RSS
RSS



 


 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 2 :: Huis Clos (avril-juin 1998) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'est-ce que tu veux vraiment ? [Pv Kaysa Potter/Terminé]

avatar
Invité
Invité
Ven 7 Jan - 10:26
Invité
QU'EST-CE QUE TU VEUX VRAIMENT ?
« PLUS TU PRENDS PART AUX JOIES ET CHAGRINS DES GENS, PLUS ILS TE SONT PROCHES ET CHERS. MAIS C'EST LE CHAGRIN ET LES PROBLÈMES QUI VOUS RAPPROCHENT LE PLUS. » Mark Twain



Depuis sa dispute avec Jill, Pandora avait perdu toute la confiance qu'elle avait regagnée. De plus, le fait d'être enfermé dans le château n'arrangeait en rien sa situation. Heureusement Alexander lui donna le mot de passe des Griffy en lui assurant qu'au besoin elle pouvait venir se reposer dans leur salle commune. La Serdaigle lui en était très reconnaissante et depuis qu'ils étaient bloqués à Poudlard elle venait toujours y faire son tour. Les gryffondor c'étaient habituer à sa présence comme celle des élèves de Poufsouffle qui venait parfois dans leur salle commune. Il y avait bien quelques élèves de Serdaigle parfois, mais jamais de Serpentard bien entendu. De toute manière cela aurait été surprenant puisque c'est deux maisons c'étaient toujours détester.

Ce matin-là Pandora ne s'était pas rendu à la bibliothèque, l'envie de bouquiner n'était pas la et de toute manière elle ne tenait pas à tomber sur Anthony. Avec tous ce qui c'était passé Dora ne lui avait toujours pas parlé. C'était un peu parce qu'elle n'avait pas pris de décision et parce qu'elle ne souhaitait pas mettre de l'huile sur le feu avec sa très grande copine Jill. D'ailleurs ils se reparlaient ? Dora serra les dents en repensant à ce qu'elle lui avait dit. «Entre une folle comme moi et une fille de mangemort qui pense-tu qu'il choisira ?» Ce n'était pas ses mots exacts, mais ça ressemblait un peu à ça. Pandora en était tellement retourner, qu'elle en faisait des cauchemars assez mouvementer pendant la nuit. Soit elle rêvait qu'elle devenait comme son père ou qu'Anthony sortait de nouveau avec Jill en démontrant fièrement leurs amours devant tous. Juste l’idée de voir Tony passer amoureusement sa main dans les cheveux de la blonde la rendait malade. Elle voulait le bonheur de son ami, mais même si c’était avec une autre ? Malheureusement si c’était le cas elle aurait bien de la difficulté à leurs souhaiter tous ses vœux de bonheur ! C’était égoïste de sa part ? Non pas du tout, c’était seulement plus sein ! C’était déjà assez difficile pour Pandora puis de toute manière l'un ou l'autre de ses cauchemars, ce n'était pas mieux et Pandora redoutait toujours l'heure ou elle allait se coucher, frissonnant déjà de voir l'une ou l'autre des possibilités se réaliser. Pourait-elle s'interposer entre Jill et Tony ? Ou devait-elle s'effacer pour les laisser enfin vivre leur amour ? Mais une question la tracassait. Et elle dans toute cette histoire ? Pandora prit une grande inspiration et perdit son regard dans le feu en tentent d'oublier un peu tous ce qui la travaillait autant.

La serdaigle entendit des pas se diriger vers elle et c'est d'un visage neutre qu'elle se retourna. La préfète salua Alex qui avait assez bonne mine. Cette fois la jeune femme n'avait pas envie de se refermer comme une huître ou encore de jouer la comédie. Alex la prit dans ses bras en lui murmurant que tout irait pour le mieux et elle hocha la tête en voulant bien le croire. Il se leva et juste avant de passer la porte il lui lança une orange.


«Aller mange, tu vas tout de même pas te laisser mourir de faim ?»

Dora attrapa l'orange au vole et la garda jalousement sans pour autant commencer à l'éplucher. Puis Alex avait disparu la laissant de nouveau seule dans la salle commune des Griffondor. En toute vérité, elle ne mangeait plus vraiment depuis que tous les élèves étaient enfermés à Poudlard. C'était surtout qu'elle ne retrouvait pas l'appétit. Une peine d'amour ? Non, pas pour elle, c'était trop commun ! Pourtant cela ressemblait grandement à ça. Pandora soupira et espéra que Kaysa se réveille bientôt. Au fil du temps, elles étaient devenue de très bonnes amies et Dora l'aimait bien. La préfète savait que la Griffy n'approuvait pas sa façon de faire, mais elle était trop déboussolée pour faire quoi que ce soit. Elle avait mal ! Mal de savoir que Jill avait peut-être raison sur toute la ligne et mal de voir Anthony de nouveau parler avec celle-ci. Ce qui l'effrayait le plus c'était les sentiments qu'elle avait pour le Serdaigle. Nombreux avaient été les garçons qui étaient sortis avec elle, mais jamais pandora n'avait autant aimé que maintenant. C'était juste différent. Son coeur se serra juste en pensant à Anthony et des larmes lui monta aux yeux. Pourquoi fallait-il que son père gâche sa vie même derrière les barreaux ? Une larme roula le long de sa joue et elle s'empressa de l'essuyer du revers de la main. C'était injuste, Anthony n'appartenait à personne ! Il n'était tout de même pas la propriété de Jill Stewart !!?

Plusieurs bruits de pas se dirigèrent vers la porte et le babillage s'éloigna rapidement. Pourtant une voix se distingua, mais elle semblait si lointaine. Dora n'avait rien comprit, mais il lui semblait avoir reconnu l'intonation de Kaysa Potter. C'était son imagination ? Pandora ne bougeait toujours pas assise dans le creux du fauteuil et recroquevillée sur elle-même elle continuait de fixer le feu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaysa Potter
Apprentie auror
Âge du personnage : 19 ans
Nombre de messages : 3342
Célébrité sur l'avatar : Willa Holland
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Jan - 12:11
    La brunette avait passé près d’une heure à observer la carte des maraudeurs, observant les élèves mais surtout les différents accès du château à la recherche d’une porte de sortie. Mais jusque là, aucun résultat. Tous les passages secrets qu’indiquait la carte, elle les avait déjà explorés et on ne pouvait pas passer. Elle avait essayé dans découvrir d’autres, sans succès pour le moment. Un point vers les cachots attira son attention… tiens, Sullivan sortait de sa salle commune. Cette remarque tira une grimace à la demoiselle. Alors que dans la salle commune des Gryffondor, Alex aussi passait le seuil de la porte. Kaysa laissa échapper un soupir alors qu’elle sentait de la colère et de la jalousie monter en elle. Pas besoin de voir qu’ils allaient se rejoindre…

    « Méfaits accomplis » dit-elle à voix haute pour faire disparaitre la carte.

    Une petite voix attira son attention :

    - Euh… Kaysa, tu pourrais venir ? J’crois que j’ai fait une bêtise.

    C’est une petite de deuxième année de Gryffondor : Laïa ou Leïla. Kaysa n’avait jamais été très douée pour se rappeler des prénoms. La brunette jeta un regard interrogatif à la demoiselle tandis qu’elle la suivait à l’extérieur des dortoirs (après avoir pris soin de ranger la carte bien évidemment). Des éclats de voix provenaient de la salle commune et à peine arrivé au pied des escaliers, elle pu voir un attroupement d’élèves. Au centre, deux élèves essayaient de se battre… Oui, essayaient. Car l’un saignait du nez à flot, et l’autre crachait des limaces toutes les dix secondes. Kaysa leva les yeux mi-exaspérée, mi-amusé. Pas très compliqué de savoir ce qu’ils avaient l’un et l’autre. Un nougat Néansang et un sortilège de crache-limace. Ce qu’elle voulait savoir c’était comment ça avait eu lieu et pourquoi Laïa disait qu‘il s‘agissait de sa faute… Question qu’elle posa à la deuxième année.

    - J’ai juste voulu faire une blague, j’ai glissé un nougat néansang des jumeaux Weasley dans le tas de bonbons. Sauf que Peter a cru que c’était Neil qui lui avait fait le coup car il était en train de se moquer de lui et pour se venger, il lui a jeté un sort. Et maintenant, ils sont en train de se battre à cause de moi.

    Si le premier n’était pas en train d’inonder la salle commune de son sang, Kaysa aurait bien pris cinq minutes pour rigoler de la situation. Même en pleine crise, les jeunes trouvaient le moyen de se battre pour des idioties. Enfin…

    « Tu as l’autre moitié » demanda-t-elle, un air interrogateur venant faire son apparition à l’expression mal à l’aise de la demoiselle.
    - Je sais plus ce que j’en ai fait.

    Kaysa soupira… C’était malin, heureusement qu’elle était équipée. Elle sortie un nougat de la poche de son jean ainsi que sa baguette pour séparer les deux jeunes.

    « Seamus, tu veux pas me faire disparaitre ces limaces au lieu de prendre les paris sur le gagnant. Et sans les faire exploser, merci » lâcha-t-elle à son camarade de septième « Ron, rassure moi Hermione n’est pas dans le coin, je n’ai vraiment pas envie d’entendre un de ses sermons. »

    Le non du jeune homme rassura la demoiselle. Elle adorait Hermione mais pas ces sermons de gentille et obéissante préfète. Bon, maintenant, rétablissons l’ordre.

    « Les garçons ne sont pas réputés pour réfléchir et on en a la preuve. Avale moi ça toi avant. » Elle lui tendit l’autre partie du nougat « C’est Laïa qui a mis le nougat dans tes bonbons. Et puis, un crache-limace ? Tu n’aurais pas pu trouver un sortilège moins écœurant, on va l’entendre dégobiller ses limaces toute l’après midi maintenant. Oui, je sais, ce n’est pas drôle pour toi non plus » ajouta-t-elle à l’attention du pauvre garçon qui crachait des limaces « Si quelqu’un veut bien lui donner un seau… Et une dernière chose, Laïa, une blague ça ne se fait pas sur un coup de tête comme ça… il faut bien y réfléchir et surtout bien sur se préparer. Donc toujours avoir l’antidote. » fit-elle remarquer à la deuxième année

    Son attention fut attirée par la forme assise à l’écart de la foule, perdue dans ses pensées. Elle reconnut très vite son amie de Serdaigle, oui, elle considérait à présent Dora comme une de ses plus proches amies. Et le fait qu’elle soit restée à l’écart malgré le tumulte causé par les deux garçons n’était pas normal. Son comportement depuis quelques temps n’était pas celui de la Pandora Deschanel qu’elle avait connu il y a quelques mois.

    « Nettoyez moi tout ça maintenant » déclara-t-elle aux trois deuxièmes années alors qu’elle se dirigeait déjà vers la Serdaigle. « Salut Dora ! J’espère que c’est intéressant au moins… » Elle sourit au regard que lui jeta la Serdaigle « Tes pensées. Pour y être perdu à ce point c’est qu’elles doivent être vraiment passionnantes. »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 8 Jan - 13:34
Invité
Pandora fini par voir Kay qui s'était placer devant elle. Celle-ci lui fit une autre remarque et Dora releva doucement les yeux d'un air dévasté. Son regard se perdit un peu plus loin pour voir un jeune homme qui crachait des limaces et un autre qui avaient un chandail imbibé de son sang. Il ne lui fallut pas grand temps pour comprendre ce qui se passait ici. Pourquoi n'avait-elle rien entendu ? Pourtant elle se trouvait dans la même pièce qu'eux ! Dora soupira et se leva. Elle manquait à son devoir de préfète et ça c'était la goutte qui faisait dépasser le vase. Il fallait qu'elle se remette sur pied pour le bien des plus jeunes élèves de cette école, mais aussi pour elle-même. Kay pouvait-elle l'aider à régler le problème Anthony-Jill ? Une chose était certaine Pandora lui faisait confiance et elle savait qu'elle ne la trahirait pas. C'était la dernière chose qu'elle avait besoin, surtout avec ce journal clandestin qui avait vu le jour depuis quelque semaine. Quand Gossip Feather parlait de l'école, Dora avait trouvé l'idée brillante, mais quand celle-ci avait lancé des rumeurs sur des élèves Pandora l'avait trouvée moins drôle. Elle avait découvert que c'était des élèves qui lui envoyait toutes les infos croustillante, comment ceux-ci pouvait s'abaisser à vendre leurs amis ou ennemis ? Pandora s'approcha de son amie et lui murmura de manière à ce que personne n'entende. «J'ai un énorme problème et tu es la seule à qui j'ai envie de me confier, tu as cinq minutes ?» Kay devait se douter que cela ne prendrait pas cinq minute et que ce n'était qu'une expression.

«Finite» Dit-elle en pointant sa baguette sur l'un «Tergeo» Prononça-t-elle en la pointant sur l'autre.

Le premier sort permis au premier Griffondor d'arrêter de cracher des limaces puisqu'il servait à neutraliser les sorts et le second nettoya toute trace de sang séché sur celui qui avait sûrement avalé un nougat nez en sang. Elle leur conseilla de partir tout de suite et qu'elle souhaitait que personne ne se montre le bout du nez dans la salle commune. Puisqu'il s'agissait de deux deuxième années, peut-être lui obéiraient-ils ? Enfin peut lui importait elle souhaitait seulement qu'aucune oreille indiscrète ne découvre ce qu'elle s'apprêtait à dire à Kaysa. Les deux garçons lui dit merci avant de prendre leur jambes à leur coup avec un sourire vengeur. Pandora n'y porta pas attention et plaça une limite d'âge sur les deux limites de la salle commune des Griffondor. Seules les septièmes années pourraient traverser cette ligne. Sachant qu'ils seraient occupés à chercher une solution elle savait qu'ils ne seraient pas interrompus et juste pour être certaine que personne n'entende, elle plaça un sort pour que personne n'entende un seul de leurs mots.

Pandora revint vers Kaysa et lui lâcha.


«J'ai pas envie que l'information tombe entre les mains de Gossip Feather.»

Ce n'était pas facile de parler de cet évènement qu'elle avait essayé de cacher ou d'oublier, mais il venait un moment ou la vérité devait ce savoir. Elle n'était pas fière de tous les mensonges qu'elle avait racontés pour préserver son secret et aujourd'hui Dora avait décidé que s'en était assez. Kaysa n'était peut-être pas la meilleure personne pour la conseiller, mais Pandora se fichait de se détaille. Il fallait qu'elle se libère de ce secret un point c'est tout, alors autant le faire avec une amie et personne de confiance. Après une grande inspiration, Pandora lâcha rapidement la cause de tous ses problèmes.

«Kaysa, j'ai embrassé Anthony Goldstein !»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaysa Potter
Apprentie auror
Âge du personnage : 19 ans
Nombre de messages : 3342
Célébrité sur l'avatar : Willa Holland
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Jan - 14:53
    Non, décidemment, Pandora n’était pas du tout dans son assiette, mais alors pas du tout. Et Kaysa n’aimait pas la voir ainsi. Il était temps d’y remédier… Voilà que notre brunette se transformait en bon samaritain pleine d’attention pour son entourage : elle s’occupait des plus jeunes, les prenaient sous son aile (plus ou moins^^), elle essayait de trouver une solution pour sa sœur de cœur, une solution pour sortir du château aussi et maintenant, de Dora. La demoiselle ne se mentira pas non plus, s’occuper des autres l’arranger bien. Pendant ce temps, elle ne pensait pas à ses propres problèmes… bien qu’elle ne savait pas encore que les problèmes de la Serdaigle allaient très vite la ramener à ses propres soucis.

    Lorsque son amie lui dit qu’elle devait lui parler. Kaysa se contenta d’hocher d’un signe de la tête. Bien sur qu’elle avait cinq minutes à accorder à son amie, sinon à quoi cela servirait d’avoir des amis ?!

    Elle s’installa sur le canapé pendant que la Serdaigle se décida à jouer son rôle de préfète puis à terroriser ces deux pauvres garçons, enfin terroriser… ils n’avaient pas l’air mais bon trop perturbé non plus.

    « Oh et les garçons, si vous vous vengeait de Laïa, je m’occupe personnellement de vous ! Vous regretterez le nougat et le crache-limace, croyez moi… » Menaça Kaysa d’un air attendu

    Vu le sourire de ces deux là, mieux valait prévenir. La pauvre fillette ne méritait pas de se retrouver humilier pour une petite blague de rien du tout. Visiblement, sa menace eut l’effet escompté car les deux garçons partir sans demander leur reste. Elle adorait sa réputation… Elle attendit que Dora est fini d’installer ses sortilèges en mangeant deux trois chocogrenouille qui trainait dans son sac. Elle ne savait pas de quoi elle voulait lui parler mais cela semblait être très important pour Pandora et surtout secret.

    «Je n’ai pas envie que l'information tombe entre les mains de Gossip Feather.»

    Kaysa acquiesça d’un nouveau signe de tête. C’est vrai qu’elle l’avait oublié cette stupide pseudo journaliste qui avait décidé de colporter tous les ragots du château sur parchemin. Celle là aussi, si elle l’a trouvé… Elle devrait le rajouter sur sa liste des choses à faire ! Trouver Gossip truc et lui faire passer l’envie d’écrire les pires absurdités !

    «Kaysa, j'ai embrassé Anthony Goldstein !»

    Bon, soyons honnête, la nouvelle surpris Kaysa qui s’arrêta en plein élan pour croquer sa chocogrenouille. Elle avait bien remarqué que les deux étaient proches puis d’un coup, elle avait arrêté de les voir trainer souvent ensemble mais elle n’avait pas fait le rapprochement.

    *Pourtant ce n’était pas très difficile à faire, tu fais la même chose*

    Si ça conscience ce m’était à lui faire la leçon de morale on était mal barré. Alex et elle, ça n’avait rien à voir. Leur amitié existait depuis toujours et leur baiser, c’était… bref, ça n’avait rien à voir. Revenons à nos hippogriffes.

    « Je vois. Un chocogrenouille ? » Proposa-t-elle avec un sourire, c’était Kaysa, on n’allait pas la changer « Fais pas cette tête, y’a rien de dramatique dans tout ça. Personne n’est mort…. Quoi que c’est quelque chose qu’il vaut mieux éviter de dire à Stewart sous peine de la voir nous faire une nouvelle crise… ça serait l’occasion de la faire interner pour de bon tu me diras. Pardon, excuse moi, ce n’est pas le problème. Ca fait combien de temps qu’a eu lieu ce baiser ? Et qu‘Est-ce qu‘il sait passer depuis ? »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 8 Jan - 15:45
Invité
La nouvelle sembla ébranler son amie un minimum ce qui la rassura un peu puisque si une amie n'avait rien vue, Gossip Feather était loin de se douter ce qui se passait pour le triangle amoureux Anthony-Jill-Pandora. La tentative de Kaysa pour dédramatiser l'atmosphère ne fonctionna pas et la préfète refusa gentiment la chocogrenouille puisqu'elle n'avait pas d'appétit depuis cette histoire de baiser. Juste en y repensant son coeur se serrait et ses joues prirent une teinte de rose ce qui ne lui ressemblait pas. Ce que lui dit Kay par la suite lui fit détourner le regard. Personne de mort ? Oui, pas encore, mais si l'information devenait publique cela ne tarderait pas. Ce serait Pandora, puis sûrement le tour d'Anthony juste après. Quand son amie parla de Jill puis dit que cela n'était pas le problème, elle décida d'attendre qu'elle est terminée avant de tout lui raconter. Les deux dernières questions de son amie ne lui donnait plus la chance de se défiler à nouveau, elle devait tout raconter maintenant sinon elle en serait incapable plus tard. Le temps n’était plus aux mensonges et elle se voyait très mal en compter un de plus. Pandora devait se reprendre en main et c’était aujourd’hui que cela commencerait.

«Je sais pas trop par où commencer» Pandora soupira et planta son regard noisette dans celui de Kay.

«C'était juste avant les vacances de noël que je l'es embrasser. C'était quand nous sommes aller dans la salle des préfets. Loraline nous a surpris dans la même bassine et j'étais en sous-vêtements. Elle est partie et après discutions la je lui es volé un baiser. Par la suite j'ai fait du mieux que je pouvais pour l'éviter en me disant que les vacances arrivaient bientôt et que j'allais tout mettre au clair dans ma tête pendant les vacances pour avoir une discutions avec lui par la suite... Seulement Jill m'a intercepté la dernière journée et elle m'a complètement démolie. Cette... » Dora prit une grande inspiration pour ne pas dire de bêtises puis reprit.

«Poufsouffle, étais toute fière de m'avoir attraper, je suis devenu un peu méchante avec elle comme lorsque je parle à Watford. Seulement Jill n'a pas aimer et elle m'a fait une réplique sur mon père, alors je me suis aplati en lui disant qu'elle avait gagné. Je lui est dit qu'elle pouvait faire ce qu'elle voulait d'Anthony, seulement je n'en croyais pas un mot Kaysa. En revenant des vacances je n'avais toujours pas les idées claires, mais là en les voyants se reparler et Jill prendre du mieux.. Ce qui me dégoûte le plus c'est qu'elle est dit qu'entre une folle comme elle et une fille de mangemort comme moi le choix ne serait pas difficile. Non mais tu entend ça !! Peut importe ou il se trouve il me gâche la vie !»

Pandora avait lâché le tout comme une bombe et peut-être que toutes ses informations auraient le même effet ? Toujours debout, la Serdaigle se laissa tomber dans le fauteuil en face de son amie et soupira en fronçant les sourcils. Elle n'avait pas l'habitude de se plaindre, mais cela lui avait fait le plus grand bien de se confier. Les seuls personne qu'elle jugeait de confiance étaient Kaysa, Drago, Asteria et Anthony. Drago ne pourait pas comprendre et Asteria lui conseillerai de détruire Jill pour avoir Anthony. Il ne lui restait plus que Kay et Anthony. Seulement le problème actuel concernait le garçon et elle se voyait un peu mal lui demander des conseils face à Jill et encore moins pour les sentiments qu'elle avait pour lui. Dora n'allait pas pleurer, mais elle enfuit son visage dans ses mains en lâchant d'une voix tremblante.

«J'ai gâché notre amitié Kaysa, parce j'ai été trop idiote.»

Un frisson lui parcourut le corps. Avait-elle vraiment gâcher leur amitié à cause de ce baiser ? Ou c'était sa façon d'agir qui était en train de la détruire ? D’une façon ou d'une autre cela n'avait pas d'importance le pourquoi puisqu'elle se détériorait quand même. Tout aurait été plus simple si elle ne l'avait jamais embrassé, mais d'un côté Dora était certaine que cela serait arriver quand même un jour ou l'autre. Gardant le silence, elle se redressa dans le fauteuil et rangea ses mains le long de son corps. Elle n'allait tout de même pas commencer à jouer à l'autruche en plus ! Ah ça non !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaysa Potter
Apprentie auror
Âge du personnage : 19 ans
Nombre de messages : 3342
Célébrité sur l'avatar : Willa Holland
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 8 Jan - 20:24
    Kaysa écouta avec attention tout ce que lui raconta Pandora sans l’interrompre. La demoiselle pouvait aussi très bien faire preuve de sérieux quand il le fallait. Elle voyait bien à quel point Dora était touchée par toute cette histoire et elle s’en voulait de rien avoir vu avant. Enfin, si elle avait remarqué qu’elle était différente mais elle ne pensait pas qu’elle était affectée à ce point là.

    Elle sentit une vague de colère monter en elle quand elle lui parla de Jillian et du comportement qu’avait cette sale petite peste avec Dora. Elle fut encore plus surprise que la Serdaigle se soit laissé soumise par la blondinette. Kaysa avait déjà eu droit aux crises de parano de la Poufsouffle quand elle était non loin d’Anthony quand ils étaient ensemble et encore plus quand ils s’étaient séparés. La Gryffondor s’en fichait pas mal et au contraire, adorait la provoquer quand Anthony était dans les parages. Elle ne la détestait pas, elle la méprisait. Cette fille ne méritait même pas qu’elle lui porte l’intérêt d’une ennemie. Mais la situation était différente pour Pandora, et Jill avait touché un point sensible. Kaysa connaissait à présent bien le passé de Dora et elle savait que son amie le vivait mal.

    «J'ai gâché notre amitié Kaysa, parce j'ai été trop idiote.»

    Décidément, elle n’aimait pas voir son amie dans cet état là. Elle posa une main réconfortante sur l’épaule de la demoiselle.

    « Ecoute, t’as rien gâché du tout ! Par contre, si vous n’éclaircissez pas la situation, que tu continue à l’éviter… là, c’est certain que tu vas le perdre. Crois-moi, je sais de quoi je parle ! »

    Quand Alex et elle s’était disputé à propos de Sullivan, elle l’avait ignoré et évité au maximum. Et s’il n’avait pas insisté pour avoir une discussion et mettre les choses au clair, elle aurait pu perdre son meilleur ami. Le rappel de ce souvenir lui serra le cœur l’espace d’un instant. Elle se souvenait comme si c’était hier à quel point il lui avait manqué. Et ça lui rappela les derniers événements… Mais pour l’instant, elle devait s’occuper de son amie.

    « Comment peux tu savoir s’il veut plus ou s’il veut que vous restiez quand même ami si tu l’évite constamment ? Je connais bien Anthony et c’est un garçon bien. Laisse-lui une chance d’éclaircir la situation. Tu dois en discuter avec lui. Ce n’est pas Frederick Dora. Quand à cette maudite peste décoloré…elle a bien de la chance de ne pas être à côté de moi ou je lui ferai comprendre ma façon de penser bien vite. Tu ne veux quand même pas te soumettre face à Stewart. Cette fille est d’un pathétique. A nous faire des crises de jalousie toutes les dix minutes pour un oui ou pour un non. Elle croit se faire remarquer en jouant les petites garces à la Serpentarde mais elle est juste pathétique. Crois moi, elle ne vaut même pas la peine que tu prennes en compte ce qu’elle te dit. Si Anthony lui reparle c’est parce que c’était son amie avant leur histoire et j’crois qu’il culpabilise du mal qui lui a fait en rompant avec elle. Mais je ne pense pas du tout qu’ils se remettent ensemble. Peut être que je me trompe et dans ce cas, il faut que tu te bouges et que tu te battes pour le garçon que tu aimes. Car comme tu m’en parles, j’ai bien l’impression que tu l’aimes. Et je préfère le voir avec toi que l’autre pimbêche de Stewart. »

    Kaysa s’interrompit le temps de reprendre son souffle, d’avaler une nouvelle chocogrenouille et de jeter un coup d’œil aux élèves présents. Il n’y avait pas grand monde. Finalement, elle reprit :

    « Quand à cette réplique sur ton père, c’est bas, très bas… digne d’un Serpentard ! Je sais que c’est un sujet sensible pour toi mais tu n’as rien à voir avec ton père, on ne choisi pas sa famille. Tu n’y es pour rien dans ses choix. Arrête de te laisser rabaisser quand on aborde ce sujet. Tu es une jeune fille forte, il est temps de montrer à tous ces abrutis qui est Pandora Deschanel : une fille avec un cœur en or mais qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Je veux revoir la préfète qui était prête à enfreindre les règlements pour que je ne prenne pas de punitions. Et puis, si tu veux, le trio peut se charger de la blondinette. ON va lui faire passer l’envie de s’attaquer de trop près à nos amis. » Proposa Kaysa avec un sourire mauvais caractéristique de la demoiselle quand il s’agissait de faire des mauvais coups

    Elle avait déjà pleins d’idées pour venger Pandora. La Poufsouffle serait ridiculisée, anéanti l’espace de quelques minutes. Le hic c’est qu’elle était l’amie de son frère, ne lui demandez pas comment il faisait Kaysa n’en savait rien, et qu’Harry n’apprécierait peut être pas. Au pire, tant pis. Iris non plus n’apprécierait peut être pas … Mais pour l’instant, c’était Dora qu’elle devait s’occuper et Stewart était la cause de ses problèmes. Si son amie ne voulait pas l’affronter, Kaysa se chargerait de faire redescendre la blonde sur terre.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 9 Jan - 4:15
Invité
La main qui se pausa sur son épaule l'apaisa un peu, mais les mots qui suivirent fini par lui rendre le coeur beaucoup plus léger, même si la suite fut directe. Dora écouta tout ce qu'avait à dire son amie sans aucune expression, seul un petit sourire émergea doucement quand elle termina de parler. La fin lui avait beaucoup plus et surpris, puisqu'elle ne s'attendait pas à ce que ce soit de cet angle qu'on la voyait. Jamais en fait on ne lui avait dit de si belle paroles, c'était la première fois. Il fallait dire que ce n'était pas désagréable, peut-être pourrait-elle un jour s'y faire ? Après les long combats intérieur que Pandora s'était livré, aujourd'hui elle avait le bonheur de voir qu'elle avait gagné.

Kaysa avait raison sur toute la ligne, elle devait affronter ses problèmes et ce n'était pas en évitant Anthony qu'elle allait savoir s'il était encore amis. Pandora devait absolument tenter de régler les choses entre eux et réparer les dégât qu'avait causés son mutisme, parce que si Anthony avait des sentiments pour elle Dora tenterait sa chance. Kaysa avait raison, Tony n'était pas comme Fred et elle devait s'entrer cela dans la tête une bonne fois pour toutes. Le serdaigle était différent. Parce que pour la première fois elle était vraiment amoureuse ? Ce n'était pas impossible, mais elle devait tirer les choses aux claires pour savoir si leur relation pouvait être possible. Dora allait faire face à Jill et plus jamais elle ne s'abaisserait à montrer un signe de soumission envers sa petite personne. Qu'Anthony et la Poufsouffle eût été amis avant leur relation, elle pouvait comprendre qu'ils tentent de faire la même chose aujourd'hui. Le hic c'était que Jill ne pensait pas de cette manière, celle-ci pensait encore avoir des chances avec le Serdaigle. Pourtant toute les discutions qu'elle avait eut avec lui devait la rassurer puisqu'il lui avait assuré qu'il préférait la garder comme amie. Peut-être Kay avait raison et c'était la culpabilité qui obligeait en quelque sorte Anthony à reparler avec son ex petit ami. Dans tous les cas Pandora Deschanel était de retour et il valait mieux pour Jill qu'elle ne lui adresse pas la parole. C'était simple, une seule de ses petites crises et elle goûterait à sa baguette foi de Deschanel.


«Ma petite Kay, tu as bien raison. Il ne sert à rien de fuir, j'irais parler à Anthony ce soir. Après tout pourquoi remettre à demain ce que l'on peut faire aujourd'hui ? Pour ce qui est de Jill, je ne mettrais pas le trio à ses trousses, je préfère attendre encore avant de lui en faire voir de toutes les couleurs. Cependant si elle s'attaque de nouveau à moi ou pire.. avec l'aide de Gossip Feather, alors la je te donnerai le feu vert. Du même coup elle aura jamais vu un arc-en-ciel de si près ça je peux te le jurer. Sinon je souhaite régler toute cette affaire en adulte ce qui ne sera pas chose facile avec Stewart, mais bon. De plus je ne veux pas qu'Anthony est une mauvaise image de moi il y a déjà mon père qui me nuit si en plus j'agis comme Jill, je ne serai sûrement pas gagnante dans toute cette histoire. On va voir qui est la plus mature.»

Pandora se redressa dans son fauteuil et pausa sa main sur le genoux de Kaysa. Pour la première fois depuis des mois elle sourit franchement et une nouvelle étincelle éclaira son regard noisette. La préfète avait tout simplement eut besoin d'entendre ce qu'avait à dire une personne extérieure sur sa situation pour prendre du mieux. Kaysa avait été franche et c'est ce qu'elle avait besoin.

«Plus personne n'utilisera ma famille pour me rabaisser, Jill c'était la première et dernière personne qui en aura l'occasion. Je vais me battre et me défendre comme jamais. Si.. bien sûre Anthony partage les mêmes sentiments, parce que sinon.. heu.. on verra à ce moment-là.» Dit-elle avec une moue, puis reprit avec une voix vibrante de joie.

«Je l'aime !! Je l'AIME !»

La serdaigle s'approcha de son amie et eut ce petit rire qui avait séduit tellement de gens dans sa vie. Un petit rire qui semblait nerveux et qui ressemblait à celui d'une gamine. Elle avait toujours le don d'émettre ce son quand quelque chose lui semblait évident ou quand Dora trouvait la situation amusante. Ce n'était pas un rire franc, mais quelque chose juste entre les deux.

«Et c'est aussi simple que ça. Avant je ne voulais pas le dire à voix haute, parce que c'était la première fois qu'ils auraient une vraie signification pour moi. Non mais c'est fous ! Avant je disais je t'aime comme je dis bonjour, ça ne voulait rien dire.» Changeant de sujet, elle regarda Kay avec un grand sourire et lui demanda sur le ton de la rigolade. «Il te reste une chocogrenouille ? Je crois que mon appétit est revenue, dire que ça fait des mois que je mange comme un petit oiseau ! Pfff. Kaysa, je t’annonce en exclusivité que l’ancienne Pandora est de retour. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaysa Potter
Apprentie auror
Âge du personnage : 19 ans
Nombre de messages : 3342
Célébrité sur l'avatar : Willa Holland
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Jan - 22:44
    Kaysa était ravie, son petit discours avait eu l’effet escompté. Pandora semblait reprendre confiance en elle. Un large sourire fit son apparition sur le visage de la brunette. Elle commençait à revoir la Dora qu’elle avait connu quelques mois aupararavant. Cependant, une petite moue déçue vint remplacer son sourire l’espace de quelques secondes quand la Serdaigle lui annonça qu’elle n’aurait pas besoin du Trio pour s’occuper de Jill. Elle avait envie de s’amuser la Gryffondor et faire redescendre sur terre une petite peste qui se prenait pour ce qu’elle n’était pas et osait toucher à une de ses amis était le genre d’activité qui plaisait beaucoup à Kaysa. Tant pis, il n’y avait plus qu’à espérer que Jill ne comprenne pas le message et Dora leur donne le feu vert. Mais non, elle ne pensait pas ce qu’elle disait. Si son amie arrivait à rabattre le caquet de cette insupportable blonde, elle en serait ravie. De toute façon, elle ne doutait pas une seconde qu’elle y arriverait. Par contre, comme elle disait, ça allait être difficile de régler ça de façon mature avec la Poufsouffle.

    « T’es sur que je ne peux rien faire ? J’avais l’occasion de m’amuser un peu… tant pis, je me rabattrai sur Sullivan. Dis moi, c’est moi ou les blondes de ce château sont d’insupportable petites pestes » ajouta-t-elle en levant les yeux au ciel.

    Kaysa se mit à rire en entendant la Serdaigle clamer haut et fort qu’elle aimait Anthony. Il n’y avait plus aucun doute là-dessus… Ca c’était la Pandora qu’elle connaissait et appréciait. Finalement, elle n’était pas si nulle que ça pour remonter le moral des autres et donner des conseils quand il s’agissait d’amour. En fait, elle se débrouillait bien quand il s’agissait des autres. Quand c’était pour elle-même, c’était plus compliqué… Quand on se voilait la face, ça n’aidait pas non plus. C’est toujours plus facile quand il s’agit des autres.

    «Il te reste une chocogrenouille ? Je crois que mon appétit est revenue, dire que ça fait des mois que je mage comme un petit oiseau ! Pfff. Kaysa, je t’annonce en exclusivité que l’ancienne Pandora est de retour. »

    « Enfin une bonne nouvelle ! S’il me reste une chocogrenouille ? Quelle question ?! Il m’en reste toujours… J’ai tout un stock dans ma valise. Comme quoi j’ai bien fait de faire un saut à Pré-au-Lard il y a quinze jours pour refaire le plein de friandise. Je n’aurai jamais pu tenir avec le peu qu’il me restait. »

    Ca lui faisait penser qu’il fallait trouver une solution pour sortir d’ici avant que son stock de bonbons soit épuisé. Il était hors de question que la demoiselle se retrouve sans chocogrenouille, ni fondant du chaudron, ni de dragées surprises de Bertie crochu ou bien… enfin, bref, vous avez compris. La demoiselle ne pouvait décemment pas se passer de friandise. C’était tout à fait inadmissible.

    Elle lui tendit son paquet de chocogrenouille pour que la Serdaigle se serve. Dommage qu’il n’y avait plus de bièraubeurre, ils avaient tout bu lors de la dernière fête des Gryffondor. Sinon, elles auraient pu fêter ça dignement.

    « J’compte sur toi pour me tenir informer de l’avancement de l’histoire Dora. Je veux absolument tout savoir… enfin, tout… peut être pas finalement. Mais au moins, savoir où vous en êtes tous les deux. » Ajouta elle avec un sourire en coin

    [Désolé, c'est un peu court...]



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 18 Jan - 3:47
Invité
La réplique de Kay lui avait arraché un sourire. Elle n'avait pas tord, la plupart des blondes qu'elle connaissait étaient toutes des pestes. Pourtant elle se garda de passer tout commentaire à ce sujet. La petite potter l'amusait beaucoup et elle glissa sa main dans le sac de chocogrenouille sans attendre un instant de plus. Prenant trois petite grenouille, elle les savoura une à une. Apparemment, son amie avait fait le plein de friandise avant le vilain coup d'Hellson. En espérant pour Kay qu'elle n'en manquerait pas d'ici à ce que tout soit rentré dans l'ordre. Être en manque de bonbon, il paraît que pour certain c'est pire que la drogue ! Pandora sourit à cette pensée, il est vrai qu'elle imaginait un peu mal Kaysa sans ses friandises préféré. Dora laissa le chocolat fondre dans sa bouche, prenant le temps de savourer sa dernière chocogrenouille, parce que trois c'était assez pour son système capricieux. Depuis combien de temps n'avait tel pas eu droit à un tel délice ? Beaucoup trop longtemps à son goût ! D'ailleurs, la serdaigle se promettait à l'instant de passer chez Bertie crochu dès qu'ils auraient de nouveau accès à l'extérieur.

Kay lui parla à nouveau et cette fois elle ne pu s'empêcher de lui sourire franchement. Comment ne pourrait-elle pas la tenir au courant ? Après tout c'était grâce à elle que Pandora venait de retrouver sa forme ! Elle lui devait beaucoup pour c'est quelques minutes de discutions et la serdaigle lui en serait très certainement toujours reconnaissante. C'est donc d'une voix amusée que Dora répondit à son amie.


«Bien entendu que je vais te tenir au courant ! Je vais te renvoyer l'ascenseur un jour Kaysa, je te le promet ! Je te dois beaucoup Kay et je te dirais jamais assez merci pour m'avoir écouter. Ce n'est pas dans mes habitudes de me plaindre, mais pfff !! Qu'est-ce que ça fait du bien, même que je comprend un peu mieux Sullivan !» Pandora éclata de rire en lançant un, non je rigole.

La préfète se leva tout doucement et fit de petit cercle avec sa baguette. Qu'est-ce qu'elle ferait sans Kaysa Potter ? Hum, probablement rien ! Cette petite avait du potentiel pour devenir une adulte importante dans le monde magique. Pandora était donc très heureuse de la compter parmis l'une de ses amies. Il était rare qu'elle accorde sa confiance, mais entre elles cela c'était presque naturellement fait. Pour la première fois de sa vie, elle ne s'était jamais sentie en danger avec Kaysa. Bon, l'épisode du chat et la sourit avec Rogue ça ne compte pas. Dora n'en revenait pas qu'elle est transgressée autant de règles, mais après tout que valait son statue de préfète si elle ne protégeait pas les élèves ? Bon certes la réponse était simple, il fallait sévir les écarts, mais dans le dictionnaire de Pandora il y avait des exceptions et Kaysa Potter en faisait partie.

Ce souvenant qu'elle avait des amis fêtard même en temps de crise chez les poufsouffle, Pandora eut un éclair de génie. Pourquoi ne pas fêter avec eux son retour officiel ? Parce qu'il fallait le dire, Dora était passée du monde des morts aux mondes des vivants. D'ailleurs ses traits tirés semblait avoir une meilleure mine. C'était parce qu'elle sourirait ? Aucune importance, au moins elle semblait avoir les deux pieds de nouveau sur la planète terre.


«Bon moi je vais fêter avec de bons amis à moi ! Rien de mieux qu'un brain de folie pour vous remettre définitivement sur pied, tu n'est pas d'accord Kaysa ? J'ai envie de m'amuser aujourd'hui ! J'ai été trop longtemps dans ma bulle.»

La préfète agita sa baguette et la pointa vers les lignes d'âges qu'elle avait tracées. Les lignes disparurent et les élèves qui commençaient à s'être accumulé furent bien heureux de pouvoir sortir de leur dortoir. Pandora agita sa baguette une dernière fois pour lever son dernier sort et se retourna tout sourire vers Kaysa.

«Je t'invite à venir faire la fête ! Tu veux venir ?»
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaysa Potter
Apprentie auror
Âge du personnage : 19 ans
Nombre de messages : 3342
Célébrité sur l'avatar : Willa Holland
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 22 Jan - 18:22
    «Bien entendu que je vais te tenir au courant ! Je vais te renvoyer l'ascenseur un jour Kaysa, je te le promets ! Je te dois beaucoup Kay et je ne te dirais jamais assez merci pour m'avoir écouté. Ce n'est pas dans mes habitudes de me plaindre, mais pff !! Qu'est-ce que ça fait du bien, même que je comprend un peu mieux Sullivan !»

    La dernière remarque de Dora eut le don de tirer une grimace à Kaysa, une grimace qui indiquait clairement « faut pas exagérer non plus ». Comprendre Sullivan. Il n’y avait rien à comprendre de cette sale petite peste insupportable mise à part que ses parents auraient du aller danser la polka le jour où ils ont eu l’envie de la concevoir. Le « non » de Pandora la rassura heureusement rapidement.

    « Arrête, tu ne me dois absolument rien Dora. A quoi servirait l’amitié si ce n’était pas pour se soutenir les uns et les autres, être là quand l’autre va mal,… Je te demande juste de me tenir au courant de ce qui va se passer » précisa-t-elle avec un sourire

    Après tout, les amis ça servaient bien à ça non ? Quand vous allez mal, ils sont là pour vous remonter le moral, pour vous conseillez et vous écoutez. L’amitié était quelque chose d’important pour Kaysa qui passait bien avant beaucoup de chose.

    «Bon moi je vais fêter avec de bons amis à moi ! Rien de mieux qu'un brin de folie pour vous remettre définitivement sur pied, tu n'es pas d'accord Kaysa ? J'ai envie de m'amuser aujourd'hui ! J'ai été trop longtemps dans ma bulle.»

    Et bah la Serdaigle replongeait dans la gaieté et la bonne humeur de plein pied. Une seconde, comment ça des bons amis à elle… et Kaysa alors ? Elle était quoi pour elle, une simple connaissance. Ces jeunes, j’vous jure, rendez leur service et ils vous oublient dix minutes plus tard. Et puis, pas même elle lui proposerait de l’accompagner. Kaysa aussi avait envie de s’amuser et de faire la fête. A vrai dire, elle avait tout le temps envie.

    «Je t'invite à venir faire la fête ! Tu veux venir ?»

    Ah tiens, elle pensait enfin à elle… C’était la moindre des choses de lui proposer alors qu’elle lui avait quand même donné de ses chocogrenouille.

    « Quand même, j’ai cru que tu ne me le proposerais jamais… » Lui fit remarquer la mine faussement boudeuse, son sourire enjouée revenant rapidement sur les lèvres de la brunette « Bien sur que je veux venir, tu me connais, dès qu’il s’agit de faire la fête je suis toujours partante ! »
    Elle était même la première quand il s’agit de préparer une fête ou d’y assister. Dans sa côté de popularité, son côté fêtard y était pour quelque chose. Kaysa se leva à la suite de Pandora.

    « Bon alors, on y va ? » la Gryffondor impatiente d’aller s’amuser



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 23 Jan - 18:34
Invité
Pandora un bref instant à ce que Kaysa venait de lui dire il y a peu de temps. Savoir qu'elle ne devait rien à la griffy lui semblait étrange, mais elle avait encore beaucoup à apprendre sur l'amitié. Ce que Kay disait était pourtant évident, un ami servait à soutenir l'autre quand il était dans une grande détresse, de l'écouter et faire de son mieux pour lui redonner courage. Seulement Dora n'avait eu que très peu de vraie amis jusqu'à maintenant. Curieusement c'était surtout à Poudlard qu'elle avait réalisé à quoi servait cet attachement mutuel entre deux personnes. Avant elle considérait l'amitié comme un accessoire parce qu'elle traînait avec des filles de beaubâton toute plus superficiel les une que les autres, seulement ici c'était différent et la brunette avait tenu à partir sur de nouvelle base. Avec peu de détermination, elle aurait fait partie des amies de Watford ou encore de Sullivan, après-tout ses meilleurs amis étaient bien un Malefoy et une Greengrass. Seulement Pandora avait tenu à avoir des amis qui lui ressemblait d'avantage et c'était bien réussi. Seulement pourquoi fallait-il qu'elle se referme comme une huître lorsque le moindre signe de danger montrait le bout de son nez ? C'était bien entendu pour éviter de souffrir, mais il était impossible de ne pas ressentir de douleur de nos jours. Avec Lord Voldemort, ce nouveau mage qui se pensait si supérieur à tout le monde, les amis et les amours. Il ne pouvait en être autrement, seulement elle ne pouvait pas toujours prendre la fuite et il était grand temps que Pandora apprenne à prendre le taureau par les cornes.

Les répliques de kaysa lui laissa un léger sourire en coin. Comme si elle allait la laisser derrière. Voyons, il était bien certain que sa petite Kay allait faire partie de cette fête ! Seulement est-ce qu'ils la laisseraient entrée ? Pandora eut un instant de doute, puis ce dit qu'elle arriverait bien à les convaincre. Il s'agissait de poufsouffle de septièmes années et la plupart du temps seules les septièmes pouvaient faire partie de leur soirée de débauche. D'ailleurs avaient-ils toujours leur petite cachette ou ils y avaient laissé des sucreries et de l'alcool ? Dora se lécha les lèvres à cette seule pensée, un verre d'alcool ! Kaysa allait très certainement découvrir encore une autre partie d'elle aujourd'hui. Les Serdaigle pouvaient s'amuser tout autant que les Poufsouffle !

La préfète jeta un regard amusé aux quelques élèves qui se trouvaient encore dans la salle. Ils la dévisageait et se demandait sûrement pourquoi tout d'un coup elle avait passé de la déprime à l'envie de faire la fête. C'était assez amusant, mais Dora se garda de passer tout commentaire devant tous ses élèves de Griffy qui semblaient en première année. Dora plongea rapidement sa main dans le sac de chocogrenouille de Kaysa et en prit une. Oh diable l'estomac, de toute manière avec ce qui les attendait elle aurait sûrement du mal à se remettre demain matin. La croquant vigoureusement comme s'il avait s'agit d'une pomme, elle ajouta à l'intention de son amie.


«Et une petite dernière pour la route»

Pandora adressa un clin d'oeil à la griffy, puis s'inclina bien bas devant elle. Passant un bras lentement à l'horizontale dans la direction de la sortie, elle dit tout doucement sur le ton de la rigolade.

«Après vous mademoiselle Potter»

Une fois que Kaysa passa devant elle, Dora se releva lentement et vint se placer à sa droite. Avec un petit air amuser, elle chantonna bien bas pour que seule Kay entende.

«When i look at you, i see forgiveness
I see the truth
You love me for who i am
Like the stars hold the moon
Right there where they belong
And i know i'm not alone»

Avec un sourire dès plus adorable, Pandora fredonna le reste de la chanson. La serdaigle était si bien que la possibilité de croiser Jill ne la dérangeait même pas. Vivant sur son petit nuage, il lui faudrait bien quelque jours avant d'en descendre ou une autre catastrophe pour lui permettre de revenir sur la planète terre. Pourtant elle ne flottait pas vraiment sur un nuage, mais elle se sentait quand même bien mieux que ce matin. Le monde pouvait bien lui tomber sur la tête qu'elle ne s'en préoccuperait même pas. Pandora avait de nouvelle priorité et elles s'appelaient. Amitié, amour et Anthony Goldstein !

RP TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Se briser pour mieux se reconstruire
» Qu'est-ce que tu veux ? Va jouer ailleurs. - Lilia - Terminé.
» j' ai déjà la rolex, je veux le gronavionkivanavex
» "Je veux qu'on rie...Je veux qu'on danse...Je veux qu'on s'amuse comme des fous !" [Julia]
» Tu veux ma photo ? ( Pv : Junior )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 2 :: Huis Clos (avril-juin 1998)-
Sauter vers: