Sombrals surprises [2/5]



 

 :: AU COEUR DE L'ACTION :: ♣ Retourneur de Temps :: Pensine :: Flashbacks d'Eden Swan Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sombrals surprises [2/5]

avatar
Eden Swan
Étudiante en Protection Magique
Âge du personnage : 19 ans
Baguette : Bois de sorbier, plume de phénix, 31,8 cm, assez flexible
Nombre de messages : 957
Célébrité sur l'avatar : Shelley Hennig
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 27 Aoû - 21:04

Eden avait arrêté de tenir le compte du nombre de fois où elle avait enfreint le règlement de l'école depuis son entrée à Poudlard. Le plus amusant dans tout cela, c'était qu'elle se faisait rarement prendre. Aucun professeur n'avait soupçonné que la sage et studieuse petite Swan était en fait aussi turbulente que son Gryffondor de frère avant longtemps, en première année. Oh bien entendu, ils avaient fini par s'en rendre compte lorsqu'ils avaient été pris la main dans le sac, une nuit où on les avaient interrompu en pleine partie de lancer de bombabouses dans le couloir du bureau de Rusard, et que ce dernier avait réveillé McGo pour leur courir après. Ils s'étaient fait prendre tous les six. McGo avait accusé Sam de l'entraîner dans le mauvais chemin, mais cela faisait longtemps qu'Eden le suivait, ce soit-disant "mauvais" chemin. Elle en aurait suivit un bien plus mauvais si jamais elle n'avait pas trainé avec la bande de Sam mais avec ses camarades de Serpentard, parmi lesquels d'amusantes personnes tels que Selena Rogue ou Alice Sullivan. Oh oui, cela aurait été un merveilleux chemin à suivre.

Si Eden s'était toujours montrée sage et studieuse en classe, ce n'était pas par hypocrisie. C'était tout simplement parce que les professeurs avaient mal interprêté son ennui. Elle ne parlait pas parce qu'elle n'avait rien à dire aux gens de son âge, et elle travaillait parce qu'elle n'avait rien d'autre à faire que ça lorsqu'elle s'ennuyait ainsi. Le reste du temps, elle était avec Sam. Et c'était là qu'elle s'amusait.

Ce soir-là, néanmoins, elle pouvait affirmer que c'était la première fois de l'année qu'elle sortirait se balader la nuit. Peut-être fallait-il préciser aussi que sa troisième année à Poudlard avait débuté moins d'une semaine auparavant. Ce soir-là, tout le monde n'était pas au rendez-vous. Sam et Eden avait absolument tenu à se voir pour parler un peu de ce qu'ils avaient vu le jour de la rentrée, et Sam avait dit à son meilleur ami qu'il pouvait venir s'il le voulait mais que cela n'allait pas forcément être une partie de rigolade. Anton était tout de même venu. Eden attendit qu'il soit minuit passé et que personne d'autre qu'elle ne soit encore présent dans la salle commune pour sortir des cachots. Le problème lorsqu'on était à Serpentard, c'était d'être au sous-sol du château, alors que la plupart des rendez-vous se passaient au septième étage, près de la tour des Gryffondors. Ce soir, Sam et Anton s'étaient proposés de descendre jusqu'au quatrième étage, ainsi n'aurait-elle qu'à traverser la moitié du château. Aussi discrète qu'un chat, elle ne rencontra personne d'autre que les deux garçons. Tous trois s'abritèrent derrière une tapisserie pour parler tranquillement.

" J'ai mis Anton au courant. C'est tout, pour le moment en tout cas..."
" Pas de problème. Alors, c'était quoi ? "

Devant l'air interrogateur de sa soeur, Sam fronça les sourcils.

" Eh bien je suis allé voir un peu à la bibliothèque... "
" Sans rire ? Toi à la bibliothèque ? Tu ne t'es pas perdu au moins ? "
" Eden, c'est pas le moment."
" Oh, ça va..."

Elle leva les yeux au ciel. Le rôle du type sérieux ne collait décidémment pas du tout à Sam. Anton étouffa un rire, ce qui fit sourire Eden.

" Ce sont des Sombrals. Ils tirent les diligences de Poudlard, mais tout le monde ne peut pas les voir. "
" Et comment sont choisi les heureux élus ? " ironisa Eden.
" Ils ne sont pas choisi du tout. Seuls ceux qui ont vu la mort peuvent les voir. "
" Charmant."

Mais Eden resta songeuse. Cet été ne s'était pas très bien passé. Leur oncle était mort et Sam et elle avaient assisté à ça, sans vraiment le faire exprès. Leur mère n'avait pas arrêté de pleurer les derniers jours. La maison leur avait paru plus morose que les autres étés. Eden n'avait pas vraiment songé à être triste. Cela lui avait fait quelque chose, bien sûr, mais elle s'était surtout mise à se poser des questions existentielles pendant un temps. Puis elle était redevenue Eden une fois l'ambiance de Poudlard retrouvée. Sam avait été plus démonstratif, mais bien moins que leur mère quand même. Donc tout cela était lié. Ils avaient vu leur oncle mourir lors d'une de leurs visites à son chevet et maintenant ils pouvaient voir ces grands chevaux noirs et squelettiques aux yeux laiteux. Elle ne les trouvait pas repoussants, plutôt mystérieux et fascinant en fait, mais si elle avouait trouver ça intéressant, elle craignait que son frère le prenne mal et lui rabâche le couplet sur "la franchise a ses limites Eden fait donc un peu preuve de tact quelques fois". Un couplet qui s'alternait avec d'autres, comme celui sur le complexe de supériorité auquel elle répondait : "et alors, c'est vrai !".

" Des Sombrals... j'en avais jamais entendu parlé avant. En tout cas, c'est un mystère de résolu."

Eden esquissa un sourire. " C'est un mystère de résolu " était l'une des phrases les plus courantes d'Anton, lui qui adorait percer les secrets de Poudlard et qui avait refilé le virus à la plupart de ses amis. Ils restèrent silencieux un moment puis Sam se leva.

" Je vais faire un tour... ne m'attendez pas."

Il disparut à l'angle d'un couloir et dès que l'écho de ses pas se furent éloignés, Eden soupira :

" Il faut toujours qu'il mélodramatise. Je comprends qu'il n'ait pas envie de parler mais quand même..."
" Ca lui passera. Il faut simplement un peu de temps pour digérer le décès de votre oncle."
" Pas pour moi. C'est déjà digéré, merci. Je veux dire, d'accord, c'est notre oncle, mais on ne l'a pas connu tant que ça en fait ! Il passait son temps à travailler à l'étranger... "
" Tu as le droit de pleurer quand même tu sais. "
" Quel rapport ? Et puis si tu me prends pour une gamine, c'est pas la peine de..."
" Je ne te prends pas pour une gamine, Ed'. Tu le sais très bien. "
" Parfait."

Ils restèrent silencieux. Eden tenta de regarder ailleurs, puis finalement ne put s'empêcher de jeter un oeil à Anton et fut surprise de voir qu'il souriait.

" Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a de si drôle ?"
" Rien. C'est juste... tu réagis toujours au quart de tour, toi. "
" Je suis comme ça, c'est tout. Cacher ce que je pense et blablabla, très peu pour moi, merci. La vie est assez compliquée comme ça, si en plus il faut que les gens mentent et cachent des choses, on est vraiment mal barrés. "

Anton rit franchement et répondit :

" On manque de gens qui pensent comme toi alors. Parce que j'en connais peu, des gens qui ne mentent pas. "
" Je suis unique, je sais. " dit Eden d'un ton faussement avantageux. Ils poursuivirent alors sur le ton de la rigolade :
" Sois pas jaloux, c'est la vie. "
" Mais bien sûr, je rêve un jour d'atteindre ta perfection. "
" Tu devrais peut-être t'y mettre bientôt alors, parce que c'est pas gagné..."
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AU COEUR DE L'ACTION :: ♣ Retourneur de Temps :: Pensine :: Flashbacks d'Eden Swan-
Sauter vers: