RSS
RSS



 


 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 2 :: Huis Clos (avril-juin 1998) Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une simple rumeur peut prendre des proportions effrayantes... PV Harry P. |RP cloturé|

avatar
Kaysa Potter
Apprentie auror
Âge du personnage : 19 ans
Nombre de messages : 3342
Célébrité sur l'avatar : Willa Holland
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 16 Fév - 21:48
    La demoiselle était sur les nerfs, elle avait besoin de prendre de la hauteur pour se calmer. Contrairement à ce qu’elle avait pensé, Nathaniel n’avait pas du tout apprécié la blague qu’elle avait mise en place avec Zach pour faire parler tout Poudlard. Pourtant, elle avait marché et même trop bien. Ca ne cessait de parler derrière elle dès qu’elle passait quelque part et honnêtement, ça la faisait bien rire. Elle était plutôt satisfaite d’elle. Les élèves de cette école étaient si facilement manipulables. Ca la faisait bien rire. Sauf à l’instant. Elle venait tout juste de se disputer avec Nate. Elle avait fini par trouver cinq minutes pour discuter avec lui et bien vite, la discussion avait pris un tournant radical la transformant en dispute. Leur première depuis qu’ils étaient ensemble. Le jeune homme avait espéré qu’il s’agissait encore d’une des fausses rumeurs qui circulaient sur la demoiselle. Quand elle lui avoua qu’elle était plus ou moins vraie, Nathaniel s’était de suite mis en colère. Même après lui avoir expliqué ce qui s’était réellement passé et qu’il s’agissait d’une simple blague pour faire parler les élèves de cette école. Ce qui avait énervé Kaysa à son tour, et une Kaysa énervé était explosive. Elle avait fini par quitter la salle commune d’un pas rageant observée par tous les regards des élèves présents.

    - Franchement, j’trouve ça moche ! Nathaniel est un type bien, il ne méritait pas de souffrir… en plus, osait t’afficher devant tout le monde avec Zachariah, tu n’as vraiment honte de rien !

    Kaysa s’arrêta brusquement devant la fille qui venait de lui cracher ses paroles à la figure. Susan Bones. Une Poufsouffle de 7ème, amie de Nate et surement de Zach aussi. Sauf que Susan n’avait pas choisi le bon moment pour venir chercher des noises à la demoiselle déjà bien énerver. Elle lui jeta un regard noir avant d’afficher ce petit air supérieur, froid et moqueur. Digne des meilleurs Serpentards de cette école.

    « Qu’Est-ce qui a Bones, t’es jalouse ?! Te plains, grâce à moi t’as de quoi parler avec tes copines… Tiens, je vais même être gentille et te donner une nouvelle info : Zach n’est pas le premier avec qui je sois sorti alors que je sortais avec Nate… Les mecs de ta maison sont si facilement influençables, un sourire charmeur et pouf, tu en fait ce que t’en veux. »

    Si Kaysa n’était pas aussi en colère, elle aurait surement explosé de rire devant la tête qu’affichait Susan.

    « Pauvre fille » ajouta-t-elle en levant les yeux au ciel tandis qu’elle s’éloignait de la septième année pour continuer son chemin jusqu’à la tour d’astronomie

    Elle était certaine que dans l’heure qui suivait Bones irait tout raconter à ces amis de Poufsouffle et bientôt tout Poudlard en rajouterait sur cette rumeur. S’ils n’avaient que ça à faire, tant mieux pour eux.

    Heureusement pour la demoiselle, il n’y avait personne tout en haut de la tour d’astronomie à cette heure ci. Kaysa grimpa sur le muret de la tour, observant la vue dominante du parc. Dire qu’il y a encore quelques mois, elle était célibataire, sans personne en vu et vivait très bien ainsi. Elle n’avait jamais eu de vie privée très palpitante. Il y avait Alexander pour ça. Mais depuis quelques temps, elle battait le record et son meilleur ami était notamment responsable de ces écarts de conduite. Depuis leur dispute, il y a de ça quelques mois. Et ce baiser échangeait récemment n’avait pas arrangé les choses, inconsciemment.

    La minute d’avant, ils se disputaient : elle par rapport à Sullivan et le fait qu’ils sortent ensemble à présent. Lui parce qu’elle était avec Nathaniel, garçon qu’il n’aimait pas. Comme tous ses précédents ex. La minute d’après, ils étaient en train de s’embrasser… Elle se souvenait encore de la multitude d’émotions qui l’avait traversée. Ce baiser avait été si passionné, si déroutant, si enivrant, si…

    Kaysa lâcha un soupir à fendre l’âme. Qu’Est-ce qui tournait pas rond chez elle ?! Alexander était son meilleur ami, un deuxième frère. Nathaniel, son petit ami, sa moitié, la personne qu’elle aimait. Et Zachariah, un ami avec qu’elle aimait bien taquiner. Et voilà qu’elle se retrouvait à avoir embrassé les trois. Nathaniel, c’était normal. Zach et Alex, non. Même si le premier c’était pour s’amuser.

    La Gryffondor rapprocha ses genoux près d’elle et les entoura de ses bras.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 17 Fév - 17:20
Invité
Spoiler:
 


Non, il était hors de question que Harry passe son après-midi enfermé dans la bibliothèque aujourd'hui ! Très peu pour lui. Pas avec ce beau temps. Tant pis pour les élèves qui avaient l'intention de réviser. Et puis, ce n'est pas comme-ci personne n'allait s'occuper des studieux élèves en quête de connaissance. Ils se débrouilleraient très bien sans lui. De toute façon, les fois ou il allait aider au devoir était rare. Seulement quand il était vraiment de bonne humeur et qu'il n'avait rien à faire. Ou quand Hermione l'embarquait sans écouter ses protestations et excuse – à deux noises, par ailleurs.

Ce matin-là, Harry l'avait passé avec Sarah et Tom. Comme au bon vieux temps. Il devait bien s'avouer que le fait que Poudlard soit entièrement vide de tous adultes étaient vraiment pratique. Parfois … Ainsi, il pouvait faire ce qu'il voulait de ses journées. Et « ce qu'il voulait » comprenait aussi s'incruster dans les salles communes des autres maisons. Bien que la salle commune des Verts-et-Argents ne l'attirait pas plus que ça – Et bizarrement, personne n'en était étonné. Mais celle des Serdaigles, oui. Parce qu'à l'intérieur s'y trouvait, non seulement sa petite sœur mais aussi son amie Luna. Et Tom, qu'il considérait non seulement comme un ami mais aussi un cousin. Bref, il s'était donc incrusté chez les Serdaigle. En profitant pour bavarder un petit peu avec sa plus jeune sœur. La voir aussi souvent lui faisait réellement plaisir. Puis, son cousin était arrivé:


« Hey Tom ! Comment ça va ? »
avait demandé le Rouge-et-Or dans une accolade.

« Salut ! Bien, et toi ? Qu'est-ce que tu fais là ? Tu t'ennuyais de ton cousin préféré, c'est ça ? » avait répondu le Serdaigle.

On pouvait, en quelque sorte, dire ça, oui. Finalement, ils avaient finis par décider d'aller chercher la troisième roue du carrosse: Sarah. Et bien oui ! C'était comme-ça que ça fonctionnait. Sarah, Tom ET Harry. Jamais l'un sans l'autre. Ou très rarement. Bien que le Gryffondor devait admettre qu'il délaissait un peu le Trio depuis son entrée à Poudlard. En effet, il y avait fait la connaissance de Ron puis Hermione. Et bizarrement, il s'était rapidement attaché à eux. Si bien que maintenant, s'était avec eux qu'il formait un Trio. Et puis, le fait que Tom avait atterrit à Serdaigle et Sarah et lui à Gryffondor n'aidait pas à conserver le groupe. Chacun s'était fait des amis qu'ils ne partageaient pas toujours. Mais cela ne les empêchait pas de se réunir souvent. Ils grandissaient, certes. Mais ils s'entendaient toujours aussi bien.
Ils avaient rapidement trouvé la Demoiselle et tous les trois avaient passés la mâtiné ensemble. A rire et s'amuser, particulièrement lorsqu'ils virent un jeune garçon se cogner contre un mur, par inadvertance. Un fou rire les avait prit. « Se moquer, c'est mal » leur disait leur mère étant jeune. Oui, mais parfois, on ne pouvait pas s'en empêcher. Pauvre petit …

En début d'après-midi, Harry les avait quitté, de très bonne humeur. L'Attrapeur avait décidé de voler aujourd'hui, et rien ni personne ne l'en empêcherait ! Si bien qu'il était monté dans son dortoir, y avait récupéré son balais, puis, une fois changé, il s'était rendu sur le Terrain. Heureusement que celui-ci était accessible, d'ailleurs. Harry ne pensait pas pouvoir survivre enfermé dans le château. Et tout ça, sans Quidditch ! Impossible …
Voler le détendait. Souvent, il enfourchait son Éclair de Feu lorsque les tensions se faisaient sentir. Et dernièrement, elles ne manquaient pas. Mais s'était parfois amusant, en un sens. Parfois moins. L'après-midi était finalement vite passée. Le soleil commençait à décliner quand Harry décida de rentrer. Fatigué mais l'esprit reposé. Il avait à peine posé le pied dans la salle commune qu'il savait déjà que quelque chose n'allait pas. L'ambiance était fébrile. Comme-ci un évènement d'important venait de se dérouler. Qu'est-ce que s'était encore ? La découverte d'un nouveau passage secret ? Zabini met des string ? Ou alors – grosse bombe en perspective – un Gryffondor sortait avec une Serpentard ! Ah non, c'était déjà le cas, pardon. Il avait un instant oublié que Alex sortait avec Sullivan. Il fit une nouvelle grimace à cette pensée. Il ne le comprenait décidément pas, sur ce coup-ci. Bref, il se passait quelque chose ! De toute façon, il n'eut même pas besoin de questionner quelqu'un que Colin lui sautait déjà dessus:


« Hey Harry ! Comment ça va ? »
lui demanda-t-il en s'approchant, « Tu es au courant de la dernière ? »

« Apparemment non, puisque je ne vois pas du tout de quoi tu peux bien parler »
répondit l'Attrapeur sans même penser à le saluer à son tour.

« Romilda et Lavance racontent partout qu'elles ont vu Kaysa et Zacharia s'embrasser dans le parc, cette après-midi. Tu sais, Zacharia Grigorie ! Il est à Poufsouffle. C'est même un camarade de Nathaniel. Tu crois que c'est vrai ou ... »
la fin de sa phrase ne parvint pas aux oreilles de Harry.

Qu'est-ce que s'était que cette connerie ?! D'un pas rapide, il alla ranger son balais – ou plutôt, le jeta dans sa malle sans aucune délicatesse, ce qui ne lui ressemblait pas. C'est dire l'importance de la nouvelle – et se dépêcha de prendre une douche. C'était plus que nécessaire, même si il avait autre chose à penser à ce moment. Puis ceci fait, il retourna dans la salle commune. D'un rapide regard circulaire, il rechercha une personne susceptible de le renseigner sur la localisation de sa petite sœur. Bien entendu, dans le but de lui demander des explications. Mais ça, ce n'était pas du tout étonnant de sa part. Il capta du regard Ron en train de discuter avec Seamus et Dean, tranquillement assis dans leur fauteuil. Il se dirigea immédiatement vers eux et aboya:


« Vous savez où est Kaysa ?! »

Les trois Gryffondor le regardèrent surpris par son arrivé. Puis, chacun à leur tour prirent un air gêné. Apparemment, ils étaient déjà au courant. Génial … Ron échangea un regard avec Dean avant de regarder son meilleur
ami.

« Euh … non, désolé. On ne l'a pas vu … »
répondit-il, « De l'après-midi ... » rajouta-t-il plus bas, mal à l'aise.

Comme s'était étonnant ! Que faisait-elle cette après-midi déjà ? Ah oui ! Elle fricotait avec Grigorie après avoir passé la mâtiné avec Nathaniel. Quelle bonne idée ! Non, vraiment, il ne voyait pas ce qui clochait ! D'un pas rageur, il fit demi-tour. Elle allait l'entendre celle-là. Si s'était vrai, elle n'avait qu'à bien se tenir. Il la trouverait. Il chercherait partout dans le château si il le fallait, mais il allait avoir une conversation avec elle. Et ensuite, il irait démonter la face de ce Poufsouffle. Grigorie, c'est ça ? Peut-être pas dans cette ordre là, d'ailleurs. Cela dépendait de qui il trouverait en premier. Il s'apprêtait vers le portrait de la Grosse Dame lorsqu'il croisa Nina.


« Nina. Tu saurais pas où est Kaysa, par hasard ? »
lui demanda-t-il gentiment.

Il fallait qu'il se calme. En plus, si la jeune Lycanthrope le voyait énervé, elle ne voudrait certainement pas lui dire ou était la miss Potter. Elle n'allait pas la jeter dans la gueule du loup, non plus. Mais était-elle seulement au courant ? Celle-ci lui indiqua alors que Kaysa était allée dans la Salle commune des Poufsouffles. Il la remercia et se dépêcha de sortir. En cinq minute, il y était et avait déjà pénétré dans la pièce. Cherchant sa sœur du regard. Aucune trace d'elle.


« Tu cherches ta sœur, Potter ? » entendit-il derrière lui.

Vivement, il se retourna. Enfin quelqu'un qui allait pouvoir le renseigner. Il constata que Susan Bones lui faisait face, accompagnée de Hannah Abbot. Il fut étonner du ton qu'elle venait d'employer. Ainsi que par le fait qu'elle l'avait appelé par son nom. Ils n'étaient pas amis. Mais le peu de fois ou il s'était adressé à elle, le courant était passé. Elle était donc Susan et il était Harry. C'est pourquoi l'appellation Potter lui paru bizarre. Cependant, il n'eut pas le temps de lui faire la remarque qu'elle reprenait.


« Elle vient de partir, à l'instant. Tu la manque de peu. Elle était un peu à cran, d'ailleurs. En même temps, quand on vient de se disputer avec son mec et que le sujet de la dispute repose sur sa seule faute … Dis-lui de ma part qu'elle n'a pas intérêt à continuer son petit jeu parce que certaines risques de sortir les griffes. Ce n'est bien sur qu'un conseil …  »

Harry fonça les sourcils. Il n'aimait pas trop ce que cette menace sous entendait. Lui, engueuler sa sœur, OK. Mais que quelqu'un d'autre s'en prenne à elle à cause de cette rumeur, hors de question !


« Désolé mais non, je ne lui dirais pas. Bones …  » répondit-il du tac au tac en insistant bien sur le nom de famille, « Je ne suis pas un Hibou. Et de plus, je ne pense pas que tu saches exactement ce qui s'est passé dans cette histoire. Tu as juste du entendre parler de la rumeur. Donc, détends-toi un peu, on dirait qu'elle vient de te piquer ton copain ! Mais merci de l'info ! »

Puis, il tourna de nouveau les talons, la plantant là. Sans doute encore plus surprise par le fait qu'il lui est parlé sur ce ton que par ses paroles. Quoique, il venait quand même d'insinuer qu'elle se mettait dans tous ses états pour un mec. Voir deux. Bref, il n'avait aucune idée de sa relation avec Grigorie ou O'Connor, mais la réplique était sortie toute seule. Ce dont il ne se doutait pas, c'est que Kaysa avait insinuer avoir séduit plusieurs Poufsouffle et que l'un d'eux ne lui était pas indifférent. Et ce n'était pas du tout O'Connor ou Grigorie ...
Oh et puis flute ! Il avait autre chose à penser. Comme retrouver sa sœur, par exemple. Il savait ou elle se trouvait. Si Susan disait qu'elle s'était disputé avec O'Connor, elle devait être sacrément sur les nerfs. Et quand Kaysa avait besoin d'être seule, elle allait au sommet de la Tour d'Astronomie. La discution promettait …

Il se servit du temps que prit le trajet pour relativiser. Bon, peut-être que s'était un accident. Ou alors, c'était Grigorie qui s'était jeté sur elle ! C'était possible, non ? Ou alors, tout ça est un mensonge de Vanes. Ou de Lavande. Voir les deux. Après tout, elles avaient peut-être dit ça pour le plaisir de rependre une nouvelle rumeur. Non ... Il savait que s'était faux. Certes, c'était de vrai commère. Mais elles n'étaient pas vicieuse à ce point. Il en était certain. Cependant, il devait bien y avoir une explication à tout ça !
Arrivé en haut des escaliers, il déboucha sur le toit et la vit. Kaysa était assise sur le muret, ses bras entourant ses genoux repliés et regardant le paysage. Il la fixa un moment, en silence, avant de prononcer ces mots:


« J'espère au moins que Grigorie embrasse mieux que O'Connor ... »


Son ton était légèrement ironique. Et il ne savait pas encore si il plaisantait ou si au contraire, il n'avait pas du tout envie d'en rire. Tout ce qu'il savait, c'est qu'il ne voulait pas que sa petite soeur est des problèmes. Il ne voulait pas qu'un mec s'approche d'elle. O'Connor, s'était normal, mais s'était déjà un de trop. Il voulait la protéger. Il avait juste de drôle de méthode ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaysa Potter
Apprentie auror
Âge du personnage : 19 ans
Nombre de messages : 3342
Célébrité sur l'avatar : Willa Holland
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 17 Fév - 22:10
[Je t'ai répondu ce soir car j'aurai certainement pas le temps demain voir ce week end, j'espère que cela te convient ;)]

Kaysa était tellement plongée dans ses pensées qu’elle n’avait même pas fait attention qu’une personne venait de la rejoindre, ce fut seulement quand son frère se mit à parler qu’elle tourna la tête dans sa direction, d’abord surprise. Avant de comprendre le sens de la phrase d’Harry. La Gryffondor lâcha un bref soupir agacée avant d’hausser nonchalamment les épaules. C’était reparti pour un tour… Après le petit ami jaloux incapable de comprendre une blague, le grand frère surprotecteur. Elle redoutait le moment où Alexander allait lui tomber dessus à son tour. Car elle était certaine qu’il le ferait même si son meilleur ami était plutôt mal placé pour faire une quelconque remarque vu son passé de Don Juan et sa relation actuelle.

« J'espère au moins que Grigorie embrasse mieux que O'Connor ... »

« J’ai encore du mal à trancher, je devrais peut être remettre ça avec les deux pour être sure de ne pas me tromper ! » rétorqua la demoiselle sur un ton narquois qu’elle utilisait rarement à l’adresse de son frère.

Elle n’était pas à prendre avec des pincettes. Sa dispute avec Nathaniel l’avait passablement énervée et sa très courte discussion avec Susan Bones n’avait pas aidé à la calmer, loin de là. Tiens, elle devrait peut être allé faire un tour chez les Serpentards. Passer ses nerfs sur Malefoy, Sullivan, Rogue, Parkinson ou Greengrass la détendrait peut être. Comme quoi, ils étaient finalement utiles.

« Dis moi, c’est en option le bonjour petite sœur, tu vas bien? » ajouta-t-elle sur un ton toujours peu agréable

Il était rare, très rare même que la demoiselle s’adresse ainsi à son frère. Même quand celui pouvait l’énerver par son comportement surprotecteur envers les garçons qui lui tournaient autour. Quoi qu’en l’occurrence, il était quelque peu dépassé par les événements. Harry et elle étaient trop proches pour pouvoir se faire la tête longtemps ou simplement être énervée l’un envers l’autre. Oh, bien sur, ça leur arrivait de s’engueulait l’espace d’une dizaine de minutes puis ils passaient à autre chose.

« J’vois que tu as appris la nouvelle comme tout le reste du château. Alors avant que tu commences à me faire la morale, sache qu’il n’y a rien entre Zach et moi. Ce n’est qu’un ami. On a juste voulu s’amuser un peu en faisant parler tout Poudlard. On leur a fait croire qu’il se passait quelque chose entre nous, fait croire c’est tout. C’était une blague parmi tant d’autres. Alors oui, on s’est embrassé, c’était le moyen le plus crédible pour convaincre ces commères de Romilda et Lavande mais ça s’arrête là. »

Bon, pas la peine d’en rajouter en lui disant qu’après avoir réussi à convaincre le petit groupe, elle avait continué à jouer avec le jeune homme alors qu’elle aurait du s’arrêter. Pas la peine non plus de lui expliquer que par contre, elle avait embrassé son meilleur ami et que ce baiser l’avait complètement chamboulé.

« Tu vois, il n’y a rien de dramatique dans l’histoire. C’était juste une blague que j’aurai très bien pu mettre en place avec Alex » en se rendant compte de ce qu’elle venait de dire, elle esquissa une brève grimace avant de continuer « Une blague pour faire tourner Poudlard en bourrique et j’dois avouer que je suis plutôt satisfaite du résultat. On a réussi haut la main. Dommage que certaines personnes ne comprennent pas ça »

Oui, elle en voulait à Nathaniel de ne pas avoir compris qu’il s’agissait d’une simple blague et qu’il n’y avait pas de raison de lui faire une telle dispute. Certes, le comportement de son petit ami était tout à fait compréhensible mais pour Kaysa, il n’y avait rien de mal dans ce qu’elle avait fait. Elle s’était juste amusée.

La brunette attrapa une mèche de cheveux et l’entortilla autour de son index.

« Et puis sérieusement, tu crois vraiment que j’oserai m’afficher dans le parc si j’avais une relation secrète avec Zach ? Harry, franchement, tu ne me crois pas aussi idiote ? Quand il s‘agit de cacher les choses, j‘suis quand même un peu plus douée que ça …»




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 20 Fév - 20:58
Invité
Spoiler:
 


« J’ai encore du mal à trancher, je devrais peut être remettre ça avec les deux pour être sure de ne pas me tromper ! »

« Ou, tu pourrais arrêter ça avant de passer pour une fille de joie. Histoire de rester digne ! »
rétorqua-t-il d'un ton sec.

Il n'aimait pas du tout le ton qu'elle avait employé. Elle le prenait pour Malefoy ou Zabini, ou quoi ?! Parce que s'était exactement la façon qu'elle avait de parler aux Serpentard. Et jusqu'à preuve du contraire, il s'appelait encore Harry Potter, Gryffondor pur souche et préfet de sa maison. Et accessoirement, son grand frère. Si elle continuait comme ça, la conversation risquait d'être encore plus difficile que prévue.
Non … Il devait se calmer. Il n'y avait pas mort d'homme. Enfin … Pas encore. A supposer qu'Alex ou O'Connor n'est pas encore mis la main sur Grigorie, bien entendu. Harry était tout aux réjouissances que lui inspirait cette idée lorsque Kaysa reprit la parole. Lui faisant remarquer qu'il ne lui avait pas dit bonjour. Et qu'en plus de ça, c'était limite si il ne l'agressait pas. Et ceci sur un ton toujours aussi … agréable. Hum … Adorable la petite sœur ! Apparemment, il ne fallait pas la chercher, ce soir. Bien entendu, Harry avait bien envie de la remettre à sa place une fois de plus. Son tempérament colérique faisant immédiatement surface Mais il se contint. Cela ne servirait à rien. Et puis, c'était sa petite sœur. Il n'aimait pas du tout se disputer avec elle. Ils étaient beaucoup trop proche pour ça. Il risquerait de dire des choses qu'il regretterait. Et il était hors de question de se mettre sa sœur à dos. Ce n'était pas le moment en ces temps de troubles. Et même, hormis les circonstances, se brouiller avec sa petite sœur n'était pas du tout une chose auquel Harry tenait. Bref, il préféra ne pas desserrer les dents et respirer profondément. Non Harry, tu ne vas pas hurler d'indignation. Tu ne vas pas non plus aller la secouer comme un prunier -de toute façon, il n'aurait jamais fait ça- et tu vas sagement lui répondre comme un adulte intelligent. Voilà, c'est exactement ça ! Calme et sérénité. Bien Harry, bien.
Son exercice de « détente » fut interrompu par sa sœur, une nouvelle fois:


« J’vois que tu as appris la nouvelle comme tout le reste du château. Alors avant que tu commences à me faire la morale, sache qu’il n’y a rien entre Zach et moi. Ce n’est qu’un ami. On a juste voulu s’amuser un peu en faisant parler tout Poudlard. On leur a fait croire qu’il se passait quelque chose entre nous, fait croire c’est tout. C’était une blague parmi tant d’autres. Alors oui, on s’est embrassé, c’était le moyen le plus crédible pour convaincre ces commères de Romilda et Lavande mais ça s’arrête là. »


Automatiquement, Harry haussa un sourcil avant de se rendre compte du geste, qu'il entreprit de stopper, immédiatement Ça lui rappelait trop les Serpentards. Et ressembler à ces Vert-et-Argent n'était pas vraiment son but. Une blague disait-elle ? On embrassait un autre garçon quand on sortait déjà avec quelqu'un ? Il était peut-être rabat-joie, mais il n'avait peut-être pas tord. O'Connor n'a pas très bien prit la nouvelle. Apparemment, ce genre de blague n'était pas sans conséquence. Comment avait-elle fait pour ne pas penser à tout ça ? Même pas quelques heures et la totalité des Poufsouffles et des Gryffondors étaient au courant. Enfin, un TRES large majorité, du moins. Allez savoir si la totalité des Serdaigles et des Serpentards n'en discutaient pas à l'heure. Non, décidément, ce n'était pas très intelligent de sa part. M'enfin, apparemment, ce que lui en pensait n'était jamais pris en considération alors …
Lorsque la Brunette exposa l'idée qu'elle aurait très bien pu faire la même blague avec Alex', Harry fronça légèrement les sourcils, inconsciemment. Avec Alex' ? Deux minutes … Elle voulait dire embrasser Alex' ? C'était … bizarre. Non ? Ok, ce n'était qu'une blague. Mais ce genre de blague nécessitait une certaine intimité avec le mec en question. Ou alors, il ne s'y connaissait pas. Et Merlin sait que le Gryffondor était célibataire pas niais ! Alors … Avec Alex', c'était un peu bizarre si elle le considérait comme un cousin. A vrai dire, Harry le considérait comme tel. Il était donc logique qu'il en soit de même pour sa sœur. Il ne se posait même pas la question.

« Et puis sérieusement, tu crois vraiment que j’oserai m’afficher dans le parc si j’avais une relation secrète avec Zach ? Harry, franchement, tu ne me crois pas aussi idiote ? Quand il s‘agit de cacher les choses, j‘suis quand même un peu plus douée que ça …» finit-elle.

Il fit une légère grimace. Elle n'avait pas tord. Il se dirigea alors vers la jeune fille et s'installa à ses côtés. Debout, les fesses appuyées sur le muret, les pieds et bras croisés.


« Tu aurais très bien pu être très bien cachée et t'être fait chopper, par un malheureux hasard ... » se défendit-il.

Il réagissait excessivement ? Mais pas du tout. Il était de mauvaise foie ? Absolument pas voyons ! … Bon, d'accord, elle n'avait pas tord. Elle était assez intelligente pour savoir se cacher si, vraiment, elle trompait son copain. En faite, il se sentait rassuré. Comme d'habitude, son imagination l'avait emporté sur son raisonnement logique. Il était tout de même soulagé de savoir que sa petite sœur ne s'était transformé en croqueuse d'homme. Une sorte de Don Juan au féminin. Non, ça, il ne l'aurait pas accepté ! Il y avait des limites à ce qu'un grand frère sur-protecteur comme lui pouvait supporter. Mais ce Grigorie ne s'en sortirait pas comme ça … Il allait avoir une discution avec lui. C'était certain. La colère était redescendu, mais il n'en fallait pas beaucoup pour qu'elle remonte.
En attendant, ça n'avait pas l'air d'aller pour sa petite sœur. Et quand sa petite sœur allait pas bien, il était là. Toujours.


« Dis … Ça va toi ? On m'a dit que O'Connor avait pas trop apprécié la blague ... »
demanda-t-il alors.

Une autre question lui trottait dans la tête. Mais, il ne savait pas si il devait la poser. Peut-être n'était-ce pas le bon moment … ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaysa Potter
Apprentie auror
Âge du personnage : 19 ans
Nombre de messages : 3342
Célébrité sur l'avatar : Willa Holland
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 21 Fév - 12:15
    La colère de la demoiselle à l’égard de la terre entière avait commencé à retomber à mesure qu’elle parlait avec son frère. Enfin, plutôt qu’elle parlait, le pauvre Harry n’avait pas vraiment le temps d’en placer une. Il ne pouvait qu’écouter. En tout cas, ses explications semblèrent le rassurer quelque peu, c’est du moins ce qu’elle pouvait lire sur le visage de son frère.

    « Tu aurais très bien pu être très bien cachée et t'être fait chopper, par un malheureux hasard ... »

    « Eh ! » s’indigna faussement la demoiselle « Tu sais à qui tu parles ? A une Potter ! Et les membres de cette famille sont naturellement doués pour éviter de se faire attraper, que le hasard soit de la partie ou non. Tu devrais savoir ça… Mais peut être n’as-tu pas hérité ce gêne de papa. » Finit elle par le taquiner avec un léger sourire.

    Oui, la brunette s’était calmée. Elle était comme ça, d’une nature impulsive. Quand quelque chose l’énervait, toutes les personnes présentent dans un rayon de 500 mètres étaient au courant. Elle était explosive… Mais, l’avantage avec Kaysa (ou pas, ça dépend de qui en fait) c’est que sa colère pouvait retomber aussi vite qu’elle était apparu. Elle n’était pas du genre à rester longtemps énervée contre quelqu’un ni à en vouloir à quelqu’un longtemps. Exception faite des Serpentards bien évidemment et de la fois où elle s’était disputée avec Alexander, là elle avait été rancunière et ne lui avait pas pardonné aussi facilement. Mais en temps normal, Kaysa était surtout un rayon de joie et de bonne humeur. Oui, c’est sur… en voyant son comportement un peu plus haut, elle n’avait pas l’air…

    « Dis … Ça va toi ? On m'a dit que O'Connor avait pas trop apprécié la blague ... »

    Une petite moue contrariée vint faire son apparition sur le visage de la jeune fille alors que cette dernière acquiesçait d’un hochement de tête positif.

    « Pas trop apprécié est un euphémisme… J’crois que c’est la plus grosse dispute qu’on ait eu depuis qu’on est ensemble. A l’écoutait, c’est comme si je l’avais trompé… Alors que ce n’était qu’un baiser et dans un but précis. Même après lui avoir expliqué pourquoi… J’ai même eu droit à une phrase digne de Cassy ou Maman : Le temps des blagues s’est fini Kaysa, il est temps de grandir et prendre en compte les conséquences que peuvent entrainer certaines de tes blagues ! Il a eu de la chance que je ne lui balance pas un sortilège en pleine figure pour avoir osé me balancer ce genre de phrase à la noix. Les seuls personnes qui ont le droit de me faire la morale dans ce château sont Cassy, Nina, toi et Alex quand il ne fait pas lui-même des bêtises monumentales » On ne parlera pas ici du fait qu’elle parlait bien sur de sortir avec Sullivan « Enfin… bref, j’imagine que ça lui passera »

    En fait, elle était plus énervée contre le fait qu’il lui est fait la morale plutôt que par le simple fait de s’être disputé avec lui. Elle n’avait même pas peur de le perdre, quand on était censé être amoureux de la personne, on se devait ressentir ce genre de chose non ? Oh et puis zut, elle n’avait pas envie d’y réfléchir. Pour l’instant, elle état énervée contre lui un point sait tout.


    « Au fait, je suis désolé pour tout à l’heure, je n’aurai pas du te parler comme ça » ajouta Kaysa sur un ton un peu plus calme que lorsqu’elle avait abordé le sujet de Nate, un léger sourire au coin des lèvres

    Bah oui, c’était quand même son frère pas un vulgaire Serpentard ! Il ne méritait pas qu’elle le traite ainsi alors qu’il s’inquiétait juste un peu trop pour elle. Pauvre grand frère surprotecteur, elle lui en faisait voir de toutes les couleurs… Heureusement que Cassandra était plus simple à surveiller.

    « Mais mise à part ce détail » sa dispute avec Nathaniel « Ca peut aller. Ma blague a fonctionné à merveille, un peu trop même et grâce à moi, Poudlard aura un sujet de conversation pour quelques jours, finalement, j’ai rendu service à la communauté. Et toi ? Tout va bien de ton côté ? »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 23 Fév - 17:38
Invité
Spoiler:
 

Lui, ne pas hériter d'un gêne de son père ? On parlait bien de James et Harry Potter, là ? Les deux copies conformes ? Ceux qui avaient les mêmes passions, les mêmes mimiques et la même apparence. Enfin, lorsque James avait 17 ans, bien sur. Et qu'il ressemblait en tout point à Harry aujourd'hui. Excepté les yeux. Harry avait hérité des yeux de sa mère. Kaysa se trompait de personne là. Il rit à cette idée. Non, décidément, elle n'arriverait pas à lui faire avaler ça. Bien entendu, il savait qu'elle plaisantait. Il prit cependant un air choqué, comme-ci elle venait de l'insulter au plus haut point. Un air faux, bien entendu. Afin de rentrer dans son petit jeu.

Puis, il lui demanda si tout allait bien pour elle. En lui faisant comprendre qu'il était au courant pour sa dispute avec O'Connor. Ce à quoi elle répondu que, non, Nathaniel n'était pas du tout content. Et qu'il lui reprochait presque de l'avoir trompé. Ce qu'elle semblait trouver totalement inapproprié. Comme-ci s'était une énormité. Sauf qu'Harry avait beau savoir que tout ceci n'était qu'une vaste farce, il comprenait légèrement le Poufsouffle. Légèrement, seulement. Sa clémence envers les petits amis de sa sœur avait des limites.
De suite, elle embraya sur le fait qu'il lui avait fait la morale, ce qu'elle détestait. Harry était bien placé pour le savoir, vu le nombre de fois ou ils s'étaient tous deux légèrement disputés à cause de ça. Lui faire la morale, ça lui arrivait assez régulièrement. Et d'ailleurs, apparemment, il était le seul avec ses deux meilleurs amis et leur sœur à avoir ce droit dans ce château. Le Gryffondor voyait bien que cela n'avait pas plus à la brunette. O'Connor avait encore beaucoup à apprendre sur Mademoiselle Potter. Elle semblait se résigner, cependant. Et conclue en déclarant que ça lui passerait surement.

Il allait donner son avis quand elle entreprit de s'excuser pour s'être énervé sur lui. Apparemment, elle n'était pas la seule à s'être déjà calmée. Cela aussi, ça devait être un gêne Potter. Ou alors, c'était parce qu'ils étaient à Gryffondor ? Bref, elle reconnaissait lui avoir assez mal parlé. Toujours avec son habituel sourire en coin. Comment ne pas lui pardonner ? Surtout qu'il se savait aussi en tord.

Et puis, elle était tout de même fière de sa blague, la demoiselle Potter ! Cela lui avait apporté des ennuis mais elle avait marché comme sur des roulettes. Cela l'amusait. Comme d'habitude ! Elle se vantait même d'avoir aidé la communauté. Tu parles d'une façon d'apporter de l'occupation à Poudlard …
Puis, après qu'elle lui ai demandé si tout allait bien pour lui, il pu, enfin, en placer une !


« Non, c'est moi qui m'excuse Kay'. Comme d'habitude, j'ai déboulé, furieux et je t'ai même pas laissé le temps d'expliquer. Je devrais d'abord t'écouter toi au lieu d'écouter les ragots des autres. C'était idiot, je suis désolé ... » répondit-il.

Voilà qui était dit. Ils étaient kit. En même temps, ce n'est pas comme-ci ils étaient du genre à se disputer longtemps pour une broutille pareille. Mais il tenait vraiment à s'excuser. Il ne voudrait pas que sa sœur lui en veuille pour ça. Ce serait trop bête ! Et puis, il savait qu'il avait un peu poussé. Encore une fois. Heureusement qu'elle ne lui avait pas laissé le temps de dire des choses qu'il aurait regretté. C'était bien vite arrivé ! Il laissa quelque seconde de vide avant de se décider à dire le fond de sa pensée:


« Tu sais … Bon, ça me tue de le dire et je sais que tu vas gentiment me faire comprendre de me mêler de ce qui me regarde mais … O'Connor n'a pas tout à fait tord ! Enfin, je veux dire, ce n'était qu'une blague pour toi. Et pour ce … Grigorie » le nom fut presque grogner, « Mais, il peut avoir des raisons d'être jaloux. Tu … Enfin, tu plais quoi ! Et puis, tu as embrassé ce Grigorie alors, il se fait sans doute de gros film. Ou, si il ne s'en fait pas, je pense qu'il peut se sentir trahit. Parce que … justement, tu as embrassé un autre mec que lui … Et si ça se trouve sa fierté est blessé parce que tout Poudlard croit qu'il est fait cocu et ce n'est pas vraiment flatteur. Si tu vois ce que je veux dire … » termina-t-il enfin après mainte hésitation.

Et bien, décidément c'était la croix et la bannière pour cracher ces quelques mots ! Il se sentait bête. Parce que le sujet ne lui était pas familier. Qu'il le dérangeait et qu'en plus de ça, il n'était vraiment pas doué pour tout ça. Les problèmes de couples, l'amour. Tout ça, c'était … Non, ce n'était vraiment pas son domaine ! Il espérait juste que sa sœur ne le prendrait pas mal. Et qu'elle n'allait pas non plus se foutre de lui. Parce que ce n'était pas drôle du tout …
Puis, il se souvint de sa dernière question. Il se demanda si elle le questionnait sur son état général ou si elle parlait de ses propres histoires de cœur. De toute façon, il n'y avait pas grand chose à dire. Et il n'avait pas du tout l'intention d'en dire quoique se soit !


« Oh ! Et puis, moi, ça va. Enfin, on fait avec. La fermeture de Poudlard, les bagarres entre élèves, les plus jeunes … Tout ça est difficile à gérer. Mais, on s'en sort pas trop mal, nan ?! »


Il lui fit un sourire. Ils se comprenaient …
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaysa Potter
Apprentie auror
Âge du personnage : 19 ans
Nombre de messages : 3342
Célébrité sur l'avatar : Willa Holland
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 26 Fév - 19:29
Spoiler:
 

    Harry s’excusa à son tour de son comportement. Mouais, il aurait du d’abord demander de quoi il retournait à sa sœur avant de croire les ragots que colporter les élèves du château. Mais bon, elle ne pouvait pas lui en vouloir, c’était son grand frère. Dès qu’il s’agissait d’une histoire concernant une de ses sœurs et un garçon, forcement, il démarrait au quart de tour. Le pauvre n’avait pas fini de ce faire du souci pour ces frangines, Cassandra arrivait dans l’âge où elle allait sortir à son tour avec des garçons. Le pauvre avait déjà du souci avec une seule, alors les deux en même temps. Il allait être dur d’être sur tous les fronts à la fois.

    M’enfin, au moins, les choses étaient clairs. Elle s’était excusé, il s’était excusé… tout est bien qui fini bien dans le monde merveilleux de la famille Potter.

    Puis Harry se mit à son tour à lui faire la morale. Enfin, non, ce n’était pas une leçon de morale, il lui donnait son point de vu sur la situation en grand frère digne de ce nom. Et pour une fois, la demoiselle ne rouspéta pas, non, elle écouta avec attention ce que son frère lui disait. Bon, elle lui jeta un regard peu aimable quand il lui dit que Nathaniel n’avait pas tout à fait tord, il ne fallait pas oublier qu’elle était toujours en colère contre son petit ami mais ne dit rien de plus. Du moins jusqu’à ce que son frère est terminé.

    « Où est passé mon frère ? » plaisanta la demoiselle « Depuis quand es tu devenu aussi … mûr ? Et aussi doué pour les relations humaines. Ou est passé le grand frère surprotecteur qui n’avait qu’une idée en tête faire fuir tous mes prétendants. » Se moqua gentiment la Gryffondor

    Mais elle devait reconnaitre qu’il n’avait pas tord, dans un sens. Elle n’avait pas vu la chose de cet angle là. Et effectivement, dans ce sens, c’était tout à fait légitime que Nathaniel soit en colère contre Kaysa. C’était une question de fierté, purement et simplement mais c’était quand même tout à fait compréhensible. Même si cela ne l’empêchait pas d’être toujours en colère contre son petit ami.

    « Vu comme ça, c’est sur que ça se comprends. J’avoue quand on a décidé de lancer cette rumeur avec Zach, je n’ai vraiment pas réfléchi à Nathaniel ni à qui que ce soit. J’avais juste envie de m’amuser et de faire tourner une nouvelle fois les élèves de cette école en bourrique. Mais même si j’ai des tords, j’en veux toujours à Nath’ d’avoir cru aux ragots. S’il commence à prendre au sérieux tout ce qui ce dit derrière mon dos, il n’a pas fini. Et je n’ai toujours pas digérer ce qu’il m’a dit. »

    Finalement, leur conversation dériva sur un sujet plus général et plus facile à aborder … pour les deux. La brunette n’avait plus envie d’entendre parler de Nathaniel, de Zach ou même d’Alex. Elle se prenait bien assez la tête en général -surtout sur le sujet Alex en fait- aujourd’hui, elle n’en avait vraiment pas envie.

    « Oh ! Et puis, moi, ça va. Enfin, on fait avec. La fermeture de Poudlard, les bagarres entre élèves, les plus jeunes … Tout ça est difficile à gérer. Mais, on ne s’en sort pas trop mal, nan ?! »

    Kaysa acquiesça d’un signe de tête. Avec le sort d’Hellson sur le château, ils avaient du faire face à de subites responsabilités, notamment envers les plus jeunes qui étaient complètement démunis pour la plupart. D’autres premières années se débrouillaient assez bien seuls, elle pensait notamment à sa petite Stacy qui elle-même avait pris la tête d’un groupe avec son amie Tess. Bien qu’elle respectait le choix de la Poufsouffle, elle continuait à avoir un œil sur elle de loin, juste au cas où.

    « J’trouve même qu’on se débrouille extrêmement bien vu les conditions… Si seulement Hellson avait eu la bonne idée de faire disparaitre les Serpentards en même temps que les professeurs. » Déclara-t-elle avec un sourire amusé

    Elle était certaine que son frère était absolument d’accord. Sans Sullivan, Rogue et Malefoy dans les parages, tous les élèves de ce château se porteraient dix fois mieux. D’ailleurs, en parlant de ce dernier, elle avait rendez vous dans la soirée avec ce maudit blondinet. Dire qu’elle était obligé de faire une alliance avec cet insupportable verracrasses, tout ça dans le but d’arriver peut être à comprendre pourquoi son meilleur ami sortait avec sa pire ennemie. Et surtout, faire casser le couple en question ! Ce rendez vous la réjouissait d’avance, devoir supporter ces petits airs de prince des imbéciles et son petit sourire supérieur car elle avait besoin de lui. Il allait lui falloir tout son self contrôle pour éviter de lui balancer sa main dans la figure à cet idiot. Et surtout redoubler de vigilance pour se rendre au rendez vous en question… Si ses amis ou son frère apprenaient ça, pas sur que la discussion soit aussi calme qu’elle l’était à présent.

    Kaysa décida de briser le silence qui venait de s’installer entre les deux Potter en abordant un autre sujet important pour la demoiselle et qui la tracassait depuis que le sort avait été jeté. Il n’y avait pas grand monde à qui en parlait, peu de gens était au courant de la lycanthropie de Nina. Mise à part les frères Lupin, Alex et elle, Harry était le seul des enfants de maraudeurs à être au courant. Le seul à qui elle pouvait en parler… John était trop jeune, elle n’était pas assez proche de Tom quand à Alex, il était apparemment assez occupé ces derniers temps et elle n’avait guère envie de se retrouver seul avec lui pour le moment.

    « Dans toute cette histoire, ce qui me préoccupe le plus ce n’est pas ces imbéciles de serpent, ni le fait qu’on soit livrer à nous même et encore moins mes problèmes de couple. Ce qui m’inquiète, c’est la prochaine pleine lune. A cause de ce maudit sort, on ne peut plus accéder à la cabane hurlante, j’ai déjà essayé. Ni aucun des passages secrets qui mènent à Pré au Lard. Le seul endroit accessible, c’est la foret interdite et encore, pas toute la foret. Je l’ai déjà exploré… Et pour couronner le tout, Nina n’aura pas de potion tue loup. J’ai peur pour elle… Le loup en elle va être agressif et complètement déstabilisé ce qui va augmenter son agressivité, elle n’aura pas ses repaires de la cabane hurlante, ni la présence de son père ou celle des maraudeurs. La seule personne présente ce sera moi… On avait bien pensé à la salle sur demande pour passer la pleine lune. Mais c’est dangereux, elle serait dans le château… Imagine qu’elle arrive à s’échapper et qu’elle s’en prend à un élève, pire encore imagine qu’on découvre sa condition de lycanthrope. Tout dépendra de moi… et je ne suis même pas sure de supporter l’idée même de lui faire du mal, même si c’est pour son bien… »

    Sa voix se perdit dans le silence. Elle était hésitante, inquiète. Son frère pouvait clairement entendre au son de sa voix qu’elle avait peur, qu’elle était terrorisée pour son amie. Sa meilleure amie. Sa sœur de cœur. Elle n’avait pas le droit à l’erreur, ils allaient devoir réfléchir sérieusement à cette nuit là et établir un plan afin de ne commettre aucune erreur, ce n’était pas envisageable.

    La demoiselle prit une grande inspiration tandis que dans un geste d’anxiété, elle passait une main dans ses cheveux.

    « A coté de ça, ma blague avec Zach est le dernier des derniers de mes soucis » ajouta-t-elle sur un ton faible



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Sam 26 Fév - 21:31
Invité
Spoiler:
 


Harry lâcha un grognement à la taquinerie de sa sœur. Il aurait du le parier qu'elle se foutrait de lui. Enfin, ce n'était pas comme-ci elle avait été méchante. Au contraire, elle lui faisait même un compliment. Mûr ? Lui ? Heureusement ! En même temps, il devait bien admettre que concernant toutes ces histoires de cœur. Ceux des autres comme les siennes. Il réagissait souvent de façon assez puéril. Il n'y avait qu'à voir la façon dont il avait considéré Goldstein à l'époque ou il est sortit avec Kaysa, et surtout avec Ginny. Ce n'était pas joli-joli … Bref, elle n'avait pas tord. Il n'était pas mûr sur ce plan-là. Mais apparemment, il s'améliorait ! Tant mieux …

« En tout cas, je me demande pas où est ma petite sœur … Toujours égale à elle-même. Elle se fou de son frère. Comme d'habitude ! » répliqua-t-il en souriant, « Et puis, ne te réjouit pas trop vite. Le grand-frère qui fait fuir les prétendants est toujours là. Ne t'inquiètes pas pour ça ... » continua-t-il en plaisantant, mais sans vraiment plaisanter.

Oh oui ! Il était toujours là. La preuve, il allait chopper ce Grigorie et discuter avec. Et rapidement ! Foi de Potter … Il allait lui apprendre quel grand-frère était Harry !
Il fut cependant surpris lorsque Kaysa lui accorda qu'il n'avait pas tord. Attendez, deux minutes … Kaysa venait-elle de dire qu'elle reconnaissait que O'Connor avait le droit de lui en vouloir. Ne serait-ce qu'un tout petit peu ? Oula ! Mais elle aussi grandissait ma parole ! Il se mit à rire après les paroles de la brunette. Il n'avait même pas besoin de lui dire ce qu'il en pensait. Elle comprendrait rien qu'en le voyant se fendre la poire. Chacun son tour …
Bientôt, le sujet dériva vers lui-même. Et après une petite frayeur quant-à la possibilité que ses propres histoires de cœur puissent être abordés – Il détestait vraiment ça ! -, cela dériva sur le sujet « Poudlard est en fête ! Plus de professeurs, plus d'elfes de maison ! Wouhou ! ». Bien entendu, elle fut totalement d'accord avec lui. Ils géraient bien ce coup-là.


« Si seulement Hellson avait eu la bonne idée de faire disparaitre les Serpentards en même temps que les professeurs » rajouta-t-elle avec amusement et il approuva en riant.

Ah ça ! Il ne pouvait qu'approuver. Et mille fois ! Le paradis. Plus de blond délavé qui se prenait pour un Prince. Plus de fille Rogue – bien qu'elle soit légèrement moins embêtante depuis que Papa n'était plus là pour punir. Plus de despotique petite peste insupportablement blonde … Mais ma parole ! Ils étaient tous blond là-dedans ?! Sullivan, Malefoy, Greengrass … Et même Winalver ! Mais c'était une secte ! Comment n'avait-il pu pas s'apercevoir de ça ?! C'était louche, très louche …
Bon, ça excluait Rogue et Parkinson, tout comme Zabini, Crabbe et Goyle … Bon, ok, ils n'étaient pas tous blond, mais reconnaissez que c'était tout de même une grosse coïncidence. Plus de doute, on avait résout le mystère de l'intelligence blonde. Et les conclusions, c'est qu'il n'y avait pas d'intelligence chez les blonds, justement. Comme on le soupçonnait depuis un petit moment. Enfin, chez les blond Serpentard, bien entendu. Il ne se serait pas permit de penser une tel chose sur Jill ou même Iris. Non, loin de là, même. Et il n'était pas du tout de mauvaise foie ! Ah, il se sentait bien, tout à coup !


« Tu as remarqué qu'il y a beaucoup de blond à Serpentard. Malefoy, Sullivan, Greengrass et Winalver … ? Pas étonnant qu'ils soient tous aussi … aussi … enfin, tu me comprends ?! » conclut-il avec un sourire goguenard.

Il adorait se foutre des Serpentard avec sa sœur. C'était amusant, il trouvait toujours quelques choses à redire. Des choses plutôt drôle. C'était … Divertissant ! Puis, le silence se fit. Tout à leur pensée. Amusée pour Harry, bien moins pour la demoiselle Potter.

Cependant, lorsqu'elle reprit la parole, il n'eut plus du tout envie de rire. Parce que le sujet n'était pas, mais alors, pas du tout amusant. Son visage se décomposa au fur et à mesure des paroles de sa petite soeur.
D'ailleurs, il n'y avait pas pensé une seule fois de lui-même. Mais comment avait-il pu oublier la pleine lune ?! Mais quel imbécile ! De plus, ce que lui apprenait sa sœur n'était pas très encourageant. Plus d'accès à la cabane hurlante. Pas d'accès vers l'extérieur. Comment allaient-ils faire pour gérer Nina pendant toute la durée de la Pleine Lune ? L'idée de laisser Kaysa seule avec un Loup-Garou déchainé lui était insupportable ! Bien entendu, ce n'était pas un étranger. C'était Nina. Et il respectait et affectionnait beaucoup cette dernière mais … C'était tout de même extrêmement dangereux. Beaucoup plus que d'habitude. Là, elle serait seule. Nina n'aurait pas la potion Tue-Loup et elle serait très, très, très agressive. Ça ne lui plaisait pas du tout. Il commençait à s'inquiéter pour sa sœur. Mais aussi pour sa cousine. Dans tous les cas, la nuit sera difficile pour les deux. Oh non, il n'aimait pas ça du tout …
La brune semblait plus inquiète de faire du mal à sa meilleure amie qu'à elle-même. Sa voix était angoissée. Très angoissée. Ça ne lui ressemblait absolument pas. L'heure était grave. Et il le savait aussi bien qu'elle. Comment allait-il les aider ? Que pouvait-il faire ? Il se mit à arpenter l'espace devant sa petite sœur en réfléchissant. Son esprit tournait à mille à l'heure.


« Je suis pas animagus, je ne peux absolument rien faire à ce niveau-là … Apprendre est beaucoup trop long, la pleine lune sera déjà passé depuis belle lurette avant que j'arrive à obtenir des résultats. Peut-être que je pourrais utiliser une potion pour me métamorphoser ? Ou alors, à l'aide d'un sortilège ? » murmura-t-il pour lui-même, « Temporairement, mais assez pour apporter de l'aide à Kaysa. Ce serait plus simple … On avait pas appris un sortilège qui décuple la force ? Ou alors un champ de force … On doit bien y avoir quelque chose ! » s'énerva-t-il tout seul.

Puis, il releva la tête et regarda sa sœur qu'il avait momentanément oublié. Il ne devait pas se laisser aller à l'angoisse. Pas quand sa petite sœur avait besoin de son aide. Et il aurait besoin de tout son sang-froid pour ça. Il devait rester calme et trouver des solutions.


« Hermione pourrait nous aider à préparer une potion Tue-Loup » déclara-t-il soudainement, « Elle y arriverait très certainement ! Oui, elle pourrait, j'en suis sur. Elle est la seule que je connaisse qui est assez doué en potion pour nous aider. Avec Malefoy … Mais c'est un autre sujet » dit-il entre ces dents, « Avoir les ingrédients ne devrait pas être difficile » dit-il ensuite, « Mais le problème, c'est que je ne sais pas combien de temps il faudrait pour la préparer. Et in devra la tenir au courant ... A partir du moment ou je lui parlerais de cette potion, elle devinera forcément qu'un Loup-Garou est parmi nous. Et intelligente comme elle est, tu peux être sur qu'elle le devinera d'elle-même si on ne lui dit rien. Enfin, ce ne serait pas un problème ! Je lui fais entièrement confiance pour garder le secret. Tu peux en être sur. Mais je ne sais pas si c'est une bonne idée pour autant ... »

Mettre plusieurs personnes dans la confidence, c'est multiplier les risques que quelqu'un d'autre l'apprenne un jour. Et ils ne pouvaient pas se permettre cette folie. Pas quand l'enjeu était aussi important. Pour Nina, comme pour Kaysa et l'ensemble de leurs familles. Être animagus non-déclaré et être découvert couterait très cher. Avec Sirius, Peter, Kaysa et leur père, cela faisait 4. C'était beaucoup trop risqués.
Ils devaient trouver quelque chose. Mais sans mettre qui que se soit d'autre dans le secret.


« Ou alors, on pourrait effectuer des surveillances dans les couloirs autour de la salle sur demande. Toi, tu serais avec Nina à l'intérieur. Et nous autour. On prendrait Alex', Tom, John et moi. On pourrait même demander à Sarah, Ron et Hermione. Peut-être d'autres. Mais là encore, ça nous forcerait à mettre les autres dans la confidence … J'ai entièrement confiance dans ceux que je t'ai cité. Mais, c'est tout même prendre un risque » finit-il en se mordant la lèvre, « Et je ne serais pas tranquille de te laisser toute seule à l'intérieur avec Nina ... »

Il fixait sa sœur de nouveau. Son expression anxieuse lui tira un pincement au cœur. Ils devaient absolument trouver quelque chose. Non, il ne laisserait personne prendre autant de risque.
Peut-être devrait-il prévenir un groupe de personne ? Les plus âgés et responsables. Il n'aimait absolument pas cette idée. Mais risquer un bain de sang, c'était impensable …
En attendant, il décroche un sourire rassurant à sa sœur. Ils trouveraient quelque chose. Elle pouvait lui faire confiance pour ça !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaysa Potter
Apprentie auror
Âge du personnage : 19 ans
Nombre de messages : 3342
Célébrité sur l'avatar : Willa Holland
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 1 Mar - 14:55
    La discussion venait de prendre un tournant radical. Le ton était beaucoup plus sérieux et anxieux aussi. Kaysa resta dans un premier temps silencieux, écoutant d’une oreille attentive son frère qui commençait par se parler plus à lui-même qu’à elle dans un premier temps, cherchant une solution afin de pouvoir l’aider le soir même. Kaysa était contre cette idée, il était hors de question qu’Harry se trouve dans la même pièce que Nina. Il n’était pas un animagus, comme il l’avait fait remarqué lui-même et c’était beaucoup trop dangereux avec autre chose : une potion ou un sortilège ou quoi que ce soit d’autre. Surtout vu les conditions particulières de cette pleine lune. Non, la seule personne qui serait présente avec Nina ce serait elle et c’est tout.

    Le silence se fit pendant quelques minutes où son frère sembla reprendre tout son sang froid. Puis il se remit à réfléchir à voix haute proposant l’aide d’Hermione pour préparer la potion tue loup. Non. Ils avaient déjà cherché dans ce sens… La potion était bien trop compliquée, il était hors de question de prendre le risque. Et aussi bien trop longue à préparer. C’était bien la première fois dans sa vie qu’elle regrettait presque que Rogue ne soit plus là. Et j’vous laisse imaginer à quel point elle pouvait détester cette pensée. S’il y avait eu sa mère, elle excellait en potion mais Lily Potter était comme tous les autres adultes, de l’autre côté de ce maudit sortilège surement à s’inquiéter pour ses enfants. Mais… elle venait de penser à quelque chose ! Nina prenait de la potion tout au long de l’année… Il devait donc bien y avoir quelques fioles de potion d’avance. Quelle idiote ! Pourquoi n’avait elle pas pensé à fouiller l’infirmerie avant toute chose ?! Et surtout, il fallait espérer que personne n’avait eu la brillante idée d’aller fouiller avant elle la réserve de l’infirmerie et vu les fioles de potion tue loup, si fiole il restait. Ca entrainerait forcement des soupçons… Voilà que l’angoisse refaisait à nouveau surface.

    Kaysa sortit de ses pensées alors que son frère reprenait la parole pour la troisième fois. Sachant qu’elle n’avait pas vraiment écouté la fin de sa deuxième proposition. Oulà ! Non, non et non ! Elle n’aimait pas la troisième, du moins une partie. Hors de question de rajouter d’autres personnes dans la confidence. Et ce même si elle leur faisait confiance. Il y avait bien trop en jeu ! C’était toute la vie de sa meilleure amie qui risquait gros si jamais quelqu’un venait à découvrir ce qu’elle était une fois par mois.

    Elle répondit sourire de son frère, il n’était guère éclatant mais c’était déjà un sourire. Et elle était reconnaissante à Harry du soutien dont il faisait preuve. Ca faisait du bien d’avoir quelqu’un à qui se confier sur un sujet aussi grave et important que celui-ci. Elle savait qu’il n’y avait pas que sa meilleure amie qui était en jeu dans cette histoire mais l’ensemble des élèves, quand Nina était transformée, il n’y avait plus que cette bête féroce. Sa sœur de cœur n’existait plus le temps d’une nuit, ou en tout cas, elle était bien cachée. Et cette bête, si elle s’échappait, pourrait faire un véritable carnage dans le château.

    « Personne ne doit être au courant ! Que se soit Hermione, Ron, Ginny, Sarah et encore moins des élèves étrangers. Pour ce qui est des premiers, je leur fais confiance tout comme je sais que tu leur confieras ta vie mais plus de personne sont au courant et plus le risque qu’il y est une fuite est grand. Hors je ne veux prendre aucun risque, c’est la vie de Nina qui est en jeu. Je n’ose même pas imaginer ce qui pourrait se passer si les élèves du château arrivaient à l’apprendre… En commençant par ces imbéciles de verts et argents qui voudraient surement la lyncher comme une bête féroce. » la brunette prit une inspiration pour ne pas se laisser dominer par la colère que lui insufflait l’idée même qu’on puisse faire du mal à sa meilleure amie avant de reprendre sur un ton plus calme, du moins essayait elle « Et avec cette saleté de journaliste en herbe qui se prend pour une mini Rita Skeeter, il vaut mieux rester prudent et ne prendre aucun risque. »

    Elle parlait bien sur de cette maudite Gossip Feather. Cette journaliste avait trouvé le moyen d’avoir une oreille qui trainait dès qu’un potin croustillant voyait le jour. Et si par malheur elle tombait sur cette info, merlin en soit témoin, elle ne se gênerait pas pour publier un article dans l’heure qui suivait, elle en était certaine.

    « Donc personne d’autres ne doit être au courant mise à part Tom, John, Alex, toi et moi. On est déjà bien assez nombreux. Quand à l’idée que tu sois présent dans la même pièce que Nina, c’est un non catégorique là aussi ! C’est bien trop dangereux… Surtout si Nina est encore moins contrôlable que les autres soirs de pleine lune. Par contre, il va effectivement falloir prévoir un périmètre de sécurité autour de la salle sur demande, qu’on ne prenne aucun risque. Voir jeté des sortilèges pour éviter que les élèves ne se baladent dans le coin. J’ai peur cependant que ça attire l’attention… Il va aussi bien falloir à penser à tous les petits détails quand on va choisir la salle qu’il nous faut. Prévoir l’insonorisation… on aurait l’air malin si un hurlement de loup se faisait entendre en pleine nuit dans le château. Si on pouvait éviter les mouvements de panique, ça nous faciliterait la vie. Un endroit qui rassure Nina si possible. Peut être reproduire la cabane hurlante ? Seulement, on ne reste pas dans la cabane généralement les soirs de pleine lune et il ne faudrait pas qu’elle essaye de sortir comme elle a prit l’habitude. »

    Kaysa s’interrompit pour reprendre son souffle, il y avait tellement de chose à penser. Les informations arrivaient par centaines dans son cerveau et il était difficile de tout trier. La Gryffondor souffla avant de passer une main lasse dans ses cheveux. Il y avait tellement de chose à prévoir, ils n’avaient pas le droit à l’erreur.

    « J’pensai à quelque chose tout à l’heure… grâce à toi d’ailleurs » fit elle remarque avec un léger sourire « Nina prend de la potion tue loup toute l’année… Il est donc fort possible qu’il y ait quelques fioles d’avance dans la réserve de l’infirmerie. En espérant que personne ne soit passé par là avant … Ca ne résout pas le problème mais si au moins il y en avait assez jusqu‘à cette pleine lune… J‘ai été idiote de ne pas y penser avant ! »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 3 Mar - 17:08
Invité
Tout cela s'avérait très compliqué. Beaucoup trop dangereux aussi … Il pouvait à peine supporter l'idée que Kaysa se retrouve seule avec Nina transformée en Loup-Garou. Sans leur père pour l'accompagner. Ni aucun des autres Maraudeurs. Alors, se dire qu'elle serait encore en plus incontrôlable sans potion, c'était bien pire. Impossible ! Il n'avait pas le droit de faire courir un tel risque à sa petite sœur. C'était strictement hors de question. Malheureusement, ils n'avaient pas trop le choix. Alors, quant-à penser à ce qui pourrait arriver si Nina venait à s'échapper. Ce n'était décidément pas quelque chose qu'il était près à envisager.
De plus, Kaysa refusait tout aide extérieur en dehors des seuls personnes connaissant la Lycanthropie de leur cousine. Ce qui se résumait à deux élèves de septième année, deux de sixième et un de quatrième année. C'était de la folie. Pur et simple. Mais encore une fois, ils n'avaient pas vraiment d'autres options. Il n'aimait aucune des deux idées. Se débrouiller à 6, enfin 5 car Nina sera hors-jeu sitôt la Lune apparu, relevait du suicide. Mais le dire à d'autres étaient beaucoup trop dangereux, comme elle lui faisait remarquer. Et il lui donnait raison. Que faire … ?
Savoir que quiconque pourrait venir à entendre parler de tout ça et pourrait faire du mal à Nina lui était aussi insupportable qu'à sa sœur. Il imaginait de là le massacre. En faite, non. Il ne voulait pas imaginer. Cela n'arriverait pas ! Point barre.

Cependant, une lueur d'espoir s'épanouit dans son regard au parole de sa sœur. Personne n'avait pensé à regarder dans l'infirmerie ? Mais ils avaient encore une chance alors ! Oui, il y en avait forcément. Au cas ou. C'était obligé ! Les professeurs et Madame Pomfresh n'auraient pas risqué d'en manquer. Ils avaient forcément fait des réserves. Pas vrai ? Oui, il fallait creuser par là. Il irait vérifier dès ce soir, d'ailleurs. Avec Kaysa, sans doute. Et il irait dans la réserve de Slughorn – savait-il seulement la préparer ? - et dans le bureau de Rogue. De Dumbledore même, si il le fallait ! Il était maintenant persuadé qu'il y en avait quelque part.


« Oui, tu as raison ! » s'exclama-t-il, « Ils ont du faire des réserves. C'est obligé ! Ils ne pouvaient pas risquer une pénurie. Il y en a forcément entreposé quelque part. J'irais chercher tout à l'heure … Ou à deux, comme tu veux » lui proposa-t-il, « Mais je persiste à dire qu'il faut en faire - de la potion Tue-Loup, je parle. On en sait pas combien de temps on sera là. Cette situation pourrait durer des mois … ou des jours. On ne peut pas prévoir. On fait quoi si il n'y a pas de potion rangé quelque part ? Ou même si il y en a. On fera quoi quand on aura tout épuisé ? Tu l'as dis toi-même: Il pourrait ne pas en avoir assez jusqu'à la prochaine pleine lune. Non, il faut en refaire. Avec ou sans aide extérieur. Mais le problème, c'est que tu me connais, moi, les potions … C'est pas vraiment mon truc », il fit une grimace d'agacement, comme-ci il se reprochait cette lacune, « Peut-être qu'on devrait voir avec Tom ? Ça se trouve, le connaissant, il a déjà fait des recherches de son côté. C'est même plus que probable, d'ailleurs … Après tout, c'est Tom. Et puis, Nina est sa petite sœur. J'agirais de la même façon si c'était toi … Ou même Cassy »

Il laissa un blanc après sa tirade. Hum … De quoi avait-elle parler aussi ? Des sorts d'insonorisation. D'un périmètre de sécurité. Oui. Tout ça était parfaitement possible. A quatre, ils y arriveraient. Alex', John, Tom et lui. C'était faisable. Parfaitement faisable même. N'avait-elle pas émis l'idée de reproduire la cabane hurlante, également ? Ça aussi, c'était possible. La salle sur demande pouvait faire ça. Pour peu qu'on lui demande. Par contre, elle ne pouvait reproduire que l'intérieur. C'était tout. Et comme disait la Brunette, ça ne suffirait pas. De toute façon, ils devront bien faire avec …

« On fera une ronde avec les autres. On posera des sorts. Personne ne pourra passer. C'est possible. Il faudra juste trouver une bonne excuse pour ne pas attirer les soupçons. Une créature découverte dans le coin. Ou … Un gaz mortel. Qu'en sais-je ? Comme-ci on avait décidé entre-nous de protéger les élèves d'un danger quelconque. Enfin bref, une excuse valable quoi ... Et puis, si on a la potion Tue-Loup, l'intérieur de la cabane devrait suffire, non ? On la reproduit dans la salle sur demande, et voila. Après tout, la potion empêche la perte de contrôle de Nina, non ? Si elle est consciente pendant sa transformation. Elle comprendra qu'on ne peut pas sortir. Je me trompe ? »

Il jeta un regard interrogateur à sa sœur. Celle-ci semblait toujours aussi nerveuse. Mais ils étaient sur la bonne voix. Les frères Lupin avaient déjà dû en parler entre-eux. Alex' avait déjà réfléchit de son côté aussi, sans doute. Ils seraient près quand ça arriverait. Ils devaient prendre confiance. Avec de la bonne volonté, ils allaient organiser une Pleine Lune du Tonnerre !


« Personne ne saura Kay'. Rassures-toi » tenta-t-il de l'apaiser « On ne le permettra pas. Aucun Serpentard ne saura au courant. Et si par malheur ça arrivait, je lui ferait passer l'envie de le dire à l'aide de deux ou trois sortilèges de mon cru ! » dit-il avec un faux regard menaçant histoire de détendre l'atmosphère, il rit légèrement, « Gossip Feather n'en saura rien non plus, parce qu'on fera très attention à n'en parler que dans un coin retiré. Entre nous, comme ici, par exemple. Ok ? »

Il retourna alors se rassoir à ses côtés et lui pressa gentiment la main. Tout allait bien se passer. Il essayait de s'en convaincre aussi. Mais il avait bonne espoir ... Tout ça était un pue bancale, avec beaucoup de si dans l'équation. Mais n'étaient-ils pas les enfants des Maraudeurs ?!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaysa Potter
Apprentie auror
Âge du personnage : 19 ans
Nombre de messages : 3342
Célébrité sur l'avatar : Willa Holland
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 14 Mar - 18:35
    Kaysa serra la main réconfortante que son frère venait de poser sur la sienne. Le fait de pouvoir en parler avec lui la réconforter, lui permettait de rendre à cette situation ses vraies proportions. Certes, c’était grave et ils n’avaient pas le droit à l’erreur. Mais finalement, ce n’était pas si infaisable que ça… bien au contraire. Après tout, ils étaient les enfants des maraudeurs. En temps normal, c’est vers Alex qu’elle se serait tourné pour parler de tout ça, vider son sac et lui dire combien elle avait peur pour leur meilleur ami. Seulement, la situation entre eux été toujours aussi tendu… aussi compliqué. Quand à Nina, elle ne voulait pas l’inquiéter, sa sœur de cœur devait déjà bien assez se prendre la tête pour ça. Son rôle était de la rassurer pas de lui faire part de ses propres peurs. Il ne restait plus que John, Tom et Harry. Le premier était bien trop jeune, elle n’était pas très proche de Tom… il ne restait plus que son frère. Et heureusement, il était là quand elle en avait besoin.

    Grace à lui, Kaysa réussit à reprendre sur elle-même. Ce n’était pas le moment de se laisser abattre. Elle était Kaysa Potter après tout ! La brunette esquissa un sourire à l’adresse de son frère.

    « Merci… merci d’être toujours là pour moi » déclara la demoiselle sincèrement

    Il était rare que la jeune femme dise haut et fort merci à son frère de manière si sincère. Généralement, quand il se mêlait de ses affaires, elle ne montrait qu’un certain agacement. Mais au fond, c’était quand même rassurant de savoir que quelqu’un veillait sur vous quoi qu’il arrive et serait toujours là pour vous aider. Bien qu’elle ne l’avouait que très rarement à son frère. Elle ne voudrait pas qu’il prenne la grosse tête et elle n’avait pas non plus envie de l’inciter à augmenter sa surprotection. Cependant, de temps en temps, comme ce soir et surtout en ces temps sombres, ça ne pouvait pas faire de mal de lui dire.

    La demoiselle décida qu’il était temps de bouger, de reprendre du poil de la bête. Cela ne serait d’aucune utilité de s’apitoyer sur cette situation plus longtemps. Elle avait pu exprimer ses peurs et se sentait mieux à présent. La brunette descendit rapidement de son muret avant de faire face à son frère, décidée !

    « Allez, un Potter ne doit pas avoir peur des difficultés ! Il les affronte» déclara la demoiselle comme si elle récitait une des lois magiques avant d’ajouter avec un sourire en coin « Après tout, on est les dignes descendants des maraudeurs ! C’est l’occasion de le prouver… »

    Direction l’infirmerie. Aïe ! Elle venait de se rappeler tout à coup qu’elle avait rendez vous avec cet insupportable blondinet décoloré. Kaysa n’hésita qu’une brève seconde. Nina et sa lycanthropie était bien plus importante que les lubies d’Alex. Tant pis pour Malefoy, il poireauterait pour rien. Le blondinet n’allait certainement pas être content mais c’était le dernier des soucis de Kaysa. Il s’en remettrait.

    « Oh et… il vaut mieux pour ces vils serpents et cette maudite Gossip machin truc qu’ils ne découvrent jamais le secret de Nina. Sinon je ne finirai pas trouver cette stupide fausse journaliste et lui ferait bouffer ses parchemins. Elle regrettera pendant longtemps de s’être lancée dans le journalisme. Quand aux Serpentards, j’te laisse imaginer quel traitement je leur réserve si jamais l’info arrivait jusqu’à eux… » Ajouta la demoiselle sur un ton très sérieux cette fois

    Elle ne rigolait pas. Si jamais tout le château était au courant et qu’un élève essaye de s’en prendre à Nina, il se retrouverait à l’infirmerie avant de comprendre ce qu’il lui arrivait. Kaysa n’était pas d’une nature foncièrement méchante mais quand on touchait à ses proches, elle pouvait se montrer très dangereuse. Heureusement, elle préférait les blagues à la méchanceté pure et simple. Beaucoup disent qu’elle aurait pu faire une bonne Serpentarde si elle l’avait voulu et ils ne se trompent pas. Quand elle était dans une de ses colères noires, elle pouvait être aussi redoutable que les pires des Serpentards. Sa langue acérée devenait une arme blessante.

    Mais, heureusement, la brunette n’était pas comme ça. Seulement dans ses colères les plus noirs. Elle préférait être enjouée, rigoler et profiter de la vie à pleine dent.

    « C’est parti frérot ! Direction l’infirmerie ! L’escouade Potter se met au boulot » reprit la brunette beaucoup plus enthousiaste qu’elle l’était précédemment.

    Maintenant, elle croisait les doigts pour trouver de la potion tue loup d’avance dans les réserves de l’infirmerie. En espérant que personne n’y était passé avant eux et avait pris tout ce qui s’y trouvait. Quand à en préparer, effectivement, Tom pourrait peut être le faire. Après tout, il était l’un des meilleurs élèves de l’école. Et c’était surement le seul du lot à être doué en potion…



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 20 Avr - 17:13
Invité
Harry sentit un sourire se dessiner sur ses lèvres lorsque sa sœur le remercia d'être là pour elle. A la fois parce qu'il trouvait amusant le fait qu'elle le remercie de la surprotéger alors qu'elle passait d'ordinaire son temps à s'en plaindre. Mais aussi car il était tout simplement heureux de pouvoir l'aider. L'entendre le remercier ainsi, si sincèrement, ne faisait que confirmer qu'il remplissait très bien son rôle de grand frère. Un rôle qui lui tenait particulièrement à cœur. Sa famille représentait vraiment tout pour lui. Cela pouvait ne pas paraître toujours très évident pour certain. Après tout, il ne le montrait pas toujours. Il n'était pas du genre à se répandre en déclaration. Mais malgré cela, toute sa famille savait qu'elle pouvait compter sur lui. Et particulièrement ses deux petites sœurs. Jamais il ne laisserait personne leur causer du tord. Cependant, il avait parfois de drôle de méthode. Comme le montrait sa réaction lorsqu'il avait apprit cette stupide rumeur. Et il était tout simplement heureux de constater que sa sœur ne lui en tenait finalement pas rigueur. Elle le connaissait bien … Et elle le comprenait.
Il lui répondit d'un simple regard rassurant qui pouvait vouloir dire: « Ne t'inquiètes pas, je suis là pour ça et tu pourras toujours compter sur moi ». Il était parfois plus facile de dire les choses par des regards que par la parole. C'était plus facile pour Harry, en tout cas. Bien qu'il s'améliorait, il se devait de le reconnaître !

Il esquissa un petit sourire lorsqu'elle se mit rapidement en mouvement. S autant du muret, elle lui fit face en déclarant une chose on ne peut plus vrai:


« Allez, un Potter ne doit pas avoir peur des difficultés ! Il les affronte. Après tout, on est les dignes descendants des maraudeurs ! C’est l’occasion de le prouver… »

« Tu l'as dis sœurette ! » répondit-il avec enthousiasme.

Si il étaient les dignes descendants des maraudeurs ? Mais certainement ! Et particulièrement, le Trio Infernal. Kaysa avait déjà prouvé son courage et sa loyauté envers Nina en devenant Animagus pour l'accompagner les soirs de Pleine Lune. Alex, Nina et elle prouvaient qu'ils possédaient l'esprit blagueur et imaginatif de leur père, tous les jours que Merlin faisait. Et les autres … ? Et bien, leur sens de la famille, du courage, de la loyauté et de l'honneur étaient déjà une belle preuve de leur héritage. Si l'un d'eux avaient des ennuis, c'était toute la famille qui rappliquait pour aider. Oui, vraiment, le Gryffondor estimaient que s'était déjà pas mal.

En tout cas, Harry voyait bien que sa petite tirade avait eu l'effet escompté. Kaysa semblait reprendre courage. En exposant ainsi toutes les possibilités qu'ils avaient. Tout ce qu'ils pouvaient faire et non pas uniquement ce qu'ils risquaient, il avait réussit à la rassurer un peu. Et en même temps, il s'était rassuré lui-même. Cela faisait du bien de savoir qu'ils n'étaient pas seuls à faire face à cette difficulté. Bien entendu, il allait s'angoisser jusqu'à la pleine lune, maintenant qu'il avait conscience du problème. Le fait qu'il n'y est pas pensé avant l'agaçait légèrement et lui promettait des heures d'attentes fébriles et anxieuses. Mais justement, cela serait son moteur pour trouver des solutions. Et constituer un plan. Quelque chose d'imparable car ils n'avaient pas le droit à l'erreur. Mais les choses étaient bien partie, il le sentait. Il espérait juste que leur espoir de trouver la potion Tue-Loup ne volerait pas en éclat.

Ils se mirent finalement en route après que Kaysa lui ai fait comprendre de quelle façon elle traiterait quiconque oserait s'en prendre à Nina. Harry s'était contenté d'un hochement de tête. Il aurait fait la même chose. Ensuite, la brunette le motiva à se rendre immédiatement à l'infirmerie. Avec entrain, par ailleurs. Pourquoi attendre, après tout ? Aussi, Harry lui emboita le pas et répondit:


« Ok, mais ne crois pas que c'est toi qui va gérer l'escouade, sœurette. C'est moi le chef ici ! » s'exclama-t-il avec un sourire goguenard, s'attendant déjà à une réplique de la brunette.

Il aimait bien l'embêter avec son statut d'ainé. S'inventant des privilèges inexistants pour plaisanter. Et puis, ça détendrait l'atmosphère après tout. Ils en avaient tous deux besoin, c'était certain.

Leur première destination étant l'infirmerie. Sur le chemin, tandis qu'ils descendaient progressivement les étages, l'Attrapeur pensait à ce que venait de lui déclarer sa sœur. Il se doutait bien que si la Lycanthropie de Nina venait à se savoir, l'information ne serait pas accueillit avec chaleur. Les gens auront peur. Ils deviendront agressifs par peur de la différence. Comme-ci le fait qu'il sache désormais qu'une fois par mois, l'adorable et populaire Nina Lupin se transformait en Loup-Garou, allait changer ce qu'elle était. Le fait qu'il ne le savait pas avant changeait-il vraiment quelque chose ? Bien sur que non. Mais les gens étaient bêtes.

« Si on n'en trouve pas à l'infirmerie, on ira voir dans la réserve de Slugorn. Et dans le bureau de Rogue. Et même dans celui de Dumbledore si il faut. Je suis sur qu'il y en a quelque part. C'est évident, maintenant que j'y pense. Ils savent qu'une Lycanthrope est parmi les élèves, ils avaient forcément prit des précautions. Ou alors, ils étaient inconscient ... » se répéta-t-il, « Tu ne crois pas ? »

Il se sentait le besoin d'être rassuré, lui aussi. Il avait besoin que sa sœur lui dise qu'ils allaient réussir à protéger leur cousine. Il avait ce besoin de savoir qu'ils étaient tous ensemble pour affronter cette difficulté. Mais le problème, c'est qu'ils avaient tous leur vie et leurs problèmes personnels. Tom essayait de gérer un peu la situation comme Harry le faisait. Alex' devait remplir son rôle de nouveau grand frère. En plus de se dépatouiller avec Sullivan. Et même si Harry ne comprenait toujours pas qu'est-ce qu'il foutait avec elle, et savait qu'il l'avait pourtant choisi, il était certain que ce ne devait pas être de tout repos. Quelle idée aussi … Et Kaysa, elle, devait régler ses problèmes de couples. Et … Elle devait détester cette situation avec Sullivan. Et justement, la question qui trottait dans la tête d'Harry depuis un moment lui revint à l'esprit. Qu'en pensait-elle ? N'avait-elle pas essayé de l'empêcher ? N'avaient-ils pas discutés de tout ça tous les deux ? Après tout, c'était Kaysa et Alex' ! C'était les deux meilleurs amis les plus possessif de l'histoire du Monde. Et c'était Sullivan, la plus grande garce de tout Poudlard. La pire ennemi de sa petite sœur. Il y avait forcément eu une discution ! Et puis, il y avait cette histoire de baiser qu'elle aurait très bien pu faire avec Alex', apparemment. Et cette façon de se comporter tous les deux depuis leur réconciliation à Noël. D'ailleurs, Harry n'avait toujours rien compris à cette histoire. Bref, tout ça était un peu flou.
Finalement, après un grand silence, Harry prit son courage à deux mains, souffla un coup et demanda:


« Kay' … Qu'est-ce qui se passe avec Alex' ? »

Ça passe … Ou ça casse.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaysa Potter
Apprentie auror
Âge du personnage : 19 ans
Nombre de messages : 3342
Célébrité sur l'avatar : Willa Holland
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 31 Mai - 11:19
    Spoiler:
     

    « Ok, mais ne crois pas que c'est toi qui va gérer l'escouade, sœurette. C'est moi le chef ici ! »

    La demoiselle sourit face à la réplique de son frère avant de rétorquer sur un ton faussement affligée, l’expression sur son visage exprimant la même chose :

    « Harry, Harry, Harry, pourquoi ce besoin constant de réaffirmer ta position d’ainé en ma présence. Ainé ou pas, on sait très bien tous les deux que personne ne peut rivaliser avec ma brillantissime personne. Et donc, je suis la plus à même de mener cette expédition avec brio… Ca et le fait que j’ai sur moi la carte des maraudeurs. » Termina-t-elle sur un ton clairement amusé et moqueur alors qu’elle sortait le bout de parchemin si précieux de son sac. « Et oui, mes chevilles vont très bien » ajouta-t-elle avec un sourire toujours aussi amusé au coin des lèvres en croisant le regard d’Harry « Je jure solennellement que mes intentions sont mauvaises »

    Elle chuchota un « lumos » afin d’éclairer la carte qui était apparu devant leurs yeux. Ils étaient ici, au pied de la tour d’astronomie et ils devaient rejoindre l’infirmerie qui était au 2ème étage et ceci sans éveiller les soupçons d’élève trop curieux. Et Kaysa en était persuadé, si jamais un des élèves apercevaient Harry et la brunette se baladaient de nuit, leur curiosité serait piqué au vif et ils se seraient suivi. Certes, la fratrie Potter pouvait facilement les semer dans le château mais ça serait du temps de perdu. Autant rester invisible aux yeux de tous et notamment cette idiote de journaliste en herbe pour journaux à scandale.

    « On dirait qu’on a de la chance frangin, McBluesty vient de sortir de l’infirmerie, celle-ci est vide. Parkinson est dans les couloirs du cinquième étage… Décidemment, elle est vraiment idiote ou du genre suicidaire celle là pour oser se balader seule, de nuit et loin de sa salle commune… Tiens, voilà une Serpy qui contre dit ta règle frérot, Parkinson est brune bien qu’on pourrait se poser la question vu son QI. » Fit remarquer la demoiselle en référence à la surprenante constations de son frère précédemment dans leur discussion.

    Son regard se posa sur deux points qui attirèrent son attention : Black et Sullivan. Apparemment, leur petit rendez vous venait d’être terminé car Alex sortait des cachots, surement en direction de leur salle commune pendant que Sullivan regagnait la sienne. Kaysa laissa échapper un micro soupir, et se retint de bruler le petit point qui désignait la blonde. Cela ne servirait à rien d’autre qu’abimer la carte inutilement. Un peu plus loin, Malefoy faisait les cents pas dans un coin des cachots qui n’était pas beaucoup fréquenté par les élèves. Ils allaient bien trop loin dans les profondeurs du château et effrayer plus d’un élève. Oui, c’était à présent certain, Malefoy n’allait pas être d’agréable compagnie à leur prochaine rencontre, déjà qu’en temps normal, la compagnie d’un hibou sans un gramme d’intelligence était bien plus intéressant. Peut être parce qu’il était silencieux, le hibou bien sur. Malefoy ne cessait de piailler avec sa petite voix hautaine. Bref, laissons le blondinet décoloré dans les profondeurs des cachots et revenons à nos hypogriffes.

    Une fois leur itinéraire défini, Kaysa fit disparaitre la carte et la rangea précieusement dans son sac. Avant de prendre la direction qu’ils avaient décidée avec son frère.

    « Si on n'en trouve pas à l'infirmerie, on ira voir dans la réserve de Slughorn. Et dans le bureau de Rogue. Et même dans celui de Dumbledore s’il faut. Je suis sur qu'il y en a quelque part. C'est évident, maintenant que j'y pense. Ils savent qu'une Lycanthrope est parmi les élèves, ils avaient forcément prit des précautions. Ou alors, ils étaient inconscient ... » se répéta-t-il, « Tu ne crois pas ? »

    La brunette hocha la tête avant de répondre :

    « Si… mais ils ne s’imaginaient surement pas se faire expulser du château du jour au lendemain par un mage tout droit descendu du pays des bisounours. Alors savoir combien ils en avaient prévu d’avance, c’est une bonne question. Nous même, on ne sait pas combien de temps on va rester enfermer ici et combien de pleine lune on va devoir passer… Mais on va en trouver, y’a pas de raison et si on en trouve pas, on trouvera un autre moyen. On est les enfants des maraudeurs, c’est l’occasion de le prouver » ajouta la brunette, convaincu

    Maintenant qu’elle avait retrouvé espoir et courage, elle n’était pas prête de rebaisser les bras sur ce sujet là. Un long silence s’installa alors qu’ils avançaient vers l’infirmerie. Contrairement à Harry, les seuls problèmes qui occupaient l’esprit de la brunette, c’était la pleine lune et comment faire en sorte qu’elle se déroule sans aucun souci. Pour ce soir, elle avait décidé de mettre toutes ses histoires de cœur de côté, que ce soit Alex ou Nate, tous les deux au placard.

    Sauf qu’Harry ne semblait pas avoir décidé la même chose qu’elle.

    « Kay' … Qu'est-ce qui se passe avec Alex' ? »

    La question eut le don de faire voler en un éclat le fil de ses pensées tandis qu’elle venait de s’arrêter dans le couloir. Alex ? Qu’Est-ce qui se passe avec lui ? Honnêtement, c’est une question qu’elle se posait encore… Elle finit par poser un regard interrogateur sur son frère, décidant de jouer la carte de l’ignorance.

    « Rien… pourquoi cette question ?»

    Décidemment, on aurait du lui décerner un oscar pour son talent de comédienne. Alors qu’elle connaissait la réponse, tout le monde dans le château se la posait : comment Kaysa acceptait le fait que son meilleur ami sorte avec sa pire ennemie… Tout bêtement, elle ne l’acceptait pas et ne l’accepterait jamais. Mais cette fois, plutôt que de risquer de perdre son meilleur ami… et puis la dispute n’avait pas été très concluante, Kaysa la jouait plus finement.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Dim 31 Juil - 13:31
Invité
Spoiler:
 

Harry n'était peut-être pas le plus intelligent de tous les septième année. Il était même l'un des moins subtils. Surtout en ce qui concerne les relation entre les gens. Mais là, Kaysa le prenait vraiment pour un c*n ! C'était quoi ce « Rien… pourquoi cette question ? ». Mais bien sur qu'il y avait quelque chose ! Elle le prenait pour un Troll, c'est ça ?

« Kay' … Tu sais que tu ne sais absolument pas mentir ? » déclara-t-il en l'observant.

Ils étaient à présent arrêtés au beau milieu du couloir. Déjà, rien que ça, cette réaction, cet arrêt suite à sa question montrait que la situation était tout sauf normale ! Elle avait d'ailleurs paru troublée, ou en tout cas, Harry avait eu cette impression. Bien sur, le ton innocent de sa voix aurait pu convaincre beaucoup de gens, mais là, Harry n'était pas dupe. Il aurait pu l'être, un autre jour, dans d'autres circonstances. Mais pas aujourd'hui ! Pas alors qu'elle venait tout juste de presque trompé son petit ami. Pas avec ce comportement envers leur cousin. Et pas avec son comportement en général. Ça n'allait pas au mieux. Elle avait connue pire, comme à Noël, par exemple. Mais elle avait aussi connue mieux. Non, vraiment, quelque chose n'allait pas. Et ça avait un rapport avec Alex'. Avec Sullivan. Avec O'Connor. Et … Mais attendez ! C'était un carré amoureux ou quoi ?!


*Oula Harry ! Qu'est-ce que tu me fais là ? Un carré amoureux ?!*


Rien que de mettre les mots ''Kaysa'', ''Alex'' et ''amoureux'' ensembles dans une même phrase était bizarre. Kaysa et Alex' n'étaient pas amoureux ! C'était impossible. Ils étaient cousins ! Enfin … Non, pas vraiment, mais ils se considéraient tout comme, non ?
A vrai dire, non. Ils se considéraient plus comme des meilleurs amis. Les meilleurs au Monde. Et Harry devait bien s'avouer qu'il entendait rarement l'un comme l'autre se donner le patronyme de ''cousin''. En faite, il n'arrivait même pas à se souvenir si ils se l'étaient dis une fois. Mais dans son esprit à lui, Alex' était son cousin. Donc, il en était logiquement de même pour Kay'. Hors, ce n'était manifestement pas le cas.


« Enfin, si, tu es une bonne menteuse. Ça aurait pu marcher avec quelqu'un d'autre. Mais pas avec moi. Pas avec votre comportement actuel ... » continua-t-il, « Et au cas ou je devrais te le rappeler, il n'y a pas RIEN. Déjà, rien que le fait qu'il sorte avec Sullivan, c'est pas RIEN ! C'est ... bizarre. Non ! C'est aberrant ! Voilà, c'est le mot: aberrant. C'est … Mais qu'est-ce qu'il lui prit ? Il est devenu fou ? »

Ce n'était peut-être pas la meilleur solution que de parler de lui et Sullivan en ces termes devant sa petite sœur. Mais, à dire vrai, il disait juste les choses comme elle lui venait. Harry n'avait jamais su être subtil. Et faire preuve de tact lui était souvent difficile. Pas qu'il n'en éprouvait pas l'envie. Mais simplement parce que ça ne faisait pas partie de ses options. Un peu comme un gadget inconnu. Il e connaissait pas le tact. C'est tout. Hermione lui en faisait souvent la remarque. Et cela l'agaçait particulièrement. « Mais qu'est-ce qu'il avait encore dit ?! » se demandait-il souvent. Ce que les gens sont compliqués parfois … Pas capable d'entendre la vérité comme elle est !

« Non franchement, je comprends pas ... Tu vas me dire, ça me regarde pas. C'est pas faux, mais d'un autre côté, je suis tellement largué avec vos histoires que j'ose même plus te parler de lui et à lui de toi. Sérieux, j'en arrive au point ou je me demande si je fais pas faire une boulette à chaque fois que je discute de l'un ou l'autre »

Il avait reprit leur route, suivit de peu par sa sœur. Ils arrivaient bientôt au couloir de l'infirmerie. Et avec de la chance, à une ou deux fioles de potion Tue-Loup. Avec BEAUCOUP de chance !

« Et pourquoi tu lui as rien dit pour Sullivan ?! Tu as même pas essayé de l'en empêcher ? Enfin … Tu la détestes ! -Et, en passant, lui aussi est censé la détester au dernière nouvelle- Tu t'es pas dis qu'il y avait un problème ? » demanda-t-il en haussant un sourcil perplexe, « En faite, tu lui as sans doute déjà parlé de tout ça mais … »

Il stoppa sa phrase ne sachant que rajouter. Il ne comprenait tellement plus ce qui se passait entre ces deux-là, qu'il ne savait même pas quelle question poser. La seule chose dont il était certain, c'est que ça n'était plus comme avant … Et il avait l'impression bizarre que ce n'était plus une question de loyauté, ni d'amitié. Et si ça rentrait dans ce genre de chose, il risquait d'être encore plus largué. Pauvre Harry … On l'aidait pas avec tout ça.

« En faite, la seule question que je peux te poser -et je ne suis même pas sur que tu voudras y répondre- c'est: qu'est-ce qui se passe avec Alex' ? », il réfléchit deux secondes, « En faite, on revient à ma question initiale ... »

Répondrait-elle la même chose que la première fois ? Peut-être … Sans doute.
Soudain, il débouchèrent dans le couloir de l'infirmerie au deuxième étage. Arrivée devant la porte, Harry l'ouvrit, fit signe à sa sœur d'entrer et la suivit. Puis, ils commencèrent à chercher dans tous les placards susceptibles de contenir des fioles de potions.
Au bout d'un certain nombre, Harry du se rendre à l'évidence qu'il ne trouverait rien de son côté. En faite, il n'y avait plus rien dans ces placards. Mise à part de la poussière et quelques parchemins. Absolument aucune potion. Le Néant ! Et ça, ce n'était pas normal non plus. Hellson n'avait quand même pas fait disparaître les potions de guérisons en même-temps que les adultes ? Il ne l'avait pas fait avec la nourriture, pourquoi il l'aurait fait avec les médicaments ? A moins qu'il projeter d'introduire une bactérie, genre la Dragoncelle, et regarder tout le monde en mourir … Non, ça n'avait aucun intérêt. Et ça n'aiderait en rien à sa ''mission''.


« Rien … » dit-il avec déception et une étrange appréhension lui serrant l'estomac, « Et toi ? »

Il connaissait déjà la réponse qu'elle lui donnerait. Il se tourna afin de la regarder. On pouvait lire sur le visage du septième année l'inquiétude. Qui avait bien pu subtiliser toute les fioles ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kaysa Potter
Apprentie auror
Âge du personnage : 19 ans
Nombre de messages : 3342
Célébrité sur l'avatar : Willa Holland
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 20 Aoû - 20:53
Spoiler:
 

    La réponse à la première remarque d’Harry fut simple, un regard qui signifiait clairement « pardon ? ». Kaysa Potter, ne pas savoir mentir ? Et Rogue faisait des claquettes en privé peut être… Kay’ était une excellente menteuse et pouvait faire croire beaucoup de chose à beaucoup de monde. En outre, si elle avait décidé de ne pas montrer qu’elle allait mal, elle ne le montrerait pas et ferait comme si de rien n’était. Bon, certes, il y avait des exceptions qui venaient confirmer cette règle. Par exemple, elle ne pouvait rien cacher à Nina. Les deux jeunes filles se connaissaient trop bien pour arriver à se mentir. Mais en règle générale, elle était une très bonne menteuse quand elle le voulait.

    « Enfin, si, tu es une bonne menteuse. Ça aurait pu marcher avec quelqu'un d'autre. Mais pas avec moi. Pas avec votre comportement actuel ... » continua-t-il, « Et au cas où je devrais te le rappeler, il n'y a pas RIEN. Déjà, rien que le fait qu'il sorte avec Sullivan, ce n’est pas RIEN ! C'est ... bizarre. Non ! C'est aberrant ! Voilà, c'est le mot: aberrant. C'est … Mais qu'est-ce qu'il lui prit ? Il est devenu fou ? »

    On dit merci à son grand frère adoré pour remettre le sujet sensible sur la table. Celui qu’elle n’arrivait pas à faire passer malgré tout. Et une des raisons qui poussaient la demoiselle à éviter son meilleur ami ou à être froid envers celui-ci. En plus de détester Sullivan plus qu’elle la détestait déjà. Et dire qu’elle ne croyait pas ça possible.

    Elle n’eut cependant pas le loisir de répliquer qu’Harry reprenait de plus belle. Elle comprenait le point de vu de son frère, c’était justement ce genre de situation qu’elle voulait éviter en faisant comme si tout allait. Visiblement, ça n’avait pas fonctionné.

    Kaysa mit quelques secondes avant de remarquer que son frère s’était remis en marche et le rattrapa alors qu’il parlait à nouveau. Cette fois, cependant, les propos de son frère ne passèrent pas aussi bien. Pourquoi elle n’avait rien dit ? Il était bien naïf pour croire qu’elle n’avait rien dit à Alex. Oui, elle ne lui avait rien dit devant tout le monde mais en privée, la dispute avait bien eu lieu. Et quand on savait comment elle avait fini, mieux valait qu’elle ait eu lieu en privée. Quand au fait qu’elle n’avait rien fait pour l’en empêcher … Il croyait qu’elle avait passé un marché avec Malefoy pour le plaisir ou quoi ?! Elle faisait tout pour faire essayer de casser leur couple… mais Sullivan était une adversaire de taille. Comme d’habitude. Alors oui, les paroles d’Harry firent revenir au galop la colère qu’elle ressentait au début de leur conversation. Et c’est un regard noir qu’elle dirigea vers son frère tandis que celui-ci clôturait son monologue par la première question qu’il lui avait posé.

    « Et si t’allais lui dire à lui plutôt qu’à moi tout ça ?! C’est lui qui a fait la plus grosse connerie de sa vie en sortant avec la reine des garces. Tu crois quoi ? Que j’ai sauté de joie en apprenant la nouvelle ? Non ! J’ai d’abord cru à une blague de mauvais gout. Ensuite j’étais à la limite de descendre dans la fosse aux serpents et refaire le portrait à cette maudite blonde. Mais finalement, j’ai réussi à prendre sur moi et me contrôler. Parce que je suis sûre d’une chose, perdre Alex s’est pire que de supporter le voir avec l’autre. Et pourtant, crois moi, tu n‘imagines pas tout la colère et la douleur que je peux ressentir en les voyant tous les deux ou en sachant qu‘il va aller la rejoindre.»

    La demoiselle s’interrompit alors qu’ils pénétraient dans l’infirmerie, vide. Elle en profita pour se calmer. Chose difficile vu le sujet abordé.

    « Enfin, bref, pour répondre à ta question… Je n’en sais rien moi même. C’est compliqué, trop compliqué. Je regrette le temps où tout allait bien entre nous : pas de Sullivan, de gêne ni d’ambigüité, pas cette distance qu’il y a entre nous comme si on était de simples amis et surtout pas ce… enfin, le temps où était le Trio unit et prêt à faire tourner en bourrique l’école entière. Quand tout était simple. »

    Kaysa évita soigneusement le regard de son frère tandis qu’elle se dirigeait vers l’autre partie de l’infirmerie à fouiller. Le pauvre ne devait rien y comprendre. En fait, la brunette était persuadée de l’avoir embrouillé plus qu’autre chose. Mais comment expliquer à quelqu’un se qui se passait entre elle et son meilleur ami alors qu’elle-même n’en savait absolument rien.

    La Gryffondor préférait oublier ce sujet à présent et se concentrer sur la recherche de possibles fioles de potion tue loup. Sauf qu’elle inspecta chaque recoin de son côté de l’infirmerie. Rien, absolument rien. Chose plus étrange encore, elle n’avait vu aucune potion. Qu’ils ne tombent pas de suite sur la potion tue loup ok. Mais il y avait bien d’autres potions dans l’infirmerie comme de la pimentine et autres concoctions pour soigner divers maux. Hors, il n’y avait plus rien dans aucun des placards. Kaysa alla même jusqu’à fouiller le placard de Mme Pomfresh mais là non plus, il n’y avait rien.

    La voix de son frère résonna dans la salle vide de l’infirmerie, énonça le même résultat qu’elle. Enervée, la brunette balança son pied contre le bas d’un meuble de l’infirmerie.

    « Rien non plus. Pas l’ombre d’une fiole de potion »

    L’idée qu’ils allaient pouvoir trouver de la potion tue loup avait réussi à faire retrouver le sourire et l’espoir chez la jeune fille. Mais voilà qu’à présent, tous ses espoirs retombés de nouveau à néant. Pourquoi n’y avait elle pas pensée plutôt elle aussi ! Il aurait fallu y aller le premier jour où ils avaient été enfermés.

    « C’est comme si quelqu’un avait tout emporté… tu crois que c'est un coup d'Hellson ? »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 23 Aoû - 20:18
Invité
Harry la sentait très mal cette histoire. Une énorme boule grossissait dans son ventre. Comme ci une grosse pierre apparaissait progressivement. Ils étaient mal … Avec Nina transformée en Loup-Garou au milieu de Poudlard, parmi tous les autres et aucune potion Tue-Loup, Harry voyait les choses sous un mauvaise angle. Ils revenaient à leur inquiétude première.

Mais pourquoi donc n'y avait-il pas de potion comme il y aurait du en avoir !? Non, plutôt, pourquoi il n'y a plus de potion DU TOUT ?! Qui est la Véracrasses qui a tout pris ? Si Harry le choppait, il l'étranglait ! Contrairement à ce que Kaysa semblait penser, l'Attrapeur ne croyait pas que c'était d'Hellson. Aussi, lorsqu'elle lui fit part de ses soupçons à travers sa question, il lui dit:


« Je ne pense pas ... », il regarda de nouveau le placard encore ouvert devant lequel il s'était arrêté comme si il espérait y trouver une réponse, « Il n'aurait aucun intérêt à faire ça. Ce qu'il veut c'est supprimer les maisons et rapprocher les élèves. Et à plus grosses échelles révéler aux Moldus l'existence du Monde Magique. Pour qu'on vive tous en communion dans l'amour et le respect. Youpi ! » se moqua-t-il montrant clairement que pour lui tout ceci n'était qu'utopie, « Pour l'instant, il pense que ce Huis-Clos devrait permettre les rapprochement entre élèves des différents maisons.  » finit-il plus sérieusement.

Quel Gryffondor saint d'esprit voudrait s'entendre avec les Serpentards, sérieusement ? Pas beaucoup, heureusement. En même temps, quand on voyait les cas qu'ils se trimbalait, il préfèrerait encore avoir affaire à un Troll plutôt que faire copain-copain avec Malefoy, Zabini ou même Watford.


« Supprimer les potions nous empêcherait de se soigner et nous affaiblirait considérablement sur le long terme. Or, ça ne colle pas avec la mission qu'il s'est donnée. Il ne veut pas nous tuer, ce n'est pas son but. Enfin, EN PRINCIPE, il ne veut pas nous tuer mais il est bien partie pour un bain de sang là ... »

Par « bain de sang », il voulait bien entendu dire « Un Loup-Garou pourrait éventuellement tous nous bouffer ». Ou bien: « On va tous s'entre-tuer si ça continue comme ça ». Dans les deux-cas, ce n'était pas très réjouissant. Non, décidément, pour lui ça ne collait pas. Ce n'était certainement pas Hellson. Mais alors, qui était-ce ?
Harry gardait maintenant le silence, réfléchissant à toute vitesse. C'était forcément un élève ! A moins qu'un adulte se cache parmi eux, sans se montrer. Mais Harry ne voyait pas vraiment comment il aurait pu résister à l'expulsion de Poudlard comme tous les autres. Parce que si Dumbledore, McGonagall ou même Rogue (et Harry ne le reconnaître jamais mais Rogue était puissant et intelligent), si même eux avaient échouer, qui aurait pu réussir ? Le préfet ne voyait qu'une seule personne susceptible d'être cet adulte peu probable. Et c'était Lord Voldemort. Or, ceci était tout simplement impossible. Vraiment impossible. L'idée n'était même pas envisageable.
Alors, c'était un élève …


« C'est un élève, c'est sur. Mais ce que je me demande, c'est pourquoi il a fait ça ? Il avait peur de manquer de pimentine pour l'hiver ou quoi ? Et la réserve de Potion Tue-Loup ? Il croyait peut-être qu'il allait se transformer en Loup-Garou sans s'être fait mordre ?! C'est du grand n'importe quoi ! » s'exclama-t-il à haute-voix tout à ses réflexions qu'il souhaitait partager avec sa soeur, « Ou alors, il y avait un autre Lycanthrope parmi nous … », il réfléchit, « Probable, mais ça n'explique pas pourquoi les autres potions ont disparu. A moins qu'il est eu l'intelligence de prendre tout afin qu'on ne sache pas que c'était précisément la potion Tue-Loup qu'il -ou elle- recherchait ? »

Plus il réfléchissait, et plus il trouvait de possibilité. Toute plus folle les unes que les autres. Comme celle qui lui avait rapidement traversé l'esprit à propos de Voldemort. Mais cela, il n'en ferait pas part à Kaysa. C'était bien trop ridicule.

« Pour moi, soit c'est un élève complètement parano voir hypocondriaque qui a peur de manquer de soin. Soit c'est un élève qui veut du mal aux autres » dit-il.

Et il n'en manquait pas ! Harry connaissait pas moins de six personnes qui pourraient vouloir lui causer du tord personnellement. Et avec tous les élèves présents dans Poudlard qui ne devaient pas manquer d'ennemi, cela faisait beaucoup de raison de voler les potions.
Puis, il pensa soudainement à autre chose:


« Mais attends … Il nous reste toujours un espoir ! Si l'élève en question à pu voler toutes les potions de l'infirmerie. Il n'a peut-être pas été dans le bureau de Dumbledore ou un autre professeur, comme Slughorn. Il y avait peut-être une fiole au cas ou ... »

Ce n'était pas une mauvaise idée. Après tout, qui irait chercher des potions dans les bureaux des professeurs plutôt qu'à l'infirmerie ? Ce n'était pas dans l'ordre logique des choses. Et puis, si il y avait une potion Tue-Loup dans un des bureaux, c'était précisément parce que la Lycanthropie d'un élève nécessitait de prendre énormément de précaution. D'où la présence de la dite potion. Comme ça, si ce genre de chose arrivait, il y avait quand même de la réserve. Or, à moins que son hypothèse sur un autre Lycanthrope à Poudlard soit vrai, personne ne cherchait précisément CETTE potion. Donc, l'élève n'aurait pas cherché ailleurs qu'à l'infirmerie. Harry trouvait que son idée se tenait !
De plus, imaginons que la potion qu'il recherchait soit caché dedans, qui connaissait le mot de passe du bureau de Dumbledore ? Personne. Le problème, c'est que lui non plus. Et Kaysa ne devait pas en savoir plus … Peut-être la carte du Maraudeur pourrait-elle les informer ? Comme avec le mot de passe du passage de la Sorcière Borne au deuxième étage.


« Que dis-tu d'aller voir là-bas ? Ça ne nous coute rien. Même si personnellement, et je ne sais pas ce que tu en penses, je commence à penser qu'on n'y trouvera rien. Même si il aurait été logique de cacher d'autres fioles de potion Tue-Loup en dehors de l'infirmerie. Histoire d'avoir de la réserve ! On verra bien après tout » dit-il en refermant tous les placards derrière lui.

Puis, il se dirigea vers la porte et sans un regard en arrière, il sortit. Qui sait si il arriverait seulement à pénétrer dans ces bureaux. Et ce qu'il y trouverait. Quand à l'espèce de mise au point qu'ils avaient eu aujourd'hui sur un certain sur, il ne sera pas évoqué avant un petit moment. Mais Harry y pensera longuement le soir-même allongé dans son lit. Mais à ce moment, il arpentait les couloirs du château dans l'espoir d'y trouver ce qu'il recherchait.


« Au faite sœurette, je prends le bureau de Dumbledore, j'ai toujours rêvé d'aller là-dedans ! »

[RP cloturé !]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» Une simple rumeur peut prendre des proportions effrayantes... PV Harry P. |RP cloturé|
» ♣ Liste des matières et options
» Un simple reflet peut rendre fou. [PV : Pandora Elinwa]
» Alexander Hurata, un simple majordome...Peut-être sans histoires ? [En cour]
» Go Habs Go - Simple Plan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: AVANT DE COMMENCER :: Saison 2 :: Huis Clos (avril-juin 1998)-
Sauter vers: