons ? Il ne pouvait formuler que des hypothèses, mais il se doutait bien que c'était pour nuire au régime du Lord. S'il avait pour l'instant décidé de ne pas la dénoncer, il tenait tout de même à la garder à l'œil, la faisant suivre par ses assistants. Ainsi, il avait rapidement pu prendre connaissance de ses horaires et s'était toujours arrangé pour ne jamais la croiser dans les couloirs.

Après une longue journée passée à consulter les registres répertoriant toutes les prophéties stockées au Ministère, le mangemort avait enfin décidé de rentrer chez lui. Pour une fois, il n'avait pas jeté un seul coup d'œil à sa montre et s'était engouffré dans l'ascenseur, sans songer un seul instant qu'il pourrait encore croiser quelqu'un à une heure aussi tardive. Et alors qu'il était pratiquement arrivé dans l'atrium du Ministère, un autre employé se rua subitement à l'intérieur de l'ascenseur. L'arrivée était si subite, qu'il releva brusquement les yeux et reconnut immédiatement la chevelure noire de jais de la sorcière qui se tenait désormais à ses côtés. Instantanément, le mangemort qui dominait l'auror de sa hauteur, sentit un poids peser sur ses entrailles. Il ne s'était absolument pas attendu à se retrouver dans un espace aussi confiné en compagnie de celle qui avait partagé sa vie. Et pourtant, sans même prendre le temps de réfléchir, il appuya avec une force non maîtrisée sur le bouton d'arrêt de l'ascenseur avec son poing. Si l'engin fonctionnerait à nouveau après un tel choc, ce n'était pas certain. Mais ce qui était sûr, c'est que Rose et Bryan avaient un certain nombre de choses à se dire. Sans lui accorder le moindre regard, le mangemort prit la parole.

" Je n'aurais jamais pensé que tes valeurs étaient en accord avec le nouveau Ministère. Je pensais que tu serais partie. J'espère que tu as une bonne excuse pour justifier ta présence ici. "

Ce n'était absolument pas les retrouvailles qu'il s'était imaginées. Dans son esprit, ils auraient été dans un endroit plus chaleureux que celui-ci et auraient été moins vêtus qu'à l'heure actuelle. Mais c'était plus fort que lui, il fallait toujours qu'il se comporte comme une ordure.

code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LONDRES :: ♣ Les Grands Bureaux de Londres :: Institutions :: Ministère de la Magie-
Sauter vers: