Du changement dans l'air [3/5]



 

 :: AU COEUR DE L'ACTION :: ♣ Retourneur de Temps :: Pensine :: Flashbacks d'Eden Swan Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du changement dans l'air [3/5]

avatar
Eden Swan
Étudiante en Protection Magique
Âge du personnage : 19 ans
Baguette : Bois de sorbier, plume de phénix, 31,8 cm, assez flexible
Nombre de messages : 957
Célébrité sur l'avatar : Shelley Hennig
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 9 Aoû - 22:17

*Comment les profs peuvent être aussi naïfs ?* se demanda Eden Swan pour la énième fois de sa scolarité à Poudlard.

Dans la Salle sur Demande, la fête battait son plein. Les premières fois, en deuxième année, elle s'était souvent surprise à jeter des coups d'oeil incessants vers la porte en craignant qu'un membre du personnel ne vienne mettre fin aux festivités et leur colle une retenue à vie. Mais finalement, cela lui était passé. Et puis, la punition la plus mémorable qu'elle avait récolté n'était même pas dûe à une fête, mais à leur escapade le soir d'Halloween lorsqu'elle était en troisième année, après le repas officiel, où toute une bande d'élèves s'était faufilée jusqu'à la tour d'astronomie avec leurs balais pour ce qu'ils avaient appelé le "Défi d'Halloween 1994" : monter là-haut sans se faire prendre, puis exécuter le piquet le plus long possible avec son balai, voler jusqu'au lac et se jeter dedans. C'était complètement idiot, légèrement dangereux et absolument pas discret, mais tellement drôle. Des élèves avaient déjà attiré des profs avant d'arriver en haut de la tour, et il n'avait pas fallu longtemps pour qu'une dizaine d'entre eux soient attrapés. Eden n'avait même pas eu le temps de faire son tour, ce qui avait été, plus que la punition elle-même, une source de déception par la suite. Elle s'était d'ailleurs promise qu'elle le ferait jusqu'au bout avant de quitter Poudlard. Mais les semaines de retenues qui avaient suivies avaient tout de même calmer ses ardeurs un moment.

Cependant, cet épisode remontait à plus d'un an. Eden était désormais en quatrième année et, un verre de whisky pur feu à la main, elle couvrait du regard les nombreux fêtards venus célébrer le Nouvel An 1996 en savourant pleinement l'ambiance. Sam était en train de danser avec sa petite-amie du moment ; Alexia, Mike et Ed étaient en train de discuter plus loin avec leurs amis de Poufsouffle, et... elle trouva Rachel en compagnie d'Anton et fronça imperceptiblement les sourcils. Le jeu de séduction de la Gryffondor se faisait de plus en plus précis depuis la rentrée avec le jeune homme. Rachel et Eden avaient beau théoriquement être amies, elles ne se confiaient pas l'une à l'autre. Eden n'était pas du genre bavarde sur ses états d'âme, mais il lui arrivait d'en parler à Alex, parfois. Pour une raison inconnue, Rachel ne lui avait jamais paru être une oreille convenable. Elle s'entendait mieux avec Alexia, c'était sans doute pour cela.

Mais il y avait quelque chose dont elle n'avait parlé à personne encore. A vrai dire, elle-même n'était pas bien certaine de savoir ce que signifiait cette sensation de noeud à l'estomac lorsqu'elle voyait Rachel s'approcher un peu trop près d'Anton, ou lorsque ce dernier venait lui adresser la parole. Même si quelque part, elle savait qu'Eden Swan était en train de tomber amoureuse, elle n'arrivait pas à se faire à l'idée. C'était tellement... banal. Tellement fille. Tellement pas elle. Elle se détestait presque à scruter les moindres faits et gestes de Rachel envers Anton et à commencer à la mépriser malgré elle. Eden Swan amoureuse, pire, Eden Swan jalouse. Ce n'était pas normal. Eden Swan n'était jalouse de personne, elle n'avait rien à envier à quiconque. Elle n'était pas parfaite, bien sûr, mais elle assumait complètement ses qualités comme ses défauts.

Anton se sépara de Rachel pour aller chercher à boire, et Eden insulta son coeur d'abruti pour avoir raté un battement lorsqu'il s'approcha d'elle avec son verre.

- Qu'est-ce que t'as pris ? lui demanda-t-elle.

Question relativement sans intérêt. Mais Anton répondit avec un sourire :

- Hydromel. Toi, whisky pur feu ?
- Tu me connais.
- Si tes parents te voyaient, s'esclaffa Anton.
- Je sais, j'ai l'air tellement sage et innocente. Mais bon, s'ils voyaient Sam, ce serait pareil.
- Pourquoi ? Ils savent bien que Sam fait toujours des conneries, à ce qu'il paraît c'est même de sa faute si tu files un mauvais coton, ironisa-t-il.

Comme si elle avait besoin de lui pour s'éloigner du droit chemin. D'ailleurs, c'était plutôt le contraire. Qui sait ce qu'elle serait devenue comme Serpentard si elle n'avait pas été dans le giron de son frère ? Mieux valait se faire coller pour des conneries de ce genre là que de devenir une Serpentard typique à la Parkinson.

- Oh oui, ça ils le savent. Mais ce que je voulais dire, c'est que s'ils le voyaient danser comme ça, ils seraient sans doute profondément choqués aussi.

Anton éclata de rire. Sam, en plein trip, dansait comme un idiot.

- En effet, s'il continue comme ça il va faire fuir sa copine.

Mais aussi étonnant que cela puisse paraître, son numéro faisait rire sa copine. L'idée, avec Sam, c'était qu'il déconnait devant tout le monde, mais Eden savait bien qu'il était plus romantique quand il était seul avec ses petites-amies pour l'avoir déjà surpris et, accessoirement, bien s'être foutue de lui. D'ailleurs, s'il découvrait ce qu'elle éprouvait pour Anton, ce serait sans doute son tour. Mais cela vaudrait peut-être le coup, si seulement... La musique changea pour un slow, et Eden sourit intérieurement en voyant que Rachel regardait Anton avec espoir. Mais celui-ci posa une main sur son bras. Pendant une folle seconde, elle pensa qu'il l'allait l'inviter à danser, mais il lui lança :

- Oh l'horreur, regarde Marvin Cooper ! Il a invité Karen Darwin a dansé, non mais quel débile !

Il s'esclaffa. Marvin, alias le boutonneux, allait se prendre un vent magistral, et Eden avait l'impression de s'en être pris un aussi, mais cela lui procura une irrépressible envie de rire. Elle avait vraiment failli croire qu'il allait l'inviter à danser, non mais vraiment... Non seulement on parlait bien d'Anton, mais en plus, on parlait d'elle. Eden Swan danser un slow ? Non mais, on allait pas la changer à ce point-là non plus. Elle rejoignit Anton dans ses moqueries envers Marvin et comme elle l'avait prévu, le reste de la soirée se passa en toute amitié. Mais elle ne pouvait s'empêcher, quelque part, d'être un peu déçue... et de se maudire pour cela.

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AU COEUR DE L'ACTION :: ♣ Retourneur de Temps :: Pensine :: Flashbacks d'Eden Swan-
Sauter vers: